Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Hobb, Robin] L'assassin Royal - Tome 13: Adieux et retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

57% 57% 
[ 4 ]
29% 29% 
[ 2 ]
14% 14% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 7

[Hobb, Robin] L'assassin Royal - Tome 13: Adieux et retrouvailles

Message par Nephtys le Sam 21 Nov 2009 - 17:57



Auteur: Robin Hobb
Genre: Fantasy
Edition: J'ai lu Fantasy
Pages:379

Quatrième de couverture

  Depuis le départ du prince Devoir et de la Narcheska Elliania désormais libres de se marier, FitzChevalerie demeure seul sur l'île d'Aslevjal. S'il a fini par se résoudre à la mort du Fou, il n'entend pas laisser pour autant la dépouille de son ami ensevelie sous les décombres du château de glace. Il se lance alors dans l'exploration désespérée des ruines souillées à tout jamais par les maléfices de la Femme Pâle. Son périple le mènera bien plus loin qu'il n'aurait pu l'imaginer: des contrées de la mort aux rivages secrets de l'Art, Fitz trouvera peur-être les réponses à toutes ses questions... ou des raisons de croire qu'il se trompe depuis le début.

Mon appréciation

  Je vois plus ce tome comme un épilogue à la série que comme un dénouement; Je rappelle qu'il est, normalement, la troisième partie d'un seul livre (comprenant les tomes 11 et 13), ce qui explique bien cette impression. Ce livre était tout simplement nécessaire pour que le final ne soit pas baclé. Et en cela, Hobb a très bien terminé sa série. C'est une fin soignée comme la série en méritait.
 Seulement, c'est un peu gros comme fin. Tellement énorme qu'on la voit venir de très loin. Pas de surprise en somme. Mais à la reflexion, c'était un peu le cas pour l'intégralité de l'Assassin Royal
 Je garderai globalement un très bon souvenir de l'épopée de Fitz.
avatar
Nephtys
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1278
Age : 32
Localisation : Loire-Atlantique
Genre littéraire préféré : Tout ce qui me tombe sous la main (sauf politique)
Date d'inscription : 08/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hobb, Robin] L'assassin Royal - Tome 13: Adieux et retrouvailles

Message par Invité le Ven 5 Mar 2010 - 0:39

J'ai fini de lire la série avec un petit pincement au coeur car cela faisait quelques semaines que Fitz occupait mes moments libres. Cette séparation était un peu triste même si j'étais contente de pouvoir enfin dormir à nouveau normalement !! :-)
Cette fin, même si elle était bien, m'a un peu déçu. J'espérais qu'il se passerait plus entre Fitz et le fou. Surtout depuis que j'ai compris la nouvelle facette "Ambre" du fou, mais non... ils sont partis chacun de leur côté, sans même se dire vraiment au revoir alors qu'ils étaient si proches, qu'ils ont risqué leur vie l'un pour l'autre !!!! Cela aurait mérité mieux selon moi....
Sans parler de la renaissance de cet amour pour Molly.... hum... je ne sais pas si j'apprécie cette vision "amour de ma vie" de Fitz. J'aimais bien Molly mais sans plus et voir revenir à nouveau cet amour de jeunesse m'a un peu agacé, surtout que c'était au détriment du fou...
Mais bon, cela reste une excellente série que je conseille vivement pour passer un bon moment d'évasion auprès de personnages attachant et merveilleux !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hobb, Robin] L'assassin Royal - Tome 13: Adieux et retrouvailles

Message par Invité le Lun 15 Mar 2010 - 13:43

Déçu par la fin, le retour de Fitz à la vie "normale", la vie dans l'anonymat, etc. J'ai tout de même beaucoup aimé l'histoire avec le fou. Désiré et FitzChevalerie forment un des couples les plus complexes qu'il m'ait été de lire en Fantasy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hobb, Robin] L'assassin Royal - Tome 13: Adieux et retrouvailles

Message par Invité le Lun 26 Avr 2010 - 15:53

Désiré et FitzChevalerie
Je pense que tu voulais dire Bien-Aimée et FitzChevalerie plutôt que Desiré qui était l'infâme femme qui n'a fait qu'engendrer le néfaste Royal l'Usurpateur.
Je suis d'accord avec vous en ce qui concerne la fin de ce livre. J'ai été terriblement déçu alors que j'ai adoré chaque livre, chaque chapitre, chaque mot de ce que Robin Hobb a pu écrire. Néanmoins, je n'arrive pas à me rendre réellement compte de la fin de cette fabuleuse Saga car elle ne me convient pas. Je me répète mais j'étais été malheureusement déçue car je souhaitais plus qu'autre chose une fin heureuse pour le fou et Fitz, en disant heureuse je veux bien entendu dire ensemble. L'auteur a-t-il fait exprès ? Mais alors pourquoi nous laisser ainsi, sur une fin non souhaitée ? Car manifestement je ne suis pas la seule. Puis, cette atmosphère dans l'épilogue où l'histoire se termine dans une ambiance de "Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes" ne colle pas, je suis desolée Robin Hobb nous a habitué à des retournements de situations, des évènements incroyables.. Pour ma part, elle a réussi à manipuler mes émotions, me faire rentrer dans le sujet sans que je puisse en démordre. Alors aurai-je mal saisi la morale qu'elle souhaitait nous faire passer ? Je l'ignore, mais également je n'ai pas apprécié non plus
Spoiler:
... la mort de Burrich qui évoque plutôt un moyen subtil de virer ce personnage qui a l'air en trop. En effet, cette impression s'est amplifiée lorsqu'on voit que Fitz tente et bien entendu arrive à faire retomber dans ses bras Molly malgré la mort récente de l'homme avec qui elle a passé 16 ans de sa vie, qui l'a assisté durant tant d'épreuves (sa première grossesse, Ortie qu'il considéra dès son premier regard comme sa fille, la mort de Fitz et bien d'autres..) et eu 7 enfants par la suite avec lui.
Mais bon. Apparemment, tout est normal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hobb, Robin] L'assassin Royal - Tome 13: Adieux et retrouvailles

Message par phooka le Lun 26 Avr 2010 - 16:59

Bon il faut vraiment que je reprenne cette série. Je m'étais arretée au tome 6 (parce que les autres n'étaient pas encore sortis en poche) et du coup je ne me suis jamais replongée dedans. J'ai un peu peur d'avoir oublié ce qui s'est passé... scratch
avatar
phooka
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 313
Localisation : Grenoble
Genre littéraire préféré : fantasy/SF/fantastique et tout bon livre en général
Date d'inscription : 13/03/2010

http://bookenstock.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hobb, Robin] L'assassin Royal - Tome 13: Adieux et retrouvailles

Message par Olorin le Lun 26 Avr 2010 - 22:20

Attention, n'oubliez pas d'utiliser la fonction spoiler lorsque vous dévoilez des fins de livres (ou, plus encore, des fins de séries). D'avance un grand merci
avatar
Olorin
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 5401
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Doctorat.
Genre littéraire préféré : Fantasy, Urban-Fantasy et policier
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hobb, Robin] L'assassin Royal - Tome 13: Adieux et retrouvailles

Message par Ithar le Sam 1 Mai 2010 - 16:18

J'avoue que la fin de la série peut être considérée comme particulière ou triste voire fantastique, romantique, cousu de fil blanc pour certains, pathétiques pour d'autres... Cependant et c'est là la force de Hobb selon moi, c'est que cette fin ne laisse pas indifférent d'une manière ou d'une autre! Les émotions que provoquent cet "épilogue" ( je rejoins Nephtys sur ce point) sont à l'image de la série: humaines et complexes.

Chapeau bas l'artiste Robin^^
avatar
Ithar
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 32
Localisation : Toulouse
Genre littéraire préféré : Heroic Fantasy mais je ne suis pas sectaire je lis de tout^^
Date d'inscription : 28/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hobb, Robin] L'assassin Royal - Tome 13: Adieux et retrouvailles

Message par petitepom le Ven 3 Sep 2010 - 19:27

Et voila, j’ai fini, que d’émotion dans ce dernier tome. Je me suis attachée aux personnages, je les quitte comme des proches avec regret et un pointe de chagrin ; difficile de choisir une nouvelle lecture après avoir passé plusieurs jours en leur compagnie.

Spoiler:
Fitz a décidé de rester sur l’île d’Aslevjal pour retrouver le fou, et c’est les larmes au bord des yeux que j’ai lu ces retrouvailles : chagrin et joie mêlé ; leur amour plus fort que l’amour physique est un moment inoubliable. Ce n’est pas seulement avec le fou que les adieux et les retrouvailles sont émouvants, tous le livre en est rempli. J’ai aussi bien ri : j’aurai bien aimé voir Umbre prendre un coup d’éventail de dame patience, il l’a bien mériter cette vieille araignée !

Dans l’ensemble, j’ai préféré la 2° partie que la première, les 3 premiers romans sont remplis d’intrigue et de trahison, mais les 3 suivants sont différents, on rentre dans la magie de six duché, c’est plus subtil ; le parcours de Fitz est une initiation à l’univers de robin Hobb, ces romans ont leur utilité, mais sur le coup, j’ai ressenti une lassitude voulant continuer à lire un récit mouvementé comme les 3 premiers. J’ai ensuite découvert les aventuriers de la mer et les habitants du désert des pluies, tout cela pour mieux apprécier la fin de cette série où tout s’éclaire.
avatar
petitepom
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 687
Localisation : Corrèze
Date d'inscription : 22/08/2010

http://petitepom.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hobb, Robin] L'assassin Royal - Tome 13: Adieux et retrouvailles

Message par louve le Lun 6 Sep 2010 - 21:47

L'une des plus belles séries de fantasy que j'ai pu lire jusqu'à maintenant.
Ici pas d'elfes ou de nains. Pas de prophétie pour empêcher la fin du monde. L'histoire se montre plus complexe et n'en est que plus belle.

Je crois qu'il suffit de voir mes autres articles sur les romans pour comprendre à quel point cette série est la meilleure que j'ai pu lire.

Je me suis tout particulièrement attaché au Fou alias Sire Doré ou Ambre et son personnage est celui qui évolue le plus au cours de la série. Son amour pour Fitz en font un personnage courageux et toujours là pour aider son catalyseur.
J'ai aussi beaucoup aimé Burrich qui malgré ses manières de rustres aime Fitz comme un fils.
D'autres personnages viennent tour à tour apporter beaucoup à cette série qui tourne autour de Fitz, un bâtard royal qui deviendra l'assassin du roi puis le seul capable d'aider le royaume, de le protéger contre toute menace extérieure.
En bref je vous le conseille vivement.

Louve
avatar
louve
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 174
Age : 30
Localisation : Dans une grotte obscure et humide
Genre littéraire préféré : fantastique/horreur/fantasy
Date d'inscription : 05/09/2010

http://lamie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hobb, Robin] L'assassin Royal - Tome 13: Adieux et retrouvailles

Message par chatnoir le Ven 22 Oct 2010 - 13:03



En possession des quatre volumes de l’intégrale de “la citadelle des ombres”, j’ai eu la chance de pouvoir lire cette épopée d’une traite. Donc, pas de découpage arbitraire et certaines longueurs comme gommées par l’ampleur de ce qui m’attendait.

Le style fluide de l’écriture permet une lecture facile. Les pages se tournent seules.

Le scénario est bien ficelé, bien construit, sans rebondissement extraordinaire, mais avec de subtiles surprises. La cohérence du récit, jusqu’á la dernière ligne, m’a impressionnée.

Contradictoirement, ce que j’ai le plus apprécié c’est que je ne me suis attachée á aucun des personnages très longtemps.
Ils sont tellement humains avec leurs fêlures, leurs passifs, leurs douleurs, leurs frustrations qui les rendent cruels, passifs, capricieux, butés, geignards.
Heureusement la loyauté les transcende en héros. Seul, le loup qui a la sagesse de vivre dans l’instant, ne succombe pas aux rancoeurs qui empoisonnent.

J’ai beaucoup aimé, aussi, le message de tolérance véhiculé durant tout le récit.
Tolérance entre peuples de cultures si différentes et ce jusqu’a la mixité, tolérance pour les diverses magies.
Au fil des pages les acteurs apprennent á reconnaître l’autre avec ses différences, ses talents et tout devient possible, ou presque. Des personnages secondaires sont là pour nous rappeler que tout n’est pas si simple.
Seul bémol, une homo-phobie” ordinaire” dérangeante.

Et ces magies Presque possible….. quelle merveille!!!
Ces pouvoirs qui sitôt qu’ils sont mal employés deviennent tellement dangereux. Mais comme tous les pouvoirs , non?
L’Art, le vif, la magie des haies, la prophétie, il en faudrait tellement peu pour que nous les possédions tous, meme un peu.

Pour ce qui est de la fin je la trouve bien triste.
Spoiler:
La compagnie de la folie tout comme celle du “Bien aime” Fou,était trop dangereuse.
Spoiler:
Mon happy-end á moi : que Fitz rencontre un nouveau compagnon de lien.
Mais loyauté oblige….aussi bien envers les siens qu’envers son loup.
avatar
chatnoir
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 139
Age : 60
Localisation : Cap Vert
Emploi/loisirs : restauration, dormir, lire, balade la nuit
Genre littéraire préféré : eclectique
Date d'inscription : 18/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hobb, Robin] L'assassin Royal - Tome 13: Adieux et retrouvailles

Message par Iani le Ven 16 Sep 2011 - 14:17

Mon avis :

Après un 12è me tome rempli d'action et de rebondissements, ce 13ème tome est plus axé sur le retour au château, les derniers enjeux politiques et les choix de vie de nos protagonistes et surtout sur les sentiments, les émotions des personnages et donc transmises au lecteur.

J'ai lu ce livre par petits bouts, uniquement dans des lieux publics, je n'ai donc pas pu faire ressortir toutes mes émotions comme je l'aurais voulu. Car j'ai trouvé ce tome très touchant. Cependant, je trouve très difficile de parler de ce livre sans parler de l'histoire, sans révéler les éléments qui le constituent. Je vais donc faire une grosse partie "Spoiler", qui sera évidemment cachée. Ce qui suit ne contient pas de spoiler, ceux-ci seront bien cachés Wink

Mais en général, j'ai été très émue par ce tome, mais également un peu déçue. J'ai été habituée, avec Hobb, que tout se mette en place très lentement, et non sans difficultés. Et là, la fin arrive en quelques pages et bien trop facilement. Fitz n'a jamais eu de chance, il est pour moi un personnage torturé qui doit se battre pour arriver à ses fins. Et là, il lui suffit de quelques pages pour que tout s'arrange. C'est déjà plus que certains autres auteurs, qui liquident tout en un chapitre, mais quand même, c'était trop rapide pour clôturer une si longue série.

Dans l'ensemble, j'ai trouvé cette deuxième partie du cycle de l'Assassin royal (tomes 7 à 13) en dessous de la première partie (tomes 1 à 6) et me conforte dans ma préférence pour les Aventuriers de la mer à l'Assassin royal. Mais globalement, j'ai adoré cette série, surtout axée sur la psychologie des personnages que sur l'action en elle-même, ce qui peut faire paraître certains passages lents, plats. Mais j'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur et la façon dont Hobb décrit son univers et ses personnages.

Je n'attendrai pas bien longtemps avant de me plonger dans sa nouvelle série "La cité des Anciens", qui compte actuellement 2 tomes VO (Dragon Keeper et Dragon Haven), 4 tomes VF (Dragons et serpents, Les eaux acides, La fureur du fleuve et la décrue). Et Hobb est en train d'écrire (ou a prévu d'écrire, je ne sais pas) deux nouveaux tomes dans l'univers des dragons et des anciens (City of Dragons et Dragon Blood), apparemment prévus pour 2012. Je me réjouis vraiment de retrouver le peuple du désert des pluies et Tintaglia, et de voir comment elle s'en sortira !

Voilà donc arrivé le moment où je parle de ce tome avec plus de SPOILERS. A lire uniquement pour ceux qui ont terminé les 13 tomes de l'Assassin royal. Je décline toute responsabilité si vous vous faites spoiler en lisant ce qui suit malgré mon avertissement, je vous ai assez prévenu Wink

Spoiler:
Alors pas mal d'éléments m'ont déçue.

Premièrement, je ne sais pas que penser de la résurrection du fou. J'ai un peu eu l'impression que Hobb ne voulait pas décevoir les fans de ce personnage, qu'elle ne voulait pas y mettre un terme aussi brutalement. Mais finalement, on dirait vraiment que le fou lui reproche de l'avoir ramené à la vie. Certes, il est vivant, mais je l'ai trouvé bien différent du personnage que l'on a vu évoluer tout au long de cette série. Et en plus il ne reste pas longtemps avec lui et Fitz en est à nouveau bien vite séparé. Et Fitz l'oublie bien vite ! Il en était tellement proche, leur relation était vraiment ambiguë, et dès qu'il retrouve Molly, hop, j'accepte le choix du fou à vouloir retourner chez lui et tant pis si on n'a pas vraiment eu le temps de se dire au revoir... Mouais.

Et pour Molly, j'ai trouvé qu'elle avait bien vite fait le deuil de Burrich... Elle lui a quand même fait 6 enfants, elle a vécu, quoi... 14 ans ? avec lui, et en 3 mois, il est oublié et Fitz reprend sa place ? Ses enfants l'acceptent comme le nouvel amoureux de leur mère ? Je n'ai rien contre le fait que Fitz retrouve Molly et qu'ils se remettent ensemble, mais en quelques pages c'est réglé... Ça ne ressemble pas à Robin Hobb !

C'est un peu pareil pour Elliania : au début, il y a le problème de son pays natal qui ne veut pas laisser partir la future narcheska, on ne donne pas si facilement une femme vivre dans un autre royaume. Et puis tout d'un coup, elle arrive au château, épouse Devoir et lui fait un enfant.

Ces éléments ne m'auraient pas tant dérangés s'ils avaient été d'un autre auteur, qui aime faire les choses vite. Mais là, pendant 13 tomes on a été habitués à ce que tout se passe lentement, et tout d'un coup, en quelques chapitres, tout se résout favorablement pour tout le monde. Je ne suis pas convaincue.


De plus, je suis complètement passée à côté de cette histoire de Pie, je n'ai pas suivi comment ça s'était terminé. C'était pourtant le moteur des premiers tomes de la deuxième partie... Et on les oublie un peu, on en parle de temps en temps mais sans y attacher d'importance. Mais ça ne m'a pas dérangée plus que ça parce que je n'étais pas passionnée par cette histoire.


Et je ne sais toujours pas qui est Lourd ! De qui il est le fils, ce qui lui est arrivé, on n'en sait pas plus ! Je soupçonne qu'il lui soit arrivé un peu la même chose qu'à Fitz, qu'il ait été prisonnier d'un pilier d'Art trop longtemps et que son esprit en ait été affecté, mais ce n'est qu'une supposition. J'aurais vraiment aimé savoir qui il est vraiment ! D'où il vient, comment il s'est retrouvé au château !

Mais bon malgré ces déceptions, je ne peux pas en vouloir à Hobb parce qu'il fallait bien mettre un point final à cette saga et contenter les fans ! Et dans l'ensemble, cette saga est tout simplement magique donc ces reproches n'ont pas du tout fait baissé mon estime pour cette saga. Je ne suis simplement pas entièrement satisfaite de la fin, mais ce tome n'en reste pas moins très émouvant !
avatar
Iani
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1663
Age : 29
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Fantasy
Date d'inscription : 05/06/2008

http://lectures-iani.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hobb, Robin] L'assassin Royal - Tome 13: Adieux et retrouvailles

Message par Nephtys le Ven 16 Sep 2011 - 18:15

Iani je rejoins ton "spoil" sur beaucoup de point: en ce qui concerne Molly, le fou et la narcheska, je partage intégralement tes impressions.

Pour ce qui est de l'histoire de Pie, je pense que c'est surtout un conte destiné à parlé du Vif. Ce conte fait parler de lui sur la longueur de cette deuxième série. Je suis sûre que tu auras davantage accroché si tu avais enchaîné les tomes.

Et enfin en ce qui concerne Lourd..... Là je crois que tu t'es endormie en cours de route lol!
Je ne sais plus dans quel tome Hobb raconte brièvement son histoire scratch
avatar
Nephtys
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1278
Age : 32
Localisation : Loire-Atlantique
Genre littéraire préféré : Tout ce qui me tombe sous la main (sauf politique)
Date d'inscription : 08/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hobb, Robin] L'assassin Royal - Tome 13: Adieux et retrouvailles

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum