Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Veil, Simone] Les hommes aussi s' en souviennent

Aller en bas

Les hommes aussi s 'en souviennent, de Simone Veil

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Veil, Simone] Les hommes aussi s' en souviennent

Message par Invité le Sam 14 Nov 2009 - 13:44

Les hommes aussi s' en souviennent, de Simone Veil






Editions Stock - 112 pages - ISBN 978-2-234-05720-3 - 12 euros


Quatrième de couverture :

Le discours du 26 novembre 1974 suivi d' un entretien avec Annik Cojean, journaliste au Monde.

Le 26 novembre 1974 Simone Veil, ministre de la Santé au gouvernement de Valéry Gicard d'Estaing, présente son projet de loi sur l' interruption volontaire de grossesse devant l' Assemblée Nationale. Modifier profondément la loi est urgent : chaque année environ 300 000 femmes dans la détresse ont recours à l' avortement clandestin ou se rendent à l' étranger pour se faire avorter, tandis que les médecins de plus en plus nombreux font part publiquement de leur pratique des IVG en toute illégalité.
Ce dicours et les débats qui l' ont suivi révèlent à la France entière une femme courageuse et déterminée, défendant à la fois la dignité de la femme et l' intérêt de la Nation, face à des parlementaires déchaînés, y compris dans son propre camp.

Trente ans après, ce discours, d' une force extraordinaire, est enfin publié. Il est suivi d' un entretien avec Annick Cojean, journaliste au Monde, qui permet de resituer le débat dans le contexte de l' époque et de mesurer l' évolution des mentalités. Un livre essentiel au moment ou d' autres pays européens continuent d' interdire l' avortement et ou des milliers de femmes en Irlande, en Pologne, au Portugal mais aussi aux Etats-Unis et en Afrique subissent chaque jour des avortements à haut risque.

Mon avis :


Dur d' être femme en ces années 70, courageux d' être une femme ministre qui présente un projet de loi aussi novateur et controversé devant un parterre de députés essentiellement masculin. Le droit à l' avortement , un tabou intemporel, sujet typiquement politisé et polémique était cependant bien une nécessité de santé publique, car lorsque la loi refuse la réalité et que les acteurs publics se cachent derrière la légalité,il y a toujours ce risque de voir surgir l' illegalité.

Un petit ouvrage bien sympathique qui reprend donc le discours de Mme Veil à l' Assemblée pour défendre avec ses armes de femme combattante et cependant hautement attachée à des valeurs éthiques et morales ce projet si salutaire dans le contexte de l'époque.
Dans une seconde partie, on a l' occasion de lire les propos de Simone Veil, lorsque celle-ci accorde un entretien à une journaliste du Monde.
Et là, dans toute sa sincérité elle nous livre ses impressions de l' époque sur les évènements qui se sont succédés avant et après son discours, le combat dans la rue,les mouvements féministes, l' engagement des intellectuels, les pressions de la religion etc.

Elle porte également un regard critique,avec beaucoup de profondeur et de recul sur les retombées de la loi Veil, empreinte et fruit de son rigoureux travail...

Ouvrage à lire absolument, ne serait-ce que pour sa valeur historique qui est indéniable!!



Citation :

Quel est le pire que vous ayez entendu? (propos)
Les propos de Jean-Marie Daillet.
Celui qui vous demande si vous accepteriez de jeter les embryons au four crématoire?
Oui. Je crois qu' il ne connaissait pas mon histoire, mais le seul fait d' oser faire référence à l' extermination des Juifs à propos de l' IVG était scandaleux. Et puis, il y avait tant d' hypocrisie dans cet hémicycle rempli essentiellement d' hommes, dont certains cherchaient en sous-main des adresses pour faire avorter leur maîtresse ou quelqu' un de leurs proches.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veil, Simone] Les hommes aussi s' en souviennent

Message par Invité le Sam 14 Nov 2009 - 21:52

Oui, Baudoin Ier a réfusé d' apposer sa signature car c' était contraire à ses principes, en même temps la Constitution belge l' obligeait à le faire puisque les conditions étaient remplies, donc le gouvernement a signé à sa place et il a pût conserver son trône...

Au Portugal pour info ça été dépénalisé en 2008 !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veil, Simone] Les hommes aussi s' en souviennent

Message par Invité le Sam 14 Nov 2009 - 22:58

Oui Francine je sais, j' ai suivi un cours l' an dernier consacré spécialement à la Belgique tu comprends ..., je pensais au forum d' ailleurs vu qu' il y a pas mal de belges , c'est assez drôle finalement de réutiliser ses connaissances!
En tout cas c' est très intéressant et une fois de plus j' ai bien aimé pouvoir lire un témoignage "vivant" sur la question. J' adore!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veil, Simone] Les hommes aussi s' en souviennent

Message par Pinky le Dim 15 Nov 2009 - 11:26

c'était un grand moment et une grande avancée pour l'époque... qu'en reste-t-il aujourd'hui...

actuellement, la liberté d'avorter prend du recul : les femmes se sentent de plus en plus jugées, de nombreux centres ferment, les délais de réaliser cette IVG sont de plus en plus longs, ce qui poussent certaines dans d'autres pays ou à tenter la voie de la clandestiné.... Même si la loi existe toujours en France, et c'est très bien et tant mieux... le jugement, la souffrance de ces femmes, la culpabilité font toujours partis (un peu plus chaque jour) de cette route...

oui il est important de lire ce livre et de se rendre compte du chemin parcouru... à relire, à découvrir
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6129
Age : 55
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veil, Simone] Les hommes aussi s' en souviennent

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum