Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Anvers, Valérie] Bugan Chuluu

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

[Anvers, Valérie] Bugan Chuluu Vote_lcap0%[Anvers, Valérie] Bugan Chuluu Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Anvers, Valérie] Bugan Chuluu Vote_lcap100%[Anvers, Valérie] Bugan Chuluu Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Anvers, Valérie] Bugan Chuluu Vote_lcap0%[Anvers, Valérie] Bugan Chuluu Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Anvers, Valérie] Bugan Chuluu Vote_lcap0%[Anvers, Valérie] Bugan Chuluu Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Anvers, Valérie] Bugan Chuluu Vote_lcap0%[Anvers, Valérie] Bugan Chuluu Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Anvers, Valérie] Bugan Chuluu Vote_lcap0%[Anvers, Valérie] Bugan Chuluu Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Anvers, Valérie] Bugan Chuluu Empty [Anvers, Valérie] Bugan Chuluu

Message par Eiger le Sam 9 Nov 2019 - 12:33

[Anvers, Valérie] Bugan Chuluu Book-610
 
Comment trouver ses propres repaires dans la vie ? La parentalité et les limites sont essentielles…
 
 
Année de parution : 2019
Nombre de pages : 347
ISBN : 979-10-262-3846-1
Editions : Autoédition - Librinova
 
Résumé (quatrième de couverture) :
 
« Un roman à deux voix. La première est celle de Philippe, un écrivain d'âge mûr qui ne s'est pas encore trouvé. La seconde est celle de Côme-Efflam, un jeune qui se cherche. Il est le fils de Jeni, qui a fait non pas un mais cinq bébés toute seule, Jeni que personne n'arrive à cerner, mais dont tout le monde rêve.
Leur point commun ? Ils vivent tous les deux dans le Haut-Cantal.  
Leurs différences ? Le jeune rêve de prendre le large, l'écrivain pense avoir trouvé refuge au milieu des vaches et de l'immensité, loin de toute perturbation. 
On s'attache à ces deux narrateurs et aux personnages secondaires, on rit beaucoup, on pleure parfois. L'auteure s'efface et le lecteur entre dans l'univers des narrateurs, qui parlent des femmes, des pères et de la route qui est tracée, qu'on soit impatient de la prendre ou que l'on freine des quatre fers. 
Un roman initiatique, drôle et touchant, une tranche de vie, une nature omniprésente dont la puissance force l'humilité. Une écriture résolument moderne et un sens de la dérision caractéristique de l'auteure. Bugan Chuluu est son deuxième roman, auto-édité chez Librinova un an après Indélébile, deuxième au Prix des étoiles 2018. »
 
Quelques mots sur l’auteure :
 
Valérie Anvers écrit les livres qu'elle a envie de lire. Elle s'amuse de ce qui s'écrit sur l'écran, comme si l'histoire menait sa vie propre.
Adepte des anti-héros et du second degré, elle porte sur la vie un regard amusé et admiratif. Ses personnages sont VIVANTS, ils sont embarqués dans le tourbillon, ils tentent parfois de nager à contre-courant, et dans les moments de grâce où ils lâchent l'affaire, la vie apparaît dans tout ce qu'elle a de beau, de tragique, de drôle. 
Valérie Anvers aime sans réserve les livres de Philippe Djian, de Jean-Paul Dubois, de Michael Collins. Elle en aime plein d'autres, elle referme le livre quand l'auteur commence à se regarder  écrire, quand il prend toute la place. Cinéphile, elle aime invariablement le cinéma des frères Coen  et de Cassavetes.
Bugan Chuluu est son deuxième roman. Son premier livre, Indélébile, a obtenu le deuxième prix des étoiles Librinova 2018.
 
Maintenant, place au livre !
 
Comment trouver ses propres repaires dans la vie ? La parentalité et les limites sont essentielles…
 
Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, Valérie Anvers nous embarque dans un livre plein d’humour et d’une simplicité étonnante pour aborder des sujets importants de la vie.
 
Nous partons à la rencontre des tranches de vies… Celle de Côme-Efflam (oui, oui, c’est bel et bien un garçon) et celle de Philippe (que nous avions rencontré dans « Indélébile » Wink ) et puis par la force des choses, celles des membres du village paumé dans le Haut-Cantal. Cette famille, c’est celle de Jeni prononcé « Génie » et elle y tient ! Cinq têtes blondes (enfin pas toutes, certaines sont brunes ;p ) dont Côme-Efflam, Isabeau, Légers et les jumelles Alboflède et Aldrehide. Tous d’un père différent sauf pour les deux dernières.
Les deux narrateurs de cette histoire, Philippe et Côme-Efflam vont nous ouvrir leur esprit et nous allons évoluer avec eux.
 
Le thème de la parentalité est prépondérant. On évolue dans une ambiance pleine d’humour. Bien que les blagues ne soient pas de rigueur, les situations quant à elles, le sont très franchement.
Très drôle, plein de fraicheur et de vitalité.
Une famille de guingois, qui grandit à la va-comme-je-te pousse et c’est génial ! Malgré cette légèreté, il y a de lourds sujets derrière.
 
L’écriture de Valérie Anvers est épatante parce que chacun des deux narrateurs a son propre style. Chacun à sa propre façon de parler, qui colle à son âge, à son expérience de vie et à ses réflexions. C’est fort ! Quel exercice de style, là, je dis chapeau !
 
Les prénoms des personnages, notamment de cette famille « space », sont délirants complet ! Mais ils sont touchants et attachants. Parce que derrière leur carapace, chacun cache des petits secrets, des fêlures, des sentiments et émotions bouleversantes.
Et cette Jeni, cette femme que personne n’arrive à cerner, qui s’envole, virevolte comme un courant d’air qui glisse entre les doigts… Elle est fascinante ! Perturbante, mais fascinante.
 
Un sacré méli-mélo de vie, d’émotions, d’actions et d’équilibre finalement, qui permet de tracer le chemin de vie. Ce livre nous pousse à la réflexion et à l’ouverture d’esprit. Il nous ouvre au repositionnement de notre société, de nous-même face à notre environnement social, sociétal et bien sûr l’Environnement en lui-même.
 
J’aime l’écriture de Valérie, elle est incisive et légère. Elle nous pose là, des petits moments de vie qui paraissent anodins au premier abord et après réflexion, nous tombe dessus comme ça, et nous nous plongeons dans des questionnements qui nous pousse à voir les choses différemment. C’est doux, ça passe tout seul et d’une fluidité incroyable ! On intègre une famille et son entourage.
 
Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je vous recommande « Bugan Chuluu » de Valérie Anvers.
En gros, un livre qui vaut le détour, de par sa forme et ses sujets. L’évolution de la vie dans une famille pas piquée des hannetons ! De l’humour à gogo grâce aux situations loufoques. Un roman choral orchestré par deux narrateurs d’âges différents et de milieux différents. Un livre que l’on prend plaisir à lire pour son exercice de styles et pour les réflexions qu’il apporte Wink Perso, je me suis régalé Smile 


Dernière édition par joëlle le Sam 9 Nov 2019 - 13:02, édité 1 fois (Raison : Suppression d'un lien non autorisé.)

_________________
On veut ? On peut ? Alors on fait ! Et si on ne peut pas, on trouve des solutions !
Eiger
Eiger
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2109
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum