Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Rivera Letelier, Hernan] Les Fleurs noires de Santa Maria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Fleurs noires de Santa Maria

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Rivera Letelier, Hernan] Les Fleurs noires de Santa Maria

Message par Caesonia le Ven 21 Aoû 2009 - 14:22

LES FLEURS NOIRES DE SANTA MARIA Hernan Rivera Letelier
éd. Métailié



4éme de couverture :

En 1907, de grandes grèves éclatent dans les mines de nitrate du désert d'Atacama, les mineurs entreprennent une grande marche à travers le désert en direction de la petite ville de Santa Maria de Iquique, où ils pensent négocier.
Leurs familles les accompagnent. H. Rivera Letelier aussi avec ses personnages dont il a le secret : Olegario le mineur amoureux de l'image féminine qui figure sur son paquet de cigarettes, Gregoria, l'énergique veuve au grand coeur, Idilio l'amoureux du vent constructeur de cerfs-volants et la jeune Liria Maria. Tous ces protagonistes pleins de force et d'innocence traversent le désert et sont inexorablement entrainés vers le dénouement tragique et réel qui verra plus de 3000 d'entre eux impitoyablement massacrés à la mitrailleuse.
Hernan Rivera Letelier mêle ici épopée sociale et historique, et vies privées des personnages romanesques dans un récit à plusieurs voix magnifique et poignant. Amitiés, conflits, solidarité et amours en sont la trame.Il clôt ainsi le cycle romanesque de cet univers prodigieux que fut le monde des mines d'Atacama, qu'il chante dans une écriture rude et magique qui n'appartient qu'à lui.


Ma critique :

Rivera Letelier a une écriture belle et juste, pas un mot de trop, d'une expressivité à couper le souffle ou à invoquer les larmes ...
Cette histoire est d'autant plus terrible que les personnages que nous accompagnons pendant notre lecture sont extrêmement attachants.
Séduite par l'incipit, je l'ai lu comme un roman et n'ait appris qu'ensuite que c'était une histoire vraie. Même fictif, j'avais trouvé ce récit horrible et bouleversant de par la fin. Un très bon livre donc qui nous dévoile aussi un peu de l'histoire sud-américaine si mal connue chez nous. Sans doute le roman que j'avais préféré en 2007.
J'espère qu'il trouvera des lecteurs, étant passé quasiment inaperçu lors de sa parution.
avatar
Caesonia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 753
Age : 43
Localisation : Moselle
Emploi/loisirs : Directrice bibliothèque
Genre littéraire préféré : Tous sf espionnage et romans sentimentaux
Date d'inscription : 14/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum