Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Kessel, Joseph] Belle de jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur Belle de Jour

50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Kessel, Joseph] Belle de jour

Message par Ansault le Lun 9 Nov 2009 - 13:20



Auteur : Joseph Kessel
Titre : Belle de jour
Edition : Gallimard Folio 1972 paru en 1928.
Nombre de page : 176
Adaptation cinématographique : Luis Buñuel en 1967 avec Catherine Deneuve, Jean Sorel et Michel Piccoli (Lion d’Or a Festival de Venise 1967 et Prix du meilleur film de la critique française 1968).
Un coffret comprenant le livre et le film est également disponible depuis octobre 2009 à 13,78€.

Quatrième de couverture :

« Ce que j'ai tenté avec Belle de Jour, c'est de montrer le divorce terrible entre le cœur et la chair, entre un vrai, immense et tendre amour et l'exigence implacable des sens. Ce conflit, à quelques rares exceptions près, chaque homme, chaque femme qui aime longtemps, le porte en soi. Il est perçu ou non, il déchire ou il sommeille, mais il existe. »
Joseph Kessel

Mon appréciation :

Tout d'abord je dois dire qu'après avoir farfouillé un peu partout sur internet je n'ai jamais trouvé ni résumé ni critique qui prennent en compte tous les aspects de ce roman. Très souvent je trouve que l'on est extrêmement injuste et qu'on s'en fait une opinion un peu rapide et très surfaite !
Tout le livre commence sur un premier chapitre d'une demi-page qui est comme la justification ou tout du moins la mise en place des conditions qui permettent un temps soit peu de justifier, d'expliquer, de comprendre le parcours d'errance et la recherche irraisonnée et inconsciente de l'héroïne.
Ce premier chapitre raconte l'histoire d'un viol subi par Séverine, le personnage principal, plus tard Belle de Jour, alors qu'elle avait 8 ans, par un plombier venu effectuer de menus travaux. Ce viol passera complètement inaperçu, d'ailleurs jamais ce terme n'apparaîtra pour décrire cet évènement. Cette petite fille ne se rendant pas vraiment compte de ce qui lui était arrivé ni de la gravité et de l'ignominie de cet acte, finira par tout oublier. Comme souvent l'on écarte de sa mémoire les petites tracasseries anodines de sa vie. C'est passé comme un évènement anodin, un détail d'une histoire personnelle, un détail sans importance.
Et finalement tout le travail de Kessel à travers ce roman sera d'une certaine manière de démontrer à quel point ce genre d'évènements refoulés déterminera tout un parcours de vie en une spirale autodestructrice.
C'est étrange parce que de cela, les critiques que j'ai pu consulter sur internet ne le mentionnent pas, alors qu'il me semble que c'est un point tout à fait primordial pour tenter de comprendre l'errance et la souffrance de cette femme.
Très rapidement on vous dresse le portrait d'une bourgeoise perverse qui s'ennuie aux côtés d'un mari aimant mais qui ne réussit pas à la combler sexuellement alors pour pallier ce manque elle se prostituera pour satisfaire ses fantasmes les plus vicieux !
Mais pour raconter cette histoire, c'est sûr, il ne faut pas avoir lu le livre !
Ce livre est tout en finesse et en émotions. Belle de jour, ou Séverine dans sa vie ordinaire, est une femme attachante dont la souffrance est palpable. Belle de jour lutte en permanence contre ses démons intérieurs. Elle ne comprend pas ce qui lui arrive ni pourquoi ça lui arrive. Belle de jour ne s'en rend pas compte mais elle revit sans cesse le drame de son enfance.
Belle de Jour est une femme qui éprouve pour son mari un amour immense et sincère, et elle souffre de ne pouvoir répondre à ses attentes sexuelles. Inconsciemment, le drame qui la marquée enfant la pousse à rechercher et retrouver dans l'amour la même violence, la même intransigeance. Elle est habitée par l'odeur du viol, elle est hantée par des désirs de brutes, des odeurs de bleu de travail et des mains épaisses.
D'ailleurs pour repousser les avances de certains courtisans qui verraient bien en elle une amante idéale, elle leur dit très simplement avec un aplomb du diable : "Non, vous n'êtes pas fait pour le viol !"... Tout est dit, il me semble !
Dans cette spirale infernale, dont elle ne peut arrêter le cours, elle recherche à renouer et à revivre le drame de son enfance. Elle se bat de toutes ses forces contre des démons que son esprit ne comprend pas mais que son corps et sa chair réclament de toutes leurs forces.
Belle de Jour c'est l'appel de la chair quand l'esprit a capitulé.

Personnellement j'ai plutôt été ému par cette histoire. Je trouve en plus la plume de Kessel sensible, juste et poignante. Il raconte cette histoire sans jamais tomber dans la vulgarité... ni la pornographie, il faut le dire aussi ! Ne vous attendez pas à trouver des scènes croustillantes dans ce livre, son propos, vous l'aurez compris, ne se situe pas là ! Belle de Jour, dans le fond, est une femme qui souffre... qui souffre dans sa chair, qui souffre d'obéir à des instincts qu'elle ne maîtrise ni ne comprend !
Et dans le fond, le plus terrible, c'est que l'on comprend bien ici que l'appel de la chair est une chose incontrôlable contre laquelle il est extrêmement difficile de lutter. Cet appel nous renvoie à notre part animal, il relève de l'instinct et nul discours, nulle morale, nulle convention ne peut le raisonner.
Cette histoire est poignante parce que nous, lecteurs, on sait pourquoi... on sait les conditions qui la poussent dans cette déchéance, dans ce désir de se salir... comme si se salir viendrait la laver d'un traumatisme qui habite son corps mais dont son esprit ne sait plus rien... mais on ne peut rien pour elle... et personne n'y peut rien car le désir de chair est ultra-puissant !

Enfin dernière petite chose, j'ai été extrêmement gêné par la photo de couverture du livre qui est tirée du film de Buñuel. Le livre est paru en 1928, il raconte donc une histoire à priori contemporaine à son écriture. Catherine Deneuve, même si à la réflexion elle est probablement l'actrice pouvant incarner à la perfection ce rôle, communique une image forcément ancrée dans les années 60. J'avoue que ce contraste m'en a un peu gâché la lecture et que j'ai eu du coup l'impression que tout du long l'histoire se passait dans les années 50-60. Ce qui, même si dans le fond ça n'a pas trop d'importance puisque les évènements restent malgré tout assez intemporels et qu'il n'y a pas non plus de référence historique quelconque, enlève quand même un peu au génie et à la modernité de ce livre.
J'aurais aimé voir le film de Buñuel également car je me demande du coup s'il est vraiment fidèle au roman... Je n'en ai pas vraiment l'impression et je me demande si l'oeuvre de Buñuel ne trahit pas un peu l'essence et l'âme du projet de Kessel...

Voilà pour résumer j'ai trouvé ce roman tant dans son projet que dans sa mise en forme absolument génial et je vous le conseille vivement !
avatar
Ansault
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 03/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Kessel, Joseph] Belle de jour

Message par Nephtys le Lun 9 Nov 2009 - 14:19

Quand on voit l'histoire et qu'on connait la savoureuse écriture de Kessel (et, comme tu l'as précisé, la justesse de sa plume néanmoins délicate et tendre sur des sujets qui ne le sont pas), ça donne vraiment envie de découvrir ce roman.

merci
avatar
Nephtys
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1277
Age : 32
Localisation : Loire-Atlantique
Genre littéraire préféré : Tout ce qui me tombe sous la main (sauf politique)
Date d'inscription : 08/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Kessel, Joseph] Belle de jour

Message par Thot le Lun 9 Nov 2009 - 23:00

Je le note.Merci Ansault
avatar
Thot
Admin

Féminin
Nombre de messages : 6053
Age : 37
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Je lis de tout, mais j'aime moins la science-fiction.
Date d'inscription : 02/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Kessel, Joseph] Belle de jour

Message par Invité le Sam 16 Oct 2010 - 1:08

La lecture


Dernière édition par mimi54 le Ven 1 Avr 2011 - 17:39, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Kessel, Joseph] Belle de jour

Message par Pinky le Sam 16 Oct 2010 - 9:58

comme l'a très bien dit Ansault, le traumatisme qu'a subi Séverine dans son enfance, même si elle semble l'avoir oublié, elle n'aura de cesse de retrouver cela (la violence, le plaisir, le touché .... ) non pas du côté de la perversion mais de l'autodestruction...
les traumatismes ressortent toujours à un moment où un autre.

le film suit très bien le livre par contre je suis d'accord avec toi Mimi, le film a un peu vieilli, non pas à cause de l'histoire mais à cause des images et du rapport que nous avons au corps et de la manière de le montrer...
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5801
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Kessel, Joseph] Belle de jour

Message par FrançoisG le Sam 16 Oct 2010 - 13:46

merci pour cette critique.

Je lirai "Le lion" à l'occasion, c'est paraît-il son meilleur roman...
avatar
FrançoisG
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1418
Localisation : Dans ma maison au calme
Emploi/loisirs : Lecteur assidu
Genre littéraire préféré : Tous les genres
Date d'inscription : 23/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Kessel, Joseph] Belle de jour

Message par Pinky le Dim 17 Oct 2010 - 10:24

pas seulement, l'oeuvre de Kessel est tellement vaste... l'armée des ombres, le bataillon du ciel, Mermoz, la passante du sans souci... sont des oeuvres de Kessel portées à l'écran...

pour ma part j'ai un faible pour l'armée des ombres
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5801
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Kessel, Joseph] Belle de jour

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum