Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Ernaux, Annie] Passion simple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Passion simple d' Annie Ernaux

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Ernaux, Annie] Passion simple

Message par Invité le Sam 19 Sep 2009 - 17:04

Passion simple, d' Annie Ernaux







Gallimard, collection NRF, 1992
77 pages
ISBN 2070725049

Quatrième de couverture :



" A partir du mois de septembre l' année dernière, je n' ai plus rien fait qu' attendre un homme : qu' il me téléphone et qu' il vienne chez moi. "

A. E.



Mon avis :

Je me demande encore ce qui m' a pris de lire ce livre... Aucune pudeur cette bonne femme, c' est risible à la limite. Pendant 77 pages vous ne lirez que sa passion folle pour A, un étranger, qui fait merveilleusement bien l' amour et qui l' obsède jour et nuit. A tel point qu' elle cesse de vivre pour se consacrer corps et âme à cet amant. Pathétique, mais en vain, tout est bon pour être dit et écrit. Alors pourquoi pas.
Certains apprécieront surêment...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ernaux, Annie] Passion simple

Message par Invité le Jeu 29 Mai 2014 - 19:11

Jour de pluie, on range sa bibliothèque pour la 100ième fois. On prend la pile des courts romans d'Annie Ernaux, sur l'étagère du milieu, celle des auteurs qu'on suit, des auteurs qui comptent pour moi. Retirer délicatement la poussière et remettre la pile à sa place. Puis allumer l'ordinateur portable, lire les avis des lecteurs sur l'oeuvre d'Annie.
Réagir enfin à celui-ci...
Je ne partage pas du tout l'opinion émise par notre invité au sujet de ce roman.
Passons sur l'accusation d'impudeur qui relève soit du jugement moral soit d'un point de vue très subjectif. Chacun mettra son curseur là où il le souhaite. Qu'est-ce qui est le plus impudique ? Parler de désir ou décrire une scène de meurtre par le menu détail ? A chaque lecteur de le décider.

Ce roman autobiographique raconte effectivement de façon clinique mais sans détails croustillants (on est très loin des "50 Nuances de Grey" Shocked ) l'enfermement psychologique d'une femme libre (et non pas d'une "bonne femme" Suspect) qui ne devient que désir et passion. La Passion, celle qui est par définition ni rationnelle ni mesurée. Elle emporte tout sur son passage, elle détruit autant qu'elle rassasie.
C'est donc un roman psychologique, un roman de l'attente de l'Autre, de la dépendance que la passion induit.  
J'ai adoré évidemment.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum