Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Hulot, Nicolas] À mes risques et plaisirs

Aller en bas

Votre avis sur A mes risques et plaisirs de Nicolas Hulot

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Hulot, Nicolas] À mes risques et plaisirs

Message par Invité le Lun 1 Fév 2010 - 14:16



A MES RISQUES ET PLAISIRS

Edition : Pocket

Autobiographie

Quatrième de couverture :

Entre ciel
et terre ou à 20 000 lieues sous les mers, Nicolas Hulot a exploré la planète. Il a rapporté de ses expéditions, d'"Ushuaïa" à "Okavango", les merveilles de continents réputés perdus. En U.L.M., en canoë, en ballon, rien n'a résisté à cet aventurier insatiable. Aujourd'hui en Corse, Nicolas Hulot marque une pause.

Au travers de récits ciselés comme autant d'odyssées, il revient sur cette expérience d'une douzaine d'années. Le présentateur n'omet rien des risques encourus et des rires partagés, des cafouillages et des bricolages, bref, tout le quotidien d'une émission portée ar le public et néanmoins interrompue par des pressions de tous ordres.

Plus qu'à un exercice d'inventaire, Nicolas Hulot se plie avec bonheur aux règles de l'autobiographie. Il se livre sans fard, avec ses interrogations, ses engagements, ses coups de gueule.

Mon avis :

J'ai hésité à classer cet ouvrage dans la catégorie "Nouvelle". Et puis, au fil de ma lecture, j'ai compris qu'il s'agissait réellement d'une autobiographie de mi-parcours je dirais.

Le livre est en quatre parties :
- dans la première, il nous raconte sa vie de Corse à l'instant où il rédige le roman, soit en 1996/1997. On peut dire que cette partie est en fait la fin : la fin d'Okavango et d'Ushuaïa, et le début d'une pause dans sa vie, avant certainement de commencer autre chose, d'affiner son parcours. J'ai ainsi rencontré un homme, comme il en existe des milliards, avec ses défauts, ses peines, ses ambitions. Beaucoup de tendresse et de réserve dans les propos, dans la façon d'être.
- dans la seconde, intitulée "Hors champ, la caméra ne filme pas", il nous explique la difficulté d'être célèbre et les avantages, qu'il ne peut nier. Lorsqu'il parle des industriels, il se justifie face à ses choix (Nicolas Hulot a choisi des grands groupes comme L'Oréal ou EDF pour financer sa Fondation) : il a en effet été énormément blâmé et accusé d'être un faux écologiste. Mais finalement, une belle morale ressort de cette partie du livre : être écologiste veut-il nécessairement dire être extrémiste ? Non. On peut être contre le nucléaire, mais on ne peut nier que cette énergie est moins polluante que d'autres, et qu'elle permet le progrès. Cependant, il dit qu'il préfèrerait que la recherche internationale se penche davantage sur les énergies nouvelles. N'oublions pas que nous nous situons à la fin des années 90. Il traite également des politiques (notamment de sa rencontre et son amitié avec Jacques Chirac).
- dans la troisième et la quatrième parties, Nicolas Hulot nous raconte plusieurs anecdotes s'étant passées sur les
tournages d'"Ushuaïa" et d'"Okavango". Beaucoup d'humour, de peur, de ratés : il nous dévoile qu'ils étaient de simples amateurs au début, pour finir en professionnels, avec une équipe importante. Très intéressant. J'ai malgré tout trouvé certains passages de ces deux parties un peu long, car très détaillés.

Pour conclure sur cet ouvrage, je dirais que Nicolas Hulot a su, à ce moment de sa vie, de sa carrière, se poser et réfléchir sur son parcours. C'est un exercice de style qu'il mène de main de maître et qui, visiblement, a porté ses fruits quand on voit où l'homme en est aujourd'hui. Chapeau bas !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum