Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Camus, Albert] Les Justes

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

[Camus, Albert] Les Justes Vote_lcap64%[Camus, Albert] Les Justes Vote_rcap 64% 
[ 7 ]
[Camus, Albert] Les Justes Vote_lcap18%[Camus, Albert] Les Justes Vote_rcap 18% 
[ 2 ]
[Camus, Albert] Les Justes Vote_lcap9%[Camus, Albert] Les Justes Vote_rcap 9% 
[ 1 ]
[Camus, Albert] Les Justes Vote_lcap9%[Camus, Albert] Les Justes Vote_rcap 9% 
[ 1 ]
[Camus, Albert] Les Justes Vote_lcap0%[Camus, Albert] Les Justes Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Camus, Albert] Les Justes Vote_lcap0%[Camus, Albert] Les Justes Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 11

[Camus, Albert] Les Justes Empty [Camus, Albert] Les Justes

Message par Invité le Jeu 11 Fév 2010 - 15:28

[Camus, Albert] Les Justes Les-ju10
Les Justes / Albert Camus / Folio / ISBN 2070364770 / 150 pages / 4€50

" Ne pleurez pas. Non, non, ne pleurez pas ! Vous voyez bien que c'est le jour de la justification. Quelque chose s'élève à cette heure qui est notre témoignage à nous autres révoltés : Yanek n'est plus un meurtrier. Un bruit terrible ! Il a suffi d'un bruit terrible et le voilà retourné à la joie de l'enfance."

***

J'ai vraiment apprécié cette lecture. C'était la première fois que je lisais une œuvre d'Albert Camus et je ne le regrette pas. Je compte même en lire d'autres.

Le fait que la pièce ne soit pas découpée en scènes et seulement en actes ne m'a absolument pas dérangée. En effet, j'ai trouvé qu'ainsi la lecture était moins hachée et donc plus fluide. Cela était aussi plus naturel et surtout les allés et venus des différents personnages. Par ailleurs, cette pièce est, à mon avis, toujours d'actualité puisqu'elle aborde le sujet du terrorisme. Les réflexions des personnages sur ce sujet sont très intéressantes et nous donnent aussi à réfléchir. Je me suis beaucoup attachée aux personnages qui ont leur propre caractère, leur propre opinion sur l'acte qu'ils s'apprêtent à commettre. Ils réagissent de manière différentes ce qui donnent de la profondeur à la pièce.

Cette pièce fut un véritable coup de coeur et je recommande cette lecture à tout le monde car je pense qu'il faut l'avoir lu au moins une fois. Par ailleurs, j'aimerais beaucoup voir une mise en scène de cette pièce.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Camus, Albert] Les Justes Empty Re: [Camus, Albert] Les Justes

Message par Invité le Jeu 11 Fév 2010 - 15:55

Merci pour cette critique Avalon.

Perso j'ai eu la chance de voir la pièce en fin de l'année passée. C'est donc tout récent, par contre je ne l'ai pas lue.

Pour donner mon avis, moi qui avais beaucoup aimé L'Etranger du même auteur, j'ai trouvé cette pièce particulièrement longue et les personnages peu crédibles. J'ai eu beaucoup de peine avec les discours héroïques de la première partie qui m'ont un peu endormie et je crois que c'est pour cela que je n'ai pas non plus réussi à accrocher à la deuxième partie qui est pourtant plus "mouvementée".

Maintenant, les goûts et les couleurs et il faut avouer qu'il y a de beaux passages qui c'est vrai incitent à la réflexion notamment sur le terrorisme comme tu le soulignes dans ta critique Wink.

++

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Camus, Albert] Les Justes Empty Re: [Camus, Albert] Les Justes

Message par Invité le Dim 9 Mai 2010 - 18:35

Les justes est une pièce de théâtre en cinq actes, représentée pour la première fois en 1949.

A Moscou, en 1905, Stephan Fedorov s'évade du bagne et rejoint la Suisse. Il est envoyé par le parti socialiste révolutionnaire auprès de Boris Annenkov pour tuer le Grand Duc Serge, abattre la tyrannie et hâter la libération du peuple russe. Il retrouve ses camarades, Dora Doulebov, Alexis Voinov et Yanek Kaliayev et ensemble, totalement exaltés, ils préparent l'attentat. Yanek est désigné pour lancer la première bombe au passage de la calèche qui transporte le Grand Duc au théâtre.

Mais le lendemain soir, il n'a pas pu agir à cause de la présence des enfants et de la duchesse dans la calèche. Une vive discution oppose alors Stephan à ses camarades et l'organisation décide finalement de remettre l'attentat à une autre occasion.

Deux jours plus tard, le groupe attend la calèche et Alexis, envahi par la peur décide de poursuivre son action révolutionnaire dans les comités. Il est remplacé par Boris. A l'heure prévue, Yanek cette fois lance la bombe au passage de la calèche.

Il est arrêté, emprisonné et risque la pendaison. Il rencontre Foka qui, pour obtenir une réduction de peine, est devenu bourreau. Skouratov, le directeur du département de police lui annonce la visite de la grande duchesse qui l'exhorte au repentir et lui propose en vain la grâce contre le pardon de Dieu.

Ensemble, les membres de l'organisation justifient la mort de Yanek et Dora pense au prochain attentat qui lui permettra de rejoindre son amant dans la mort.

Comme cela est précisé par Camus lui-même dans l'introduction, ce texte est inspiré d'évènements réels ayant eu lieu en 1905 à Moscou. Les justes sont des terroristes, animés par un idéal politique et prêts à sacrifier leur vie en son nom. La question de la légitimité du meurtre à des fins politiques est centrale. Mais les personnages ont des motivations personnelles très différentes. Yanek croit à la beauté, et à la joie et n'accepte de tuer que pour donner une chance à la vie. Stephan au contraire ne croit plus qu'à la haine et Dora n'a pas renoncé à son cœur dans son amour de la justice. Ce livre se dévore et ne peut laisser indifférent. On ressent aussi cette sorte de fraternité qui unit les différents personnages, l'humanité et l'engagement pour la vie de Camus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Camus, Albert] Les Justes Empty Re: [Camus, Albert] Les Justes

Message par Caesonia le Lun 10 Mai 2010 - 10:33

Le théâtre de Camus est à lire. Je considère cet auteur comme un grand tragédien (sans hésitation, l'auteur que je préfère en théâtre). C'est également par le théâtre qu'il se montre le plus philosophe, ses pièces sont subtiles, intelligentes . Le risque dans ces cas-là, c'est que la représentation, quelle que soit le talent des interprètes, ne parvienne pas à exprimer la profondeur des textes. Chez Camus, malgré certaines tirades qui pourraient passer pour grandiloquentes, la réflexion passe par une sensibilité toute en retenue.

Sa pièce génialissime : Caligula . Je n'ai encore rien trouvé qui ne lui arrive à la cheville . Je vous la recommande chaudement !!!! (mais en lecture, j'insiste !)
Caesonia
Caesonia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 753
Age : 45
Localisation : Moselle
Emploi/loisirs : Directrice bibliothèque
Genre littéraire préféré : Tous sf espionnage et romans sentimentaux
Date d'inscription : 14/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Camus, Albert] Les Justes Empty Re: [Camus, Albert] Les Justes

Message par Jp le Lun 23 Aoû 2010 - 11:43

Une pièce de théâtre que j'ai trouvée excellente. Camus a le don de pousser profondément l'analyse des personnages, à la manière d'un Zweig ou d'un Dostoïevski.
Bref, une pièce qui se lit d'un seul trait et qui offre une belle réflexion, ainsi qu'une fresque historique.

Jp
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 31
Localisation : Saint-Etienne
Emploi/loisirs : Docteur en Informatique
Genre littéraire préféré : Science-Fiction
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Camus, Albert] Les Justes Empty Re: [Camus, Albert] Les Justes

Message par Annesof le Sam 4 Déc 2010 - 22:22

Une réconciliation avec Camus...

Commettre un meurtre au nom des droits, de l'amour, de la Liberté... Est-ce Juste?
Un attentat, d'un homme injuste? Un attentat est-il juste? L'homme était-il vraiment injuste? Le criminel justiciable? Au nom de la Justice?

Quelques pages, une foule de question, et ce qui est certain : matière à réflexions!

A lire! Une pièce de théâtre percutante!

Ma note : 8/10
Annesof
Annesof
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1436
Age : 32
Localisation : Pont-à-Celles (Belgique)
Emploi/loisirs : Rédacteur, Régent en Histoire et Sciences Humaines, moniteur de voile
Genre littéraire préféré : Romans historiques, classiques, contemporains, thrillers historiques, fantasy, mythologie...
Date d'inscription : 31/08/2008

http://picasaweb.google.be/annesofconotte

Revenir en haut Aller en bas

[Camus, Albert] Les Justes Empty Re: [Camus, Albert] Les Justes

Message par Invité le Dim 5 Déc 2010 - 20:28

J'ai beaucoup apprécié cette pièce aussi, même si je me sens plus proche du Sartre de Les mains sales. On ne fait pas la révolution - et on ne résiste pas non plus - dans l'innocence, l'engagement sérieux impliquant le renoncement à un idéal de pureté et l'acceptation de la rencontre avec la souvent sordide réalité politique. Il demeure que certains combats sont plus "justes" que d'autres et que ne rien faire peut également se révéler criminel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Camus, Albert] Les Justes Empty Re: [Camus, Albert] Les Justes

Message par Carou le Dim 31 Juil 2011 - 15:46

Il y a longtemps que j'ai lu ce livre et je l'ai adoré. Cette pièce de théatre se lit d'une seule traite. Le récit est très prenant, les personnages sont "profonds" et le fait que ce soit une pièce de théatre renforce l'intensité de l'histoire, on vit les évênements en même temps qu'eux.
A lire absolument.
Carou
Carou
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 91
Age : 38
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Passion animaux
Genre littéraire préféré : Varié, belle plume
Date d'inscription : 24/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Camus, Albert] Les Justes Empty Re: [Camus, Albert] Les Justes

Message par Véronique M. le Mar 23 Déc 2014 - 12:10

Magnifique. J'espère avoir un jour le plaisir de voir cette pièce jouée.

Que d'interrogations posées. Je rejoins l'avis d'Annesof, il n'y a rien à ajouter, seulement à penser et digérer...
Véronique M.
Véronique M.
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1678
Age : 50
Localisation : 04
Emploi/loisirs : prof d'écoles/ lecture randonnée jeux de société, puzzles
Genre littéraire préféré : un peu de tout, romans en tous genres,biographies, essais mais pas trop la science fiction.
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Camus, Albert] Les Justes Empty Re: [Camus, Albert] Les Justes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum