Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

qu'en avez vous pensez?

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Vote_lcap43%[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Vote_rcap 43% 
[ 13 ]
[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Vote_lcap43%[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Vote_rcap 43% 
[ 13 ]
[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Vote_lcap10%[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Vote_rcap 10% 
[ 3 ]
[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Vote_lcap0%[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Vote_lcap3%[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Vote_rcap 3% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 30

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par Invité le Dim 3 Jan 2010 - 22:18

" l'homme qui voulait vivre sa vie " de Douglas Kennedy'
(si quelqu'un peut avoir la gentillesse de mettre la photo du livre,merci)

résumé:
Ben Bradford a réussi. La trentaine, avocat compétent, un beau poste dans l'un des plus grands cabinets de Wall Street, un salaire à l'avenant, une femme et deux fils tout droit sortis d'un catalogue Gap. Sauf que cette vie, Ben la déteste. Il a toujours rêvé d'être photographe.
Quand il soupçonne que la froideur de son épouse est moins liée à la dépression postnatale qu'à une aventure extraconjugale, ses doutes reviennent en force, et avec eux la douloureuse impression de s'être fourvoyé. Ses soupçons confirmés, un coup de folie meurtrier fait basculer son existence, l'amenant à endosser une nouvelle identité.


mon avis:
super beau livre ,mon préférée  je dois dire ,pleins de rebondissements ,un régal tout bonnement quoi!

a part trois ou quatre pages (au début du livre) ou l'auteur s'étend sur le matériel photographique etc
j'ai passées ses quelques pages  mais SURTOUT NE VOUS ARRETEZ PAS lisez la suite,vous le regretteriez
j'ai pour ma part ,permis a beaucoup de mes amies qui n'aiment pas lire ,de les convertir
Suspence très bien maitrisé qui ne tombe jamais a plat
prévoyez des nuits plus courtes et des journées moins chargées car il est dur dur de fermer ce bouquin
une folie ce livre je vous dis et jusqu'a la FINNNNNNN

BONNE LECTURE A TOUS


party

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par Invité le Lun 4 Jan 2010 - 23:41

moi aussi j'en garde une excellent souvenir :<;9:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par Invité le Mar 27 Avr 2010 - 20:47

Alors c'était mon 4e Kennedy depuis septembre, l'auteur que je lis le plus cette année apparemment.
Mon sentiment est mitigé, partagé.
J'ai eu du mal à me passionner par l'histoire, j'avais envie de dire à l'auteur: "Oui, et? Tu veux en venir où?", j'accrochais mais je n'étais pas "collé" au bouquin, contrairement aux précédents livres lus de cet auteur, que j'avais dévorés.
L'histoire est abracadabrantesque: dans le strict, c'est plausible; mais dans la vie jamais cela ne pourrait se passer comme ça. Enfin bref, après tout on est dans un roman, hein? Very Happy
Quelque chose d'autre m'a surpris: le personnage principal, très creusé dans Les désarrois de Ned Allen ou encore Rien ne va plus, est là totalement plat, et surtout déshumanisé!!!
Pour faire "rentrer" le corps de son rival dans un frigo (!!), il est obligé de lui couper les jambes au niveau des genous, et n'hésite pas à prendre un marteau pour y parvenir, et tout cela sans la moindre émotion exprimée.
Dans d'autres passages, il est bouleversé pour un rien, et dans d'autres, il ne ressent strictement rien. Ce déséquilibre m'a dérangé.
Enfin, le schéma de kennedy est toujours le même: au début tout semble aller bien même si des non-dits trainent ici et là, tout d'un coup tout va très mal, c'est la descente aux enfers, le mec se retrouve à 200 dollars pour tenir le mois, et puis à la fin, une happy end chanceuse. Donc peut être que quelque part une petite lassitude s'est installée dans mon esprit.

Malgré toute cette liste, l'ensemble reste cohérent, l'objectif du roman est atteint (nous détendre), l'humour de Kennedy est piquant et vif, et puis l'histoire sentimentale en fond anime le bouquin.

Personnages: 8
Histoire: 7
Total: 15/20

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par Doll le Ven 6 Aoû 2010 - 18:09

J'ai terminé hier ce livre et donc j'apporte ma critique...

C'était mon premier livre de cet auteur et j'avoue être déçue même si je ne sais pas trop à quoi je m'attendais... J'ai eu beaucoup de mal à poursuivre la lecture de ce livre arrivée à même pas 100 pages. Je me suis accrochée et la deuxième partie m'a intéressé davantage, je me suis dit que ça y est je vais plus décrocher puisque Mr Kennedy est "réputé" pour accrocher ses lecteurs qu'après un certain nombres de pages tournées mais mon enthousiasme est vite retombé. Durant tout le livre cet homme ne cherche pas à vivre sa vie mais à la fuir. Comment peut-on tomber aussi bas et continuer à s'enfoncer ainsi? Comment peut-on vivre comme ça? Çà me parait tellement loin de la réalité tout ça...trop loin ! Toute son existence n'est que mensonge. Dans la première partie il se ment à lui même en ne menant pas l'existence qu'il voudrait et ensuite durant tout le reste du livre il ment à tous les gens qu'il croise jusqu'au moment où il ne peut plus car c'est bien connu tout fini par se savoir un jour ou l'autre. C'est pas pour cela que ça s'arrange pour lui loin de là il doit encore fuir et renoncer définitivement à sa vie "d'avant". Le personnage de ce livre je le trouve lâche, d'une grande cruauté.
La seule chose que j'ai retenu après la lecture de ce livre c'est qu'il faut profiter de ce qu'on possède, savoir reconnaitre la chance que l'on a en arrêtant de se regarder le nombril et qu'à force de toujours se plaindre, toujours vouloir ce qu'on a pas et bien on fini par tout perdre et là il est trop tard...

Conclusion ce livre m'a quand même pas mal ennuyé, le personnage m'a parfois exaspéré même si je ne suis pas toujours restée indifférente à sa détresse. Pour le moment je ne vais pas relire un livre de cet auteur mais je ne compte pas rester sur une déception aussi grande...
Doll
Doll
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 866
Age : 29
Localisation : Pas-de-Calais
Emploi/loisirs : Infirmière libérale / Lecture, musique, marche, ciné, un peu de tv, brocantes.
Genre littéraire préféré : Aucun en particulier, pourvu que la 4 ème de couverture m'attire.
Date d'inscription : 30/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par Invité le Jeu 26 Aoû 2010 - 21:05

Mes impressions :

Mon tout premier Douglas Kennedy et je ne suis pas déçue! Le style m’a fait penser à celui d’Harlan Coben mais avec une histoire plus chargée en détails. Pourtant, au tout début du roman, il y avait parfois trop de détails. Mais cela s’est calmé au fil des pages. Je n’ai pas accroché tout de suite aux personnages, Ben l’avocat est un homme frustré qui a tout pour être heureux mais qui pourtant se plaint sans cesse. Sa femme Beth, ne fait aucun effort et devient parfois détestable. Mais on se rend compte qu’ils ne sont peut-être juste pas faits pour être ensemble.
Lorsqu’il commet une erreur, deux choix s’offrent à lui et il décide de s’enfuir. On se retrouve alors face à un homme qui tente de vivre sa vie comme il l’a toujours désiré, en vivant sa passion tout en tentant de se cacher pour ne jamais être retrouvé.
Comme tous les livres de ce genre, parfois c’est un peu « gros », un peu trop rapide, un peu surréaliste mais c’est aussi ce qui nous plaît. On ne peut pas créer d’histoires comme celles-là sans un peu d’invraisemblable quelquefois. Et puis, on se laisse emporter et on oublie les petits détails.
Un roman agréable qui m’a donné envie de lire d’autres livres de cet auteur. Un roman qui fait passer un bon moment.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par Pinky le Jeu 26 Aoû 2010 - 21:23

j'ai beaucoup aimé ce livre, c'était mon premier de cet auteur...
Pinky
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6302
Age : 56
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par Invité le Jeu 26 Aoû 2010 - 21:46

A force d'en entendre du bien, je compte m'offrir un roman de cet auteur.
Je pensais me commander celui-ci... et vos commentaires renforcent mon choix.
Si vous pensez qu'il y en a un autre "mieux" pour découvrir Kennedy, n'hésitez pas à me le conseiller !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par Invité le Ven 27 Aoû 2010 - 14:35

Léa: Oui, il y a bien mieux selon moi.
Si tu préfères action/humour/personnages peu creusés/bouquin détente, lance toi dans Piège Nuptial (langage assez familier).

Si tu apprécies plus une histoire plus creusée et plus maîtrisée, tourne toi vers "Les désarrois de Ned Allen" ou "Rien ne va plus".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par Sara2a le Dim 26 Déc 2010 - 20:39

C'est le second roman de Douglas Kennedy que je lis et je n'ai pas choisi ce titre par hasard, en effet un film a été adapté il y a peu et comme j'apprécie énormément Romain Duris je tenais à lire le roman avant de visionner le film.

Ben, le héros, un trentenaire bien sous tous les rapports, semble avoir réussi sa vie: associé dans un cabinet d'avocats, installé dans une jolie maison debanlieue New-Yorkaise avec femme et enfants, et une passion qui le suit depuis son enfance la photographie. Cette passion il aurait aimé en vivre mais la vie en a décidé autrement . Ben a tout et pourtant Ben ne se sent pas bien, il sait qu'il n'est pas à sa place dans ce décor doré. Alors lorsqu'il se rend compte que la froideur de son épouse n'est pas due à une dépression post-natale mais à une relation extra-conjugale avec un voisin, photographe sans grande envergure, Ben perd complètement les pédales et reprend son destin en main presque pour survivre.

Ben pourrait apparaître comme un personnage peu crédible pour certains, pour ma part j'ai été totalement bluffée par sa mécanique. Un homme qui souffre au fil des pages, un homme plein d'amour, de compassion et d'amertume, un homme égoïste, calculateur et menteur, bref tout un tas de sentiments qui se contredisent et qui pourtant s'enchaînent mécaniquement tout au long du roman. Un personnage qui convient totalement aux sujets abordés par l'auteur.

Quel est le prix à payer pour réussir sa vie? Les compromis, le refoulement de ses envies, le mépris de soi-même.
A quel moment prend-on réellement son destin en main ? En dépit de tout, de l'amour et des liens que l'on crée et qui demeurent pourtant immuables.

Kennedy Douglas parle de douleur, de la tourmente que pourrait ressentir n'importe qui. Son personnage est torturé page après pages et l'on souffre avec lui.

L'histoire est émouvante et pleine d'humour. Les coups de théâtres s'enchaînent, notre héros est lancé sur un grand huit et l'on est emporté avec lui.

L'histoire est racontée par Ben, l'écriture propre à Kennedy Douglas est très accessible, même si certaines descriptions sont minutieusement détaillées jusqu'à parfois en devenir macabres.

J'ai adoré, dévoré cette histoire qui même si elle est incroyable reste captivante du début à la fin.

Je n'ai plus qu'une hâte c'est de voir Ben incarné par Romain Duris.
Sara2a
Sara2a
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3057
Age : 48
Localisation : Porto-Vecchio
Genre littéraire préféré : Thrillers, fantastiques et un peu de tout ce qui peut me tomber sous les yeux .
Date d'inscription : 24/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par petitepom le Lun 27 Déc 2010 - 11:02

La première fois que j’ai ouvert ce livre, je l’ai abandonné au milieu de la 1° partie, quel gâchis ! Car depuis j’ai appris à savourer les livres de DK. En effet ces premières parties un peu fastidieuses sont une introduction détaillée amenant une suite surprenante. Et une fois que l’on a finit un de ses livres, on veut tous les lire. J’ai donc décidé de reprendre cette lecture tant appréciée par ses fans.

Contrairement à ses autres romans, c’est un homme qui nous présente sa vie et les difficultés qui connaît dans son couple.La première partie nous détaille l’enlisement et une routine qu’il n’a pas choisi ; puis comme un tourbillon, cette vie trop tranquille va basculer pour donner lieu à un 2° partie qui se lit d’une traite.
Spoiler:
Après avoir commis l’irréparable, Ben décide de prendre les choses en main et de se créer une nouvelle vie tout en effaçant son crime. Puis commence la 3° partie qui m’a paru au départ fastidieuse, je me suis vu recommencer le chemin explicatif des premières pages pour de nouveau justifier un acte irréfléchi.
Cette dernière partie était pour moi inutile, j’aurai aimé rester sur son départ. Je suis contente d’être aller au bout de cette lecture mais préfère toujours « une relation dangereuse ».

petitepom
petitepom
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 687
Localisation : Corrèze
Date d'inscription : 22/08/2010

http://petitepom.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par Invité le Ven 21 Jan 2011 - 22:28

Trés bon livre mais j'ai trouvé quelques longueurs (ou je n'étais pas concentré ? Rolling Eyes )
Par contre, j'ai été surprise de la sympathie que l'on peut trouver à Ben Bradford alors que ce n'est pas comme ça qu'on réagit quand on trouve des meutriers. Douglas Kennedy nous a présenté un homme qui a subit les malheurs du destin, il nous a montré les peines d'un homme ... qui voulait vivre sa vit !

Maintenant, j'ai hate de le voir en film pour voir comment ils ont retranscrit l'atmosphère du livre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par keywest le Sam 22 Jan 2011 - 1:42

cela fait deja quelques que je l ai lu,et dans mes souvenirs,j avais bien aimé mais a mon gout,pas le meilleur de Kennedy.
Le personnage principal est un peu "plat".
Et le souci avec kennedy,c est qu on retombe toujours sur presque "la meme histoire",la trame reste la meme sauf peut etre pour la femme du V(que je n ai pas lu)
mais bon,on passe tout de meme un bon moment avec ce livre
keywest
keywest
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 167
Localisation : bretagne
Genre littéraire préféré : un peu de tout sauf fantasy
Date d'inscription : 21/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par FrançoisG le Sam 22 Jan 2011 - 13:23

Oui, très bon livre...

Je n'ai jamais été déçu par cet auteur...
FrançoisG
FrançoisG
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1418
Localisation : Dans ma maison au calme
Emploi/loisirs : Lecteur assidu
Genre littéraire préféré : Tous les genres
Date d'inscription : 23/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par Invité le Dim 6 Fév 2011 - 17:35

J'ai bien apprécié, un bon bouquin qui détend... j'ai acheté piège nuptial car j'ai aimé le style de l'auteur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par lou40 le Jeu 10 Mar 2011 - 15:52

ce livre m'a été vivement recommandé par une collègue qui l'avait beaucoup aimé.
du coup je me suis plongée dedans... enfin, plongé est une bien grand mot car j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire.
il y a beaucoup trop de descriptions (de matériel photo, des routes qu'il prend,etc.) et je n'aime pas trop les livres où il y a beaucoup de descriptions.
et puis l'histoire en elle-même ne devient intéressante qu'à partir de la 2ème partie. et encore, pour retomber à la 3ème partie.
le personnage de ben aussi m'a dérangée car il se veut sensible (avec ses enfants, avec beth, et même avec rudy) et en même temps il agit d'une manière très calculée. quant aux autres personnages, ils sont tous secondaires et j'ai eu du mal à m'attacher à l'un d'eux, même s'ils sont indispensable à l'histoire.
la seule chose qui m'a tenu en haleine, c'est de savoir comment l'auteur pouvait bien terminer ce livre. là, je reconnais que je ne m'y attendais pas du tout. j'avais plutôt l'impression d'une impasse.
c'était mon 1er livre de cet auteur, qui me tentait depuis un bon moment... ça ne sera pas le dernier car ça n'est pas un mauvais livre. c'est juste que je n'ai pas accroché à l'histoire .
d'ailleurs, quand j'ai refermé ce livre, je me suis dit "finalement, je suis contente de l'avoir lu, mais je ne regarderai pas le film" !
ma note : 6/10
lou40
lou40
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1859
Age : 46
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 03/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par Invité le Jeu 10 Mar 2011 - 16:08

Il est vrai que les descriptions concernant le matériel photo était beaucoup trop présent à mon goût.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par Invité le Jeu 10 Mar 2011 - 17:28

C'est aussi invraisemblable à un point que j'ai trouvé gênant, pour un roman qui s'inscrit dans une veine réaliste - je n'ai pas réussi à y croire une seconde et donc à me sentir concernée par ce qui pouvait arriver à Ben.
La fin n'est pas mal, ceci dit, implacable...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par titepomme le Mar 3 Mai 2011 - 14:29

✭✭✭ En commençant ce livre, je me suis dit : "Aïe, à nouveau un de ces Douglas Kennedy où l'on se perd dans les détails insignifiants.". Car il faut l'avouer, le début de ce roman est lent, très lent, avec une prolifération de détails concernant l'ameublement de la maison du héros, une description détaillée de tous les appareils photos qu'il possède et des pellicules qu'il utilise, la description de sa petite vie étriquée et ennuyeuse en banlieue... C'est tellement bien décrit qu'on s'ennuie presque à la lecture, et le personnage principal, Ben Bradford, est dépeint d'une telle manière qu'il en devient antipathique.
Mais heureusement, dès que le "grain de sable" pour faire dérailler sa vie entre en scène, le rythme s'accélère.
On suit ses réflexions et actes pour mettre en scène sa disparition et couvrir ses arrières. Mais c'est quand même toujours un peu trop "facile" dans l'exécution. Quelques pages plus tard, on le retrouve en fuite, sur la route. Et là aussi, ça s'éternise au possible.
Dans la troisième partie, il met son destin sur les rails et se donne les moyens d'enfin réaliser ses rêves. J'étais curieuse de savoir si son passé, ses erreurs allaient le rattraper et j'ai dévoré cette dernière partie, pour arriver à la fin.... Une fin en gros bémol car un peu trop tirée par les cheveux.

J'ai bien aimé l'idée de départ, d'un homme qui se retrouve en porte-à-faux avec sa propre vie, ses rêves, ses ambitions et qui grâce (ou à cause...) d'un dérapage change de vie. Mais malheureusement, le récit est d'une lenteur incroyable entre 2 moments clés, la fin n'est pas à mon goût. ✭✭✭
titepomme
titepomme
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2362
Age : 46
Localisation : Suisse
Emploi/loisirs : adjointe bibliothécaire
Genre littéraire préféré : fantasy, bit-litt, polar, BD, littérature jeunesse, littérature ado, romance, etc.
Date d'inscription : 24/11/2009

http://kymati.blogspot.ch

Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par missnof-ice le Lun 16 Mai 2011 - 22:36

Ce livre de Douglas Kennedy est le premier que je lis de lui, il m'a été offert et je ne le regrette pas, je l'ai bien aimé.
Il y a beaucoup de rebondissements, j'avais beaucoup de mal à lacher le livre. Mais je suis un peu restée sur ma faim, je ne saurais trop dire pourquoi, la fin m'a un peu "déçue" je l'ai trouvée trop "gentille" "prévisible" (un peu conte de fée)

Mais sinon dans l'ensemble j'ai beaucoup apprécié et je pense lire d'autres livres de cet auteur.
missnof-ice
missnof-ice
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 92
Age : 31
Localisation : quimper
Genre littéraire préféré : un peu de tout, avec une préférence pour les thrillers.
Date d'inscription : 08/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par Silce le Jeu 16 Juin 2011 - 18:14

Contrairement aux autres avis lus ici, je n'ai pas trouvé le début long. Certes, la première "vie" de Ben est la plus longue, mais dès le début, j'ai eu du mal à me décrocher du livre.
C'est une descente aux enfers, comme Douglas Kennedy sait bien les faire, avec un personnage qui perd tout mais qui s'en remet quand même. J'ai beaucoup aimé.
Par contre, je n'ai lu que 2 D. Kennedy et déjà 2 fois la même structure -l'autre était La Femme du Vème (l'homme qui voulait vivre sa vie était quand même mieux). Donc j'ai un peu peur de me relancer dans cet auteur... Peut-être en lirais-je un autre, mais dans quelques années.

Voilà, globalement, c'est un très bon livre. Pas un coup de cœur, mais très très bon livre, dont on ressort assez ému.


PS: le film qui s'en est inspiré est assez différent, mais très bon lui aussi.
Silce
Silce
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 142
Age : 31
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Etudiante en gestion
Genre littéraire préféré : SF et Fantasy en tête, ensuite les mangas et les classiques littéraires français ou étrangers.
Date d'inscription : 19/05/2010

http://youngjedi.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par Invité le Sam 26 Nov 2011 - 20:19

premier roman de cet auteur....et je peux dire que j'ai bien aimé.....certes l'histoire n'a rien d'authentique ..mais c'est un roman ..alors pourquoi pas....juste un détail peut etre...la fin de ce livre m'a parut un peu baclée!!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Tiens donc !

Message par Bali le Sam 26 Nov 2011 - 23:27

lithana a écrit:premier roman de cet auteur....et je peux dire que j'ai bien aimé.....certes l'histoire n'a rien d'authentique ..mais c'est un roman ..alors pourquoi pas....juste un détail peut etre...la fin de ce livre m'a parut un peu baclée!!!!!

Moi (du Tarn aussi... ) je croyais que son premier livre était "cul de sac" ou "piège nuptial" (le meme livre édité à interval avec deux titres différents. Ceci dit je suis d'accord sur le fait que la fin était bâclée. Néanmoins le livre était quand meme très prenant. Non ??
Bali
Bali
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 28
Age : 58
Localisation : Midi Pyrénées - France
Emploi/loisirs : Secrétaire
Genre littéraire préféré : Romans, biographies, histoires vécues (toutes les époques), polars, psychologie, sociologie, spiritualité, recherche personnelle, documentaires
Date d'inscription : 22/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Le meilleur de Douglas Kennedy

Message par Bali le Sam 26 Nov 2011 - 23:30

missnof-ice a écrit:Ce livre de Douglas Kennedy est le premier que je lis de lui, il m'a été offert et je ne le regrette pas, je l'ai bien aimé.
Il y a beaucoup de rebondissements, j'avais beaucoup de mal à lacher le livre. Mais je suis un peu restée sur ma faim, je ne saurais trop dire pourquoi, la fin m'a un peu "déçue" je l'ai trouvée trop "gentille" "prévisible" (un peu conte de fée)

Mais sinon dans l'ensemble j'ai beaucoup apprécié et je pense lire d'autres livres de cet auteur.

Pour les avoir presque tous lus, mon préféré reste : "à la poursuite du bonheur". Un régal ! Il me tarde de lire son tout dernier !
Bali
Bali
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 28
Age : 58
Localisation : Midi Pyrénées - France
Emploi/loisirs : Secrétaire
Genre littéraire préféré : Romans, biographies, histoires vécues (toutes les époques), polars, psychologie, sociologie, spiritualité, recherche personnelle, documentaires
Date d'inscription : 22/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par Silce le Dim 27 Nov 2011 - 1:10

Bali a écrit:
lithana a écrit:premier roman de cet auteur....et je peux dire que j'ai bien aimé.....certes l'histoire n'a rien d'authentique ..mais c'est un roman ..alors pourquoi pas....juste un détail peut etre...la fin de ce livre m'a parut un peu baclée!!!!!

Moi (du Tarn aussi... ) je croyais que son premier livre était "cul de sac" ou "piège nuptial" (le meme livre édité à interval avec deux titres différents. Ceci dit je suis d'accord sur le fait que la fin était bâclée. Néanmoins le livre était quand meme très prenant. Non ??


En fait, je crois qu'elle voulait dire que c'était le premier roman de D. Kennedy qu'elle lisait ^^

Sinon, oui, moi aussi j'ai trouvé la fin un peu bâclée, trop rapide par rapport au soin et au sens du détail apportés tout au long de l'histoire... Mais pareil, ça reste très prenant.
Silce
Silce
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 142
Age : 31
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Etudiante en gestion
Genre littéraire préféré : SF et Fantasy en tête, ensuite les mangas et les classiques littéraires français ou étrangers.
Date d'inscription : 19/05/2010

http://youngjedi.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par Sara2a le Dim 11 Déc 2011 - 17:25

Ca y est j'ai enfin vu l'adaptation cinématographique de ce titre!
Le film n'a rien à voir avec le livre...mais j'ai aimé chacun des eux avec une préférence pour le film qui semble beaucoup plus réaliste ! Romain Duris est étonnant comme à son habitude , le réalisateur Eric Lartigau adapte d'une façon sombre et froide ce roman en y apportant une fin très différente.


Dernière édition par Sara2a le Mer 14 Déc 2011 - 18:05, édité 1 fois
Sara2a
Sara2a
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3057
Age : 48
Localisation : Porto-Vecchio
Genre littéraire préféré : Thrillers, fantastiques et un peu de tout ce qui peut me tomber sous les yeux .
Date d'inscription : 24/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie Empty Re: [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum