Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur "Fièvre noire" de Karen Marie Moning

40% 40% 
[ 4 ]
20% 20% 
[ 2 ]
10% 10% 
[ 1 ]
10% 10% 
[ 1 ]
20% 20% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 10

[Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par Invité le Dim 27 Déc 2009 - 23:22

Les Chroniques de MacKayla Lane Tome 1 -Fievre noire

Auteur: Karen Marie Moning

413 pages
12 €
J’ai lu


Quatrième de couverture: Ma philosophie tient en quelques mots : si personne n'essaie de me tuer, c'est une bonne journée. Autant vous le dire, ça ne va pas très fort, depuis quelque temps. Depuis la chute des murs qui séparaient les hommes des faës. Pour moi, un bon faë est un faë mort. Seulement, les faës Seelie sont moins dangereux que les Unseelie. Ils ne nous abattent pas à vue. Ils préfèrent nous garder pour... le sexe. Au fait, je m'appelle MacKayla Lane. Mac pour les intimes. Je suis une sidhe-seer. La bonne nouvelle : nous sommes nombreux. La mauvaise : nous sommes le dernier rempart contre le chaos.

Mon avis: J’ai bien aimé ce premier tome d’une série qui va sans doute faire beaucoup parler d’elle!
Les personnages sont peu nombreux mais assez complexes, MacKayla, qu’on aurait cru juste bonne à se faire bronzer au bord de la piscine, se révèle être une jeune femme prête à tout pour réussir à comprendre les dernières volontés de sa sœur et surtout pour continuer les recherches entreprises par Alina.
Le second personnage , Jerichos Barrons est assez mystérieux. On ne sait pas grand-chose sur lui, il apparait toujours quand il le faut, il a une force incroyable.. Et c’est tout ! Il reste assez secret durant tout le livre, il a un savoir très vaste mais il dévoile toujours ce qu’il veut bien enseigner.

Pour l’action, je dirais que ce premier tome n’en manque pas ! L’auteure ne met pas 18 pages pour planter le décor, ce qui est assez agréable.
La première partie du livre porte surtout sur l’arrivée de MacKayla à Dublin, la découverte de sa nature, qu’elle a du mal à accepter. Elle va comprendre que le monde est en train de se peupler d’êtres surnaturels qui n’hésitent pas à tuer puis rester en vie.
Ensuite, j’ai trouvé que le livre était un peu moins passionnant lorsque MacKayla suit Barrons partout, j’ai eu un peu l’impression que la jeune américaine passée de personnage principale à personnage secondaire, elle m’a parue un peu trop passive.
Puis dans la troisième (et dernière partie), MacKayla « se réveille », elle se libère un peu de l’emprise de Jerichos pour enquêter un peu plus sur la mort de sa sœur. Cette partie est vraiment intéressante, quand je m’y suis remise, impossible de fermer le livre, les actions se suivent rapidement et on arrive très vite à la fin du livre !

J’ai vraiment hâte de lire le second tome qui s’annonce tout aussi passionnant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par Annesof le Lun 28 Déc 2009 - 0:45

Oula! ça me tenterai bien... Very Happy (Bon d'accord, j'exagère j'ai déjà plein de truc à lire!) Mais quand même... Very Happy

Merci Mariiine! Very Happy Je note dans mon petit carnet!
avatar
Annesof
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1436
Age : 30
Localisation : Pont-à-Celles (Belgique)
Emploi/loisirs : Rédacteur, Régent en Histoire et Sciences Humaines, moniteur de voile
Genre littéraire préféré : Romans historiques, classiques, contemporains, thrillers historiques, fantasy, mythologie...
Date d'inscription : 31/08/2008

http://picasaweb.google.be/annesofconotte

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par Olorin le Lun 28 Déc 2009 - 1:17

Je l'avais noté du coin de l'oeil. Mais mon portefeuille n'étant pas à la hauteur de mes envies, j'avais du le reposer. La prochaine fois, peut-être...

Merci pour cette critique
avatar
Olorin
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 5402
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Doctorat.
Genre littéraire préféré : Fantasy, Urban-Fantasy et policier
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par Roulae le Lun 28 Déc 2009 - 13:17

Je le note aussi 'du coin de l'oeil' Razz

Merci pour cet avis, ça donne envie. geek
avatar
Roulae
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 750
Age : 28
Localisation : Marchin, Belgique
Emploi/loisirs : Etudiante/ Danse, lecture
Genre littéraire préféré : Presque tous
Date d'inscription : 09/03/2009

http://roulae.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par bambi_slaughter le Jeu 11 Mar 2010 - 20:17

Il m'a l'air bien, je me le note.
avatar
bambi_slaughter
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 339
Age : 27
Localisation : Toulouse
Emploi/loisirs : Suspense
Genre littéraire préféré : Imaginaire, Policiers, Thrillers ...
Date d'inscription : 16/12/2009

http://duljuvafrihet.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par latite06 le Mer 31 Mar 2010 - 20:28

Ah je ne connaissais pas du tout !
Du coup, tes impressions me donnent envie de découvrir ce livre, je le note en tête de liste :-)
Merci pour la découverte !

latite06
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 179
Age : 29
Localisation : Seine Maritime
Emploi/loisirs : Etudiante en 1ere année d'IUFM d'Histoire-Géographie
Genre littéraire préféré : Thriller, policiers, romans historiques, biographie ... un peu de tout.
Date d'inscription : 10/01/2010

http://livresdelatite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par Invité le Dim 11 Avr 2010 - 12:48

Je viens de le voir en flanant sur le net, et ton avis Mariiine me donne encore plus envie de le lire.
Je me le note aussi Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par Invité le Jeu 29 Avr 2010 - 16:45

Mac est une jeune fille, tout ce qu'il y a de plus normale. Elle a 22 ans, elle vit chez ses parents et travaille dans un bar, dans le sud de la Géorgie. Sa vie est calme et ses seuls tracas consistent à savoir comment elle va s'habiller et de quelle couleur elle va vernir ses ongles pour parfaire le tout, jusqu'au jour où sa soeur Alina, partie faire ses études en Irlande, est retrouvée morte, assassinée, dans une ruelle de Dublin.
Mac part alors pour Dublin, dans l'espoir de retrouver l'assassin de sa soeur, chose que la police n'a pas réussi à faire.
Elle entre alors malgré elle, dans un monde surnaturel qui la dépasse. Elle nie l'évidence au premier abord, mais n'a finalement pas d'autre choix que d'accepter l'évidence : elle peut voir des faës est pour cela, sa vie est menacée.
Elle rencontre alors Jericho Barrons, mystérieux libraire dont on ne sait pas grand chose hormis qu'il a une force hors du commun. Et qu'il a besoin de Mac, autant qu'elle a besoin de lui dans sa quête.

Ce premier tome est riche en action, on entre de suite dans le vif du sujet. Jamais de description qui trainent en longueur et ne servent à rien. On a envie de connaître la suite rapidement, difficile pour moi de refermer ce livre.


Dernière édition par Choukette le Jeu 29 Avr 2010 - 18:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par phooka le Jeu 29 Avr 2010 - 17:07

Je ne connaissais pas du tout et je note! Wink
avatar
phooka
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 313
Localisation : Grenoble
Genre littéraire préféré : fantasy/SF/fantastique et tout bon livre en général
Date d'inscription : 13/03/2010

http://bookenstock.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par Invité le Dim 9 Mai 2010 - 17:46

J'ai un avis un ptit peu différent geek :

J’ai été très déçue.
Dire que ce livre est mauvais ne serait… absolument pas exagéré.
Je ne l’ai pas du tout aimé.

Et ce n’est pas qu’une question de goût : l’auteur écrit mal, elle brille par son absence de style, les personnages sont plats et inintéressants, l’héroïne, jusqu’à la fin du livre ne pense qu’à ses vêtements, son maquillage et sa coiffure.
Il ne se passe rien dans le livre, on tourne en rond, et le peu d’action est fade, bâclée.

Pour commencé, le style.
L’auteur est diplômée de droit, mais pas d’écriture, de littérature ou d’histoire… Et ça se voit !
Elle n’a pas de style. Les phrases s’enchainent comme un cours de lycée, sans profondeur, sans éclat, sans tournure linguistique exceptionnelle.
Je suis restée froide à la 1° créature décrite (fae noir ou unseely si j’ai bien compris). Il n'y avait pas de profondeur dans les sentiments ressentis par l'héroïne.
K.M. Moning enchaîne petites actions, petites descriptions, petites pensées, et hop ! on recommence.

Il lui faut 130 pages (sur 414 !) pour arriver au vif du sujet. Et pendant cette centaine de pages, elle hésite entre enquête policière et fantasy…

Les débuts sont compliqués, avec toutes les descriptions des créatures inhumaines : faës, les Traqueurs, sidhe-seer, seelie et unseelie… et le problème, ce n’est pas tant la description que le manque de description… ou trop de description (je n’arrive pas bien à me situer).
Et il lui faut 138 pages pour avoir une explication claire, nette et précise des forces en présence.
Mais le problème, c’est que dans chaque partie (les bons et les mauvais), il y a des castes, des sous-castes et autres et on s’y mélange un peu les pinceaux entre tous…

Viennent ensuite les personnages. Et là, grosse catastrophe !
Outre le fait qu’elle ait choisi de gros clichés, l’auteur nous assomme de descriptions frivoles: les personnages sont, soit super beaux (à damner un saint), soit hyper laids à faire peur… Et c’est tout !!! Elle ne creuse absolument pas leur personnalité.

« Dire qu’il était beau à couper le souffle serait vrai […], mais ce serait largement insuffisant. Tenter une comparaison avec les stars hollywoodiennes les plus sexy serait encore en dessous de la réalité. Affirmer que les anges au ciel devaient être dotés d’un visage tel que le sien ne serait que l’ombre du commencement d’une description fidèle…

De longues mèches d’or pur, des iris si clairs qu’ils semblaient fait d’argent, un teint doré… Il était la créature la plus sublime que j’aie jamais croisée…»

« Dire qu’il était beau serait inexacte. Il rayonnait d’une virilité hors du commun. »

« Ma sœur et lui formait un couple d’une beauté si stupéfiante que bien des gens avaient dû tourner la tête sur leur passage. »

« Il possédait une longue crinière cuivrée où se mêlaient des mèches dorées, et qui tombaient en vagues lumineuses jusqu’à ses reins. (…) et doté d’un physique exceptionnel (…). »

« Comment un être si malfaisant pouvait-il être doté de cette voix quasi angélique ? »

« il ne serait pas dit que j’aurais massacré pour rien ma chevelure de rêve »


(eh oui, même les voix et les cheveux de l'héroïne sont magnifiques _(͡๏̯͡๏)_)

Sans oublier : « … j’ai une poitrine ronde mais la taille fine. »

Y’en a une tonne comme ça, tout le long du livre.

L’héroïne est… comment dire… je lui collerais des claques tellement elle est bête et frivole. Elle ne pense qu’à sa coiffure et à ses habits. Et en plus, à 22 ans, elle s’habille comme une gamine !
D’ailleurs l’auteur prend plaisir (pour mon plus grand déplaisir) à noter systématiquement ses tenues, dans les détails :
page 85 : petit pull rose (nuance vernis), pantacourt noire, ceinture et sandales argentées, sac Juicy Couture.
« pantacourt blanc, sandales à lanières fines et tunique rose, top en dentelle »
Page 184 : l’héroïne se soucis encore de sa tenue… pour aller voir un méchant vampire !! Et sa manière de s’apprêter: fard à paupière doré !!

« J’ai toujours aimé les musées. (…), c’est tout simplement parce que j’adore les jolis bibelots… »

« (…) la seule menace qui planait sur mon existence était que ma marque de vernis à ongle préférée interrompe la fabrication de la référence Pétale d’Argent , ce qui aurait été un désastre majeur car cette nuance s’accordait idéalement à la mini-jupe parme que je portais (…) avec un top gris perle ultra-moulant et une paire de sandales argentées qui rehaussaient à la perfection mon bronzage doré.»


« un top lavande et une mini-jupe à fleurs parmes » pour aller tuer un fae !! et toujours une réflexion futile : « Ces nuances s’accordaient à merveille avec ma nouvelle couleur de cheveux ».

« Mademoiselle Arc-en-Ciel (…), j’avais aimé ce surnom »: on reste dans la guimauve

Pourquoi l’auteur prend-il la peine de décrire autant les tenues (ridicules) de son héroïne ?!

« pantacourt de lin rose taille basse (quelle précision ! au cas où on n’aurait pas compris qu’elle montre son ventre !), un tee-shirt de soie de la même nuance, des sandales argentées et une ceinture assortie » : il ne lui manque que des couettes et une sucette pour qu’on puisse chanter « annie aime les sucettes, les sucettes à l’anis » ou alors pour tourner dans un film X hard (au choix…).

Et qu’est-ce qui vient après les vêtements, chez une fille superficielle ?
La coiffure, bien sûr !
A la page 157, elle est forcée de couper ses cheveux et de les teindre… triste, mais bon, c’est pas la fin du monde, non plus, surtout qu’il s’agit d’une question de vie ou de mort…
Et pourtant, 20 pages plus loin : « mes cheveux me manquer tant que j’en aurais pleuré ». Et y’en a encore plein d’autres jusqu’à la fin du livre.

Après cela, on tombe dans une faille intemporelle… à moins que l’auteur se soit trompée dans la notion de temps :

Page 330 « Au cours de l’année qui s’est écoulée depuis que j’ai pris le premier vol pour Dublin (…) » : 1 an déjà ?! Aucune notion de temps donné dans le livre.
Et 3 pages plus loin :
« (…) et j’eus soudain la certitude qu’il avait vieilli de vingt ans en deux semaines » : elle a passé 1 an à Dublin, ou 2 semaines (ce qui semble plus vraisemblable…).
Une trentaine de page plus loin :
« Quinze jours seulement s’étaient écoulés depuis la première fois que mes pas s’étaient égarés dans les rues (…) »
Donc, il s’est passé 15 jours, et non pas 1 an, comme dit à la page 330 (où j’ai mal compris ?)

Une autre chose très agaçante dans ce livre : les leçons de morale de Miss Moning :
On ne jure pas…
Les rares fois où l’héroïne prononce un mot de travers, l’auteur juge nécessaire de faire remarquer que ce n’est pas bien de jurer _(͡๏̯͡๏)_
Je pense qu’elle n’a pas dû lire tous ces bons auteurs qui font « jurer » leurs personnages sans que ce soit vulgaire…

Deuxième morale : « Mes parents appartenaient à une génération bien différente de la mienne (…). Notre mot d’ordre à nous, ce serait plutôt « J’y ai droit ». La plupart des gens de mon âge semblent persuadés qu’ils n’ont eu qu’à se donner la peine de naître pour mériter ce qu’il y a de mieux (…). »

Ma préférée : « Elevés parmi les jeux vidéo, la télé satellite, internet et les derniers gadgets électroniques (…) – que leur parents se tuent à la tâche pour payer – ils sont incapables d’assumer leurs échecs et en rejettent la faute sur leur géniteurs… trop accaparés par leur ambitions professionnelles pour s’occuper correctement d’eux ! »

Mais elle est qui, elle, pour juger toute une génération d’enfants et de parents ?
Et elle a le culot de choisir une héroïne riche, belle, qui a tout eu, pour faire passer le message… scratch
Qui plus est dans un livre de Fantasy (c’est peut-être pas l’endroit pour faire passer ce genre de message )

Quelques remarques en vrac (il y en a tant…) :
« grand et sec comme un coup de trique » : drôle de manière de s’exprimer, ou bien cela est-ce dû à la traduction ?

L’auteur introduit un vampire, alors qu’elle a choisi un univers de Faes (comprendre Fées) : on a l’impression qu’elle ne sait pas vraiment dans quel genre se situe son roman.

Vers la fin du livre, des centaines de méchants passent « à quelques pas » de l’héroïne … mais personne ne la remarque !!

Et tutti quanti…

Pour le final, jusqu’à la fin du livre, l’héroïne n’y croit pas (aux Faes), ne veut pas jouer le jeu :
« Votre cas est encore plus désespéré que celui de saint-thomas, mademoiselle Lane. Même lorsque vous voyez, vous refusez encore de croire » (c’est pas moi qui le dit, c’est le héros!!)

A plus de la moitié du livre: « je n’avais pas renoncé à l’espoir que tout cela ne soit qu’un mauvais rêve… ».

A 30 pages de la fin : « C’est que je n’avais pas l’intention de sauver le monde, moi ! Je n’avais pas le profil pour le poste ! Mon job consistait à servir des bières (…). Point final ! (…) Pourquoi ne pas laisser les Irlandais résoudre le problème ? (…) Qu’avait espéré Alina ? Que je sacrifierais ma vie à cette lutte sans espoir ? Que j’étais prête à mourir pour ce combat ? C’était de la folie pure et simple ! »

C’est carrément lassant !

Je terminerais pas la seule bonne réplique du livre qui m’a fait sourire :
« (…) Je ne sais pas ce qui me retient de vous flanquer un coup de poing dans la figure !
- La peur de vous casser un ongle, peut-être? »


A vous de juger maintenant .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par Roulae le Dim 9 Mai 2010 - 17:57

Wouaw, on dirait que tu n'as pas apprécié Smile

Bah, ça arrive. Je ne l'ai pas encore lu donc je ne peux rien dire. Mais je vais sans doute le voir d'un oeil plus critique maintenant.

Merci pour ton avis
avatar
Roulae
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 750
Age : 28
Localisation : Marchin, Belgique
Emploi/loisirs : Etudiante/ Danse, lecture
Genre littéraire préféré : Presque tous
Date d'inscription : 09/03/2009

http://roulae.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par Invité le Dim 9 Mai 2010 - 18:00

Après cela, on tombe dans une faille intemporelle… à moins que l’auteur se soit trompée dans la notion de temps :

Page 330 « Au cours de l’année qui s’est écoulée depuis que j’ai pris le premier vol pour Dublin (…) » : 1 an déjà ?! Aucune notion de temps donné dans le livre.
Et 3 pages plus loin :
« (…) et j’eus soudain la certitude qu’il avait vieilli de vingt ans en deux semaines » : elle a passé 1 an à Dublin, ou 2 semaines (ce qui semble plus vraisemblable…).
Une trentaine de page plus loin :
« Quinze jours seulement s’étaient écoulés depuis la première fois que mes pas s’étaient égarés dans les rues (…) »
Donc, il s’est passé 15 jours, et non pas 1 an, comme dit à la page 330 (où j’ai mal compris ?)
Au moment où l'héroïne se met à nous raconter son histoire, une année s'est écoulée depuis son arrivée à Dublin.
Elle ne parle pas au présent, elle nous raconte son histoire passée.
Mais au mometnt où elle parle à son père au téléphone, cela fait 15 jours qu'elle est à Dublin.
Pour moi c'était clair, je n'ai jamais eu le sentiment de ne pas savoir où on en était dans le temps.

Vers la fin du livre, des centaines de méchants passent « à quelques pas » de l’héroïne … mais personne ne la remarque !!
Normal puisqu'ils se trouvent dans un grand hangard et qu'elle est cachée derrière une palette pleine de cartons si mes souvenirs sont bons.
C'est un peu le but, quand on se cache, de ne pas se faire remarquer.

Personnellement je trouve que tu en dis trop et que tu ne laisse pas la possibilité aux personnes n'ayant pas encore lu le livre, de le découvrir par elles-mêmes.
Sincèrement j'aurais lu ton commentaire avant de lire le livre, je n'aurais pas pris le temps de le lire, et je serai passé à côté d'un bon livre et d'une histoire qui change un peu (à mon sens).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par Invité le Lun 10 Mai 2010 - 11:39

Roulae a écrit:Wouaw, on dirait que tu n'as pas apprécié Smile
Bah, ça arrive. Je ne l'ai pas encore lu donc je ne peux rien dire. Mais je vais sans doute le voir d'un œil plus critique maintenant.
Merci pour ton avis
Oui, c'est vrai, je ne l'ai pas aimé Embarassed
J'attendrais ton avis avec impatience Wink

Choukette a écrit:Au moment où l'héroïne se met à nous raconter son histoire, une année s'est écoulée depuis son arrivée à Dublin.
Elle ne parle pas au présent, elle nous raconte son histoire passée.
Mais au mometnt où elle parle à son père au téléphone, cela fait 15 jours qu'elle est à Dublin.
Pour moi c'était clair, je n'ai jamais eu le sentiment de ne pas savoir où on en était dans le temps.
J'ai repris le livre, et en effet, sur le 1° paragraphe, on parle de 1 an plus tôt... mais à la lecture, les indications de temps ne me paraissaient pas claires scratch

Normal puisqu'ils se trouvent dans un grand hangard et qu'elle est cachée derrière une palette pleine de cartons si mes souvenirs sont bons.
C'est un peu le but, quand on se cache, de ne pas se faire remarquer.
Ils ne passent qu'à quelques pas... ça m'a paru un peu gros geek

Personnellement je trouve que tu en dis trop et que tu ne laisse pas la possibilité aux personnes n'ayant pas encore lu le livre, de le découvrir par elles-mêmes.
Si tu veux, je peux changer mon message et juste laisser les trucs "je n'aime pas"? Wink

Sincèrement j'aurais lu ton commentaire avant de lire le livre, je n'aurais pas pris le temps de le lire, et je serai passé à côté d'un bon livre et d'une histoire qui change un peu (à mon sens).
C'est que tu aurais eu le tord de ne pas lire tous les autres avis Wink
Je suis 'apparemment) la seule à ne pas avoir aimé ce livre. Quand je regarde les commentaires d'un livre, s'il n'y en a qu'un de mauvais, je me dis que je vais peut-être aimé quand même Wink
Et puis, personnellement, je ne trouve pas que c'est un bon livre et que l'histoire change.... geek

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par Invité le Lun 10 Mai 2010 - 12:54

Nadège a écrit:


Et puis, personnellement, je ne trouve pas que c'est un bon livre et que l'histoire change.... geek[/color]

Les gouts et les couleurs...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par Invité le Lun 10 Mai 2010 - 13:23

Choukette a écrit:Les gouts et les couleurs...
Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Karen Marie Moning - Fièvre noire

Message par livromaniac le Mer 14 Juil 2010 - 21:56

J'ai bien aimé et je lirais le deuxième tome dès que possible afin de découvrir la suite de cette série et peut-être le secret de Barrons qui sait !
avatar
livromaniac
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 122
Age : 26
Localisation : Val-d'Or
Emploi/loisirs : Gardienne d'une enfant, future étudiante
Genre littéraire préféré : De tout
Date d'inscription : 01/07/2010

http://www.livromaniac.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par petit-lips le Mer 10 Nov 2010 - 23:20

MacKayla Lane est une femme de 22 ans, qui vit chez ses parents et bosse comme serveuse. Une vie plutôt paisible, avec des parents aimants. Le monde de Mac va s'écrouler avec le décès de sa soeur... Cette dernière, partie étudier en Irlande, sera sauvagement assassinée.
Devant l'abandon de la police locale à résoudre ce crime sans indices, Mac décide de quitter la Géorgie et de s'envoler pour Dublin, afin d'enquêter elle-même et retrouver l'assassin de sa soeur.
Au cour de ses recherches, elle fera la rencontre de Jericho Barrons, un mystérieux personnage qui va lui venir en aide. Elle découvrira qu'elle est une sidhe-seer, autrement dit qu'elle a la faculté de voir les faë (les bons, comme les mauvais) et que cela la met terriblement en danger. Pendant son enquête elle en apprendra également beaucoup plus qu'elle n'aura voulu savoir...

L'héroïne est attachante, on ne peut que l'aimer. Ce n'est pas un super héros (comme on peut le voir dans certains livres fantasy ou bit-lit), elle est humaine, comme nous. Elle va devoir évoluer pour survivre, voir le monde autrement.

Les descriptions sont parfaitement dosées, on "voyage" dans ce côté noir de Dublin avec les peurs de MacKayla. Je me suis vraiment laissée absorber par cet univers qu'a créé l'auteure.

J'ai vraiment aimé et je suis contente de m'être lancée dans cette nouvelle série. Du coup, je me suis acheté tout de suite Fièvre Rouge et je sens qu'il ne va pas rester longtemps dans ma PAL.
avatar
petit-lips
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 161
Age : 30
Localisation : France
Date d'inscription : 24/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par Invité le Jeu 11 Nov 2010 - 21:16

Nadège, tu est la première personne que je connais qui n'a pas aimé ce livre Wink
Je l'ai lu il y a un petit moment...Du pur bonheur.
On en prend plein les yeux, on sourit, on frissonne.
La sœur de Mac va être tuer en Irlande, où elle étudiait. Bien résolue à découvrir ses assassins, elle se rend sur place pour mener l'enquête.
Là, elle découvre des choses troublantes et angoissantes : un homme qui se transforme en monstre sous ses yeux et qu'elle est la seule à voir, des gens qui savent ce qu'elle est...
En avançant dans ses recherches, elle va tomber sur un libraire charismatique et sexy qui va l'aider à découvrir un monde fascinant et effrayant, découvrir ce qu'elle est réellement, pas vraiment humaine.
Bref, une très bonne histoire, qui donne la couleur des tomes suivants

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par Moony le Dim 23 Jan 2011 - 14:18

La première chose que je me suis dite en lisant le résumé :"Ça va nous changer des vampires...". Et en effet, on plonge dans un monde tout à fait inconnu avec des créatures immondes (malgré qu'elles sont parfois d'une beauté époustouflante) et étranges. Il faut s'habituer à un nouveau vocabulaire: seelie, unseelie, sidhe-seer, null, faes...). Mais ce vocabulaire ne gène en rien la lecture car nous avons à notre disposition (en plus des explications données lorsque le mot apparaît) les notes de Mac qui se trouvent à la fin du livre (glossaire).

L'héroïne est un peu stéréotypée : la blonde en rose qui n'a d'autres préoccupations que la façon de s'habiller, de se coiffer, de se maquiller et de perfectionner son bronzage... Elle est parfois un peu cruche aussi. Elle m'a fait pensé à Sookie dans "la communauté du Sud". Toutefois elle reste attachante malgré tout. Son compagnon, Barrons, est nettement plus attrayant Very Happy. Sa virilité et son caractère sont vraiment bien décrits (bien qu'un peu macho sur les bords!).

En bref, j'ai eu beaucoup de plaisir à lire ce livre et j'ai hâte découvrir la suite.

Ma note: 9/10 manger
avatar
Moony
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1248
Age : 33
Localisation : Belgique (Liège)
Emploi/loisirs : institutrice maternelle
Genre littéraire préféré : Un peu de tout :)
Date d'inscription : 13/05/2010

http://crisbooks.blogspace.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par titepomme le Lun 16 Mai 2011 - 23:04

✭✭✭ Un récit guimauve et rose-bonbon... Je n'ai pas aimé.
Une intrigue qui peine énormément à démarrer et lorsqu'elle le fait, c'est plat, sans aucune saveur.
Une héroïne superficielle et totalement creuse.
Un beau gars ténébreux qui va l'aider et l'apprécie mais ne le lui montre pas.
Bref, ce livre est une série de clichés mis bout à bout. On ne sait pas trop si on est dans un livre de fantasy ou un polar.
Je vous déconseille fortement de vous lancer dans le premier tome de cette série ! ✭✭✭

Note : 0.5/3
avatar
titepomme
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2259
Age : 44
Localisation : Suisse
Emploi/loisirs : adjointe bibliothécaire
Genre littéraire préféré : fantasy, bit-litt, polar, BD, littérature jeunesse, littérature ado, romance, etc.
Date d'inscription : 24/11/2009

http://kymati.blogspot.ch

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par Sharon le Sam 6 Aoû 2011 - 19:05

Mon avis :

Je ne suis pas du tout ennuyée à l'idée de rédiger cet article - sauf qu'il faut bien se rendre à l'évidence : les fans de la série ont déjà lu le livre avant moi ainsi que la suite, ceux qui ne sont pas intéressés par l'Urban fantasy (précision écrite sur le quatrième de couverture, je ne connaissais même pas l'existence de ce genre littéraire) passeront leur chemin et n'auront que faire de mon avis. Alors comment écrire un avis un tantinet original ???? En écrivant strictement comme d'habitude.

L'héroïne est très attachante, option casse-pied, et ce n'est pas Jéricho Barrons qui me dira le contraire. Il est vrai que pour une américaine moyenne, habillée comme une poupée Barbie ou un arc-en-ciel ambulant (même affligée par la mort de sa soeur, Mac continue à avoir une préférence marquée pour le rose bonbon, le parme ou le pêche), se retrouver brusquement projetée dans un monde cauchemardesque, peuplé d'Unseelies monstrueusement monstrueux est une expérience destabilisante. Je ne vous raconterai pas non plus à quel point rencontrer Jericho Barrons peut aussi être une expérience hors-norme. Ses méthodes sont un peu cavalières - mais avouez qu'essayer de protéger Mac, qui n'en fait quasiment qu'à sa tête et est bien assez grande pour se protéger toute seule (en oubliant les règles les plus élémentaires de sécurité. A croire que son ange gardien est surentraîné. A moins qu'il ne s'appelle Barrons tout simplement) n'est pas non plus une partie de plaisir. Pour Jéricho - je le plaindrai presque, déjà qu'il n'a pas un physique facile le pauvre (et oui, ce n'est pas aisé d'être beau, viril et élégant), se coltiner ce cauchemar rose bonbon est parfois éprouvant.

Spontanément, je n'ai pu m'empêcher de comparer Mac à Sookee, une autre héroïne blonde, du Sud, serveuse de son état, dont un membre de la famille a été sauvagement assassiné. Toutes les deux sont irrésistiblement attirées par des créatures pas vraiment de notre monde. Sauf que Sookie se jette volontairement dans les bras de vampires et autres bestioles plus ou moins poilues, alors que Mac est victime de leur charme, et fait tout pour lutter contre celui-ci (sinon, elle serait devenue une pri-ya, et ses carottes étaient cuites). Surtout, la différence essentielle est la manière dont la mort d'Alina est vécue, au sens plein du terme, par Mac. Il ne lui suffit pas d'une journée et d'une bonne tarte à la rhubarbe pour se consoler. Rien n'y parvient en fait, et retrouver l'assassin de sa soeur est littéralement ce qui fait avancer Mac - et ce qui la protège aussi.

Non, je ne suis pas devenue accro : j'ai déjà lu le quart du tome 2
.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7243
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par Mia le Sam 7 Avr 2012 - 23:05

J'ai
trouvé ce premier tome intéressant. Ce n'est pas un coup de coeur, je
n'ai pas l'impression non plus d'avoir découvert une saga inoubliable,
mais j'ai passé un moment de lecture agréable. MacKayla Lane est une
jeune fille qui vit encore tranquillement chez papa maman. Jeune femme
épanouie, coquette, elle croque la vie à pleine dent sans trop se
soucier du lendemain. Mais son petit monde s'écroule quand elle apprend
que sa grande sœur, Alina, a été sauvagement assassiné à Dublin, là où
la jeune femme suivait ses études. Tout bascule .... MacKayla et ses
parents sont effondrés, ils n'arrivent plus à faire face et l'enquête
piétine. Suite à la découverte d'un curieux message laissé par sa sœur,
Mac se décide donc à suivre les traces d'Alina à Dublin.

Commence
alors pour notre poupée vêtue de rose, aux jolies sandales et au vernis
à ongle assorti, une horrible descente aux enfers, où elle devra faire
face à son passé qui s'effondre mais aussi son avenir plus qu'incertain
....

Une
lecture agréable, le style de l'auteur est bien fluide mais on sent
vraiment que ce premier tome plante le décor, un peu comme un prélude
aux autres tomes. D'un côté, on a l'impression que c'est mou à n'en plus
finir mais de l'autre, on voit l'évolution du personnage de Mac dés
l'origine, on découvre avec la miss, ce que j'ai trouvé bien sympa.

Sinon oui, la trame, l'intrigue générale est plutôt bien trouvée sans être non plus innovante au possible !
Le
personnage noir de Jéricho Barrons est très difficile à cerner. On a du
mal à s'y attacher avant les 10 dernières pages .... C'est marrant car
on a le sentiment de découvrir et de ramer avec Mac, on avance en
terrain inconnu et ça a ses avantages comme ses inconvénients !

Sinon
j'ai trouvé quelques passages légèrement tirés par les cheveux,
notamment quand MacKayla croise V'lane, le prince de Tuatha Dé Danaan
... Certaines scènes n'étaient pas nécessaire ou elles auraient
peut-être pu être plus crédibles et plus subtiles ....

Donc voilà, j'attends beaucoup de la suite, je pense que le tome 2 sera décisif à ma poursuite de la lecture de cette saga.
avatar
Mia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 792
Age : 37
Localisation : Caraïbes
Emploi/loisirs : Maman de deux p'tits bouts !
Genre littéraire préféré : Fantastique, policier
Date d'inscription : 15/05/2011

http://hibiscus971.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par lili78 le Sam 5 Avr 2014 - 16:07

C’est une lecture facile et agréable.
Le personnage principal, Mac Kayla Lane est très attachante, un gros bonbon rose, insouciante, pimpante et manucurée, dotée d’une bonne dose de courage et de détermination.
Son second, le ténébreux, Jericho Barrons apporte quelques réponses à nos nombreuses interrogations, mais l’ensemble s’entoure encore de beaucoup de mystère.
Et puis il y a de l’humour, dû à l’ignorance, la maladresse de Mac.
Pleins de bonnes choses donc dans ce livre, pour lequel pourtant je n’ai pas réussi à me passionner.

 Evil or Very Mad   C'est comme ça 


avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2208
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par audreyzaz le Ven 25 Avr 2014 - 19:39

Depuis le temps que j'en entends parler, je vais le tenter.

Néanmoins vu les avis partagés, je vais me contenter de l'emprunter à la médiathèque.
avatar
audreyzaz
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3337
Age : 31
Localisation : Région parisienne (92)
Emploi/loisirs : En recherche d'emploi
Genre littéraire préféré : Un peu de tout
Date d'inscription : 04/06/2008

http://le-monde-de-la-lecture.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par Elyuna le Mar 12 Jan 2016 - 12:11

Je suis assez mitigé sur ce livre... De la fantasy, des faës (je ne lis jamais de livres avec des fées, c'était une bonne occasion), une couverture sublime et des critiques élogieuses entendues... Je pensais que je ne pouvais que aimer ce livre...

Et bien pas tout à fait...

Je crois que j'ai commencé à apprécier vraiment le livre dans le dernier quart... (Oui j'ai tenu jusque là!!) Je me suis un peu, beaucoup ennuyée dans toute la première partie du livre, ne comprenant pas tout et n'arrivant pas à m'attacher à cette fille pour le moins... cinglée? (oui c'est méchant, faut la comprendre!!) Bref, disons superficielle!!! Alors certes elle va connaître mille aventures toutes plus folles les unes que les autres, sa réalité va complètement se modifier mais bon... Je n'ai pas réussi à la comprendre et à l'apprécier!!
Pas de chance, c'est la narratrice principale!!

J'ai bien aimé Barrons, malgré son côté très antipathique... A voir comment il évolue par la suite mais il est quand même très mystérieux et il est difficile de savoir de quel côté il penche!!

L'univers créé est très intéressant cependant même si j'ai mis beaucoup de temps à comprendre les différences entre Seelie et Unseelie, les ombres et tout ce qui va avec. Bon tout simplement, je comprenais au fur et à mesure que Mac (oui nous sommes intimes ^^) comprenait ce qui se passait.
L'univers est complexe, il y a de nombreuses créatures qui se mêlent, des objets aux pouvoirs magiques, et des méchants de partout!! Ils ont même réussi à caser un vampire (si si je vous jure!!)

J'ai détesté tous les passages avec V'Lane, que j'ai trouvé trop... Dérangeant et surtout inutile à l'histoire (non je ne suis pas prude mais à ce point, c'est juste gratuit j'ai trouvé).


A part ça, et bien j'ai quand même lu ce livre assez rapidement et j'avoue qu'à la façon dont il finit, j'ai hâte de pouvoir lire la suite, et me faire une véritable idée sur cette saga.
Je m'en veux presque de ne pas l'avoir énormément apprécié, il paraît que c'est une des meilleures sagas... Alors un deuxième tome me décidera de continuer ou d'abandonner ces livres.

_________________
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."
Mark Twain


Very Happy  drunken  Very Happy
avatar
Elyuna
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4620
Age : 28
Localisation : Grenoble
Emploi/loisirs : Infirmière
Genre littéraire préféré : Un peu de tout.
Date d'inscription : 05/03/2010

http://lecturesdelyuna.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moning, Karen Marie] Les Chroniques de MacKayla Lane - Tome 1: Fièvre Noire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum