Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

[Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes Vote_lcap67%[Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes Vote_rcap 67% 
[ 2 ]
[Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes Vote_lcap33%[Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes Vote_rcap 33% 
[ 1 ]
[Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes Vote_lcap0%[Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes Vote_lcap0%[Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes Vote_lcap0%[Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes Vote_lcap0%[Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes Empty [Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes

Message par Invité le Mar 19 Jan 2010 - 18:04

[Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes Untitl12
La nuit de Valognes / Eric-Emmanuel Schmitt / Magnard / ISBN 2210754712 / 150 pages / 5 €

Par une nuit orageuse, quatre femmes se retrouvent dans le château de la duchesse de Vaubricourt. Don Juan, qui les a bafouées autrefois, sera jugé et devra réparer ses torts en épousant en Angélique, filleule de la duchesse. A la surprise générale, le séducteur mythique accepte !
Eric-Emmanuel Schmitt revisite le célèbre mythe de Don Juan. Reprenant d'anciens traits empruntés à d'autres auteurs, en particulier à Molière, il donne à voir un processus de réécriture et projette son héros dans une situation nouvelle qui renvoie à une quête de spiritualité moderne. Il sera intéressant d'étudier, dans cette pièce, l'argumentation à travers les scènes de procès ainsi que les moyens dramaturgiques que l'auteur utilise pour faire surgir de nouvelles signification.

***

Je suis une grand admiratrice d'Eric-Emmanuel Schmitt, il fait partie de mes auteurs préférés. J'ai lu un bon nombre de ses romans et, à chaque fois, ce fut un véritable coup de coeur. En revanche, je n'ai jamais lu les pièces qu'il a pu écrire. La nuit de Valognes est une réécriture du mythe de Don Juan, le célèbre séducteur qui n'hésite pas à transgresser certaines valeurs (transgression du respect sacré dû à un mort). Il s'agit aussi de la première pièce que l'auteur a écrite.
Cette pièce nous montre deux conceptions de l'amour : le plaisir consommé dans l'instant tel que le voit Don Juan mais aussi les libertins (nous pouvons citer les libertins les plus célèbres de la littérature : le vicomte de Valmont et Merteuil) ainsi que l'engagement éternel. Il est intéressant de voir se confronter ces deux théories dans la pièce car Don Juan est surtout jugé par son libertinage.
Dans cette pièce, nous avons aussi un double Don Juan. Le premier est qualifié de ''vrai''. Il s'agit du séducteur scélérat. L'autre est ''le traître'' car il souhaite s'engager éternellemen auprès d'une femme.
C'est une bonne réécriture avec des personnages différents mais attachants même Don Juan dans la deuxième partie du livre. L'histoire est très différente de celle de Molière mais elle n'en ai pas moins agréable et intéressante. Il se lit rapidement et le style de l'auteur est très plaisant. J'ai beaucoup aimé même si ce n'est pas forcèment un coup de coeur !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes Empty Re: [Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes

Message par Invité le Mar 20 Juil 2010 - 17:57

Merci beaucoup pour cette critique, Avalon.
Que puis-je dire?
Tout comme toi, je suis une grande admiratrice d'Eric-Emmanuel Schmitt. Ses idées, sa façon de les exprimer, son écriture simple et sensible... C'est, à mon avis, un grand auteur.

J'ai découvert "La nuit de Valognes" alors que je cherchais une pièce à monter. Le résumé m'a assez attirée pour que j'ai envie de le lire (parmi d'autres). Elle m'a immédiatement séduite, et je n'ai plus eu besoin de chercher : c'était celle-là qu'il me fallait.
Ha! L'écriture de Schmitt!
Elle vous prend et vous lui appartenez... Dans cette pièce, les personnages sont remarquablement peints, et satiriques bien que profonds : "des morceaux d'humains croqués à vif"!

Oui, il s'agit d'une relecture du mythe de Dom Juan... vu sous un autre angle : ses "victimes" qui se vengent. Pourtant, elles ne demandent qu'une chose : retomber dans ses bras. Elles sont toutes d'accord pour le juger et s'unissent pour le condamner... mais à chacune d'elle, il suffirait d'une promesse de cet homme pour qu'elle trahisse ses "consoeurs" et oublie tout ce qu'il lui a fait souffrir.
Tout ça, en une nuit lugubre, dans un manoir qui fait frissonner.
Suspens, amour, trahison, rancune, espoir et déception, désir de justice... et désir tout court, regret de la jeunesse perdue, besoin de plaire envers et contre tout... En une seule pièce, on est accroché à la plume de Schmitt.

Une seule chose : j'ai été étonnée de trouver cette critique dans "autres romans". Je suis encore nouvelle, mais je l'ai cherché longtemps (je croyais que la critique n'en était pas encore faite). Le théâtre ne se met-il pas dans "autres genres littéraires"? C'est une question innocente car je cherche vraiment encore à me retrouver le mieux possible dans le site (je me rends compte que je passe encore à côté de choses importantes -comme l'annonce du challende lecture-, alors je veux apprendre pour que ça ne m'arrive plus).
Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes Empty Re: [Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes

Message par alexielle63 le Mer 21 Juil 2010 - 11:14

Je ne l'ai pas lu Emma-Lise mais je pense que tu as raison!
alexielle63
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6759
Age : 37
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

[Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes Empty Re: [Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes

Message par lalyre le Mer 21 Juil 2010 - 14:13

Je l'ai lu après avoir vu la pièce à Liège ou deux de mes petits-fils y avaient un rôle.....
lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 7313
Age : 87
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes Empty Re: [Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes

Message par Pinky le Mer 4 Mai 2011 - 16:19

Mon ressenti

Une belle pièce de théâtre avec comme personnage central Don Juan, ou tout au moins, le procès de Don Juan orchestré par ses victimes. Anciennes ou nouvelles, bafouées ou aimées quelques instants, au travers de ce conte philosophique, l’auteur offre un autre regard sur ce personnage.

Si il reste fidèle au personnage, il dévoile d’autres possibles que l’on soit homme ou femme… Quelle est la femme qui n’a pas rêvé être séduite, se révéler être la plus belle d’entre toute… même si c’est par Don Juan (il la rend tellement vivante…), peut être encore plus par lui avec comme arrière pensée, le fait de le garder pour soi… mais cela n’est pas compatible… Quel est l’homme qui n’a pas rêvé séduire toute femme, de prendre, de plaire, de vivre au jour le jour, de vivre l’instant présent…

SI Don Juan fait autant rêvé, c’est parce qu’il est insaisissable, qu’il est toujours fringant, jeune sans aucune prise sur le quotidien… qu’il est toujours dans la passion. Alors vouloir, lui attacher un fil, c’est faire de lui, un être comme nous tous (ce qui ne veut pas dire que cela est méprisable). Il vit constamment dans la passion mais le revers de cela, c’est qu’il n’y a nul engagement de sa part, que les lendemains n’existent pas…
Doit-on se marier par amour ou par dédain ? Le mariage fait-il perdre toute liberté ? Etre lié à l’autre, empêche-t-il son épanouissement ? Doit-on se perdre dans l’autre ?

Un autre regard sur ce personnage et si un vrai amour a su faire succomber Don Juan : un amour défendu pour cet homme à femme et pourtant… Comment devient-on amoureux ? De qui ? Pourquoi ? QU’est ce l’attirance ? Tout est-il permis en amour ? De code en coutume, l’auteur amène à réfléchir sur ce que chacun croit être « normal » et tomber sur le sens !

A découvrir
Pinky
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6415
Age : 56
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes Empty Re: [Schmitt, Eric-Emmanuel] La nuit de Valognes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum