Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Martin, George R.R.] Le chevalier errant & L'épée lige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur "Le chevalier errant et l'épée lige" de George R. R. Martin

50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Martin, George R.R.] Le chevalier errant & L'épée lige

Message par Iani le Sam 29 Aoû 2009 - 15:59

Titre: Le chevalier errant & L'épée lige - Auteur: George R. R. Martin
Série: Préludes au Trône de Fer

Edition: J'ai Lu
Nombre de pages: 251
Genre: Fantasy




4ème de couverture:

Qu'il joute ou qu'il guerroie, le chevalier errant n'a d'autres attaches que celles de son cœur, d'autre code que celui de l'honneur. Il loue ses services aux nobles causes et prend la défense des opprimés. Une ligne de conduite qu'a toujours suivie Ser Arlan de Pennytree, et qu'il s'est efforcé d'inculquer à son écuyer, Dunk. Mais la rencontre de ce dernier avec un garçon étrange, qui se fait appeler L'Oeuf, changera à jamais son destin.
Un an plus tard, Dunk et l'Œuf, désormais son écuyer, s'engagent au service de Ser Eustace Osgris, un petit seigneur acculé à la défaite par la Veuve Rouge. Leur mission, déjà ardue, va se compliquer du fait des relations qu'entretiennent les deux forces en présence !


Mon avis sur Le chevalier errant:

Cette histoire nous présente Dunk, chevalier errant désirant remporter un tournoi (ou au moins un combat) afin de montrer sa valeur. Mais voyageant beaucoup entre les royaumes, les chevaliers errants ne sont pas connus pour leur richesse. Il a donc du se débrouiller tant bien que mal pour trouver un équipement. Il n'a par contre eu aucun problème pour trouver son écuyer, l'Oeuf, qui est venu de lui-même à Dunk.
J'ai beaucoup aimé suivre ces deux personnages au fil de cette nouvelle. Dunk a de vraies valeurs de chevaliers, que certains autres n'ont malheureusement plus. L'Oeuf m'a également beaucoup intéressée. Dès le début, je l'ai beaucoup aimé : il semble déjà courageux et sûr de lui.
Le "combat final" en valait également la peine, malgré les sacrifices qui ont été nécessaires (je ne dévoilerai rien, mais ceux qui l'ont lu devraient me comprendre).

Le style d'écriture est fluide et très plaisant, ça se lit à une vitesse folle. Le seul point négatif que j'ai trouvé, c'est tous les noms de personnages, les différentes familles et liens de parenté. Les noms se ressemblent beaucoup, certains sont imprononçables, j'avoue avoir abandonné d'essayer de comprendre qui était le frère, le fils de qui, qui aspirait à quoi etc. Pour 100 pages, je trouve qu'il y avait un peu trop de noms à assimiler.

Mis à part ce côté négatif donc, j'ai été séduite par le style de Martin et j'ai de plus en plus envie de découvrir le Trône de Fer (qui m'attend déjà depuis un bail sur ma bibliothèque !). Cependant, j'ai déjà quelques cycles en cours et je n'ai pas envie d'en avoir trop en même temps, je pense donc que je patienterai, même si la tentation est très grande !


Mon avis sur L'épée lige:

Après avoir lu et énormément apprécié Le chevalier errant, je m'attendais à mieux. En effet, je n'ai pas été séduite par cette nouvelle. On y découvre Dunk et l'Oeuf une (ou deux ??) année(s) après la fin du tournoi de la première nouvelle.
Je n'arrive pas à résumer l'histoire, certainement parce que je n'ai pas compris toutes les subtilités... Mais en gros, c'est un barrage qui empêche l'irrigation de la rivière qui crée un conflit entre deux... "Seigneurs" ?? entre deux protagonistes dira-t-on ^^

J'avoue avoir eu beaucoup de peine à entrer dans l'histoire. Beaucoup de passages m'ennuyaient, alors que d'autres me "passionnaient". Certains dialogues étaient incompréhensibles, sans intérêts, alors que j'en suivais d'autres avec une grande attention et curiosité. Je précise que ceci n'est pas du au découpage prévu par le Cercle, car même dans une seule partie j'avais ces deux sentiments mélangés.
Je passais donc souvent d'un ennui total à un intéret réel.
Les dialogues entre Dunk et la Dame, et Dunk et l'Oeuf sont en général ceux qui m'ont le plus plu.
La fin m'a également beaucoup plu, mais à nouveau, elle contenait des irrégularités, des choses intéressantes et d'autres non.

Le style d'écriture est toujours plaisant, et point positif par rapport au Chevalier errant, il y a quand même moins de noms et de maisons à retenir. J'ai trouvé certains passages très drôles, en particulier cette réplique :

- Je suis un écuyer, pas un palefrenier, s'insurgea l'Oeuf. Tu es aveugle ou simplement stupide?
L'imberbe éclata de rire. La barbe poussa la pointe de sa pique contre la gorge du petit.
- Redis-le-me-le."


Je pense par contre que pour cette nouvelle, avoir lu le Trône de Fer est conseillé. On y trouve en effet pas mal d'informations sur le passé que j'ai eu de la peine à comprendre, mais qui a peut-être plus parlé aux adeptes du Trône de Fer.

En résumé donc, j'ai trouvé cette deuxième nouvelle bien en dessous de la première, mais ce n'était tout de même pas un navet. Il y avait en effets pas mal de passages éparpillés par ci par là qui m'ont enchantée.
Et cette nouvelle ne refroidit en rien mon envie de lire le Trône de fer.


Dernière édition par Iani le Ven 2 Juil 2010 - 21:56, édité 1 fois
avatar
Iani
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1663
Age : 29
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Fantasy
Date d'inscription : 05/06/2008

http://lectures-iani.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Martin, George R.R.] Le chevalier errant & L'épée lige

Message par Olorin le Dim 30 Aoû 2009 - 21:31

De la toute bonne fantasy!! Un récit sans concession, où l'on s'éloigne très fort des habituels persos neuneu que l'on rencontre dans le genre. Ici, tout est abordé sans illusion aucune sur la nature de l'homme.
Martin fait partie de mes auteurs préférés, et ce n'est pas un hasard...

Ma note: 9/10
avatar
Olorin
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 5402
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Doctorat.
Genre littéraire préféré : Fantasy, Urban-Fantasy et policier
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum