Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Chance, Karen] Dorina Basarab - Tome 2: Death's Mistress

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quel est votre avis sur "Death's Mistress" ?

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Chance, Karen] Dorina Basarab - Tome 2: Death's Mistress

Message par Olorin le Dim 17 Jan 2010 - 0:10

Titre : Death’s Mistress

Série : Dorina Basarab

Auteur : Karen Chance

Genre : Bit-lit

Edition : Penguin



4ème de couverture :

Dorina Basarab is a dhampir - half-human, half-vampire - and the only way she can stay sane is by unleashing her sometimes uncontrollable rage on demons and vampires that deserve killing. After the fortunate demise of her insane uncle Dracula, Dory is back home in Brooklyn, hoping that life will calm down for a while. But then two visitors arrive: her friend Claire, asking for Dory's help in finding a magical Fey relic, and the gorgeous master vampire Louis-Cesare, desperate to find his former mistress, a vampire named Christine. Dory and Louis-Cesare soon discover their problems may be connected: the same master vampire Christine is bound to is also rumored to be in possession of the relic. But they soon realize there's more at stake when Christine's master turns up dead. Someone is killing vampire Senate members, and if Dory and Louis-Cesare can't stop the murderer, they may be next.



Dorina Basarab est une Dhampir (mi-humaine, mi-vampire) et la seule façon qu'elle a de rester saine d'esprit est de déchainers sa rage parfois incontrolable sur des démons et vampires qui méritent d'être tués. Après s'être plutôt bien "débarrassée" de son oncle cinglé (Dracula...), Dory est de retour chez elle à Brooklyn, espérant que sa vie va se calmer pour un bout de temps. Mais c'est alors que deux visiteurs arrivent: son amie Claire, demandant l'aide de Dory pour retrouver une relique magique Fey, et le splendide maitre vampire Louis-Cesare, cherchant désespérément son ancienne maitresse, une vampire nommée Christine. Dory et Louis-Cesare découvre vite ques leurs problèmes pourraient bien être reliés: le même maitre vampire auquel Christine est liée est censé être en possession de la relique. Mais ils réalisent vite qu'il y a plus en jeu lorsque le maitre de Christine est retrouvé mort. Quelqu'un tue des membres du Sénat vampire, et si Dory et Louis-Cesare ne parviennent pas à stopper le meurtrier, ils pourraient bien être les prochains.

Mon avis :

La première fois que j’ai lu un livre de l’auteur, c’était sans la moindre conviction (c’était le seul livre que j’avais sous la main). Et j’avais été fort surpris (et agréablement surpris) de ce que j’avais trouvé. Depuis, j’en ai lu un certain nombre, avec un intérêt grandissant.

Et ce livre ci est dans la droite ligne des précédents : un vrai régal. Une héroïne absolument géniale, de l’humour à foison, de l’action et de l’aventure à la pelle, sans un moment pour s’ennuyer, des personnages tous légèrement décalés et une intrigue solide avec un dénouement inattendu.

Je tiens à insister en particulier sur les personnages, nombreux et dont un bon nombre sont un peu… « décalés », ce qui rajoute une énorme touche d’humour dans la série. Ce qui est incroyable, c’est la facilité avec laquelle Karen Chance brosse le portrait de ses personnages : en quelques lignes à peine, on se les représente sans la moindre difficulté, au niveau de leurs personnalités et de leurs physiques. Et c’est leurs personnalités qui les rend attachants, même les « méchants » (enfin, certains…). C’est à ce niveau là que Chance à baser l’humour qu’elle place dans sa série, et c’est très bien fait. Certains passages me faisaient réellement mourir de rire (dans le métro, je dissimulais cela en quinte de toux, pour ne pas passer pour un dingue).

Quant au reste de l’histoire, il est très bien mené : tout, depuis l’intrigue jusqu’aux lieux, en passant par les diverses aventures et péripéties de notre héroïne, tout concoure à nous offrir un livre vraiment exceptionnel.

Je ne peux qu’espérer pour les non-anglophones que les livres de Chance seront bientôt traduits, pour que vous puissiez vous aussi vous en régaler. Car, loin d'être "encore un livre avec des vampires" cette série (ainsi que l'autre de l'auteur) est vraiment délicieuse.



Ma note : 9,5/10
avatar
Olorin
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 5402
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Doctorat.
Genre littéraire préféré : Fantasy, Urban-Fantasy et policier
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum