Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs

Aller en bas

Comment l'avez-vous trouvé ?

[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Vote_lcap54%[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Vote_rcap 54% 
[ 13 ]
[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Vote_lcap46%[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Vote_rcap 46% 
[ 11 ]
[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Vote_lcap0%[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Vote_lcap0%[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Vote_lcap0%[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Vote_lcap0%[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 24

[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Empty [Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs

Message par Invité le Lun 1 Fév 2010 - 18:12

Edition le livre de poche
95 pages
Nouvelle

[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs 97822511

Quatrième de couverture :

Prisonnier des nazis, Monsieur B., en dérobant un manuel d'échecs, a pu, à travers ce qui est devenu littéralement une folle passion, découvrir le moyen d'échapper à ses bourreaux. Libéré, il se retrouve plus tard sur un bateau où il est amené à disputer une ultime partie contre le champion Czentovic. Une partie à la fois envoûtante et dérisoire... Quand ce texte paraît à Stockholm en 1943, Stefan Zweig, désespéré par la montée et les victoires du nazisme, s'est donné la mort l'année précédente au Brésil, en compagnie de sa femme. La catastrophe des années quarante lui apparaissait comme la négation de tout son travail d'homme et d'écrivain. Le joueur d'échecs est une confession à peine déguisée de cette désespérance.

Mon avis :

J'ai trouvé ce livre attirant car j'ai toujours voulu apprendre à jouer aux échecs. J'ai adoré le personnage de Monsieur B surtout quand il découvre ce livre. Et il le prend comme si c'était un objet rare et précieux. J'ai détesté le personnage Czentovic, hautain et prétentieux. Comme si une star ne pouvait pas se mêler aux autres gens sans se faire payer. Mais le mélange des deux en fait un livre détonant. Un vocabulaire et un livre riche !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Empty Re: [Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs

Message par Invité le Lun 1 Fév 2010 - 18:18

J'ai beaucoup apprécié ce livre également, mais pas vraiment pour les mêmes raisons que toi, Cedrus. J'ai eu l'occasion de le lire durant mes cours et j'aime la guerre psychologique que Stefan Zweig met en avant. Il nous présente la seconde guerre mondiale sous un angle qui est rarement abordé. En effet, au-delà des atrocités qui ont été commises et qu'il n'est je pense pas la peine de rappeler, la seconde guerre mondiale, a été également pour beaucoup de monde une guerre des nerfs. Tous n'ont pas péri durant ces années mais ont été marqué à vie.

Je conseille vivement de le lire à qui aime se triturer les méninges Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Empty Re: [Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs

Message par Invité le Lun 1 Fév 2010 - 18:22

Je suis d'accord avec toi. Je vais lire la confusion des sentiments du même auteur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Empty Re: [Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs

Message par Invité le Lun 15 Mar 2010 - 16:49

Dans cette nouvelle, Zweig installe une atmosphère de suspense et décrit avec précision la lutte et l'activité mentale de cet homme, activité prisonnière de ce seul échiquier. La monomanie n'a rien à voir ici avec la passion. Jouer est une affaire de survie qui met pourtant en péril son équilibre mental. Ce livre est excellent

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Empty Re: [Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs

Message par Annesof le Sam 7 Aoû 2010 - 0:38

[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Le-jou10

Qui est cet inconnu capable d’en remontrer au grand Czentovic, le champion mondial des échecs, véritable prodige aussi fruste qu’antipathique ? Peut-on croire, comme il l’affirme, qu’il n’a pas joué depuis plus de vingt ans ? Voilà un mystère que les passagers oisifs de ce paquebot de luxe aimeraient bien percer. Le narrateur y parviendra. Les circonstances dans lesquelles l’inconnu a acquis cette sciences sont terrible. Elles nous reportent aux expérimentations nazies sur les elfes de l’isolement absolu, lorsque aux frontières de la folies, entre deux interrogatoires, le cerveau humain parvient à déployer ses facultés les plus étranges. Une fable inquiétante, fantastique, qui comme le dit le personnage avec une ironie douloureuse, « pourrait servir illustration la charmante époque ou nous vivons ».

Mon avis :

Une nouvelle inquiétante et assez prenante dans son genre... Un livre aux débuts anodins et aux tournures on ne peut plus psychologiques.

A la découverte d'un nouvel auteur, d'un nouveau livre. Après avoir parcouru la quatrième de couverture, je m'attarde sur la biographie de l'éditeur... L'auteur naquit en 1881 à Vienne, homme cultivé et indéniablement pacifiste. Il se suicide avec son épouse en 1942 car, et je cite : "ébranlé par son idéal de paix et la victoire du fascisme" (1).

Troublant? Une préface très analytique, dévoilant le contenu bien plus que le dos de l'ouvrage ne l'avait fait. Préface anonyme. Dommage.

La nouvelle met en exergue un aspect sournois des techniques de torture nazies sur les hauts de la sociétés : l'isolement. L'isolement complet aux contacts humains, au son, aux activités de toutes sortes. Une chambre meublée confortablement et... rien. Pas de livre, pas de musique, pas d'interlocuteur, pas d'occupation. Pendant des mois... un an, un éternité! Les aspects psychologiques issus de ce type d'isolement sont décrits à travers l'expérience exemplative de Mr. B. Déstabilisant. Angoissant? Schizophrénie volontaire ou artificielle, développement intellectuel unilatéral, malaise, folie, autodestruction... Et tout cela dans un double récit ou se mêlent faits actuels et souvenirs.

Au niveau du style, nous constatons un enchâssement de plusieurs voix de narrateurs distincts, tantôt se posant comme acteur de l'intrigue, tantôt comme observateur, et pourtant quelques fois anonymes. Je vous laisse le plaisir d'en découvrir les détails Wink Une plume élégante et sobre conférant à cet écrit un charisme dépouillé lui allant comme un gant!

Ma note : Ayant rarement lu ce genre de fiction je n'ai pas beaucoup d'éléments auxquels la comparer et cependant... Un récit vraiment bien ficelé, pas mal dans son genre. A lire! 8,5/10








(1) ZWEIG Stefan, Le Joueur d'échecs, Le Livre de Poche, Paris, 2001, p3
Annesof
Annesof
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1436
Age : 31
Localisation : Pont-à-Celles (Belgique)
Emploi/loisirs : Rédacteur, Régent en Histoire et Sciences Humaines, moniteur de voile
Genre littéraire préféré : Romans historiques, classiques, contemporains, thrillers historiques, fantasy, mythologie...
Date d'inscription : 31/08/2008

http://picasaweb.google.be/annesofconotte

Revenir en haut Aller en bas

[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Empty Re: [Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs

Message par Pinky le Lun 27 Sep 2010 - 16:25

Mon avis

Connaissez vous, le jeu d’échec du capitaine Spook dans la série Star Trek, il y a quatre plateaux de jeux, ils jouent dans plusieurs dimensions, celle du temps, de l’espace, hauteur, largeur et longueur …

Le livre de Zweig me fait penser à cela… C’est un livre qu’il faut lire et relire tant, il est riche. Il parle des échecs, bien sûr, du jeu fort et puissant, de stratégie…
Il parle de personnes dont l’intelligence basique n’a rien à voir avec leur milieu. Il parle de « survivants », pas seulement dans le sens où nous l’entendons bien souvent (sortir d’une catastrophe…), mais de caractères de personnalité que se sont forgés à la dure loi d’évènements, laissés seuls face à soi-même.

Les échecs : une parabole pour aborder, les échecs d’une vie en renaissant avec une maîtrise quasi parfaite de soi… maîtriser ses émotions, ses sentiments, écraser l’autre, prendre le pouvoir…

Zweig aborde aussi la torture morale, l’emprisonnement et comment un individu quel qu’il soit trouve une échappatoire pour survivre, pour ne pas se perdre mais à quel prix. Une folie pour une autre ? La raison, qu’est ce que c’est, à quel moment, déraisons-nous ?

Un autre niveau abordé est celui des moyens que nous pouvons trouver pour se sauver d’un anéantissement, mais quand le traumatisme est « passé », est-ce que la solution n’est pas celle qui peut nous faire replonger, nous anéantir pour nous détruire ?…

Un dernier roman de l’auteur, publié après sa mort… Ce qui m’a frappée dans ce livre, c’est que c’est un vol de livre qui est à l’origine de la force salvatrice qui va sauver un des personnages… est-ce un hommage au livre que l’auteur a rendu, lui qui est écrivain ?

Certains joueurs d’échecs parlent de ce jeu comme étant un plan de la vie, d’autres de mise à mort… en tout cas, je suis une bien piètre joueuse d’échec, mais j’ai trouvé ce livre passionnant à plus d’un titre. Il se lit d’une traite. Il n’y a pas de chapitre, et bien je n’ai pas pu le fermer… prévoyez une bonne heure pour le lire d’une traite…

A découvrir ou à relire absolument
Pinky
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6336
Age : 56
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Empty Re: [Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs

Message par Invité le Sam 16 Oct 2010 - 15:16

L'année dernière, j'ai eu une initiation au cours de philosophie pour nous préparer à l'année qui allait suivre. Sympathique, le prof nous a conseillé quelques lectures, en particulier Zweig.
Je le remercie vraiment car j'ai découvert là un auteur formidable : une écriture simple mais qui nous plonge tellement dans son univers. Autant dire : j'ai adoré le Joueur d'Echecs. Je ne connais pas trop ce jeu, certes mais cela ne m'a pas empêché de dévorer ce livre. Je l'ai lu cet été, très rapidement. C'est vraiment un coup de coeur et je me suis empressée d'emprunter quelques autres livres de cet auteur !
Je le conseille vraiment.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Empty Re: [Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs

Message par Fontaine le Sam 5 Fév 2011 - 1:51

Je ne sais pas jouer aux échecs mais j'ai été envoûtée par le récit, le personnage et son histoire. Et puis je suis très sensible à l'écriture de l'auteur dont j'avais dévoré déjà une bonne dizaine de nouvelles et romans. J'ai lu ensuite sa biographie, par Boda: il montre un humaniste que j'aurais aimé connaître.
Fontaine
Fontaine
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 150
Age : 68
Localisation : Nord
Emploi/loisirs : Retraitée de l'Education Nationale. Passions: théâtre, musées, opéra. Pratique le taï chi chuan et le luth oriental (oud).
Genre littéraire préféré : Curieuse de tout, surtout romans policiers et historiques, essais, biographies, poésie et théâtre.
Date d'inscription : 04/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Empty Re: [Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs

Message par Invité le Lun 21 Fév 2011 - 17:15

je trouve cette nouvelle excellente, étant moi même joueur d'échecs, il m'est arrivé de voir ,lors de tournois, des joueurs rouge écarlate alors qu'ils faisaient tourner leurs méninges à plein régime, des salles polyvalentes surchauffées à la neurone en ébulition.
Jouer aux échecs est un bonheur, cela peut aussi étre source de tension, "montre-moi comment tu joues, je te dirai qui tu es". affraid

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Empty Re: [Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs

Message par Invité le Sam 9 Avr 2011 - 16:24

Excellent !
Voilà une lecture qui traite en profondeur le thème choisi.
L'histoire est captivante et le bonheur de la lire est immense.
Seul bémol, la préface est à lire après l'histoire tant le préfacier révèle de choses. Même si elle est intéressante, c'est plus pour moi une postface !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Empty Re: [Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs

Message par Invité le Mer 25 Mai 2011 - 20:35

"Le joueur d'échecs" faisait parti de mon programme en littérature au Bac il y a 10 ans et j'en ai encore un souvenir intact.
Ce roman est vraiment captivant et ca a été pour moi un réel régal de l'étudier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Empty Re: [Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs

Message par Invité le Lun 30 Avr 2012 - 17:08

Un livre étonnant, mystérieux, original, atypique qui nous plonge dans un univers inconnu qui guide notre subconscient au grès des pages. Interrogations et surprises nous poursuivent au fil de la lecture, sans jamais nous quitter, pour à la fin nous offrir un récit d'une qualité rare. J'approuve, j'adore, et je conseille fortement !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Empty Re: [Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs

Message par krackinette le Mar 7 Aoû 2012 - 18:17

Je n'y connais rien en échecs, mais j'ai trouvé ce livre très intéressant, et surtout très bien écrit.
Le personnage de Mr B. est très impressionnant.

J'ai noté ce livre 4/5
krackinette
krackinette
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 575
Age : 33
Localisation : paris
Emploi/loisirs : nourice
Genre littéraire préféré : police judicière /thriller / historique / autres romans.
Date d'inscription : 06/05/2012

http://avisenfolie.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Empty Re: [Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs

Message par sakapus le Mar 16 Oct 2012 - 14:39

Brillante écriture et récit génial. Une nouvelle extraordinaire pleine de sens cachés. Incontournable selon moi. On touche la perfection.
sakapus
sakapus
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 45
Localisation : Chatillon sur Chalaronne
Emploi/loisirs : Infographiste
Genre littéraire préféré : Romans littérature contemporaine, un peu lassée des thrillers mais on sait jamais..., tant que l'écriture est belle et l'histoire plausible...
Date d'inscription : 14/09/2012

http://carre-graphic.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Empty Re: [Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs

Message par Ancalina le Ven 15 Avr 2016 - 15:37

Que l'on soit amateur d'échec ou non, ce livre est passionnant.
Je ne m'étendrais pas sur la qualité d'écriture de Zweig, qui est bien sur irréprochable.
Il nous envoûte par son style et ses personnages captivants. Je me suis vraiment sentie sur ce bateau avec eux, observant leurs parties!
Les protagonistes sont complexes et à la fois facile à saisir, ce qui arrive rarement.
Il aborde à travers les rencontres et le jeux des thèmes difficiles, l'exil, la guerre, le sens qu'on lui donne et surtout les différents façon dont nous surmontons des traumatismes.
Ancalina
Ancalina
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1702
Age : 28
Localisation : Metz
Date d'inscription : 29/04/2015

http://www.thepearloflight.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Empty Re: [Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs

Message par pétunia le Ven 1 Fév 2019 - 17:24

Récit court et concis. Surprenant. Marquant. Deux personnages : Czentovic dès le début de l'histoire, puis, plus tard, Monsieur B qui raconte son histoire et l’influence significative qu'aura les échecs dans sa vie et je n'en dirai pas plus pour vous laisser le découvrir.
C'est un coup de cœur.
pétunia
pétunia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 738
Localisation : Var
Genre littéraire préféré : Un peu de tout sauf la poesie et les BD
Date d'inscription : 18/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

[Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs Empty Re: [Zweig, Stefan] Le joueur d'échecs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum