Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Troyat, Henri] La lumière des justes - Tome 3: La Gloire des vaincus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Troyat, Henri] La lumière des justes - Tome 3: La Gloire des vaincus

Message par magisis le Mer 5 Aoû 2009 - 12:35



Henri Troyat
La lumière des justes
Edition: Omnibus
1174 pages

Résumé

"Le troisième volume, La Gloire des vaincus, retrace la préparation fiévreuse du coup d'Etat. Une conjuration historique et folle. Les meneurs ne sont d'accord ni sur le but, ni sur les maoyens de l'entreprise. Le 14 décembre 1825 à Saint-Pétersbourg, sur la place du Sénat, quelques régiments, poussés par les officiers rebelles, se forment en carré devant les troupes demeurées fidèles au gouvernement. Après des heures d'angoisse et d'indécisions, le futur empereur fait tirer le canon. Les insurgés tombent ou se dispersent. Les chefs de la conspiration sont arrêtés. Et Nicolas avec eux. Enfermés à la forteresse Saint-Pierre-et-Saint-Paul, questionné par le tsar en personne, il est finalement envoyé au bagne. Malgré tous les obstacles qui se dressent sur sa route, Sophie décide de le rejoindre en Sibérie. Si les caractères de Nicolas et de Sophie sont imaginaires, tous les détails du soulèvement des "décembristes" de leur incarcération, de leur interrogatoire par Nicolas 1er sont conformes à la vérité historique. Plusieurs épouses de condamnés politiques ont demandé et obtenu, comme Sophie, l'autorisation d'aller rejoindre leur mari au bagne. C'étaient dans la plupart des cas des femmes de haut rang qui, par un dévouement admirable, quasi mystique, abandonnaient tout, richesse, famille, situation sociale, pour vivre comme des pauvresses au côté de leur époux. Il est difficile d'imaginer les lenteurs, les fatigues, les embûches d'une expédition, à cette époque, au fin fond de la Sibérie. Pour décrire les aventures de Sophie, j'ai eu la chance de dénicher des documents précis sur l'échelonnement des relais, le prix des chevaux, les conditions faites aux voyageurs". Henri Troyat

Mon avis
Ce volume est palpitant, j'ai littéralement dévoré la partie sur le soulèvement des "décembristes". Ce sont des hommes qui n'avaient rien à espérer pour leur compte de cette révolution, étant eux mêmes des privilégiés. Quel était le but de ce soulèvement ? J'ai le sentiment qu'ils voulaient simplement faire valloir leurs opinions sur le liberté, et qu'à force de palabres ils en sont venus à cette action totalement désorganisée et vouée à l'échec. Certains sont allés au bout de leurs idées, d'autres ont reculé au dernier moment, preuve que le débat était encore pour beaucoup d'ordre purement philosophique. Un pays peut-il seulement se soulever sans la "populace" ?
Et que dire de ces femmes prêtent à suivre leur époux, quel courage, quelle abnégation !  J'avoue néanmoins avoir du mal à comprendre le choix de certaines qui ont été jusqu'à abandonner leurs enfants en Russie pour aller en Sibérie rejoindre leur époux.  
Un volume très riche ! Excellent !
avatar
magisis
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 75
Age : 46
Localisation : 51
Emploi/loisirs : Psychologue scolaire
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum