Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Orwell, George] 1984

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur "1984" de George Orwell

59% 59% 
[ 32 ]
19% 19% 
[ 10 ]
7% 7% 
[ 4 ]
7% 7% 
[ 4 ]
2% 2% 
[ 1 ]
6% 6% 
[ 3 ]
 
Total des votes : 54

[Orwell, George] 1984

Message par Iani le Dim 6 Juil 2008 - 22:16

Titre: 1984 - Auteur:George Orwell

Edition: Folio
Nombre de pages: 391
Genre: Science-fiction




4ème de couverture:

De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d'en face. BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston... Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C'était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n'avaient pas d'importance. Seule comptait la Police de la Pensée.


Mon avis:

Je trouvais que ça avait bien commencé (m'enfin, pas vraiment l'histoire en elle-même, puisque je ne vois pas comment je pourrais trouver cette société "bien", mais l'écriture et la narration en général), je trouve que cette société et ses obligations sont terrifiantes, et ça nous fait penser que la notre n'est pas si mal que ça, finalement. (Et non, contrairement à beaucoup de ceux qui ont lu ce livre, je ne le trouve pas "si proche de la réalité" que ça... On est pas observé tout le temps, et on est quand même bien plus libre, et heureusement !)
La trame en général, et l'idée de ce big brother et ces "télécrans" qui observent le moindre de nos gestes et de nos paroles, le fait d'être toujours surveillé, m'a pas mal plu. Enfin si je peux dire. C'est une bonne idée pour un livre de science-fiction, et j'espère en aucun cas que ça nous arrivera un jour. Je sais bien que certains éléments de cette fiction se retrouvent dans notre société actuelle, mais tant que nous arrivons pas au point de ce bouquin, ça me va ^^

Mais j'ai commencé à vraiment me lasser vers la moitié, et surtout quand Winston reçoit son livre et qu'il le lit, et donc que je lisais aussi. J'avoue que j'ai sauté pas mal de pages, je ne pouvais pas lire ça en restant concentrée, je le trouvais un peu sans intérêt. Et la suite, je l'ai trouvée très décevante.

Donc en résumé, j'ai trouvé l'idée pas mal du tout, mais le dernier tiers du livre m'a beaucoup moins plu.
avatar
Iani
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1663
Age : 29
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Fantasy
Date d'inscription : 05/06/2008

http://lectures-iani.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Thot le Dim 6 Juil 2008 - 22:40

Je l'ai dans ma PAL Smile
avatar
Thot
Admin

Féminin
Nombre de messages : 6053
Age : 38
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Je lis de tout, mais j'aime moins la science-fiction.
Date d'inscription : 02/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Avalon le Lun 7 Juil 2008 - 11:16

Il est dans ma LAL (que j'espère réduire pendant l'été).
avatar
Avalon
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1659
Age : 26
Localisation : Alsace
Emploi/loisirs : Licence de Droit Première Année
Genre littéraire préféré : Les romans
Date d'inscription : 06/06/2008

http://avalon-blossom.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Pinky le Jeu 10 Juil 2008 - 10:12

Un très grand classique du genre à découvrir ou à redécouvrir... Je trouve qu'au contraire, notre société s'approche de plus en plus de ce que le livre montre...
La principale figure du roman, Big Brother, est devenue une figure métaphorique du régime policier et totalitaire, ainsi que de la réduction des libertés.
qui n'a pas entendu parlé aujourd'hui de Big Brother... nos villes voire nos campagnes sont sous vidéo-surveillance, Internet (pour ne pas dire le forum...) est sous surveillance +++, tout est su, répertorié, notifié... nous sommes de plus en plus fichés, numérotés....

Le livre a été écrit en 1948 et l'auteur pour faire "anticipation", pour ne pas faire peur, à inverser les deux derniers chiffres de la date d'écriture...
J'ai vu le film fait à partir du livre, il est impressionnant aussi.... si vous avez l'occasion, n'hésitez pas...

Amicalement, pinky
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5886
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Olorin le Jeu 10 Juil 2008 - 21:51

J'ai également beaucoup aimé ce livre (ainsi que "La ferme des animaux", du même auteur et sur le même thême, mais plus présenté sous la forme d'une longue métaphore).

Ceci dit, je partage un petit peu l'avis de Pinky, même si notre société en est encore heureusement très loin, il y a quant même quelques petites choses qui y ressemble de plus en plus. De toute façon, que l'on y arrive ou pas, celivre invite quant même à une sérieuse réflexion sur notre société (comme beaucoup de bon roman de SF, d'ailleurs).
avatar
Olorin
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 5401
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Doctorat.
Genre littéraire préféré : Fantasy, Urban-Fantasy et policier
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Iani le Jeu 10 Juil 2008 - 22:24

Bien sûr, qu'il y a quelques petits trucs qui sont vrais maintenant, mais tellement peu par rapport à l'énormité du bouquin ! Tout le monde dit "ça fait peur, il a deviné ce qu'il allait se passer, et ça s'est réellement passé", et bien moi non, je ne trouve pas du tout ! D'accord, on est peut-être tous fichés, surveillés et peu importe, mais c'est pas aussi extrême que dans le livre !

Moi je m'attendais à un truc vraiment réaliste, mais finalement, pas du tout
avatar
Iani
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1663
Age : 29
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Fantasy
Date d'inscription : 05/06/2008

http://lectures-iani.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par pointvirgule le Ven 11 Juil 2008 - 15:52

j'ai quand même trouvé l'atmosphère de ce roman assez oppressante et effrayante - il faut se re-situer dans le contexte ; il a été écrit après la 2e guerre mondiale à la grande époque des régimes totalitaires ....
avatar
pointvirgule
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 65
Localisation : Toulouse France
Emploi/loisirs : lecture, cinéma, voyages, décoration, randonnées
Genre littéraire préféré : romans contemporains étrangers essentiellement
Date d'inscription : 06/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Invité le Mar 12 Aoû 2008 - 22:20

Bah moi ca m'a donné envie de le lire.

Je vais jeudi en ville l'acheter ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Invité le Mar 12 Aoû 2008 - 23:36

c'est un grand classique de la littérature au même titre que Huxley, Le Meilleur des Mondes ,que je pense qu'il faut avoir lu au moins une fois dans sa vie. Je ne savais pas qu'il avait été écrit en 48 : 3 ans après la 2 è GM et débuts de la guerre froide , ça donne à réfléchir sur les régimes totalitaires comme le souligne pointvirgule. Est ce que notre société en est si éloignée ? en matière de manipulations de l'info et conditionnement, je trouve qu'on est pas trop mal placé pour un régime dit démocratique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Invité le Mer 13 Aoû 2008 - 14:47

Maya a écrit:c'est un grand classique de la littérature au même titre que Huxley, Le Meilleur des Mondes ,que je pense qu'il faut avoir lu au moins une fois dans sa vie. Je ne savais pas qu'il avait été écrit en 48 : 3 ans après la 2 è GM et débuts de la guerre froide , ça donne à réfléchir sur les régimes totalitaires comme le souligne pointvirgule. Est ce que notre société en est si éloignée ? en matière de manipulations de l'info et conditionnement, je trouve qu'on est pas trop mal placé pour un régime dit démocratique.

C'est clair que c'est un roman assez "visionnaire" finalement. Mais il ne faut pas oublier que c'est dans le but de faire réagir les gens, une sorte d'avertissement. En tout cas je le vois comme ça. Mais je doute qu'on en vienne à ça, quoique... Je pense que l'opinion publique a justement plus d'importance que jamais, même si ça mène à certaines manipulation des infos, ce n'est plus vraiment de la censure et la totale réécriture de certains faits. Et il y a toujours des gens prêts à "dénoncer" les injustices, etc. Disons que dans ce livre, tout est poussé à son paroxysme. Dans le genre, il y a aussi "mort d'un parfait bilingue" de T.Gunzig, qui repose sur le même principe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Invité le Mer 13 Aoû 2008 - 15:03

Je pense comme Maya qu'il faut replacer ce roman, comme "la ferme des animaux" du même auteur cité également, dans le contexte où il a été écrit soit en 1948. Après la seconde guerre mondiale, cette oeuvre est une extrapolation à partir des idées politiques "courantes" à l'époque. Je me souviens avoir lu dans 'science et vie' ou un magazine du genre, un article expliquant en substance qu'Orwell n'avait rien "inventé" que tout (le sérum de vérité, la vidéo surveillance) tout cela existait déjà, n'en reste pas moins que l'écrivain a exploité tout cela avec une logique implacable.
Stylistiquement parlant c'est très fort, tout ces passages recopiés mot pour mot à l'exception du mot que le narrateur rature et change. Ca peut paraitre indigeste à la lecture, mais tellement révélateur de l'importance des mots, d'autant dans le contexte du roman.
L'adpatation cinématographique est elle aussi très réussie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Pinky le Mar 26 Aoû 2008 - 10:28

D'accord avec toi Ludo : l'adaptation du roman au cinéma est superbe... il y a des images fortes...
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5886
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Invité le Dim 30 Nov 2008 - 19:58

Une histoire très lugubre qui ne laisse pas indifférent. C' est le genre de livres qu' on doit passer devant ses yeux aux moins une fois dans sa vie. Un classique oui, mais pourquoi? On aura beaucoup jasé sur ce livre, une chose est certaine : il nous apporte beaucoup d' enseignements qu' une seule lecture ne saurait déceler. Il est d' une richesse incroyable, beaucoup de choses restent sous silence, beaucoup de choses nous sont suggérées sans avoir la certitude d' avoir pleinement compris le sens. Une histoire plutôt figée dans le temps, les repères de temps et de lieu sont abolis, même si on sait que l' histoire se déroule à Londres aux alentours de l' année 1984, elle aurait tout aussi pût se réaliser n' importe où. Son réel intérêt réside à mon sens dans l' atmosphère opressante qui entoure la "non-vie" de Winston. Son anéantissement progressif dans le giron de Big Brother, sa perte de repères, de lucidité, d' intelligence, nous mettent forcément en garde contre les dérives d' un régime totalitaire. Et là est la question que je me pose : est-ce prophétique et visionnaire comme certains l' estiment, ou simplement une mise en garde farfelue et dénuée de sens politique? J' oscille un peu entre ces deux croyances. D' un côté, certes nous sommes une société de plus en plus fichée : écoles, finances, hôpital,partis politiques, asociations, internet... Le champ des libertés se restreint en ce sens, même si parfois nous mêmes le provoquons délibérement : je pense notamment à internet où on fait souvent un étalage de sa vie sans avoir conscience des conséquences... Cependant, je pense que c' est pousser à l' extrême que de comparer notre monde actuel à celui de 1984. Il pourrait exister et c' est plutôt une mise en garde qu' autre chose, charge à nous de faire en sorte qu' il ne se réalise jamais! J' en prends pour note le tollé médiatique provoqué par la mise en place du fichier EDVIGE : dans un journal, avant de découvrir l' oeuvre elle-même je lisais que Big Brother était de retour. Je comprend la signification maintenant, mais là encore je crois que c' était abusif : ficher des personnes en vue d' une utilisation policière ne s' assimile pas à l' anéantissement et à l' asservissement des individus aussi intelligents ou bêtes soient- ils. En conclusion et ayant lu de nombreux avis, tout le monde ne sera pas d' accord : je n' identifie pas le monde dans lequel je vis à celui décrit dans 1984, des éléments de comparaison sont certes possibles. Mais Dieu merci j' ai ma liberté de conscience, je pense en sécurité en ce moment même, je n' ai pas de télé-écrans dans la chambre d' où je vous écrit, je mange à ma faim, je critique positivement ou négativement ce que j' estime être bon ou mauvais; j' ai des amis, une famille, je fais des études qui me plaisent, je ne suis pas personnellement régie par des principes novlangue ou autres qui me restreignent mon vocabulaire , bien au contraire il augmente un peu chaque jour, je n' avale pas stupidement tout ce qui est relaté à la télé ou ailleurs, l' esprit critique n' a point de repos... En définitive, je suis bien consciente qu' un tel régime totalitaire qui s' abbatrait sur nous comme une chappe de plomb, ce n' est pas surréel : il y a une exigence de notre part de dévier de ce chemin. En ce qui nous concerne, nous réussissons pas trop mal pour le moment:-)

C' est un livre extrêmement intéressant à lire, je vous le conseille vivement. On en sort grandis je trouve, j' oserai même dire plus vigilants.

Pour ma part, j' ai pourtant préféré La ferme des animaux du même auteur. Dans 1984, j' avoue avoir mal compris quelques passages, sans compter que certains m' ont parus assez longs et un peu ennuyeux. Je pense notamment au livre de Goldstein en deuxième partie. Celà dit l' oeuvre est un véritable chef- d' oeuvre pour son époque...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Olorin le Dim 30 Nov 2008 - 21:31

Je partage ton avis par rapport à la ferme des animaux. Pour le reste, il est bien évidet que l'on ne vit pas du tout dans une société de ce type bien que, comme tu l'as dit, certaines comparaisons sont possibles, et certaines similitudes présentes. J'ajouterais néanmoins que l'évolution générale n'incite pas spécialement à l'optimisme. On assiste à un abrutissement des masses et à une usure du sens critiques de la population notamment via le biais des programmes télévisés, de plus en plus affligeant, même si je ne pense pas que ce soit tout à fait volontaire, c'est simplement que ce la "fait" de l'audimat (bien que le patron de TF1 avait reconnu que son job, c'était de créer du temps de disponibilités des cerveaux pour la pub. Brrrrrrr affraid ). Néanmoins, il reste nécessaire d'être vigilant à tous ces nouveaux projets dit "sécuritaires".
avatar
Olorin
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 5401
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Doctorat.
Genre littéraire préféré : Fantasy, Urban-Fantasy et policier
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par audreyzaz le Dim 30 Nov 2008 - 21:34

J'ai bien envie de le lire celui là, bien que je ne sois pas fan du genre Smile
avatar
audreyzaz
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3337
Age : 31
Localisation : Région parisienne (92)
Emploi/loisirs : En recherche d'emploi
Genre littéraire préféré : Un peu de tout
Date d'inscription : 04/06/2008

http://le-monde-de-la-lecture.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Invité le Dim 30 Nov 2008 - 22:20

C'est un livre contextuel, certes, mais qui démonte le mécanisme du conditionnement de l'homme par la société, quelle que soit cette société.
D'où sa portée universelle.

On peut ensuite chercher le détail qui diffère, mais globalement, dites-moi, quelle est votre réelle liberté ?

Dès la naissance, vous êtes "bordés", "encadrés" pour réagir de telle façon à telle situation.

La force d'Orwell est d'avoir pressenti l'aspect technologique du contrôle. L'aspect mental et propagandiste existe depuis la nuit des temps, car la structure humaine est pyramidale par essence et implique qu'une majorité s'incline face aux désirs d'une minorité qui "l'oriente".

Hier soir, je lisais Van Gennep et son formidable travail sur les rites de passage par exemple. Ils existent dans toutes les communautés. Il y a également surveillance, contrôle, encadrement...

Liberté, où es-tu ? Wink


Dernière édition par Volute le Dim 30 Nov 2008 - 23:19, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Invité le Dim 30 Nov 2008 - 23:07

Moi je trouve qu' elle existe bien malgré tout, du moins pour le moment. Force est de constater qu' un Big Brother actuel ne vous a pas (encore) censuré ce que vous dites.
Néanmoins c' est bien normal aussi de constater que notre monde dérive peu à peu, vers le politiquement correct, vers un tout au tout collectif et de masse...etc. Et l' une des raisons, tient à nous mêmes, à ceux qui ne lisent pas ou peu, qui ne s' informent pas avec cet état d' esprit du contradictoire. Après des gens qui ne lisent pas, sans études sont très bien capables de voir les enjeux. Mais malheureusement ce n' est pas à portée de tous. Moi ça m' exaspère surtout les gens de mon âge, qui sont si facilement influençables dans des futilités énormes, et qu' adviendraient- ils dans le monde de Big Brother... Assurément ils auraient plus de chances de survivre que moi, moi je me verrai bien à la place de Winston, c' est certain. D' ailleurs ça fait drôle de se voir dans la peau d' un personnage, pour le coup ça m' horripile affraid
Enfin, je trouve que nous du moins sur ce forum, nous avons un certain regard distancié et critique, et je vous rassure je ne suis pas aveugle, je vois bien qu' il existe des dérives qui me contredisent. J' espère que vous aurez compris mon point de vue confused

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Invité le Dim 30 Nov 2008 - 23:19

Je fais un peu de hors sujet sur la consommation.
Domaine de manipulation par excellence.

Dans le métro, il y a en ce moment des taggers qui écrivent sur toutes les pubs (grand format) en demandant au passant d'arrêter de consommer à tort et à travers, et de croire aux miroirs aux alouettes qu'on nous propose.

Je ne sais pas qui se cache derrière ces propos qui appellent à la rébellion pacifique, mais j'observe le phénomène depuis 2/3 semaines (Noël étant la traditionnelle période d'achats pléthoriques).

Ils ne lâchent pas et c'est bien que des consciences individuelles se manifestent face à ceux qui imposent une unique façon de vivre (consommer et se contenter d'apparences).

Enfin, cela vaudrait un débat aussi passionnant que le livre d'Orwell.

Huxley est impressionnant de lucidité aussi.

On a de la chance d'aimer lire car les écrivains nous dessillent les yeux, nous aident à voir juste.

Vive la litératture ! I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Olorin le Dim 30 Nov 2008 - 23:20

Tout à fait, je suis même assez d'accord avec toi Songes-Littéraires, mais peut-être un brin plus pessimiste. Je partage notamment ton avis sur je cite "les gens de mon âge, qui sont si facilement influençables dans des futilités énormes". Je ressens exactement la même chose. C'est d'ailleurs une des raisons qui m'entrainent au pessimisme pour l'avenir.


Dernière édition par Olorin le Dim 30 Nov 2008 - 23:26, édité 2 fois
avatar
Olorin
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 5401
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Doctorat.
Genre littéraire préféré : Fantasy, Urban-Fantasy et policier
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Olorin le Dim 30 Nov 2008 - 23:24

J'en profite pour rebondir sur le post de Volute: dans le métro Bruxellois, il y avait eu pendant des années une publicité (devenue à force connue) pour des prêts hypotécaires avec le slogan "Besoin d'argent?" Un jour, quelqu'un à coller une feuille sur cette affiche avec ces quelques lettres: MOUR. Cela avait été collé de telle manière que le slogan était devenu: "Besoin d'amour?" Je pense que cela peut permettre de relativiser les choses, et invite à la réflexion. Pas besoin de longs commentaires.
avatar
Olorin
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 5401
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Doctorat.
Genre littéraire préféré : Fantasy, Urban-Fantasy et policier
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Invité le Dim 30 Nov 2008 - 23:25

Tout à fait d' accord avec toi Volute, on a une chance énorme de lire!! ça me dit quelque chose cette "brigade anti pub", je ne sais plus le nom, mais ils le font assez souvent! Et je leur donne tout à fait raison, même si c' est contre la loi lol

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Invité le Dim 30 Nov 2008 - 23:30

J' ai trouvé, je sais pas si tu vis en France Volute? C' est les déboulonneurs!

Jettez- y un coup d' oeil si ça vous intéresse :

http://www.deboulonneurs.org/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Invité le Dim 30 Nov 2008 - 23:30

Le matin, avant d'aller bosser, je m'arrête sur le quai et regarde OSTENSIBLEMENT ces phrases, qui sont de vraies accroches.

Alors, les voyageurs, étonnés, suivent mon regard. Et sont obligés de lire aussi !

C'est ma modeste participation à cette opération de petite envergure, mais de bon sens. Contente qu'à Bruxelles, il y ait ce genre d'appels anonymes aussi.

Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Invité le Dim 30 Nov 2008 - 23:33

Oui, je suis sur Paris.
Ca doit être eux.
Je vais jeter un oeil approfondi.
Car ces gens osent...

MERCI songes-litteraires (quel pseudo... I love you ).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Invité le Lun 1 Déc 2008 - 22:39

En parlant de consommation délirante, vous avez-vu aux Etats-Unis ? Cet employé qui s'est fait piétiner par des clients se ruant sur les soldes ?

Le consommateur n'est plus seulement fou, il devient un terroriste. (Jusqu'où peut aller le conditionnement des foules, c'est effarant)...

(Article sur Le courrier international)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Orwell, George] 1984

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum