Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Michelet, Claude] En attendant Minuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur "En attendant Minuit"

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Michelet, Claude] En attendant Minuit

Message par Invité le Jeu 7 Jan 2010 - 22:47



Auteur : Claude Michelet
Genre : ROMAN Historique
Epoque : 1ère Guerre Mondiale
208 pages
Edition France Loisirs et Robert Laffont, S.A., Paris, 2003

Quatrième de couverture :

"Voici 872 jours que Jean est parti pour la guerre, 872 jours que Marthe est seule à tenir l'exploitation et que l'angoisse l'étreint... Ils sont là, à 700 kilomètres l'un de l'autre, dans cette nuit d'hivers, et c'est comme si ils se parlaient. Contraints par la folie des hommes, ils doivent se battre et résister - lui avec ses compagnons, prêts à mourrir; elle, pour les enfants et la ferme qu'il faut tenir à bout de bras, entourée de la belle-mère et des gens du village... Il fallait tout le talent de Claude Michelet pour ecrire d'aussi superbes pages sur cette part terrible de notre histoire. La vie dans toute sa rudesse, simple, vraie, bouleversante..."

Mon avis :

Un roman tout en simplicité, mais très poignant et émouvant. Tout se passe entre 22h et minuit, d'un côté Jean dans sa tranchée humide et boueuse, à l'affut du moindre bruit annoncant l'approche de l'ennemi, essayant de ne pas s'endormir en pensant à sa femme chérie et ses enfants, à sa ferme et aux doux souvenirs de sa derniere permanence. De l'autre Marthe, au coin du feu, avec au ventre l'angoisse de se coucher dans son grand lit vide, qui récapitule le dur travail accompli pour garder la ferme en bon état et assurer la nourriture en l'absence des hommes.
Chacun souffre de la situation qu'a installé la guerre, on est plongé dans leur méditation, leurs souvenirs, la douleur d'être loin des personnes qu'ils aiment. Il ressort de ce roman un magnifique exemple de courage face aux femmes qui se sont serré les coudes pour accomplir le dur travail des hommes, et face à ces hommes enrôlés souvent tres jeunes et qui se retrouvent devant les canons ennemis et qui prient pour rentrer chez eux saint et sauf.
Le style d'écriture est simple, étant donné que les personnages qui s'expiment sont des paysans, on retrouve leur lagage de tous les jours, leurs expressions et leur mots de patois.
Il n'y a pas d'action, cette oeuvre est faite de sentiments, du quotidien difficile des gens pendant la guerre... Bref ce roman nous presente la vie tout simplement.

J'ai eu un vrai coup de coeur pour ce roman!!!
Note : 5/5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum