Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Hobb, Robin] L'assassin Royal - Tome 12: L'Homme noir

Aller en bas

Votre avis

67% 67% 
[ 2 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Hobb, Robin] L'assassin Royal - Tome 12: L'Homme noir

Message par Nephtys le Jeu 19 Nov 2009 - 20:18



Auteur: Robin Hobb
Genre: Fantasy
Edition: J'ai Lu Fantasy
Pages: 413

Quatrième de couverture

  Après plusieurs semaines de navigation, le prince Devoir et les siens posent enfin le pied sur l'île d'Aslevjal. C'est au coeur de cet enfer de glace et de neige que le prince doit honorer sa promesse : ramener la tête du dragon Glasfeu. Mais entre les conditions climatiques hostiles, l'animosité d'une partie des Outrîliens qui les accompagnent, ou encore la mauvaise humeur de Lourd dont les attaques d'art incontrôlées gagnent sans cesse en puissance, l'expédition peine à atteindre son but. Pour couronner le tout, l'Homme Noir, gardien légendaire de Glasfeu, a refusé les offrandes qui lui étaient destinées. Heureusement, Fitz Chevalerie est là, armé de sa ruse et de son habileté proverbiales. Et si c'était la pire erreur qu'il ait jamais commise ?


Mon appréciation

  Probablement un de mes préférés de la série. Je trouvais que sur l'équipe qui s'embarquait, il y avait déjà les personnages les plus hauts en couleur, mais il en manquait deux très importants...

 
Spoiler:
Le fou et Burrich

 C'était dommage un final sans eux, mais voilà qui est réparer!!
Pour ceux qui attendaient le 13 et dernier tome pour le dénouement, le fameux bouquet final, c'est loupé. C'est dans ce tome que ça se passe. Vraiment, ça ne se lit pas, ça se dévore

PS: C'est très drôle parce que je n'aurais pas titré le livre ainsi, mais complètement à l'opposé... il devrait s'appeler, non "l'Homme noir" mais au contraire "La femme pâle"  lol!
avatar
Nephtys
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1280
Age : 33
Localisation : Loire-Atlantique
Genre littéraire préféré : Tout ce qui me tombe sous la main (sauf politique)
Date d'inscription : 08/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hobb, Robin] L'assassin Royal - Tome 12: L'Homme noir

Message par Iani le Ven 16 Sep 2011 - 14:23

Mon avis :

J'ai actuellement déjà fini le tome 13, mon avis sera donc très probablement influencé par cette lecture... Mais je vais tout de même essayer d'exprimer ce que j'ai ressenti le plus fidèlement possible. Par contre, mon avis sera donc assez court, puisque je mélange un peu les évènements des deux derniers tomes.

J'ai trouvé ce 12ème tome excellent. J'ai été happée du début à la fin ! Alors que le tome 11 mettait le décor en place, ce tome bouge, il est plein d'action, de rencontres, de révélations.
On en apprend plus sur certains personnages, surtout sur le "méchant" dont je tairai le nom. J'ai adoré découvrir ce personnage, plein de cruauté et capable de tout pour arriver à ses fins. J'en ai eu froid dans le dos !
Autant dans le tome 11 Lourd m'énervait, autant dans ce tome-là je lui ai tout pardonné. Je l'ai trouvé bien plus attachant dans ce tome que dans le précédent.

Les dragons sont des créatures qui m'intéressent énormément dans cette saga. Leur prétention et égoïsme en font des êtres insupportables, mais en même temps ce sont des créatures tellement majestueuses que je ne peux pas résister à leur attraction.

Durant cette lecture, j'ai ressenti plein d'émotions différentes, je suis passée de la joie à la peur, du bonheur au désespoir, du rire aux larmes. J'avais l'impression d'y être, de vivre l'aventure avec eux !

Quand j'ai fini ce douzième tome, j'ai vraiment réalisé que le point final de cette série approchait à grands pas. Je me réjouissais de voir comment tout ça allait se terminer, mais en même temps je n'avais pas envie de mettre un terme à ma lecture de cette saga qui m'a finalement fait découvrir la littérature fantasy !

Pour résumer, j'ai trouvé ce tome très bon, l'action est bien plus présente que dans les tomes précédents, les personnages se dévoilent peu à peu, le décor est juste magnifique. Et la fin approche bien trop vite !
avatar
Iani
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1663
Age : 30
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Fantasy
Date d'inscription : 05/06/2008

http://lectures-iani.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hobb, Robin] L'assassin Royal - Tome 12: L'Homme noir

Message par Pandora le Lun 4 Déc 2017 - 16:02

Enfin ! Je trouve que ce mot résume bien mon sentiment à la lecture de ce tome car : enfin les "mystères" entourant la narcheska et sa famille sont révélés. Je trouvais que cela traînait un peu trop en longueur et j'ai été un peu déçue car je me doutais d'à peu près tout depuis un moment déjà alors j’espérais une surprise... mais c'était tout de même très bien construit. Nous en apprenons enfin davantage sur l'histoire de ce clan du Narval et plus largement sur tous les autres qui ont terriblement soufferts, eux aussi
Spoil !:
des agissements de la femme pâle d'abord avec Kebal Paincru, à la tête des Pirates Rouges mais aussi après la guerre (et quelle pimbêche celle-là ! Elle m'a donné des envies de violences...)  
Et enfin nous rencontrons, même si c'est loin d'être un plaisir, la personne qui tire les ficelles depuis le début.

Une ambiance assez pesante, froide, les esprits sont échauffés, nous ressentons bien les différents dilemmes qui agitent chacun des personnages principaux.
Umbre m'agace un peu à toujours (trop) vouloir faire du Fitz son objet/arme mais je sais bien que c'est son rôle d'agir pour le trône et la pérénité du règne Loinvoyant.
Le fou reste fidèle à lui-même, mystèrieux et attachant, fragile et puissant à la fois, toujours dans le paradoxe.
Spoil:
Quelle idée de le faire mourrir. Je sais bien qu'il n'est pas mort ou qu'il va se passer quelque chose et qu'il va revenir car le titre du cycle suivant est "Le fou et l'assassin" mais... quand même, je n'adhère pas, c'est trop triste surtout avec les paroles de Peottre à la dernière page, il a du tellement souffrir...!
Beaucoup de plaisir à retrouver un certain personnage
Spoil:
Burrich
présenté comme très diminué physiquement et pourtant toujours aussi fort, puissant, imposant ! Beaucoup tristesse de le voir revenir pour le perdre ensuite. Il restera, avec Oeil-de-Nuit, l'un des personnages les plus intéressants et inoubliables pour moi.
Spoil :
Il était venus chercher ses deux enfants pour les ramener à la maison Sad Quelle volonté ! Quel homme pour se mettre ainsi au travers du chemin d'un énormissime dragon !

Les dragons, donc. C'est peut-être bizarre mais personnellement, ces dragons réels (et non de pierres et d'Art) ne m'intéressent pas du tout. En fait, je crois que j'ai tellement adoré Vérité-le-Dragon, sauveur de son royaume et les autres, magnifiquement sculptés par l'Art, que ceux-là me laissent assez indifférente. Trop proche de l'homme basique, égoïste et dominateur. Toutefois, j'adhère totalement au fait que le retour de telles créatures, prédatrices, pourrait modifier ou amener l'extrême orgueil des hommes sur un chemin plus modeste, comme l'avait plus ou moins exprimer le Fou dans le tome précédent je crois.

J'ai trouvé ce tome vraiment bien même s'il y a des pertes et non des moindres, c'est un tome avec de l'action et beaucoup d'émotions et je me suis ruée sur la suite !

J'ai voté très bon !


(PS: J'avais complètement oublié de poster ma critique et je viens de la voir dans mon fichier Word en voulant commencer celle du tome 1 du Fou et l'assassin, de même pour le tome 13 que je vais poster immédiatement )

_________________
« La vertu paradoxale de la lecture est de nous abstraire du monde pour lui trouver un sens. » Daniel Pennac

Je participe au Challenge PàL 2018 organisé par TitePomme : PàL de départ= 87 ; livres lus = 56 (dont 11 hors challenge) ; Ajouts PàL = 7

study  PAL et LAL study
avatar
Pandora
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 635
Age : 27
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Aucun, c'est la plume de l'auteur qui me transporte... ou pas
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hobb, Robin] L'assassin Royal - Tome 12: L'Homme noir

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum