Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Poitras, Anique] Le Roman de Sara

Aller en bas

Votre avis

[Poitras, Anique] Le Roman de Sara Vote_lcap0%[Poitras, Anique] Le Roman de Sara Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Poitras, Anique] Le Roman de Sara Vote_lcap0%[Poitras, Anique] Le Roman de Sara Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Poitras, Anique] Le Roman de Sara Vote_lcap100%[Poitras, Anique] Le Roman de Sara Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Poitras, Anique] Le Roman de Sara Vote_lcap0%[Poitras, Anique] Le Roman de Sara Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Poitras, Anique] Le Roman de Sara Vote_lcap0%[Poitras, Anique] Le Roman de Sara Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Poitras, Anique] Le Roman de Sara Vote_lcap0%[Poitras, Anique] Le Roman de Sara Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Poitras, Anique] Le Roman de Sara Empty [Poitras, Anique] Le Roman de Sara

Message par Invité le Dim 14 Fév 2010 - 1:50

Le Roman de Sara
393 pages
Anique Poitras
Québec Amérique
2000

[Poitras, Anique] Le Roman de Sara Le_rom10

À l'âge de douze ans, Sara Lemieux vit son premier grand amour. La fin tragique de cette relation marquera à tout jamais le destin de la jeune fille. Heureusement, le temps arrange bien les choses et sa passion du théâtre saura jeter un baume sur une plaie difficile à cicatriser. Car comment fait-on pour oublier? Sara trouve sa solution. Elle s'accroche à ses rêves et fait tout pour devenir une comédienne professionnelle. Son exil forcé de quatre ans à Toronto l'oblige à prendre en main son destin. C'est déterminée plus que jamais qu'elle retournera à Montréal pour amorcer sa première année au Conservatoire d'art dramatique. Elle y revoit des amis très chers mais se retrouve aussi confrontée aux questionnements propres aux adultes en devenir. Mais on ne peut fuir qui on est, même en allant au bout du monde...
Résumé pris ici
Mon avis
Que dire, que dire... Je m'attendais à beaucoup, énormément beaucoup même, vu la tonne d'avis positifs que j'avais entendu à son sujet. Et, résultat? Pas totalement envoûtée, mais moins déçue que je pensais l'être! Certes, l'histoire est belle, je ne peux contredire ce point. Trop belle? Peut-être. Connaître l'amour suprême, rencontrer son âme soeur à 12 ans, ça me fait hausser les sourcils jusqu'au ciel, mais bon, pourquoi pas. C'est juste que moi, je n'y crois pas. J'ai très peu aimé la première partie (La Lumière blanche), un peu mieux pour la deuxième (La Deuxième vie) et adoré la troisième (La Chambre d'Éden I et II), donc au final, c'est assez mitigé. La partie 1 se déroule vraiment, mais vraiment trop rapidement à mon goût. Tout y est, les détails, les émotions, mais ça se passe si vite... Ça m'a dérangé, j'avais l'impression de ne pas pouvoir savourer ce que je lisais. La deuxième se lit plutôt bien, je n'ai pas vraiment de commentaire à y faire. Et la troisième. J'ai a-do-ré. Sara subit une grande évolution psychologique et c'est la manière dont elle y arrive qui me charme. Son isolement au Yukon, sa rencontre avec la gitane du nord et Sabrina Rasa; tout est très philosophique. C'est très... épuré. Très beau. L'extrait ci-dessous est d'ailleurs dans cette partie. Il m'a marqué parce qu'il me parle beaucoup. C'est ce que je vis en moi à peu près tous les jours, alors ça m'a touché de voir écrit sur papier des mots que je n'arrivais jusqu'alors pas à exprimer. L'histoire de Sara m'a donné envie d'aller au Yukon pour réussir à trouver comme elle la quiétude qu'elle réussit à obtenir. Les chapitres sont courts, ça se lit avec une rapidité effarante et une fois la dernière page tournée, on pousse un soupir de plaisir.

Extrait p.348
« Assise sur mon rocher préféré (on dirait vraiment un fauteuil avec des accoudoirs de pierre), j'observe la Petite rivière Éden. Au bord, l'eau reste calme comme dans un lac: sans vague ni remous. Au loin, le courant la pousse violemment vers une chute que l'on n'aperçoit pas d'ici.
Deux forces, l'une fougueuse, l'autre paisible, cohabitent naturellement dans le même espace. Ce processus, que j'ai souvent perçu comme un dilemme, n'a-t-il pas lieu aussi en moi? Je veux fuir et rester. J'ai envie d'agir, la peur m'en empêche. J'ai confiance et je fonce. Je recule un peu, regrette, reviens, me reprends, fais un pas alors que je voulais en faire trois. Je suis fière et je suis déçue. Je veux laisser tomber et je continue. Je laisse tomber: la peur, pas le but.
Ces mouvements opposés et harmonieux que la nature orchestre sous mes yeux me rassurent. »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Poitras, Anique] Le Roman de Sara Empty Re: [Poitras, Anique] Le Roman de Sara

Message par Invité le Lun 15 Fév 2010 - 22:03

merci a toi

super livre pour ma fille elle va adorer study

:[IMG]http://sm

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Poitras, Anique] Le Roman de Sara Empty Re: [Poitras, Anique] Le Roman de Sara

Message par Invité le Mar 16 Fév 2010 - 2:23

De rien. Smile
J'ignore cependant s'il est disponible en Europe...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Poitras, Anique] Le Roman de Sara Empty Re: [Poitras, Anique] Le Roman de Sara

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum