Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Smith, Alison] Tout ne porte pas un nom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

[Smith, Alison] Tout ne porte pas un nom

Message par Pinky le Lun 21 Sep 2009 - 22:43

Tout ne porte pas un nom



399 pages édité le 21 mars 2006 chez Plon

Résumé

Début des années 1980, Rochester, New York, les Smith, famille catholique soudée, vivent un bonheur parfait. Jusqu'au jour où le monde s'effondre : Roy, 18 ans, meurt dans un accident de voiture. Ses parents se réfugient dans leur foi. Alison, sa sœur cadette, hésite entre la vie et la mort. Comment vivre après la perte d'un être cher ? " Disons que Tout ne porte pas un nom est un roman d'apprentissage. Que son héroïne est adolescente. Disons que l'expérience de vivre passe par la traversée du deuil et de l'amour. Que le monde
alentour est heureusement peuplé de parents, de voisins et d'amis. Et que Dieu plane sur tout cela
comme un grand oiseau carnassier. Disons encore que la frontière est étroite qui sépare le rire des larmes, ce qui est à la fois une disposition adolescente, une posture américaine et un savoir-vivre universel. Le charme de Tout ne porte pas un nom, tient sans doute à ce que le livre traite une histoire ordinaire. Un jour, nous perdons ceux qui nous sont chers. Un jour, nous découvrons que nous pouvons aimer et être aimés. Sa particularité est de se tenir à la lisière de l'ordinaire, conférant aux situations une surprenante force d'exemplarité [...]. Car Alison Smith a cette grâce de rendre le monde visible. Visible, bruyant, tactile, sensuel. " Marie DESPLECHIN

Biographie de l'auteur
Tout ne porte pas un nom est le premier livre d'Alison Smith. Elle a 36 ans et vit à Brooklyn (New York).

Mon avis

Un sujet pas facile : le deuil et comment continuer à vivre après cela, comment trouver la force de ... J'ai eu du mal à me passionner pour cette histoire, peut être parce que c'est un récit. L'auteur parle de ce qu'elle se souvient, de cette période trouble du fait du deuil mais aussi de sa période d'adolescence...
Les personnages (qui n'en sont pas, puisque ce sont ses parents, ses amis...) semblent manquer de profondeur, l'anecdote, le quotidien, sont très présents. Si je peux comprendre l'importance de cela dans le deuil, cela alourdit à mon sens, la lecture...
Au bout du compte, un roman pas facile (mais certainement nécessaire pour l'auteur), dont je ne garderai certainement pas grand chose.

A vous de voir
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum