Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Férey, Caryl] Zulu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur "Zulu" de Caryl Férey

54% 54% 
[ 7 ]
31% 31% 
[ 4 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
15% 15% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 13

[Férey, Caryl] Zulu

Message par Lisalor le Lun 4 Jan 2010 - 19:51



Zulu

Auteur : Caryl Férey
Edition : Gallimard
Nombres de pages : 393 pages

Quatriéme de couverture :

Enfant, Ali Neuman a fui le bantoustan du KwaZulu pour échapper aux milices de l'Inkatha, en guerre contre l'ANC, alors clandestin. Même sa mère, seule rescapée de la famille, ne sait pas ce qu'elles lui ont fait... Aujourd'hui chef de la police criminelle de Cape Town, vitrine de l'Afrique du Sud, Neuman doit composer avec deux fléaux majeurs : la violence et le sida, dont le pays, première démocratie d'Afrique, bat tous les records.
Les choses s'enveniment lorsqu'on retrouve la fille d'un ancien champion du monde de rugby cruellement assassinée dans le jardin botanique de Kirstenbosch. Une drogue à la composition inconnue semble être la cause du massacre. Neuman qui, suite à l'agression de sa mère, enquête en parallèle dans les townships, envoie son bras droit, Brian Epkeen, et le jeune Fletcher sur la piste du tueur, sans savoir où ils mettent les pieds... Si l'apartheid a disparu de la scène politique, de vieux ennemis agissent toujours dans l'ombre de la réconciliation nationale...

Mon appréciation :

C'est un livre très dur et très violent et certaines scénes de barbarie sont à la limite du soutenable. L'auteur nous présente l'Afrique du sud sous son plus mauvais jour : tortures, assassinats, corruptions, drogues. L'argent est le nerf de la guerre.
Après avoir vu immolé son frère et son père sous ses yeux, Ali intègre la police en tant que chef de la police criminelle mais étant noir il aura bien du mal a enquêter.
A l'approche de la coupe du monde 2010 de football, il est nécessaire de montrer au monde entier que l'afrique du sud est capable de gérer tous ses problèmes de sécurité interieure. Les premiers coupables seront les biens venus du moment qu'ils soient noirs.
Pourtant créer en 1948 et abolie en 1996 l'apartheid est toujours là mais bien cachée.
J'ai beaucoup aimé ce livre même si j'ai mis plus d'une semaine pour le lire.

Ma note : 9/10
avatar
Lisalor
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 977
Age : 46
Localisation : Haute-Loire
Date d'inscription : 20/11/2008

http://lisalor.loulou.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Férey, Caryl] Zulu

Message par jostein le Ven 5 Mar 2010 - 12:57

Je ne mets que mon avis puisque le résumé est déjà fait.

C'est un livre fort car les policiers de cette enquête ont une histoire.
Ali Neuman, chef de la police criminelle de Cape Town a toujours en mémoire le massacre de sa famille alors qu'il était enfant.
Brian Epkeen vit un divorce difficile. Lui aussi, a un souvenir difficile avec son père et il a par le passé enquêté au plus près des massacres de l'Apartheid.
Dan Fletcher est un père de famille "tranquille" mais il est déstabilise par le cancer de sa femme qu'il adore.
Ils vont se retrouver tous les trois sur une enquête de meurtres horribles.Sur la piste, au départ, des bandes de quartiers, ils arriveront sur un réseau d'anciens membres du gouvernement de l'apartheid et découvriront l'horreur des essais de substances chimiques sur les gosses des townships.
Ce livre peut choquer les âmes sensibles car il y a de vraies scènes de barbarie. Mais c'est un livre fort, intense que l'on ne peut pas lâcher et qui ne nous laisse pas insensible.

Note : 9/10
avatar
jostein
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 544
Age : 57
Localisation : Région centre
Emploi/loisirs : Lecture, jardinage
Genre littéraire préféré : auteurs contemporains
Date d'inscription : 21/02/2010

http://www.surlaroutedejostein.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Férey, Caryl] Zulu

Message par Invité le Mar 30 Mar 2010 - 22:28

Je viens de terminer (difficilement!) Zulu, et mon ressenti est plutôt défavorable. Je trouve tout celà bien embrouillé avec pas mal d'invraisemblances. Je n'ai pas trop accroché.
Si je devais mettre une note ce serait 8 ou 8,5.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Férey, Caryl] Zulu

Message par Snoopinette le Mar 30 Mar 2010 - 22:30

Ce livre est disponible à la bibliothèque, je verrais pour el prendre car vous m'avez intrigué
avatar
Snoopinette
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1923
Age : 37
Localisation : Sarthe
Emploi/loisirs : Chargée de mission, Profiter de mes enfants , la nature
Genre littéraire préféré : Presque tout, je m'épanouis dans la diversité
Date d'inscription : 09/10/2008

http://unpetitpeudemoi.rain-blog.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Férey, Caryl] Zulu

Message par Invité le Mar 30 Mar 2010 - 22:45

Bon courage Snoopinette. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Férey, Caryl] Zulu

Message par Astazie le Mar 30 Mar 2010 - 22:48

Je suis du même avis que Dan, je n'ai pas "accroché" à ce livre.
Les critiques que j'avais lues, étaient toutes positives.

Je ne serais pas généreuse dans la note !! lol!
avatar
Astazie
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1764
Age : 62
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : lectures et autres !
Genre littéraire préféré : Lectures diverses
Date d'inscription : 23/01/2010

https://livresdunjourblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Férey, Caryl] Zulu

Message par Snoopinette le Mer 31 Mar 2010 - 9:41

Justement c'est la polémique qui m'attire!!
avatar
Snoopinette
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1923
Age : 37
Localisation : Sarthe
Emploi/loisirs : Chargée de mission, Profiter de mes enfants , la nature
Genre littéraire préféré : Presque tout, je m'épanouis dans la diversité
Date d'inscription : 09/10/2008

http://unpetitpeudemoi.rain-blog.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Férey, Caryl] Zulu

Message par Invité le Lun 3 Mai 2010 - 18:30

pourtant fan de polars bien trash et bien dark j'ai été surpris par la noirceur de cet ouvrage crépusculaire, j'ai beaucoup apprécié l'ambiance et le côté coup de poing de l'intrigue, l'auteur nous assène à maintes reprises de terribles uppercuts mais il est vrai que parfois le récit est un peu décousu et certains chapitres ne s'imbriquent pas bien. Par contre l'auteur arrive à creuser plusieurs personnages de flics très intéressants. C'est le genre de lecture dont on ne ressort pas indemne, c'est pas un bon moment non plus mais plutôt un choc qui nous laisse titubant sur le bord du chemin

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Férey, Caryl] Zulu

Message par petitepom le Ven 10 Sep 2010 - 9:00

Ce livre est très dur avec des scènes très violentes, à déconseiller aux personnes sensibles. Mais c’est quand même un livre à lire car derrière les histoires de meurtres, on regarde une Afrique du Sud qui veut sortir de l’Apartheid.

La couleur de peau des personnages est très importante, et j’avoue m’y perdre parfois, ce qui a faussé ma compréhension de certains passages. Dans un clan comme dans l’autre (police et bas fond), la couleur ne donne pas les même droits et le passé de ce pays ne facilite pas l’enquête. Il ne faut pas s’attendre à trouver un coupable, c’est plus compliqué de ça. Pour le lecteur, ce n’est pas toujours évident mais très enrichissant.

Le plus grande partie de l’histoire, alors qu’Ali et Epkeen, parallèlement enquêtent, n’est que découverte de cadavres et scènes des plus macabres. Personne n’est épargné, même la police en fait les frais alors qu’elle ose s’aventurer dans des quartiers où la pauvreté et la misère entraînent ses occupants à survivre par tous les moyens.

C’est un roman policier pas commun, qui nous fait voir le coté le plus hard de l’Afrique.
avatar
petitepom
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 687
Localisation : Corrèze
Date d'inscription : 22/08/2010

http://petitepom.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Férey, Caryl] Zulu

Message par shamash le Ven 28 Jan 2011 - 18:00

L’intérêt du roman noir ou du bon thriller est d’amener parfois son lecteur à fréquenter des êtres très différents de lui, à l’entrainer vers des zones sombres de la société qui ne sont pas les siennes. Dans ces situations, le personnage du flic est l’interface, le guide idéal pour nous conduire là où l’auteur le veut. Si le roman de Caryl Férey correspond bien à cette typologie, il vaut mieux vous prévenir : il n’est pas à mettre entre toutes les mains. Ceux qui aiment les histoires convenues, les romans bien léchés et pétris de bons sentiments avec, en prime, une attendrissante et prévisible histoire d’amour triomphant des épreuves de la vie, peuvent passer leur chemin, ce thriller n’est pas pour eux. Zulu est même tout l’opposé, une denrée rare dans le monde tourmenté des romans noirs, un ovni littéraire bâti de sueur, de larmes et de cris, d’effroi et de stupéfaction. Il décrit un monde à des années lumières de l’univers du lecteur ordinaire, en nous présentant une société dure et violente dans laquelle les sentiments sont exacerbés à la puissance mille, des lieux dans lesquels les humains sont considérés dans le meilleur des cas sous leur aspect strictement utilitaires et dans le pire des cas comme de la viande.

Ce monde, pourtant, n’est pas si éloigné du nôtre. Par de multiples aspects il nous concerne et il nous touche puisque c’est celui de l’Afrique du Sud de l’après apartheid et de Mandela, quelques mois avant la Coup du monde de football de 2008. La lecture de Zulu se fait comme une plongée en apnée. Une plongée dont le lecteur ne sait pas s’il sera capable de remonter tant l’auteur nous entraîne au plus profond des abysses de l’âme humaine. L’apartheid politique a été remplacé par un apartheid social, et avec celui-ci des bandes rivales qui s'affrontent, simplement pour survivre, sans espoir d’avenir, avec une espérance de vie réduite à peu de chose. Si la violence est partout, dans la société comme dans le roman, il n’y a chez Férey aucun désir de susciter le voyeurisme du lecteur, comme le fait un Maxime Chattam avec ses descriptions complaisantes et gratuites de corps de femmes savamment torturés et mutilés. Caryl Férey, lui, préfère rester au plus près de la réalité d’un pays qui est en tête du classement mondial de la violence et de la criminalité : la violence du livre est le reflet de la violence du pays. Pour montrer cela, il met en scène deux flics travaillant ensemble, complémentaires et très différents. Ali Neuman, le flic zoulou, dont la mère Josephina, aveugle et obèse, vit dans une township de Cape Town, Khayelitsha. Brian Epkeen, le flic blanc, son ami, descendant d’afrikaners, qui considère que « ses ancêtres, en instaurant ce système [d’apartheid] avaient chié dans leur froc : la peur du noir avait envahi les consciences et les corps avec une charge animale qui rappelait les vielles peurs reptiliennes –peur du loup, du lion, du mangeur d’hommes blancs ».

Ali et Brian, représentent dans leurs différences deux des facettes de l’Afrique du Sud contemporaine, toujours rongée par la violence et les inégalités sociales, et l’auteur, en fouillant dans leur passé, en fait des personnages de chair et de sang, attachants et crédibles.
Traumatisé dans son enfance par une agression sauvage dans laquelle son frère a trouvé la mort, Ali ne peut plus avoir avec les femmes qu’il aime ou pourrait aimer que des relations inachevées : son sexe est mort cette nuit là, tout comme sa vie, nous apprend-il.
Brian, lui, est divorcé, séduisant et toujours amoureux de sa femme Ruby, qui vit avec le « dentiste des stars ». Son ado de fils, David, refuse de lui parler et ne Brian ne trouve son équilibre que dans son boulot et des relations amoureuses fugaces.

Le meurtre d’une jeune fille blanche battue à mort après avoir absorbé une nouvelle drogue dont les deux flics vont découvrir les pouvoirs effrayants, sert à l’auteur de point de départ pour une enquête qui va les amener depuis les gangs et les trafics de drogue jusque chez les afrikaners, les anciens piliers de l’apartheid, ceux qui ont refusé le changement de régime et conservé tout leur pouvoir économique. En suivant les deux flics on découvre un pays où la répartition de la richesse est la plus inégale du monde, où des townships insalubres et misérables côtoient des villas luxueuses, protégées et isolées du monde extérieur comme des blockhaus.
Il ne faut pas croire que Zulu est un roman-documentaire sur l’Afrique du Sud. Il s’agit bel et bien d’un polar, et l’auteur n’a négligé ni l’intrigue, assez subtile pour que le lecteur soit mené en bateau jusqu’à la fin, ni même les personnages. Celui d’Ali Neuman, le flic zoulou, est particulièrement attachant et complexe. L’écriture de l’auteur est suffisamment précise et souple pour nous monter ses failles, ses contradictions, ses difficultés à vivre en étant, tout comme son pays, abîmé, torturé. Très vite Il parvient à nous faire aimer ce personnage trouble, détruit prématurément par la vie, en utilisant des phrases courtes, des mots précis, une écriture efficace et non dépourvue de beauté.
« Ali ne dormirait pas. Ni ce soir ni demain. Les cachets étaient sans effet, sinon à traîner ce goût de pâte molle dans la bouche ; insomnies chroniques, désespoir, phénomènes compensatoires, désespoir, son cerveau tournait en boucle. Pas seulement depuis ce matin. Les promenades le long du Cap de Bonne-Espérance n’y changeraient rien. Il y avait ce monstre froid au fond de lui, cette bête impossible à recracher ; il pouvait lutter, nier, faire que chaque matin soit le premier plutôt que le dernier, il menait une guerre perdue d’avance. Maïa : piètre façade…Des larmes montèrent à ses yeux. Il pouvait s’inventer des lieux de vie, des codes érotiques, des listes d’attraction passionnelles comme autant d’amours fantômes, le ciment ne prenait pas. Ses masques tomberaient comme une pluie de plâtre, bientôt, des cloisons d’empire qui emporteraient tout dans leur chute, des décors trop vieux envoyés à la casse. »

Les codes du thriller sont respectés, la fin est haletante, inattendue. Le livre terminé, le lecteur reste sur une expérience de lecture rare, d’une grande force. Ce livre n’est pas seulement un très bon thriller. C’est, tout simplement, un grand roman.
avatar
shamash
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 106
Age : 15
Localisation : Cévennes
Emploi/loisirs : jeu d'échecs, écriture, astronomie, chasser les souris, grimper aux arbres
Genre littéraire préféré : romans, avec un goût particulier pour les polars
Date d'inscription : 23/05/2010

http://www.un-polar.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Férey, Caryl] Zulu

Message par LOUBHI 49 le Ven 28 Jan 2011 - 18:12

Ce fut une découverte totale que ce livre avec l'Afrique du Sud en décor, je l'ai beaucoup apprécié. Violent certes mais une histoire qui tient la route et une fin que pour ma part, je n'avais pas deviné. Dans le même esprit, j'ai découvert Deon Meyer aussi auteur de polars sur l'Afrique du Sud
avatar
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2208
Age : 51
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Férey, Caryl] Zulu

Message par Sarfre le Jeu 10 Mar 2011 - 19:27

2ème livre de l'auteur que je lis. Autant j'avais beaucoup aimé Haka, autant là j'ai été franchement déçu. Les personnages ne sont absolument pas fouillés, l'histoire est stéréotypée et ennuyeuse. La progression de l'enquête et les enchaînements entre les personnages sont calamiteux. Au final on se désintéresse complètement du livre.

Si vous ne connaissez pas Férey, je vous conseille plutôt de commencer par Haka, qui était pour moi de bien meilleure facture. Une petite déception pour moi.

4/10
avatar
Sarfre
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 507
Age : 41
Localisation : Metz
Emploi/loisirs : Informatique
Genre littéraire préféré : Romans classiques, contemporains; Sciences humaines; Fantasy; Policier, Thriller.
Date d'inscription : 14/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Férey, Caryl] Zulu

Message par yaki le Sam 26 Mar 2011 - 16:29

Ce livre est très intéressant pour la description de l'Afrique du Sud post-apartheid et tout n'est pas si rose que ça... ça fait même peur ! peur quand on voit les atrocités dont sont capables les hommes entre eux ! l'être humain n'a pas toujours une grande valeur quand il s'agit de racisme et d'argent... J'ai beaucoup aimé aussi les personnages principaux, Ali et Brian, qui, chacun à leur manière, ont été blessés au plus profond d'eux-mêmes et ce sont ces blessures qui régissent leur vie... Les personnages du roman sont vraiment bien décrits, bien fouillés. De plus, c'est un roman policier vraiment bien écrit qui m'a donné envie de lire les précédents.
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 40
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Férey, Caryl] Zulu

Message par Géraldine le Dim 22 Jan 2012 - 16:09

je viens de l'acheter et j'ai pu rencontrer l'auteur jeudi dernier lors d'une formation !
avatar
Géraldine
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1601
Age : 49
Localisation : Ain
Emploi/loisirs : Documentaliste en collège /Cinéma, lecture, équitation
Genre littéraire préféré : Saga, policier, historique, contemporain, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 02/05/2010

http://meslecturescoupsdecoeur.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Férey, Caryl] Zulu

Message par Anne26 le Lun 23 Jan 2012 - 15:21

Terminé "Zulu". Un livre à ne pas lire avant de s'endormir. Un conseil aux futurs lecteurs : ne pas trop s'attacher aux personnages! A part ça, on apprend beaucoup sur l'Afrique du Sud, ses guerres éthniques et ses gangs. J'ai beaucoup aimé, même si c'est un livre très très noir (sans jeu-de-mot!).
Ma note : 8/10
avatar
Anne26
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 781
Age : 54
Localisation : La Garde-Adhémar (26)
Emploi/loisirs : Documentaliste / Lecture, peinture, tricot, rire avec les copines
Genre littéraire préféré : J'aime les genres : Policier, thriller, humour,... Je n'aime pas : science-fiction, fantasy, fantastique et romans d'amour
Date d'inscription : 27/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Férey, Caryl] Zulu

Message par binou le Lun 23 Jan 2012 - 15:50

mmmhh moi qui aime le gore, le trash, le sanglant, le malsain, je salive déjà et surtout je le note chépo evil Twisted Evil
avatar
binou
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1145
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : mes passions : mes chiens, mes chats, mon furet, l'ordi et la lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout sauf de la science fiction pure et dure
Date d'inscription : 29/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Férey, Caryl] Zulu

Message par Anne26 le Mar 24 Jan 2012 - 9:09

Là, tu vas être servie!!!
avatar
Anne26
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 781
Age : 54
Localisation : La Garde-Adhémar (26)
Emploi/loisirs : Documentaliste / Lecture, peinture, tricot, rire avec les copines
Genre littéraire préféré : J'aime les genres : Policier, thriller, humour,... Je n'aime pas : science-fiction, fantasy, fantastique et romans d'amour
Date d'inscription : 27/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Férey, Caryl] Zulu

Message par binou le Mar 24 Jan 2012 - 18:51

Anne26 a écrit:Là, tu vas être servie!!!

choueeette Twisted Evil
avatar
binou
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1145
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : mes passions : mes chiens, mes chats, mon furet, l'ordi et la lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout sauf de la science fiction pure et dure
Date d'inscription : 29/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Férey, Caryl] Zulu

Message par Sara2a le Dim 26 Fév 2012 - 17:41

Afrique du Sud à la veille de la Coupe du Monde de Football de 2010.
Afrique du Sud, première nation Africaine à avoir adopté une politique démocratique.
Afrique du Sud, meurtrie par l'apartheid, qui bien que définitivement abandonné depuis 1991, a laissé au pays des cicatrices indélébiles.

« 18.000 meurtres par an,
26.000 agressions enregistrées,
60.000 viols déclarés officiellement, probablement dix fois plus dans la triste réalité.
5.000.000 d'armes à feu pour 45.000.000 d'habitants.... »
Des chiffres alarmants.

C'est dans ce climat particulier que Caryl Férey pose son intrigue fascinante, dérangeante .

Au départ, comme tout bon polar, un crime. Une jeune femme blanche issue d'une famille aisée est retrouvée sauvagement assassinée. Pour résoudre cette affaire, un trio de flics éclectique .

Ali Neuman, un noir d'origine Zoulou, un homme au passé aussi sombre que la couleur de sa peau, chef de la Police criminelle de Cape Town, ce flic se bat contre le crime, la drogue les gangs et des mentalités ancrées dans un passé trop proche .

Brian Epkeen, l'Afrikaner, qui traîne le fardeau d'un héritage lourd à porter, parce qu’en étant blanc on ne sort pas forcément indemne de l'apartheid.

Dan Fletcher, le métis, l'idéaliste, plus dans la réflexion que dans l'action.

Trois hommes dont l'auteur dévoile la personnalité au fil de l'intrigue, trois personnalités auxquelles on s'attache lentement mais sûrement.

L'intrigue se met en place intelligemment, nourrie par des détails historiques et politiques qui apportent un réalité « crue » au récit.

Le rythme lent au départ, presque lourd...et soudain des phrases ici et là qui font trembler l'âme. On est dans le roman noir et subtilement, les personnages nous attirent .

Certaines scènes sont insoutenables, d'une écriture crue , Carryl Férey sans jamais en faire de trop nous assène la triste réalité, pour ensuite passer à une écriture d'une grande sensibilité.

Ce roman policier dépeint un pays où les ethnies se côtoient, se mélangent, se combattent avec le poids d'une haine forgée par des décennies d'esclavage, d'exclusions, de crimes ….Se construire une identité est beaucoup plus simple ailleurs....

Zulu est un roman percutant, sidérant, profond à ne pas mettre entre n'importe quelles mains. Un conseil que vous ne pourrez pas suivre si vous décidez de vous y plonger , ne vous attachez pas aux personnages, quelques soient leur charisme, leur histoire, bleus au cœur garantis....

Coup de cœur.

Pour information ce roman a un palmarès impressionnant et soulignons le largement mérité:
Grand prix de littérature policière 2008
Prix du roman noir Quai du pola 2009
Prix du roman noir Nouvel Obs Bibliobs 2009
Grand prix du roman noir français de Beaune 2009
Prix Mystère de la Critique 2009
Prix Jean Amilia Meckert 2009
Grand prix des lectrices de Elle Policier 2009
avatar
Sara2a
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3057
Age : 47
Localisation : Porto-Vecchio
Genre littéraire préféré : Thrillers, fantastiques et un peu de tout ce qui peut me tomber sous les yeux .
Date d'inscription : 24/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Férey, Caryl] Zulu

Message par Pistou 117 le Lun 17 Sep 2012 - 20:13

J'ai également beaucoup aimé.
J'ai été un peu gênée au début par certaines métaphores que je n'ai pas comprises, et des enchaînements bizarres : entre l'histoire de l'apartheid, le vécu des personnages et l'intrigue policière, il m'arrivait de ne plus savoir où j'en étais, et surtout quand... Une faiblesse au niveau timing, peut-être...
Mais tant pis...

Aucune importance même.

J'ai adoré l'intrigue, la découverte de la face obscure de l'Afrique du Sud, les personnages. Tous ont leur histoire. Etroitement liée à celle de leur pays, elle a fait d'eux ce qu'ils sont. Ecorchés vifs, tous. Et je les ai aimés.

Je n'ai pas été choquée par les violences décrites ; contrairement à de nombreux polars (du genre que je n'aime vraiment pas Wink ), ça n'est pas gore. Je veux dire par là que l'auteur ne cherche pas à agresser le lecteur par la violence et la souffrance. Les faits sont décrits de façon plutôt sobre. Exit le sadisme qui me gêne vraiment dans certains romans policiers.

Une très bonne découverte.

Je lis avec plaisir Sarfre, qui recommande vivement Haka, bien meilleur que Zulu... et je note pour mes lectures à venir. cheers

avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2730
Age : 52
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Férey, Caryl] Zulu

Message par marie do le Mer 8 Mai 2013 - 20:14

Dur, violent, mais pas gratuitement, c'est la réalité qui le veut.
Très bon pour moi ! Je vais voir de plus près ce Haka du même auteur.
(pour le reste, tout à été écrit, et bien écrit, plus haut)
avatar
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3805
Age : 51
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Férey, Caryl] Zulu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum