Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
-30%
Le deal à ne pas rater :
Enceinte connectée Amazon Echo (3ème génération) avec Alexa
69.99 € 99.99 €
Voir le deal

Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro]

Aller en bas

Que pensez-vous de Berserk ?

Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Vote_lcap0%Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Vote_lcap100%Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Vote_lcap0%Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Vote_lcap0%Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Vote_lcap0%Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Vote_lcap0%Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Empty Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro]

Message par Pistou 117 le Mar 5 Mai 2020 - 20:07

Auteur : Kentaro Miura (textes et dessins)
Traduction : Anne-Sophie Thevenon
Editeur VF : Glénat - Dynamic vision - Samouraï
Collection : Seinen
Genre : Aventure, Fantastique
Première parution au Japon : 1990.


Présentation :

Berserk est l’œuvre de toute une vie. Kentaro Miura avait 22 ans quand il a commencé à écrire Berserk. Il a maintenant 52 ans, et on peut se demander combien d’épisodes restent à venir. Je ne me sens pas de taille à en parler seule. Je me permets donc d’appeler à la rescousse quelques-uns des critiques avisés que j’ai pu lire sur le Net.


Wikipedia :

« Berserk est un manga de dark fantasy. (…) son style visuel extrêmement fourni et détaillé ainsi que la gravité de ses thématiques ont fait de ce dernier l'un des seinen les plus populaires de son époque.
Etymologie : Chez les Vikings, les Berserkers sont des guerriers inspirés d'une rage divine. (…) En anglais, il se traduit simplement par fou furieux. Ce côté forcené peut être inspiré par un dieu, mais aussi provenir d'un désir de vengeance tellement violent qu'il ôte tout sentiment à celui qu'il affecte. Certains fantômes nordiques sont des berserkir.
Synopsis :  Berserk raconte l'histoire de la rencontre de Guts et de Griffith, chef de la Troupe du Faucon, une bande de mercenaires à la solde du royaume de Midland. De cette rencontre naîtra une amitié ambiguë, mais néanmoins efficiente (…)


Blog de Thorane 26/06/2016 – « 7 raisons de lire Berserk » :


« Berserk dispose d’un scénario complexe et très fouillé, pouvant être abordé avec plusieurs niveaux de réflexion. Sa grande force tient dans la mise en avant de ses personnages, remarquablement bien écrits, et la qualité de traitement des thèmes abordés. À travers l’histoire de la Troupe du Faucon, armée de mercenaires, et de Guts, Casca et Griffith, les personnages principaux, Berserk dépeint avec brio la camaraderie, l’amitié, l’amour, le courage mais aussi la haine, la peur, la jalousie et la lâcheté. C’est une oeuvre mettant en avant la cruauté des hommes dans sa plus pure représentation et proposant une réflexion poussée sur la place de l’homme dans l’univers. »


Le monde – 02/08/2016 :

« Outre sa galerie de personnages marquants (…)Berserk s’appuie aussi sur un graphisme saisissant. Des scènes violentes de combat entre Guts et ses adversaires aux batailles militaires épiques, en passant par des décors médiévaux très réalistes et des créatures plus répugnantes les unes que les autres, l’univers d’heroic fantasy imaginé par Kentaro Miura prend littéralement forme sous nos yeux grâce à un trait résolument réaliste. «


Mon avis :

Berserk tient une place vraiment spéciale dans le monde du manga.  Avec 40 tomes écrits en 30 ans, Kentaro Miura a créé tout un monde de Dark Fantasy qui n’est pas sans rappeler celui du « Seigneur des Anneaux », de Tolkien ; des personnages extrêmement complexes, une intrigue tentaculaire.  Sur internet, les you-tubers se le sont approprié, les forums le commentent et l’analysent à l’envi, permettant à tous, en donnant leur avis, de perpétuer au-delà des pages un monde auquel ils sont fortement attachés. Des séries animées ont été produites, le groupe de Heavy Metal « Battle Beast » chante les exploits des héros de Berserk. A quand la série TV, et pourquoi pas le cinéma ?

Le tome 41 est en cours de rédaction.  Il n’est pas encore paru au Japon, donc, je me prépare à une longue attente pour connaître la suite… et de longs surfs sur le net pour retrouver mes héros.

Les 40 tomes sont divisés en 5 Arcs, le dernier n’étant pas achevé :
1- Le guerrier Noir
2- L’âge d’or
3- L’ère des châtiments
4- Le faucon millénaire
5- Fantasia

Attention,  amis lecteurs, si vous désirez lire ce manga, je préfère vous prévenir que le premier Arc est loin d’être le meilleur. Si mon fiston ne m’avait pas prévenue et n’avait pas insisté pour que je m’accroche, j’aurais certainement abandonné ma lecture. Le héros, Guts, combat, et quand il a fini, et bien il combat, et ensuite, il combat toujours. Il tire une tronche de très méchant pas sympathique du tout et s’attire la compagnie d’un petit elfe très mignon, Puck, qui apporte une touche d’humour et de légèreté  au récit. Vive Puck.

Le second Arc est le plus populaire. Il raconte la jeunesse du vilain guerrier Guts. Cela permet au lecteur de mieux le comprendre et de s’attacher à lui rapidement ; ainsi qu’à ses compagnons de route que l’on apprend à connaître. A leurs côtés, j’ai sillonné et découvert le Midland (et oui, Tolkien).  Je me suis laissé appâter par tous les mystères semés par l’auteur au fil des pages, et pour lesquels les réponses sont distillées au compte-goutte.


Violence :

Un des reproches les plus courants fait à l’encontre de « Berserk » est la violence extrême et crue qu’il véhicule. Certains arguent qu’elle est nécessaire à l’intrigue. Pour moi, c’est souvent vrai, mais pas toujours. Je m’en suis accommodée, comme je peux le faire de certaines scènes de romans parfois difficiles à lire. Ce qui est certain, c’est qu’aucun des dessins de Kentaro Miura ne m’a amenée à abandonner ma lecture comme certaines descriptions l’ont fait dans des thrillers. (Ca ne m’est pas arrivé souvent, m’est ça m’est arrivé).

Il est important de signaler que l’humour  est omniprésent durant tout le récit. Cela allège vraiment une lecture qui pourrait être ardue.  J’ai beaucoup aimé l’insolence et l’insouciance des elfes. Je vous ai déjà parlé de Puck, compagnon de toujours de Guts. J’ai beaucoup aimé les petits costumes dont l’auteur le revêt pour illustrer les situations et sa façon de déformer les noms des autres protagonistes.

Autre élément qui vient atténuer la violence générale dégagée dans cette œuvre : la poésie et la beauté de nombreux dessins réellement magnifiques. Les paysages, les villes, et même certains personnages sont extrêmement beaux. Griffith est superbe. Chacune des planches qui lui est consacrée est de toute beauté. Casca est également très belle. Certains dessins révèlent que même Guts, le guerrier noir, et personnage extrêmement  sombre est, en fait également, un beau jeune homme.

Ce qui m’amène à vous parler des dessins.


Lire des dessins :

Je ne lis pas énormément de mangas. Je suis plutôt une dévoreuse de romans et j’ai l’habitude des mots. En général, bizarrement, les images sont moins parlantes, moins évocatrices à mes yeux. Avec Berserk, cela a été de moins en moins vrai au fur et à mesure que j’avançais dans ma lecture. Si les premiers dessins sont plutôt standards, ils embellissent au fur et à mesure des volumes. Les visages sont exceptionnellement expressifs et reflètent les sentiments des personnages. Les décors sont réellement somptueux. Les images sont tellement riches que chacune raconte plein de choses. J’ai dû en rater pas mal. Cela me fait comprendre pourquoi Pistou Junior a pu lire plusieurs fois cette série.

Je vous laisse juger par vous-même de quelques dessins :

Un chateau :
Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Chzete10

L'ile elfe :
Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Elfhel10

Elfhelm, le monde des elfes :
Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Elfhel11

Fantasia :
Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Ville10

Griffith :
Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Griffi10

La reine des elfes :
Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] La_rei10

Guts, le guerrier noir :
Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Guts_v10

Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Guts_v11

Evarella et Puck, les petits elfes :
Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Berser10
Pistou 117
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3691
Age : 55
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro] Empty Re: Seinen: Berserk - Tomes 1 à 40 [Miura, Kentaro]

Message par elea2020 le Lun 11 Mai 2020 - 10:28

Merci pour cette présentation @Pistou : effectivement, les dessins ont l'air très soignés ! Ca me paraît de la qualité de la série Bride Stories (pas du tout le même genre, je parle pour la qualité du graphisme).
Des Elfes, ça pourrait me plaire, je suis une fan de Tolkien. I love you
elea2020
elea2020
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1401
Age : 51
Localisation : 44
Emploi/loisirs : enseignante en reconversion
Genre littéraire préféré : dystopies et classiques, littérature russe
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum