Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Perrault, Gilles ] Le pull-over rouge

Aller en bas

Le pull- over rouge de Gilles Perrault

60% 60% 
[ 3 ]
20% 20% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
20% 20% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 5

[Perrault, Gilles ] Le pull-over rouge

Message par Invité le Mer 28 Oct 2009 - 14:10

Le pull- over rouge, de Gilles Perrault







Edition Le livre de poche, 469 pages, ISBN 2-253-02543-7



Quatrième de couverture :

Christian Ranucci, vingt-deux ans, a été guillotiné le 28 juillet 1976 à 4h13 dans la cour de la prison des Baumettes. Etait- il coupable ou innocent?

Dans Le pull-over rouge, qui apporte une pièce importante au dossier de la peine de mort, on retrouve les remarquables qualités des célèbres ouvrages de Gilles Perrault : L' Orchestre rouge, Le Dossier 51, Les Sanglots longs, La Longue Traque.



Mon avis :


Cette affaire a défrayé la chronique dans les années 70. Pour certains elle n' a été qu' un symbole de plus de l' erreur judiciaire intolérable et impardonnable; Calas, Dreyfus, Outreau plus récemment, ont démontré que la justice est faillible. L' affaire Ranucci a-t-alle été réellement une erreur judiciaire?
Elle a eu le mérite de déchaîner les passions, de remettre en cause une fois de plus l' existence de la peine de mort. Badinter lui même a cru à l' erreur judiciaire et il sera l' artisan 5 ans plus tard de l' abolition de la peine de mort.

Le 3 juin 1974, une petite fille de 8 ans, Marie-Dolorès Rambla, disparaît de la Cité Saint- Agnès à Marseille. 2 jours plus tard elle est retrouvée morte.
Christian Ranucci, 22 ans, sera déclaré coupable de ce macabre forfait à la Cour d' assises d' Aix-en-Provence en mars 1976. Condamné à mort, il sera guillotiné le 28 juillet 1976. Il est très difficile de résumer les faits , les témoignages, la richesse du livre de Gilles Perrault... raison pour laquelle je renvoie à une séquence du journal de TF1 qui résume bien l' affaire, les tenants et les aboutissants, avec une perspective de recul.

Le livre de Gilles Perrault a la seule prétention de mettre en lumière certains doutes sur ce dossier qui n' ont jamais été élucidés et qui étaient considérés comme primordiaux pour la défense de Ranucci. Sa conviction est que ce jeune homme était innocent, mais il tente de le démontrer non avec passion mais avec le recul nécessaire. Son livre a été écrit en 1978, et Gilles Perrault avec son expérience de juriste ( il a exercé le métier d' avocat pendat 5 ans avant de se reconvertir au journalisme et devenir un écrivain à succès ), apporte un éclairage très important pour l' opinion publique puisque le livre est parfaitement abordable pour un non juriste mais aussi pour ceux qui ont affaire quotidiennement à la justice.

Je suis sortie de cette lecture assez convaincue. Un mot sur son écriture qui est absolument sublime pour ce genre d' ouvrage, il a une verve incroyable. Ce livre se lit très facilement à la façon d' un policier.
Tout est écrit de façon ordonnée, réfléchie et suivant un plan logique, le découpage se fait en 4 parties qui se complètent et se recroisent : le crime, l' instruction, le procès, l' exécution.
Je n' ai pas pris de notes au fur et à mesure, donc il me sera difficile d' argumenter sur ce que j' ai trouvé d' alarmant. Cependant il y a beaucoup d' éléments qui sont absolument troublants notamment les témoins capitaux pour la défense qui n' ont pas été entendus par les jurés qui n' avaient même pas connaissance de leur existence; le pull- over rouge qui a donné son nom à cette affaire, dont il a été prouvé qu' il ne pouvait appartenir à Christian, la question des lunettes ( Christian ne pouvait passer sans elles, et le ravisseur n' en avait pas), le fait que Jean le petit frère et le garagiste n' aient pas idientifié Ranucci comme le ravisseur de la petite, la question de la différenciation d' une Simca 1100 et d' une peugeot 304 coupé....etc. Il y a tellement de choses qui restent en suspens, que le doute s' est immiscé. Et le doute doit toujours profiter à l' accusé car il est bien connu qu' il vaut mieux absoudre un coupable que condamner un innocent.

D' ailleurs ce n' était pas à lui, mis en cause dans cette affaire, qu' il appartenait de prouver son innocence; mais il appartenait au Ministère public qui le poursuivait d' apporter les preuves de sa culpabilité. Nuance.

Et puis ne parlons pas de la présomption d' innocence, qui a été totalement baffouée. Faut- il rappeler qu' un individu, même lorsqu' il avoue être l' auteur doit être considéré jusqu' au prononcé du jugement qui le condamnera comme innocent.
Dernièrement, si vous suivez l' actualité, pourquoi De Villepin s' est- il tant offensé lorsque Sarkosy a parlé de "coupables" dans l' affaire Clearsteam? Ou lorsque par erreur Xavier Bertrand revient à la charge en évoquent le "présumé coupable"! Non ce doit être précisément l' inverse : présumé innocent!

Mais celà ni l' opinion publique, ni les médias n' en font cas dans cette affaire, et ainsi on a pût voir une fois de plus à quel point les jurés peuvent être manipulables par l' environnement qui les entoure...En plus les passions étaient au comble du paroxysme, un mois avant l' ouverture du procès de Ranucci un autre meurtre d' enfant avait secoué l' opinion publique, celui de Philippe Bertrand par Patrick Henry ( qui réussit à sauver sa tête grâce à l' implacable plaidoirie de Badinter contre la peine de mort). Ainsi la volonté de la populace était de faire justice avec ce qu' elle avait sous la main, en l' occurrence Ranucci.


Le procédé de l' écrivain est simple, juste, objectif, et il n' a pas pour but de convaincre absolument de l' innocence de Ranucci. Mais il met en valeur les doutes énormes qui subsistent, et qui ont été le leitmotiv des avocats qui ont déjà demandé à plusieurs reprises la réouverture du procès, afin que Ranucci soit réhabilité. Sans succès jusque maintenant.


Quelqu' un se souvient- il de cette affaire? Quelle impression a-t-elle suscité chez vous si c' est le cas?


Cette affaire continue à faire parler d' elle en tout cas. En 1979, Michel Drach adapte Le pull over rouge au cinéma, un film qui fera scandale.

Récemment L' affaire Ranucci, l' ombre d' un doute revient sur cette affaire avec ses mêmes acteurs,30 ans plus tard.
Voici un extrait :



Si le sujet de la peine de mort vous intéresse, vous pouvez aussi lire l' ouvrage Contre la peine de mort, de Robert Badinter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Perrault, Gilles ] Le pull-over rouge

Message par Thot le Mer 28 Oct 2009 - 23:46

Le classement de ce livre est aussi à éclaircir? pourquoi pas dans "sociologie"?
avatar
Thot
Admin

Féminin
Nombre de messages : 6053
Age : 38
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Je lis de tout, mais j'aime moins la science-fiction.
Date d'inscription : 02/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Perrault, Gilles ] Le pull-over rouge

Message par Invité le Jeu 29 Oct 2009 - 8:58

Chessman jamais entendu parler. Merci je vais y jeter un oeil.

Je ne peux mettre les références de sites sur le forum, mais vous pouvez le trouver très facilement sur le net et si vous tenez absolument à voir ceux que j' ai selectionné vous pouvez faire un tour sur mon blog.
Bonne journée. A bientôt, je repars à lille.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Perrault, Gilles ] Le pull-over rouge

Message par Paprika le Jeu 29 Oct 2009 - 9:19

Je l'ailu, il y a de nombreuses années et je me souviens avoir été impressionnée.
Il faudrait que je relise ce livre. Ce que je vais faire d'ailleurs...
avatar
Paprika
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3082
Age : 79
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : lecture, musique, bricolage, scrabble
Genre littéraire préféré : tout sauf romans à l'eau de rose, politique.
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Perrault, Gilles ] Le pull-over rouge

Message par Paprika le Jeu 29 Oct 2009 - 19:08

comme dit Francine, cela vaut la peine de les lire ! Elle est belle la justice des hommes...
avatar
Paprika
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3082
Age : 79
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : lecture, musique, bricolage, scrabble
Genre littéraire préféré : tout sauf romans à l'eau de rose, politique.
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Perrault, Gilles ] Le pull-over rouge

Message par Thot le Ven 30 Oct 2009 - 19:28

Je répète, que pensez-vous du classement de ce livre dans "sociologie" ? ou est-ce plus un document?
avatar
Thot
Admin

Féminin
Nombre de messages : 6053
Age : 38
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Je lis de tout, mais j'aime moins la science-fiction.
Date d'inscription : 02/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Perrault, Gilles ] Le pull-over rouge

Message par Paprika le Ven 30 Oct 2009 - 21:06

Difficile de trancher, Thot. Mais je pencherais pour " Documents ".
Smile
avatar
Paprika
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3082
Age : 79
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : lecture, musique, bricolage, scrabble
Genre littéraire préféré : tout sauf romans à l'eau de rose, politique.
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Perrault, Gilles ] Le pull-over rouge

Message par Thot le Ven 30 Oct 2009 - 21:10

Merci pour la réponse Paprika Very Happy
avatar
Thot
Admin

Féminin
Nombre de messages : 6053
Age : 38
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Je lis de tout, mais j'aime moins la science-fiction.
Date d'inscription : 02/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Perrault, Gilles ] Le pull-over rouge

Message par Paprika le Ven 30 Oct 2009 - 21:24

Mais il n'y a pas de quoi, Thot. Smile
avatar
Paprika
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3082
Age : 79
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : lecture, musique, bricolage, scrabble
Genre littéraire préféré : tout sauf romans à l'eau de rose, politique.
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Perrault, Gilles ] Le pull-over rouge

Message par Invité le Lun 2 Nov 2009 - 22:33

Francine a écrit:
songes-litteraires a écrit:Chessman jamais entendu parler. Merci je vais y jeter un oeil.

Je ne peux mettre les références de sites sur le forum, mais vous pouvez le trouver très facilement sur le net et si vous tenez absolument à voir ceux que j' ai selectionné vous pouvez faire un tour sur mon blog.
Bonne journée. A bientôt, je repars à lille.

Caryl Chessman a vécu des années dans le Couloir de la Mort avant d'être finalement exécuté. Ce n'était pas un ange mais il a écrit 4 livres (autobiographie) et cela vaut la peine de les lire.... Terrible livre parlant de la justice des hommes....



Merci Francine je n' en avais jamais entendu parler Wink , tu en connais des choses Very Happy et pas que de ton domaine n plus! Bravo! flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Perrault, Gilles ] Le pull-over rouge

Message par Invité le Mar 3 Nov 2009 - 1:41

Le ressenti et le vécu personnel est incommensurable alors merci de partager avec nous ton expérience, ça vaut beaucoup de leçons !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Perrault, Gilles ] Le pull-over rouge

Message par erina92 le Ven 28 Aoû 2015 - 17:51

J'ai été complètement absorbée par ce livre passionnant, et secouée aussi.
C'est superbement écrit, d'une intelligence et d'une humanité remarquable.
Bravo à l'auteur pour l'énorme boulot de reconstitution, la rigueur et la profondeur de cette investigation.
C'est vrai que comme lui, on passe un peu par toutes les phases au sujet de la culpabilité de ce jeune homme, et personnellement je reste sur le doute, le scénario hypothétique que propose Gilles Perrault paraît tout de même bien improbable.
Un coup de cœur pour ce livre, dont effectivement la classification n'est pas évidente, en tout cas c'est à rapprocher de "Ladversaire" d'Emmanuel Carrère et "De sang froid" de Truman Capote. Docu fiction?
avatar
erina92
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 117
Age : 46
Localisation : saint-gilles-pligeaux
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : roman, thé@tre,poésie
Date d'inscription : 14/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Perrault, Gilles ] Le pull-over rouge

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum