Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le Deal du moment : -34%
Perforateur burineur SDS+ MAKITA DHR202RM1J avec ...
Voir le deal
295.99 €

[Vincent, Gilles] Peine Maximum

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

[Vincent, Gilles] Peine Maximum Vote_lcap0%[Vincent, Gilles] Peine Maximum Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Vincent, Gilles] Peine Maximum Vote_lcap100%[Vincent, Gilles] Peine Maximum Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Vincent, Gilles] Peine Maximum Vote_lcap0%[Vincent, Gilles] Peine Maximum Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Vincent, Gilles] Peine Maximum Vote_lcap0%[Vincent, Gilles] Peine Maximum Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Vincent, Gilles] Peine Maximum Vote_lcap0%[Vincent, Gilles] Peine Maximum Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Vincent, Gilles] Peine Maximum Vote_lcap0%[Vincent, Gilles] Peine Maximum Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Vincent, Gilles] Peine Maximum Empty [Vincent, Gilles] Peine Maximum

Message par Eiger le Sam 18 Jan 2020 - 12:40

[Vincent, Gilles] Peine Maximum Peine-10
 
Un polar qui nous emmène dans un beau devoir de mémoire !
 
Année de parution : 2019
Nombre de pages : 219
AISN : 978-2-35068-683-7
Editions : Cairn éditions
 
***Résumé (quatrième de couverture) :***
 
« Février 1947, Basses-Pyrénées. Un petit garçon assiste à la pendaison de son père, chasseur de Juifs pendant l’Occupation. Soixante ans plus tard, une grande ville du sud découvre chaque jour le corps supplicié d’un vieillard. Très vite, l’enquête révèle l’origine juive des victimes. Le passé d’une ville remonte alors à la surface et lance un ex-flic, Sébastien Touraine, et une jeune psychanalyste, Emma Steiner, dans une course folle contre l’histoire refoulée de la Libération. Ils ont six jours. Six jours pour mettre la main sur le tortionnaire avant qu’il ait achevé sa mission. Le compte à rebours ne fait que commencer... Et si c’était dans votre ville… »
 
***Quelques mots sur L’auteur : ***
 
Après 33 ans dans le Nord et onze ans à Marseille, Gilles Vincent décide, en 2003, de poser valises et stylos dans le Béarn. Depuis quinze ans, il consacre le plus dense de sa vie à l’écriture. Il est aussi animateur d’ateliers d’écriture en milieu scolaire, en prison, à l’hôpital...Les pages lues, écrites sont ses poumons, les mots, tout le sang qui l’habite... Auteur de polars connu et reconnu, il a plusieurs fois été récompensé : prix Europolar 2014 pour Djebel, prix Cezam Inter-CE 2014 pour Beso de la Muerte et prix du Mauvais Genre 2015 du Val Vert duClain pour Trois heures avant l’aube. Dans la collection Du Noir au Sud il a déjà publié Un deux trois, sommeil ! En 2016 et Noir Vézère en 2018. [Source_Editeur]
 
***Maintenant, place au livre !***
 
Un polar qui nous emmène dans un beau devoir de mémoire !
 
Mon Cher Lecteur, Ma Chère Lectrice, je vous embarque dans un polar écrit par Gilles Vincent ! Vous ne connaissez pas ? Oh… Allez, je vais vous le faire découvrir ce bonhomme sympathique Wink
 
Nous sommes dans les basses Pyrénées en 1947. Le Merdaillon voit son père pendu par une poignée d’hommes, sans un mot. Sa mère pleure son mari et lui ne sait pas quoi faire. Alors sa mère décide pour deux, elle l’emmène loin, dans le froid de l’hiver…
 
Une soixantaine d’années plus tard, nous nous retrouvons à Marseille. Cette ville aux multiples nationalités, où le soleil rayonne et la bonne mère surveille. Nous nous asseyons aux côtés de Roza. Cette vieille dame attendrissante qui nous raconte sa vie pleine d’amour avec son mari. Tous deux ont connu les camps. Tous deux ont connu la libération jusqu’à acheter ce petit havre de paix en plein Marseille. Mais voilà qu’un colis arrive et que Roza est retrouvé morte intoxiquée, gazée, dans le coffre de sa voiture…
 
Nous faisons la rencontre le Sébastien Touraine. Ce privé, ancien commissaire de police, qui fait désormais dans la recherche d’âmes perdues. Ces âmes-là, il les retrouve en quelques sortes grâce à sa compagne, Emma Stein. Elle, elle est psychanalyste. Ces deux-là se sont retrouvés comme deux bouées qui s’accrochent l’une à l’autre.
Sébastien se doit de rechercher le meurtrier, il ne peut faire autrement, mais le schéma est loin d’être terminé, le tueur a un plan en tête et ne pense pas s’arrêter là !
 
Je ne vous en dirais pas plus sur l’histoire.
En revanche, ce que je peux vous dire, c’est que l’histoire est hyper bien menée ! Plusieurs histoires s’entremêlent pour servir la Grande Histoire. C’est bougrement bien fait et extrêmement bien réfléchi Wink Une enquête rondement menée où les flics et le privé doivent se faire violence pour ne pas perdre la raison.
Gilles nous glisse des petits cailloux sur le chemin de son histoire pour que nous puissions à la manière du petit Poucet reconstituer l’histoire. Mais arrive-t-on à découvrir les secrets avant qu’ils ne soient dévoilés ? Eh bien non !
 
A la manière d’un puzzle, on est baladé, d’une idée à une autre. Un fil conducteur oui. Les pièces du puzzle, comme une hypothèse se dévoile, mais il reste quelques trous dans la tapisserie pour en découvrir toute la majesté…
 
Devoir de mémoire… Oui ! Comme je dis plus haut, Gilles nous entraîne, dans une histoire moderne où l’histoire de la Shoah en est le filigrane. Il nous rappelle certains faits, certains agissements, pour ne pas oublier. Et ne pas oublier, c’est également ne pas refaire les mêmes erreurs.
 
Gilles Vincent a un style d’écriture très humain et humaniste. Derrière cette casquette « polar » on retrouve beaucoup de relationnel et de recherche des sentiments dont est capable l’Être que nous sommes. Un style fluide et entraînant. Des rebondissements et du suspense. Un texte de qualité.
Malgré tout, je dois vous livrer un petit bémol quant à l’éditeur… Oui, il subsiste quelques coquilles que je trouve dommage de croiser en maison d’éditions.
Nous sommes bien d’accord sur le fait que l’histoire en elle-même n’est pas entachée. Elle nous livre tous ses secrets pour notre plus grand plaisir. Une plume que je me plais à découvrir et qui m’apporte beaucoup de plaisir !
 
Mon Cher Lecteur, Ma Chère Lectrice, je vous invite à découvrir la plume de Gilles Vincent à travers ce livre « Peine Maximum » qui vous fera, j’en suis sûre, passer un sacré bon moment ! Une plume fluide et maîtrisée, au service de l’Histoire, au service du polar, au service du devoir de mémoire…

_________________
On veut ? On peut ? Alors on fait ! Et si on ne peut pas, on trouve des solutions !
Eiger
Eiger
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2200
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum