Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Simard, Matthieu] Les écrivements

Aller en bas

Votre avis

[Simard, Matthieu] Les écrivements Vote_lcap0%[Simard, Matthieu] Les écrivements Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Simard, Matthieu] Les écrivements Vote_lcap100%[Simard, Matthieu] Les écrivements Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Simard, Matthieu] Les écrivements Vote_lcap0%[Simard, Matthieu] Les écrivements Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Simard, Matthieu] Les écrivements Vote_lcap0%[Simard, Matthieu] Les écrivements Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Simard, Matthieu] Les écrivements Vote_lcap0%[Simard, Matthieu] Les écrivements Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Simard, Matthieu] Les écrivements Vote_lcap0%[Simard, Matthieu] Les écrivements Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Simard, Matthieu] Les écrivements Empty [Simard, Matthieu] Les écrivements

Message par Kentigern le Dim 20 Oct 2019 - 16:44

[Simard, Matthieu] Les écrivements Cvt_le19

Titre : Les écrivements
Auteur : Matthieu Simard
Edition : Alto
Nombre de pages : 234 pages

Présentation de l’éditeur :

Les traces de pas dans la neige finissent toujours par disparaître, comme des souvenirs qu’on est forcé d’oublier, soufflés par le vent ou effacés par le soleil. Celles de Suzor, parti un soir de décembre 1976, n’existent plus depuis longtemps. Pourtant, Jeanne les voit encore chaque jour par la fenêtre du salon.Pendant quarante ans, elle s’est promis de ne jamais le chercher, mais lorsqu’elle apprend qu’il est atteint d’alzheimer, sa promesse ne tient plus : elle doit retrouver Suzor avant qu’il oublie.Dans un Montréal enneigé, aidée par une jeune complice improbable, Jeanne retracera le chemin parcouru par Suzor et devra, pour ce faire, revisiter leur passé. La famille qu’ils n’avaient pas. Leur jeunesse en solitaire. Le voyage en Russie dont elle porte encore les cicatrices. Le trou dans le mur de la cuisine. Le carnet que la petite n’avait pas le droit de lire. Les boutons trouvés sur le trottoir.

Mon avis :

C’est une chose curieuse, que la mémoire. D’ailleurs, quand je suis arrivée au deux tiers du livre, une péripétie m’a rappelé, confusément, un autre livre lu, dans le courant de l’année, un livre dans lequel l’héroïne cherche aussi une personne qu’elle a perdu de vue. Ce souvenir m’a effleuré, puis je l’ai laissé retourner dans les méandres de la mémoire, parce que je me suis souvenue aussi que ce récit avait été très décevant, et il vaut mieux se concentrer sur les bons souvenirs littéraires que sur les romans décevants.
Jeanne fête le nouvel an, depuis quarante ans, dans sa famille de coeur, ce cercle d’amis très restreint qu’elle connaît depuis très longtemps. Elle a vu les mariages, les naissances, les remariages, les re-remariages aussi. Elle leur a interdit de lui parler de Suzor, l’homme qui a été le grand amour de sa vie, son compagnon, son complice. Elle a tout fait pour ne plus penser à lui. Seulement, aujourd’hui, par la grâce d’un enfant qui n’a pas encore les barrières des adultes, elle apprend que Suzor est atteint d’Alhzeimer. Le retrouver avant qu’il ne l’oublie, avant qu’il n’oublie leurs souvenirs communs, devient pour elle un impératif.
Si je devais trouver deux adjectifs pour qualifier ce roman, je dirai « lumineux et apaisé ». Et pourtant, les souvenirs sont souvent douloureux, comme ceux de ce voyage en Russie, cet acte de coopération entre le Canada et l’ex-URSS qui brisa quelque chose en eux, entre eux. Et si, finalement, c’était mieux si Suzor ne s’en souvenait pas ?
Auprès de Jeanne apparaît très vite Fourmi, adolescente de quinze ans qu’elle n’a pas vu depuis presque une décennie – parce que ses parents ne trouvaient pas convenables que leur fille, dont pourtant ils ne s’occupaient qu’à dose homéopathique, fréquente une vieille dame qui a des soucis de santé. Fourmi, c’est le drame invisible de quelques enfants second nés, pas aussi beaux, pas aussi brillants, pas aussi satisfaisants aux yeux de leurs parents que leurs aînés. Non, ils ne sont pas négligés, rien qui ne permette d’alerter les services sociaux, non, ils sont simplement moins aimés, au point que les parents ne perçoivent pas nécessairement certains appels au secours.
Entre l’adolescente qui aimait raconter des histoires, qui aurait aimé lire le carnet qui lui était interdit, et la vieille femme se noue une alliance pour retrouver Suzor et aussi pour savoir ce qu’il a fait pendant ses quarante années. Puis, c’est l’occasion de dire, enfin, ce qui s’est passé en Russie, de dire ce froid qui ne la saisit à l’apparition des premières neiges, parce qu’elles lui rappellent d’autres neiges, meurtrières, mystérieuses. De dire ce qu’elle sait, elle, ce qu’elle a vu, ce qui l’a bouleversée : Suzor en a su plus qu’elle et n’a jamais rien voulu lui dire.
C’est un livre qui nous questionne, forcément, sur l’autre, sur ce qu’il veut bien livrer de lui-même, sur notre capacité à oublier, à pardonner, à se pardonner. C’est un livre qui nous questionne sur les souvenirs : qu’advient-il d’eux, quand on n’a plus personne avec qui les partager ? Que reste-t-il de nous quand on ne se souvient plus ? Malgré ses questions qui semblent douloureuses, c’est un livre délicat et tendre que nous avons entre les mains.
Kentigern
Kentigern
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 9676
Age : 41
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Simard, Matthieu] Les écrivements Empty Re: [Simard, Matthieu] Les écrivements

Message par louloute le Dim 20 Oct 2019 - 18:16

Merci Sharon pour ta critique   cheers
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 12254
Age : 51
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Simard, Matthieu] Les écrivements Empty Re: [Simard, Matthieu] Les écrivements

Message par Kentigern le Dim 20 Oct 2019 - 19:24

Merci Louloute !
Et merci à Cassiopée qui avait choisi ce livre pour moi.
Kentigern
Kentigern
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 9676
Age : 41
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Simard, Matthieu] Les écrivements Empty Re: [Simard, Matthieu] Les écrivements

Message par Pandora le Lun 21 Oct 2019 - 20:28

Merci pour ta belle critique Sharon, elle donne envie de découvrir ce livre !

_________________
« La vertu paradoxale de la lecture est de nous abstraire du monde pour lui trouver un sens. » Daniel Pennac


study  PAL et LAL study
Pandora
Pandora
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1232
Age : 28
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Aucun, c'est la plume de l'auteur qui me transporte... ou pas
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Simard, Matthieu] Les écrivements Empty Re: [Simard, Matthieu] Les écrivements

Message par Cassiopée le Lun 21 Oct 2019 - 21:19

Sharon a écrit:
Et merci à Cassiopée qui avait choisi ce livre pour moi.

bisou

_________________
[Simard, Matthieu] Les écrivements Cassio11
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 11480
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Simard, Matthieu] Les écrivements Empty Re: [Simard, Matthieu] Les écrivements

Message par Kentigern le Lun 21 Oct 2019 - 21:56

Pandora a écrit:Merci pour ta belle critique Sharon, elle donne envie de découvrir ce livre !

Je t'en prie Pandora.
Je suis très heureuse, parce que c'est vraiment un livre que j'ai envie de partager !

Cassiopée a écrit:
Sharon a écrit:
Et merci à Cassiopée qui avait choisi ce livre pour moi.

bisou

bisou
Kentigern
Kentigern
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 9676
Age : 41
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Simard, Matthieu] Les écrivements Empty Re: [Simard, Matthieu] Les écrivements

Message par lalyre le Mar 22 Oct 2019 - 23:23

Merci Sharon pour cette belle critique, comme je vous envie , vous les prof d'écrire de si belles choses, cependant je suis tentée par ce livre flower
lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 7408
Age : 87
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Simard, Matthieu] Les écrivements Empty Re: [Simard, Matthieu] Les écrivements

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum