Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Ellory, R.J.] Seul le silence

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

sondage

44% 44% 
[ 23 ]
31% 31% 
[ 16 ]
15% 15% 
[ 8 ]
2% 2% 
[ 1 ]
4% 4% 
[ 2 ]
4% 4% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 52

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par Sarfre le Ven 28 Jan 2011 - 11:54

Je suis d'accord avec l'ensemble des commentaires, c'est un très bon roman noir. Le style ,comme dit Jostein, est à l'image du livre, profond , sombre et puissant. C'est sur que ça change des livres policiers, tous construit sur le même modèle, sans aucun style, que l'on nous sort à un rythme industriel.
Un livre plus que recommandable, incontournable.
avatar
Sarfre
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 507
Age : 41
Localisation : Metz
Emploi/loisirs : Informatique
Genre littéraire préféré : Romans classiques, contemporains; Sciences humaines; Fantasy; Policier, Thriller.
Date d'inscription : 14/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par Piou Piou le Mer 20 Juil 2011 - 21:33

Un très bon roman.
Je me suis très vite laissé envouté par cette histoire, et je ne l'ai quasiment plus lâché jusqu'à la fin. Par contre contrairement à d'autre, j'ai une préférence pour la première moitié du récit. Sa vie à Augusta Falls, la relation avec sa mère et son institutrice que j'ai beaucoup aimé.
Au final j'ai envie de dire qu'il ne s'y passe rien d'exceptionnel, ce n'est pas une enquête à proprement parlé, on a pas de détails concernant la poursuite du tueur, juste la vie et les ressentis d'un jeune homme puis d'un homme hanté par ce tueur de petites filles. Mais ça n'enlève en rien au récit qui en découle, R.J Ellory à une façon d'écrire fluide et interessante.
Un livre que je conseille et un auteur que j'ai envie de découvrir, j'ai aussi Vendetta, que je lirais prochainement.
avatar
Piou Piou
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2089
Age : 32
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : littérature, musique, cinéma, voyager, dormir
Genre littéraire préféré : fantastique, thrillers, aventure, historique, romance
Date d'inscription : 29/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par safran le Lun 8 Aoû 2011 - 20:24

Tout d'abord j'ai été très surprise par le style de l'auteur que l'on ne s'attend pas à trouver dans un roman noir. Je ne veux pas préjuger mais il est vrai que le style employé la plupart du temps est plutôt simple et rythmé, nous emmenant plus dans l'action que dans la réflexion.
Là, il faut prendre son temps, connaitre Joseph, ses réactions et ses idées les plus enfouies. On entre dans sa vie, entourée d'intrigues, de meurtres, de questionnements... tout est lourd, noir et angoissant mais haletant en même temps.
J'ai particulièrement aimé le personnage de l'institutrice et son impact sur le jeune Joseph, sur son écriture,sa volonté de le voir écrire... quelques belles phrases ont retenues mon attention dans ce livre.
Et puis c'est le bluff total, je ne m'attendais pas à ce coupable, moi qui d'ordinaire trépigne que celui-ci soit dévoilé car trop évident pour moi, là je suis restée stupéfaite. Je ne m'y attendais pas.
Une belle découverte pour moi, et j'ai hâte de découvrir d'autres titres de cet auteur.
avatar
safran
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 437
Age : 57
Localisation : Centre
Genre littéraire préféré : romans, policiers, fantasy, psychologie
Date d'inscription : 19/04/2010

http://safran-lit.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par encre de lune le Dim 21 Aoû 2011 - 19:16

Quand j'ai commencé le roman, j'ai beaucoup aimé. Mais je dois dire qu'au fur et à mesure j'avançais, j'étais agacée par les nombreuses répétitions qui alourdissaient le style. De plus, de nombreuses scènes n'avaient aucune utilité ce qui m'a donnée souvent envie de sauter des passages. J'ai lu "De sang froid" et j'ai adoré ce livre par contre. Je trouve qu'il y a une ressemblance dans le thème des romans mais pas dans l'écriture. Enfin, c'est mon ressenti.

Cependant j'ai adoré l'intrigue en elle-même. Le suspense était bien maintenu et j'étais pressée de savoir la fin.
Mon avis est donc mitigé. Ce livre m'a ennuyée et ennervée par des passages qui, selon moi n'avaient aucune importance et qui m'ont ralenti dans ma lecture. Mais je ne regrette pas de l'avoir lu quand même!
avatar
encre de lune
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 605
Age : 43
Localisation : nord
Genre littéraire préféré : le roman
Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par Piou Piou le Ven 26 Aoû 2011 - 21:55

encre de lune a écrit:Quand j'ai commencé le roman, j'ai beaucoup aimé. Mais je dois dire qu'au fur et à mesure j'avançais, j'étais agacée par les nombreuses répétitions qui alourdissaient le style. De plus, de nombreuses scènes n'avaient aucune utilité ce qui m'a donnée souvent envie de sauter des passages. J'ai lu "De sang froid" et j'ai adoré ce livre par contre. Je trouve qu'il y a une ressemblance dans le thème des romans mais pas dans l'écriture. Enfin, c'est mon ressenti.

Cependant j'ai adoré l'intrigue en elle-même. Le suspense était bien maintenu et j'étais pressée de savoir la fin.
Mon avis est donc mitigé. Ce livre m'a ennuyée et ennervée par des passages qui, selon moi n'avaient aucune importance et qui m'ont ralenti dans ma lecture. Mais je ne regrette pas de l'avoir lu quand même!
Je comprend ton ressenti, et je le partage.
avatar
Piou Piou
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2089
Age : 32
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : littérature, musique, cinéma, voyager, dormir
Genre littéraire préféré : fantastique, thrillers, aventure, historique, romance
Date d'inscription : 29/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par Natiora le Jeu 8 Sep 2011 - 15:25

Ah la la, quel bonheur !! cheers
J'adore ces thrillers dont l'intrigue se déroule sur plusieurs années I love you C'est beaucoup de travail de la part de l'auteur, l'histoire est vraiment top, et ce qui m'a beaucoup plu c'est comment l'auteur parvient à distiller le doute dans notre esprit

Vrai spoiler
Spoiler:
Ne vous êtes-vous pas demandé si Joseph était lui-même le tueur, schizophrène ? J'ai eu le doute jusqu'au bout !

C'est très bien écrit, un rythme assez lent mais qui permet de bien s'imprégner de l'atmosphère, de la psychologie des personnages, de la vie rurale américaine...
Gros coup de coeur !
avatar
Natiora
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 175
Age : 34
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : Responsable de boutique // lire, lire, lire, et la rando, me balader au vert, un peu de scrapbooking quand j'ai le temps
Genre littéraire préféré : Tant que ça me surprend je prends
Date d'inscription : 18/08/2011

http://climaginaire.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par Piou Piou le Jeu 8 Sep 2011 - 19:40

Natiora a écrit:Vrai spoiler
Spoiler:
Ne vous êtes-vous pas demandé si Joseph était lui-même le tueur, schizophrène ? J'ai eu le doute jusqu'au bout !
Si, tout du long, j'étais quasi sûre de ça ...
avatar
Piou Piou
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2089
Age : 32
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : littérature, musique, cinéma, voyager, dormir
Genre littéraire préféré : fantastique, thrillers, aventure, historique, romance
Date d'inscription : 29/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par tornade le Dim 11 Sep 2011 - 15:32

Comme toute histoire avec des tueurs en séries, nous sommes plongés dans un climat d'effroi par l'exécution des meurtres.
R.J Ellory arrive à maintenir un certain suspense puisque l'identité du tueur n'est révélée qu'à la dernière page.
On y découvre également une envie d'écrire de l'auteur à travers son personnage principal Joseph Vaughan.
J.Vaughan, personnage hanté par ces meurtres, acharné à vouloir identifier le criminel, attire tous les malheurs, trop à mon avis. Il reste toutefois un personnage attachant.
Au contraire d'un thriller dynamique, à multiple rebondissements, on ressent une certaine langueur. Certains passages me paraissent parfois longs et répétitifs.
Ecriture facile à lire, roman à découvrir.
avatar
tornade
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 563
Age : 42
Localisation : Nord (59)
Genre littéraire préféré : Thriller, polar, fantasy mais ouverte à d'autres genres littéraires!!!
Date d'inscription : 17/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par kalhaar le Mar 11 Oct 2011 - 7:47

Un véritable coup de cœur. I love you

Déjà, j'ai déjà beaucoup apprécié le style.
Attention, comme cela a été dit plus haut, ce n'est pas un thriller qui va vite.
L'auteur prend le temps de nous décrire l'environnement, le ressenti de ses personnages ou leur physique avec détail. Mais loin de rendre ce roman soporifique, ses descriptions participent à la mise en place de l'atmosphère qui entoure le récit.

Ce récit justement qui forge un destin si lourd au narrateur. On ne peut s’empêcher de compatir à ses malheurs si nombreux. On ne peut s'empêcher de comprendre les envies d'isolement qui l'assaillent. On ne peut s’empêcher de partager ses peurs et ses doutes. Natoria j'ai eu les mêmes soupçons que toi. geek.

J'ai apprécié également la fin, pour être honnête, tous les personnages ont figuré sur ma liste des suspect.
On va de fausses pistes en fausses pistes, un vrai bonheur. Very Happy

Attention vrai spoiler :
Spoiler:
Je pense avoir suspecté tous les personnages ou presque. Il ne doit y avoir que l'assassin que je n'ai pas suspecté.
avatar
kalhaar
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 631
Age : 40
Localisation : 92
Genre littéraire préféré : Aucune préférence. Je suis curieux de tout.
Date d'inscription : 08/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par seriephile le Sam 29 Oct 2011 - 20:28

J'adore R.J Ellory!
Ce thriller est tout simplement génial! L'histoire prend au tripes (il faut dire que les meurtres d'enfants c'est forcément touchant...) et malgré la "lenteur" du livre on ne s'ennuie jamais, le suspens est au rendez-vous! L'ambiance est étouffante, oppressante et on a qu'une envie, enfin connaitre le dénouement!
avatar
seriephile
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1211
Age : 33
Localisation : près de la mer
Genre littéraire préféré : presque tous les genres...!
Date d'inscription : 29/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par hitomi le Lun 9 Jan 2012 - 12:09

Pour tout dire, j'ai eu du mal avec les 100 premières pages. Peut-être que je n'étais pas dans le bon état d'esprit pour lire ce livre, mais ensuite j'ai été captivée par l'histoire de Joseph, on le voit grandir hanté par les meurtres affreux de petites filles. Ces meurtres vont rythmer son enfance et l'obséder jusqu'à l'âge adulte. Il va passer par de nombreux drames : la mort de son père pour commencer, la maison de ses voisins qui prend feu et la perte de leur fille, sa mère qu'il est obligé de faire interner en hôpital psy, la perte de sa femme... Tout cela va le pousser à partir à New York pour vivre de sa passion : l'écriture. Il va alors rencontrer Paul Hennessy qui va devenir son meilleur ami puis son seul allié lorsque Joseph sera accusé du meurtre de sa petite amie Bridget. Alors oui parfois on se dit que c'est trop de malheur pour une seule personne, mais personnellement, j'ai vraiment accroché, et je me suis attachée à Joseph, à cet enfant qui fait un pacte avec les garçons de son école pour devenir les Anges gardiens des petites filles, alors qu'eux-mêmes ne sont que des gamins effrayés, j'ai aimé cet adulte torturé par son passé qui va partir à la recherche du tueur pour exorciser ses démons, j'ai été littéralement happée par l'écriture de R.J.Ellory, et je pense que je me procurerais un autre de ses romans.
NOTE : 13/ 20
avatar
hitomi
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 119
Localisation : Ain
Emploi/loisirs : congé parental
Genre littéraire préféré : un peu de tout ^^
Date d'inscription : 12/04/2011

http://altervorace.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par siana le Lun 20 Fév 2012 - 16:46

Je ne l'ai pas lu mais avant de le mettre dans ma làl merci à ceux qui l'ont lu de m'informer :

Spoiler:
D'après le résumé j'ai bien l'impression que c'est joseph le tueur, est ce le cas? Si oui où est l’intérêt du livre si le nom du meurtrier est déjà dévoilé avant la lecture?

Vous pouvez me répondre en Mp car c'est vrai que j'en demande beaucoup !!!
avatar
siana
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1031
Age : 31
Localisation : Seine et marne
Emploi/loisirs : Comptable/ Lire, lire et relire
Genre littéraire préféré : De tout, mais je n'aime pas trop les histoires d'amours, ni le théâtre.
Date d'inscription : 28/06/2010

http://sianalecture.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par adtraviata le Dim 4 Mar 2012 - 1:13

Depuis le temps que j'entends parler de cet auteur sur les blogs, voilà ça y est, j'ai lu le premier de ses livres traduit en français. Il est classé en thriller, mais c'est plutôt un roman noir, dont la quatrième de couverture en dit à la fois trop et trop peu...et je trouve que le titre anglais est bien davantage adapté que le français, qui certes fait référence à une phrase du livre, mais l'original, A quiet belief in angels, y est davantage présent. Bon, cela dit, ce sont des remarques assez minimes au regard du roman. Je sens que je vasi avoir du mal à en parler, vous voilà prévenus !

J'ai eu un tout petit peu de mal au début, il me faut l'avouer, je me demandais où l'esprit mystique de Joseph allait nous conduire. Et tout à coup me voilà prise à la gorge par l'atmosphère glauque de cette ville du fin fond de la Géorgie, dépassée par une histoire bien trop grande pour elle, un petit monde fermé du Sud des Etats-Unis de 1939 aux années 1960, où règnent selon les mots de Joseph Vaughan lui-même "l'étroitesse d'esprit, l'amertume et le ressentiment".

C'est absolument épatant de la part de R.J. ELlory d'avoir mis en parallèle l'engagement progressif de l'Amérique dans la deuxième guerre mondiale et les événements d'Augusta Falls et environs, les meurtres sauvages de petites filles, les enque^tes qui tournent en rond et n'aboutissent à rien, sauf à exciter le racisme et la peur, une peur qui suinte de la terre, des champs, une peur qui prend aux tripes les gamins de la ville, les Anges gardiens conduits par Joseph.

Vraiment, cette construction du roman est géniale : une histoire individuelle qui mêle passé et présent, liée à l'histoire d'une petite ville qui ne demande qu'à retrouver sa tranquillité, tandis qu'au-delà s'étend "un autre monde", à la fois si proche et si lointain, avec New York et Brooklyn comme horizon...

J'ai aussi trouvé le roman d'une actualité brûlante : tous les défauts de l'Amérique actuelle, son puritanisme, son côté "donneuse de leçons" existent depuis longtemps, ils sont bien présnts dès avant la guerre, sans compter le racisme toujours prêt à ressortir le bout du nez.

N'oublions pas le personnage de Joseph : nous sommes constamment dans l'intimité de ce garçon mystique, marqué à jamais par les blessures de son enfance, orphelin de père à douze ans, marqué par les voix d'enfants de ces petites filles auxquelles on a volé leur innocence, et qui va vivre des événements tous plus dramatiques les uns que les autres (c'est vraiment beaucoup pour un seul homme). C'est finalement toujours l'enfance qui sera le moteur de sa quête, la ressource dans laquelle il pourra toujours puiser un peu de force pour continuer sa route.

Le livre est aussi un bel hommage à l'écriture, à ce don que Joseph porte en lui et que des femmes vont l'aider à développer. D'ailleurs, l'écriture d'Elory est somptueuse, même la traduction fait ressentir sa force, sa sensualité, l'ampleur de ses images, il n'a pas son pareil pour dire les obsessions, les angoisses.

Enfin, il faut le dire (et c'est bien la preuve que ce n'est pas un roman policier classique, car d'habitude ça ne m'arrive jamais ou presque), j'avais deviné depuis longtemps l'identité du meurtrier. Cependant R.J. Ellory entretient tellement bien le suspense (quand même !) que j'ai douté plusieurs fois, jusqu'aux dernières pages. Mais j'avais raison ! Et je suis assez frustrée que l'auteur ne nous livre pas ses mobiles, son histoire personnelle qui expliquerait ces crimes.

Voilà donc, malgré les apparences, un excellent romancier britannique (et non américain) dont je lirai sûrement d'autres titres !! Et il parait plus qu'urgent de découvrir Truman Capote...
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par thisa2mars le Dim 4 Mar 2012 - 11:53

Je suis en train de le lire,
je sens bien que c'est un très bon livre, mais malheureusement avec les enfants je ne peux lui accorder le temps qu'il mérite, je n'avance donc pas bien vite mais j'aime beaucoup le peu que je découvre.
avatar
thisa2mars
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1948
Age : 32
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par titibus le Dim 11 Mar 2012 - 0:46

Gros coup de cœur pour moi.J'ai adoré le style, le suspens,la richesse du récit, rien ne m'a paru trop long. Même les choses qui se répètent inlassablement sont indispensables. C'est tout en langueur, en beauté, en noirceur, c'est magnifique. Et puis il y a la guerre de 1939 vue du côté américain, c'est très intéressant. Comme ça été dit par adtraviata, tout l'art de l'auteur et de nous faire douter de ce que l'on croit avoir deviné . Il sait jouer avec nos nerfs, de toute évidence.
Encore un livre que je ne serais jamais allé chercher sans le forum.
Merci pour cette magnifique lecture!
avatar
titibus
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 933
Age : 47
Localisation : nord
Emploi/loisirs : Assistante maternelle/Musique/randonnée
Genre littéraire préféré : roman
Date d'inscription : 02/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par Géraldine le Lun 12 Mar 2012 - 12:29

il est dans ma PAL et vos avis m'ont donné envie de le lire pour une lecture prochaine !
avatar
Géraldine
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1601
Age : 49
Localisation : Ain
Emploi/loisirs : Documentaliste en collège /Cinéma, lecture, équitation
Genre littéraire préféré : Saga, policier, historique, contemporain, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 02/05/2010

http://meslecturescoupsdecoeur.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par thisa2mars le Sam 17 Mar 2012 - 16:58

Enfin terminé !!!! cheers
Si j'avais eu plus de temps c'est un livre que j'aurai fini en moins d'une semaine.
Il est superbe. C'est plus qu'un policier où on cherche à savoir qui et pourquoi, c'est une ambiance, une atmosphère dont on à du mal à sortir même après avoir tourné la dernière page. Je l'ai terminé hier et je pense encore à Joseph et à la noirceur de sa vie.
Je n'hésiterai pas à lire un autre roman de cet auteur.
avatar
thisa2mars
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1948
Age : 32
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par renaud6659 le Lun 9 Avr 2012 - 0:11

Excellentissime, magique, génial, extraordinaire, super. je lis cet auteur depuis ce livre, et c'est le seul auteur où j'achète le livre en grand format( format avant d'être en poche) car quand je vois qu'il sort je n'ai pas pas la force d'attendre la sortie en poch ce bouquin, tellement c'est bon, je me le faisais en film, j'imaginais la musique. ce livre, outre l'horreur des meurtres, allie un certain romantisme, une douceur. Des personnages super bien inventés, supers tout court

bref je ne sais que dire tellement j'adore. Mon livre préféré de tous, mon auteur préféré

renaud6659
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 411
Age : 32
Localisation : Perpignan
Emploi/loisirs : rugby, foot, lecture, animaux( je viens de me mettre à mon compte ), sortie, bouffes entres amis, etc...
Genre littéraire préféré : policier/thriller et des fois un peu autre chose(Levy, Musso, Douglas kennedy, et peut être bien autre chose ;-)
Date d'inscription : 05/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par petitepom le Mar 8 Mai 2012 - 17:11

J'ai aimé ce roman car c'est plus qu'un policier, il pourrait aussi être dans la rubrique "contemporain"

Le sujet principal est le narrateur, Joseph qui est, malgré lui, lié à des meurtres en série de petites filles. Nous sommes au départ juste avant la 2° guerre mondiale, d'autres préoccupations vont occuper les Américains ; le peu de moyen donne à l'assassin une liberté d"action. Ces meurtres vont continuer pendant 20 ans sans que personne ne s'en préoccupe car le coupable idéal s'est pendu ; Les rumeurs d'une petite ville, où tout a commencé, vont fausser les conclusions.

Le fait que cela se passe dans les années 30/40 m'a plu, la proximité des gens, leurs peurs et leur façon de vivre est interressante. J'ai moins aimé la période où joseph vit à New York, bien que celle ci ait son importance pour la suite.

La fin est surprenante, je n'avais aucun doute sur l'assassin, les pistes créées pour nous embrouiller sont réussies, je garderai un bon souvenir de ce policier, très riche et complet.
avatar
petitepom
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 687
Localisation : Corrèze
Date d'inscription : 22/08/2010

http://petitepom.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par Lisalor le Mer 9 Mai 2012 - 17:30

Mon avis : Ellory d'ici, Ellory de là bas .... il y avait un moment que j'entendais parler de cet auteur et souvent en bien donc j'ai sauté le pas et j'ai adoré !! C'est un immense coup de coeur même si je suis encore étonnée d'avoir dévoré ce livre de six cent pages en trois jours. Un thriller plutôt psychologique que sanglant même si personnellement je n'aurais peut-être pas mis ce livre dans ce genre.

On est dans les années 40, Joseph Vaughan habite Augusta Falls en Géorgie et il vient de perdre son père; quelques jours plus tard on découvre le cadavre d'une jeune fille puis les meurtres vont s'enchainer. Pourtant très jeune, il va en faire une quête personnelle. Joseph va nous livrer son histoire, il est le narrateur.

Il faut dire que ce n'est pas vraiment le côté thriller qui est mis en avant dans ce livre mais c'est plutôt le personnage de Joseph qui tient le role principal de cette histoire. Pourtant tous les personnages autour de lui vont avoir de l'importance et de l'influence sur sa vie.

On va le suivre tout au long de sa vie d'enfant, d'adolescent et d'adulte avec en toile de fond les meurtres de plusieurs petites filles qui vont le hanter; trouver le coupable va devenir pour lui un obsession.Ces assassinats vont rythmer sa vie mais tout va s'écrouler autour de lui.

L'écriture d'Ellory est envoutante, les descriptions ne m'ont jamais génée, c'est d'une noirceur incroyable, l'athmosphère est étouffante, lourde et l'auteur nous maintient toujours dans l'arrivée d'une catastrophe éminente. Alternativement Joseph sort la tête de l'eau pour mieux s'enfoncer, c'est terrible, son histoire est terrifiante.

Un thriller très sombre qui m'a fait penser au livre de Gillian Flynn Les lieux sombres que j'avais aussi beaucoup aimé.
avatar
Lisalor
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 977
Age : 46
Localisation : Haute-Loire
Date d'inscription : 20/11/2008

http://lisalor.loulou.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par Saphyr le Jeu 17 Mai 2012 - 17:30

Lu dans le cadre de mon Challenge Partage Lecture 2011-2012 (Boulimique)

Mon avis :

Encore une fois, à la lecture de la quatrième de couverture, je me demande si j’ai bien lu le même livre que l’éditeur... Mais c’est un détail.

Ce qui est important, c’est que ce roman est un authentique thriller, très réussi de surcroît. Jouant sur une ambiance sombre et mélancolique, sur un enchaînement d’univers en vase clos peuplés de personnages atypiques, l’auteur amène sur notre nuque de lecteur un frisson bien réel. Plus que dans l’intrigue en tant que telle - l’éventail des suspects étant finalement assez réduit - l’intérêt réside dans la personnalité du héros, Joseph Vaughan, adolescent grave et doué, jeune adulte indépendant et talentueux, homme hanté par les fantômes de son passé.
Tour à tour attendrissant ou inquiétant, confiant ou secret, passif ou autoritaire, sa personnalité changeante en fait un protecteur (un Ange-Gardien) ou un suspect idéal, ce qui rend l’ambiance d’autant plus sombre et incertaine.

L’écriture est remarquable, riche et habilement structurée pour conserver l’attention du lecteur. Ce n’est pas qu’on n’a pas envie de sauter quelques lignes d’introspection pour connaître la suite, mais on en est tout bonnement incapable. J’ai également beaucoup apprécié la façon subtile dont les moeurs et préjugés de l’époque (seulement de l’époque ?) sont évoqués au fil des pages. Les accusations faciles qui fusent sur les «étranger», les «autres». L’indignation muette mais tangible de la communauté devant des liaisons jugées inconvenantes ou des comportements originaux. Une peinture juste, nuancée, et d’un grand intérêt.

Un livre à découvrir, donc, de préférence dans l’ambiance glauque d’une après-midi pluvieuse...
Ma note : 8/10
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 37
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par renaud6659 le Ven 29 Juin 2012 - 22:55

je retrouve plus mon avis, ce fut mon 3eme livre quand j'ai repris la lecture, mon auteur préféré, ce fut un régal comme jamais j'en ai eu en lisant un livre: suffoquant, excellentissime, merveilleux, génial, moi en lisant j'imaginais en film et j'imaginais les musiques, quel régal!!!!

19.9/20 la perfection n'existe pas

renaud6659
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 411
Age : 32
Localisation : Perpignan
Emploi/loisirs : rugby, foot, lecture, animaux( je viens de me mettre à mon compte ), sortie, bouffes entres amis, etc...
Genre littéraire préféré : policier/thriller et des fois un peu autre chose(Levy, Musso, Douglas kennedy, et peut être bien autre chose ;-)
Date d'inscription : 05/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par Zoncolane le Mar 31 Juil 2012 - 2:04

Mon avis : (au risque de répéter ce qui a déjà été dit ...)

Époustouflant !
Ce livre est ponctué par la situation actuelle, et atypique du narrateur ("voix off") et personnage principal : Joseph Calvin VAUGHAN, et ses souvenirs de l'âge de 12 ans à l'heure de vérité.

On découvre à travers les yeux d'un enfant, adolescent et adulte, les malheurs cumulés, faisant tempêtes dans la vie d'un homme.

Toutes ces questions que se posent Joseph, meurtri par ce qui l'entoure depuis l'enfance.
C'est un personnage attachant que l'on veut aider et guider...
Il arrive à l'âge de 39 ans et tout s'éclaire.

C'est un ouvrage époustouflant, mais il faut cependant s'accrocher pour aller jusqu'au bout...

Je vous le recommande fortement. Bonne lecture.
avatar
Zoncolane
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 29
Localisation : 47
Emploi/loisirs : qualité/Histoire, voyage, lire, lire et encore lire...et dormir
Genre littéraire préféré : tous les genres
Date d'inscription : 06/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par viou1108 le Mer 29 Aoû 2012 - 15:13

Piou Piou a écrit:
Natiora a écrit:Vrai spoiler
Spoiler:
Ne vous êtes-vous pas demandé si Joseph était lui-même le tueur, schizophrène ? J'ai eu le doute jusqu'au bout !
Si, tout du long, j'étais quasi sûre de ça ...

Moi aussi, j'y ai pensé...

Mon avis:
L’édition de poche classe ce livre dans les « thrillers ». Je ne suis pas vraiment d’accord. Il ne s’agit pas ici d’un de ces polars sanglants actuels à l’écriture simple (simpliste), à l’intrigue complexe et, surtout, au rythme effréné, qui se lit dans le noir en quelques heures stressantes. Amateurs de ce genre-là, passez votre chemin, vous seriez déçus.
Non, Seul le silence est moins un thriller qu’un roman noir machiavélique, où le récit s’écoule lentement sous une chape lourde et mélancolique, étouffante et implacable comme peut l’être le soleil de Géorgie.
Lenteur, d’abord : le récit commence en 1939 et s’étale sur plus de 30 ans et 600 pages. Il nous est raconté chronologiquement par le narrateur, Joseph Vaughan, et est entrecoupé de courts passages qui indiquent le dénouement (sans nuire au suspense). Lenteur également simplement due à l’époque, où les courriers se transmettaient encore par la poste et où relier New York à la Géorgie était un voyage éprouvant de dizaines d’heures de bus.
Lourdeur, mélancolie, parce que l’histoire est sordide : pendant des années, un prédateur sexuel massacrera un nombre inouï d’innocentes gamines, en Géorgie et dans les Etats voisins, sans qu’on ne relève jamais le moindre indice. On croira à un moment que le coupable s’est désigné lui-même, mais parfois il y a un gouffre entre ce qu’on a envie de croire et la vérité…
Etouffant, parce que le narrateur est encore un enfant quand le 1er meurtre est commis. Plus tard, lui-même découvrira le cadavre de l’une des petites filles. Traumatisé par ces horreurs comme peut l’être un enfant de 12 ans, il restera hanté à vie par ces visages innocents, culpabilisant de n’avoir pas su les protéger avec ses copains du club des Anges Gardiens. Etouffant aussi parce que Joseph n’aura aucun répit tout au long de sa vie, entre ces meurtres et le sort qui s’acharne sur lui (un peu trop d’ailleurs…vraiment trop pour un seul homme). A peine quelques rayons de soleil avec les femmes de sa vie, puis grâce à son ami Paul.
Implacable parce qu’on sait dès le départ que le récit s’achemine vers la confrontation entre Joseph et le coupable, dont l’identité, en ce qui me concerne, est restée indécise jusqu’aux 50 dernières pages (j’ai longtemps hésité entre 3 ou 4 personnes).
Et tout ça fait que c’est magnifique même si les faits sont horribles. Malgré certaines longueurs et certains personnages trop « idéaux », j’ai beaucoup aimé l’atmosphère, l’écriture, le style. Beaucoup d’avis font référence à Truman Capote, d’autres à Steinbeck, moi j’ai pensé à William Styron : l’épisode de Brooklyn m’a rappelé « le choix de Sophie ».
J’ignore si les autres livres d’Ellory sont aussi bons, mais j’y goûterai…
avatar
viou1108
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 40
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 10/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par fred7469 le Lun 22 Oct 2012 - 22:05

voilà j'ai voté très bon

je vois que ce livre est souvent classé comme thriller, je ne le qualifierais pas ainsi, roman à suspense certes, mais l'intrigue policière n'est pas me semble-t-il l'essence de ce livre.

on suit plutôt la quête d'un jeune garçon puis jeune homme, certes autour d'une série de meurtres qui se resserre autour de lui, mais celà passe loin derrière le cheminement du personnage

ce n'est pas une intrigue implacable mais le rythme du roman est plutôt lent, introverti, détaché mais toujours rattrapé par ce meurtrier.

celà tient plus d'une chronique, il n'a pas le rythme effréné d'un thriller psychologique ni même d'un policier classique, l'écriture est belle (même si c'est une traduction que j'ai lue), mais il reste néammoins que j'ai eu du mal à lâche rce livre avant la dernière page sans toutefois éprouver le besoin d'aller lire les dernières pages comme bien souvent, ce qui me tenait en haleine n'était pas de savoir QUI est le meurtrier, mais l'évolution du personnage, emmuré dans sa solitude.

Un gros livre qui ne se lit pas en deux jours mais qu'on ne peut malgré tout pas poser, source de réflexions, intelligent.
avatar
fred7469
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 215
Age : 41
Localisation : haute-savoie
Emploi/loisirs : en voie d'amélioration
Genre littéraire préféré : la qualité de l'écriture avant tout
Date d'inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ellory, R.J.] Seul le silence

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum