Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Jonquet, Thierry] Les orpailleurs

Aller en bas

Les orpailleurs

60% 60% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
20% 20% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
20% 20% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 5

[Jonquet, Thierry] Les orpailleurs

Message par yaki le Jeu 17 Déc 2009 - 13:43

Ce livre a été lu dans le cadre de la lecture commune de novembre - décembre 2009.

Les orpailleurs / Thierry Jonquet
Ed. Gallimard (Folio Policier) 1998, 399p.



Résumé (site officiel de Thierry Jonquet) : Le corps d'une jeune femme, vieux de plusieurs semaines est découvert par hasard par des pompiers dans un immeuble délabré de Belleville, avec la main droite tranchée. Mais lorsque deux autres femmes subissent le même sort dans les jours qui suivent, l'équipe du commissaire Rovère et le juge Lintz commencent à relier certains fils... Ceux-ci les pousseront à remonter peu à peu dans le passé afin d'y suivre un meurtrier à la recherche d'un souvenir lointain.

Mon avis : J'ai découvert Thierry Jonquet avec ce livre que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire. Une fois commencé, je n'ai pas pu le lâcher. Les personnages sont attachants, très fouillés, on aurait presque envie de les connaitre "en vrai". L'intrigue est bien ficelée et on a toujours envie d'en savoir plus ! la fin est surprenante, personnellement je ne m'y attendais pas du tout ! Un très bon roman policier ! J'étais même déçue de le terminer... J'ai découvert avec surprise que la série Boulevard du Palais était tirée de ce roman et même si j'aime beaucoup la série j'ai trouvé le roman encore mieux !

Ma note : 9,5/10

Pour info : Ce roman a obtenu le Trophée 813 du meilleur roman 1993, le Prix mystère de la critique 1993 et le Prix polar de la ville du Mans
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 41
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Jonquet, Thierry] Les orpailleurs

Message par nuage le Jeu 17 Déc 2009 - 17:15

j ai croise cet auteur plusieurs fois c est le titre mygale qui m attiré en premier lieu mais peut etre pourriez vous m indiquer une toute premiere lecture pour la decouverte de cet auteur scratch
avatar
nuage
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1266
Age : 44
Localisation : vaucluse
Emploi/loisirs : Moniteur d' atelier en CAT mais actuelement maman à temps plein. Dessin, Yoga, l' apprentisage de la sagesse !
Genre littéraire préféré : thriller psychologique, litterature victorienne mais je suis trés curieuse de tout genre...
Date d'inscription : 22/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Jonquet, Thierry] Les orpailleurs

Message par mamoun le Dim 8 Aoû 2010 - 16:32

Mon avis
Découverte de cet auteur avec ce livre.
J’ai trouvé se livre un peu lent.
Malgré une lecture difficile au début, dû à des détails assez difficile, il se lit assez bien.
Ecriture simple, qui se lit sans difficultés.
Une fin surprenante, je n’ai à aucuns moments soupçonnés l’assassin.
Ma note : 5/5
avatar
mamoun
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1236
Age : 60
Localisation : vendée
Emploi/loisirs : surveillante de nuit , loisirs lecture, scrabble , mots fléchés, internet
Genre littéraire préféré : policier, thriller, roman du terroir et roman contemporain
Date d'inscription : 04/06/2008

http://mamoun85.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Jonquet, Thierry] Les orpailleurs

Message par binou le Mar 17 Avr 2012 - 13:14

Un régal ! Thriller bien mené, qui tient en haleine du début à la fin. Les personnages sont attachants, blessés et meurtris, chacun portant son fardeau à bout de bras. Comme d'habitude Th. Jonquet dissèque l'âme humaine avec une réalité et une intransigeance implacable.
A lire sans modération !
avatar
binou
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1145
Age : 62
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : mes passions : mes chiens, mes chats, mon furet, l'ordi et la lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout sauf de la science fiction pure et dure
Date d'inscription : 29/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Jonquet, Thierry] Les orpailleurs

Message par Sharon le Dim 17 Juin 2012 - 10:45

Mon avis :

Excellent !!!!!

Thierry Jonquet est un auteur génial, et son décès n'y change rien : son oeuvre doit absolument être connue.

Je lis parfois : attention, âme sensible ! La mienne ne doit pas l'être, je n'ai pas trouvé que la découverte du cadavre ou les détails qui sont donnés ensuite étaient insurmontables. Même les autopsies restent sobres, sans complaisance et Pluvinage est un légiste haut en couleur. Ce qui était particulièrement poignant était les origines de ce crime, et le dénouement, bouleversant.

Bien sûr, les personnages ont donné naissance à la série Boulevard du palais, mais ils n'ont pas dans la série la complexité que Thierry Jonquet leur a donné initialement, dans ce tome ou dans Moloch, un des tout premiers livres que j'ai chroniqué sur le forum Partage-Lecture. Rovère est loin de ces policiers-qui-cachent-une-blessure-secrète. La plaie béante à son côté, tous la connaissent, certains tolèrent donc beaucoup à cause d'elle, parce qu'il est un enquêteur hors pair, parce que son insolence n'est pas gratuite mais va contre un chef prompt à joindre les sentiers battus, parce que chaque flic a droit à une vie privée, même si elle est privée de tout. Diméglio, Dansel, et même le petit Choukroun, un bleu, tous suivent ses ordres aveuglément.

Les rapports avec le Palais sont plutôt froid, jusqu'à ce qu'une nouvelle juge soit chargée de l'affaire. Elle s'appelle Nadia Lintz, vient tout juste d'être mutée à Paris après avoir été juge pour enfant à Tours pendant plusieurs années. Elle a choisi cette affectation pour tirer un trait sur son passé - tout son passé - et cette décision marque son courage et sa tenacité. Ses deux qualités lui permettent de tenir face aux pressions qui pèseront sur elle tout au long de l'enquête, et des autres affaires. En effet, la vie d'un juge n'est pas limité à un seul dossier, ce serait trop beau. Les meurtres se suivent, le sordide semble ne pas avoir de limite, l'inespoir non plus. Nous ne sommes plus dans les enquêtes d'Agatha Christie, où la société est foncièrement bonne, et le meurtrier foncièrement mauvais. Nous sommes dans une société où rien ne va (plus), où la famille n'est pas en mesure de protéger les siens. Les orpailleurs sont aussi une histoire d'enfants perdus.

Les enfants grandissent, et deviennent des vieillards qui n'ont pas fondé de famille à leur tour. Ici, un frère et une soeur s'accrochent l'un à l'autre, se détestent, se querellent, et ne peuvent à l'heure de la retraite et de la maladie, vivre l'un sans l'autre. Là, un médecin sexagénaire tarde à prendre sa retraite, parce qu'il aime se dévouer aux autres, dans ce quartier à deux doigts de la démolition. Puis, il y a Izy. Le moindre commentaire sur lui me paraît réducteur. Il a traversé tant d'événements que la sobriété est de rigueur pour parler de ce sexagénaire charismatique. Son parcours même à travers ce roman est exemplaire, et donne véritablement son sens au mot amitié, même s'il doit refaire un chemin qu'il s'était juré de ne plus jamais parcourir, même s'il ne pensait pas revenir là. Arbeit macht frei.

Les orpailleurs est un de mes coups de coeur du mois de juin.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 8532
Age : 40
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

https://deslivresetsharon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Jonquet, Thierry] Les orpailleurs

Message par binou le Dim 17 Juin 2012 - 12:58

Sharon a écrit:
Mon avis :

Excellent !!!!!

Thierry Jonquet est un auteur génial, et son décès n'y change rien : son oeuvre doit absolument être connue.

Je lis parfois : attention, âme sensible ! La mienne ne doit pas l'être, je n'ai pas trouvé que la découverte du cadavre ou les détails qui sont donnés ensuite étaient insurmontables. Même les autopsies restent sobres, sans complaisance et Pluvinage est un légiste haut en couleur. Ce qui était particulièrement poignant était les origines de ce crime, et le dénouement, bouleversant.

Bien sûr, les personnages ont donné naissance à la série Boulevard du palais, mais ils n'ont pas dans la série la complexité que Thierry Jonquet leur a donné initialement, dans ce tome ou dans Moloch, un des tout premiers livres que j'ai chroniqué sur le forum Partage-Lecture. Rovère est loin de ces policiers-qui-cachent-une-blessure-secrète. La plaie béante à son côté, tous la connaissent, certains tolèrent donc beaucoup à cause d'elle, parce qu'il est un enquêteur hors pair, parce que son insolence n'est pas gratuite mais va contre un chef prompt à joindre les sentiers battus, parce que chaque flic a droit à une vie privée, même si elle est privée de tout. Diméglio, Dansel, et même le petit Choukroun, un bleu, tous suivent ses ordres aveuglément.

Les rapports avec le Palais sont plutôt froid, jusqu'à ce qu'une nouvelle juge soit chargée de l'affaire. Elle s'appelle Nadia Lintz, vient tout juste d'être mutée à Paris après avoir été juge pour enfant à Tours pendant plusieurs années. Elle a choisi cette affectation pour tirer un trait sur son passé - tout son passé - et cette décision marque son courage et sa tenacité. Ses deux qualités lui permettent de tenir face aux pressions qui pèseront sur elle tout au long de l'enquête, et des autres affaires. En effet, la vie d'un juge n'est pas limité à un seul dossier, ce serait trop beau. Les meurtres se suivent, le sordide semble ne pas avoir de limite, l'inespoir non plus. Nous ne sommes plus dans les enquêtes d'Agatha Christie, où la société est foncièrement bonne, et le meurtrier foncièrement mauvais. Nous sommes dans une société où rien ne va (plus), où la famille n'est pas en mesure de protéger les siens. Les orpailleurs sont aussi une histoire d'enfants perdus.

Les enfants grandissent, et deviennent des vieillards qui n'ont pas fondé de famille à leur tour. Ici, un frère et une soeur s'accrochent l'un à l'autre, se détestent, se querellent, et ne peuvent à l'heure de la retraite et de la maladie, vivre l'un sans l'autre. Là, un médecin sexagénaire tarde à prendre sa retraite, parce qu'il aime se dévouer aux autres, dans ce quartier à deux doigts de la démolition. Puis, il y a Izy. Le moindre commentaire sur lui me paraît réducteur. Il a traversé tant d'événements que la sobriété est de rigueur pour parler de ce sexagénaire charismatique. Son parcours même à travers ce roman est exemplaire, et donne véritablement son sens au mot amitié, même s'il doit refaire un chemin qu'il s'était juré de ne plus jamais parcourir, même s'il ne pensait pas revenir là. Arbeit macht frei.

Les orpailleurs est un de mes coups de coeur du mois de juin.

les orpailleurs et Moloch restent mes préférés quand même !
avatar
binou
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1145
Age : 62
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : mes passions : mes chiens, mes chats, mon furet, l'ordi et la lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout sauf de la science fiction pure et dure
Date d'inscription : 29/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Jonquet, Thierry] Les orpailleurs

Message par Invité le Ven 5 Oct 2012 - 17:19

Je ne l'ai pas encore tout à fait fini, me reste un p'tit quart à lire mais je suis bien ferré ! :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Jonquet, Thierry] Les orpailleurs

Message par lectiole le Lun 29 Avr 2013 - 21:24

Pas encore lu...et pas osé lire Moloch (le thème de la pédophilie me dissuade...) mais binou, vu que tu me sembles fan de Jonquet et que tu as lu Mygale, est-ce que ça peut me plaire aussi ?
avatar
lectiole
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 95
Age : 39
Localisation : Amiens
Genre littéraire préféré : Romans noirs...
Date d'inscription : 29/04/2013

http://lectiole.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Jonquet, Thierry] Les orpailleurs

Message par Sarfre le Jeu 23 Avr 2015 - 15:02

Pour ma part, je ne partage pas du tout vos avis.
Je n'ai pas aimé du tout ce livre. Je l'ai même trouvé assez mauvais, terriblement ennuyeux, sans intérêt, mal fichu et pas forcément bien écrit. Après tout les goûts sont dans la nature, comme on dit.

2/10
avatar
Sarfre
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 508
Age : 43
Localisation : Metz
Emploi/loisirs : Informatique
Genre littéraire préféré : Romans classiques, contemporains; Sciences humaines; Fantasy; Policier, Thriller.
Date d'inscription : 14/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Jonquet, Thierry] Les orpailleurs

Message par Denicaro le Jeu 11 Aoû 2016 - 8:48

Bonjour
Un maître du polar
Moc classement moloch. Mygale. Mon vieux. Sans oublier cette petite pépite qu est. La bete et la belle

Denicaro
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin
Nombre de messages : 8
Age : 56
Localisation : Toutainville
Emploi/loisirs : Artisan paysagiste
Genre littéraire préféré : Tout sauf fantasy et eau de rose
Date d'inscription : 10/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Jonquet, Thierry] Les orpailleurs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum