Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur "Elle s'appelait Sarah" de Tatiana de Rosnay

62% 62% 
[ 56 ]
28% 28% 
[ 25 ]
8% 8% 
[ 7 ]
0% 0% 
[ 0 ]
1% 1% 
[ 1 ]
1% 1% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 90

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par Didinebzh29 le Sam 14 Jan 2012 - 1:47

Mon avis
J’ai pris connaissance de ce livre quand le film éponyme est sorti en salle (film que je n’ai pas vu) et eu envie de le lire. Par chance, ma mère l’avait et j’ai pu lui emprunté à la Toussaint.

Nous sommes à Paris en Juillet 2002 et tout commence par le projet d’un article pour le 60ème anniversaire de la Rafle du Vel d’Hiv.
Cet article nous emmène donc en juillet 1942, mois pendant lequel eut lieu un des épisodes atroce de la Shoah.

J’ai été littéralement happée par l’histoire dès le début, histoire triste,
* d’un coté, de Sarah, fillette juive de 10 ans qui fit partie des enfants de la Rafle et qui se bat pour rester en vie et pour retrouver son frère
* de l’autre coté, l’histoire de Julia, 40 ans, journaliste, américaine d’origine, habitant à Paris depuis 25 ans qui, par ses recherches pour son article, découvre toute l’horreur de cette partie de l’histoire et qui se bat pour restituer la vérité même au détriment de sa famille.

Pendant plus de la moitié du livre, nous naviguons entre l’histoire de Sarah et celle de Julia avec une alternance entre les époques à chaque chapitre jusqu’à ce que les 2 histoires se rejoignent. Je trouve que cet enchainement donne une certaine dynamique à l’histoire.

Pendant ma lecture, je n’ai pas pu m’empêcher de penser au film « la rafle » de Rose Bosh sorti en 2010 qui relate le même épisode de 1942.

L’auteure a su restituer toute l’horreur de juillet 1942 et les sentiments de chaque protagoniste de l’histoire avec une écriture fluide, des phrases courtes, une mise en place de l’histoire très rapide et sans trop de descriptions qui auraient pu être rébarbatives.

J’ai aimé ce livre mais j’émets un bémol : j’ai moins accroché après que les 2 histoires se sont rejoint, peut être car la fin paraît évidente et que la quête de Julia est un peu embarrassante et déplacée.

Comme je le disais au début le livre a inspiré un film, sorti en salle en octobre 2010 : « Elle s’appelait Sarah » de Gilles Paquet-Bremer avec Kristin Scott Thomas.

En conclusion, j’ai bien aimé cette lecture et je la conseille à tous ceux qui sont intéressés par cette période de l’histoire. Le lire, c’est aussi, je trouve, une manière différente d’honorer le devoir de mémoire afin de se souvenir et ne jamais oublier.

Didinebzh29
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 45
Localisation : Finistère
Genre littéraire préféré : presque tout ....
Date d'inscription : 24/11/2011

http://les-lectures-de-didinebzh29.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par siana le Sam 28 Jan 2012 - 22:34

J'ai découvert ce livre formidable grâce à vous et je suis encore une fois ravie. Cela faisait un an qu'il était sur mon étagère et que je rechignais à le lire (trop de lecture sur la seconde guerre mondiale, une lecture triste en perspective qui ne m'enchantais guerre).
Puis je me suis décidée à le lire puisqu'il fait partie de mon challenge. Et là surprise ! les deux histoires entre-mêlée sont savamment dosées pour nous donner envie d'en savoir plus et pour passer à autre chose quand les larmes nous viennent.
J'ai été surprise par la fin
Spoiler:
Je ne sais pas pourquoi je m'étais figurée que le petit fils de Sarah était en fait Guillaume le jeune homme rencontré chez ses amis. Est-ce un fait exprès pour induire le lecteur en erreur? En tout cas si c'est le cas c'est brillant.
Bref une lecture que je conseille vivement pour un coup de I love you assuré.
avatar
siana
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1031
Age : 32
Localisation : Seine et marne
Emploi/loisirs : Comptable/ Lire, lire et relire
Genre littéraire préféré : De tout, mais je n'aime pas trop les histoires d'amours, ni le théâtre.
Date d'inscription : 28/06/2010

http://sianalecture.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par Mia le Jeu 15 Mar 2012 - 19:33

Coup de coeur pour ce roman bouleversant et divinement bien écrit.
Je
l'ai ouvert et je n'ai pas pu le quitter sans avoir lu la dernière
page. Lu d'une traite, je suis sous le charme, totalement bouleversé par
cette lecture. "Elle s'appelait Sarah" ne laisse pas indifférent, ne peux pas laisser indifférent.
On suit Julia, journaliste américaine vivant en France. Dans le cadre de son travail elle
doit faire un article sur le drame de la rafle du Vélodrome d'Hiver. Il
y a soixante ans, les 16 et 17 juillet 1942, 13.152 juifs parisiens,
dont 4.115 enfants, étaient arrêtés
par la police française au cours d'une opération baptisée cyniquement
"vent printanier". La plupart d'entre eux mourront à Auschwitz.
Sujet bouleversant pour Julia, qui découvre les faits au fil des documents et des interviews. En pèlerinage sur les lieux, elle découvre être intimement liée à Sarah, jeune déportée de 10 ans .....
Sur les traces de Sarah, Julia va découvrir le drame de la vie de la jeune fille, 60 ans après ...
Le personnage de Sarah est émouvant, on souffre avec elle et on y croit, mon dieu qu'on y croit avec elle jusqu'au bout .... C'est poignant, très poignant ...
Il est dur, sincèrement, il est dur mais très finement ficelé car afin de ne pas en faire une lecture dramatique à 100 %, on suit la vie de Julia et ses drames personnels.
Des passages du passé et du présent se succèdent, l'auteure manie habilement les deux époques, c'est magnifique.
C'est la première fois que je lisais Tatiana De Rosnay, je n'hésiterai pas à lire d'autres de ses ouvrages.
avatar
Mia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 792
Age : 38
Localisation : Caraïbes
Emploi/loisirs : Maman de deux p'tits bouts !
Genre littéraire préféré : Fantastique, policier
Date d'inscription : 15/05/2011

http://hibiscus971.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par angele13127 le Ven 16 Mar 2012 - 15:40

Mia:les autres livres d'elle sont différent.
avatar
angele13127
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3298
Age : 39
Localisation : Vitrolles
Emploi/loisirs : aide soignante,moto,sport,marche
Genre littéraire préféré : un peu de tout sauf fantasy
Date d'inscription : 11/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par Mia le Ven 16 Mar 2012 - 16:59

Merci ! J'ai une amie qui en a 2 ou 3, je jetterai un œil aux critiques avant, bises !
avatar
Mia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 792
Age : 38
Localisation : Caraïbes
Emploi/loisirs : Maman de deux p'tits bouts !
Genre littéraire préféré : Fantastique, policier
Date d'inscription : 15/05/2011

http://hibiscus971.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par Piplo le Lun 9 Avr 2012 - 19:05

J'ai lu ce roman d'une traite hier soir. Je l'ai trouvé extrêmement fort et bien écrit.
Je trouve très intéressante l'approche de l'auteur qui entrelace au départ ces deux récits: l'histoire d'une fillette victime de la rafle du Vèl d'Hiv en juillet 1942 et celle d'une journaliste d'origine américaine qui couvre les 60 ans de cette rafle en 2002. J'ai aimé le double regard qui est alors porté sur tous ces évènements.

J'ai aimé la façon dont Julia devient hantée par ces horreurs avec lesquelles elle n'a pourtant au départ aucun lien. Comment le poids du secret s'immisce dans toute cette famille.

Par contre, je crois que je l'ai lu d'une traite aussi parce que ce poids que porte Sarah dès les premières pages du livre, lorsqu'elle tourne cette clef et enferme son petit frère a été lourd aussi à porter pour moi! L'horreur de la situation, ce avec quoi cette petite Sarah va devoir vivre toute sa vie est évident et insupportable dès le début. Malgré toutes les horreurs décrites par la suite, rien n'est plus fort que le sentiment extrême de culpabilité avec lequel elle aura à vivre...

C'est pour ça que je ne dirai pas que c'est un coup de coeur même si je trouve vraiment que c'est un très bon livre et que j'en recommande vivement la lecture!
avatar
Piplo
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 143
Age : 38
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par Piou Piou le Ven 4 Mai 2012 - 16:23

J'ai beaucoup apprécié ma lecture, un roman dur mais un thème indispensable à aborder, pour ne pas oublier ce que tant de personnes ont subi, et qui leur a infligé ça.
J'ai aimé la façon d'alterner l'histoire de Sarah et celle de Julia. Sa détermination a comprendre cette partie de l'Histoire.
La partie "historique" est passionnante et très bien écrite, elle a bien su retranscrire cette époque, cette atmosphère de peur et d'incompréhension. Tout ça raconté à travers les yeux d'un enfant. Une enfant intelligente et attachante. On s'attache beaucoup à Sarah, et on est d'autant plus affectée par ce qui lui est arrivée.

Seul petit bémol que je relève, une écriture et un récit parfois un peu trop simple. Des coïncidences un peu trop prévisibles et faciles, dans l'histoire de Julia ...

C'est les raisons pour lesquelles il ne sera pas un coup de coeur. Mais j'ai beaucoup apprécié cette lecture, et je compte bien découvrir ses autres oeuvres.
avatar
Piou Piou
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2089
Age : 32
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : littérature, musique, cinéma, voyager, dormir
Genre littéraire préféré : fantastique, thrillers, aventure, historique, romance
Date d'inscription : 29/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par virgule le Jeu 17 Mai 2012 - 12:11

J'ai voté : coup de coeur. Pour l'émotion que ce livre m'a apportée.
J'ai été transportée dans le passé, avec Sarah, et son histoire a fait couler mes larmes.

Pendant ma lecture, j'avais la chanson de Jean-Jacques Goldman en tête, "Comme toi" :

Elle s'appelait Sarah elle n'avait pas huit ans
Sa vie, c'était douceur, rêves et nuages blancs
Mais d'autres gens en avaient décidé autrement

Je suis d'accord avec Piou Piou : la vie de Julia est un peu trop prévisible.
Mais ça n'enlève rien à la beauté de ce livre, à l'écriture agréable de l'auteur, à la précision des faits historiques.
Je vais aller lire les autres avis de ce sujet.

J'ai emprunté le DVD. Mais j'ai peur d'être déçue.
Il y a tant d'émotion dans le livre que le film ne peut pas être à la hauteur.
Je verrai. Je reviendrai vous dire ce que j'en ai pensé.


Edit J'ai vu le film ce soir ; je confirme que le film ne vaut pas le livre. Tout va trop vite, on ne comprend pas bien l'histoire.
Certains personnages du livre sont quasi inexistants (Zoë) ou complètement absents (Cécile et Laure).
Et il manque surtout les pensées de Sarah et de Julia, leurs questionnements intérieurs, leurs doutes... tout ce qui crée l'émotion à la lecture du livre.
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par hitomi le Sam 26 Mai 2012 - 11:52

Un livre captivant que j'ai eu de mal à lâcher, même si comme Piou Piou j'ai trouvé l'histoire de Julia un peu prévisible. J'ai quand même prit beaucoup de plaisir à le lire.
avatar
hitomi
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 119
Localisation : Ain
Emploi/loisirs : congé parental
Genre littéraire préféré : un peu de tout ^^
Date d'inscription : 12/04/2011

http://altervorace.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par ghost le Ven 29 Juin 2012 - 11:34

Bouleversant, émouvant, terrible , roman qui nous transmet un message: NE PAS OUBLIER, NE PAS TOURNER LA PAGE FACE A DE TELLES HORREURS!!!!!!
avatar
ghost
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 426
Age : 46
Localisation : le paradis sur terre!
Emploi/loisirs : lire, mes animaux! la mer!!
Genre littéraire préféré : policiers, romans
Date d'inscription : 21/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par Fleya le Lun 9 Juil 2012 - 1:04

Lu dans le cadre de mon challenge 2012/2013 et un coup de coeur évident, une histoire bouleversante comme il y a longtemps que je n'en avais lue.

J'ai été happée par cette histoire à deux voix. D'une part Sarah, petite fille de 10 ans qui vit a Paris, arrêtée avec ses parents par la police française dans ce que l'on appellera la rafle du Vel d'hiv. D'autre part, Julia, journaliste américaine installée à Paris et chargée d'écrire un article sur cette épisode sombre de l'histoire française.

Dans la 1ère partie du livre, le récit de Sarah et celui de Julia sont alternés ce qui donne une réelle dynamique à la lecture. Les passages concernant Julia permettent également d'alléger un peu la tension dramatique du récit de Sarah.

En effet, on assiste avec horreur à cette rafle au travers des yeux d'une fillette de 10 ans, jusque là protégée par ses parents et qui perdra l'innocence de l'enfance en quelques heures. cette fillette porte également dans son coeur le poids d'un terrible secret.

Bref, une lecture qui m'a bouleversée et que je ne suis pas prête d'oublier.J'ai eu la larme à l'oeil plus d'une fois. Le style est efficace et l'histoire bien menée et extrêmement bien documentée : impossible de lâcher ce livre une fois commencé.

Cette lecture a par ailleurs un autre intérêt : celui de rappeler que les autorités françaises ont participé parfois avec zèle à ce génocide. Concernant la rafle de Vélodrome d'Hiver, les autorités françaises ont pris le parti d'aller plus loin en raflant les femmes, les enfants et les personnes âgées et ont pris elles-même la décision inhabituelle de séparer les femmes et les enfants en les déportant séparément.

Une lecture, pour ne pas oublier.
Ma note : 10/10
avatar
Fleya
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1365
Age : 37
Localisation : Sud de la France
Emploi/loisirs : Cadre
Genre littéraire préféré : je lis de tout...
Date d'inscription : 11/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par virgule le Lun 9 Juil 2012 - 11:34

Magnifique critique, Fleya. Merci.

Je parlais justement de "Sarah" ce matin dans une autre critique où il y a aussi l'alternance passé/présent : La femme en vert
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par Fleya le Lun 9 Juil 2012 - 15:16

Merci Virgule Embarassed  
avatar
Fleya
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1365
Age : 37
Localisation : Sud de la France
Emploi/loisirs : Cadre
Genre littéraire préféré : je lis de tout...
Date d'inscription : 11/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par bastinou33 le Dim 15 Juil 2012 - 22:16

un vrai coup de coeur pour moi,un livre magnifique,bouleversant...certe une fiction mais qui aurait pu etre une histoire vraie ...oui pour ne jamais oublier l'horreur de ce génocide et oui,çà nous rappelle aussi le role que certains français ont pu avoir dans cette guerre,qu'il n'y a pas eu que les allemands...

bastinou33
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 155
Age : 45
Localisation : 33
Genre littéraire préféré : un peu de tout,pas mal de thrillers
Date d'inscription : 01/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par Céline72 le Mar 17 Juil 2012 - 21:39

Mon avis :

Un roman traitant d'un sujet difficile qui est La Rafle du Vélodrome d'Hiver, dont Tatiana de Rosnay a su nous le représenter d'une manière lucide.
D'un côté, nous avons l'histoire de Sarah avec sa propre vision nous décrivant ainsi l'horreur de cette époque, avec également le poids de sa culpabilité, nous laissant pas indemne.
De l'autre, nous avons l'histoire de Julia, journaliste américaine installée à Paris, avec laquelle on suit ses découvertes sur la quête qu'elle s'est donnée : retrouver Sarah, nous donnant ainsi l'envie de l'encourager.
Au niveau de l'écriture, elle est simple et efficace, facile à lire avec des descriptions justes sur les circonstances, l'atmosphère et la perspicacité des personnages au point qu'on a l'impression d'être dans la réalité et non dans une fiction.
Pour conclure, c'est un récit émouvant nous tenant en haleine jusqu'à la fin, aboutissant à sa nécessité de ne rien oublier.
avatar
Céline72
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1911
Age : 31
Localisation : Le Mans
Emploi/loisirs : Emploi : Chargée d'assistance / Loisirs : lecture, musiques, photos (la nature particulièrement), films
Genre littéraire préféré : Je lis un peu de tout....
Date d'inscription : 03/03/2010

http://univers-des-livres.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par krackinette le Mer 18 Juil 2012 - 23:35

Lu dans le cadre du challenge Partage Lecture 2012-2013.

Et voilà, je viens de fermer ce livre tellement bouleversant!

Que dire, Julia, une journaliste américaine exilée en France, doit faire un article sur la rafle du Vel d'hiv de l'été 1942.
Au cours de son enquête pour cet article, elle va faire des découvertes qui changeront non seulement sa vie, mais aussi celle de beaucoup de gens autour d'elle.
En parallèle, nous suivons l'horreur qu'à vécu une fillette juive avec sa famille et d'autres familles juive, pendant cet été là.

Mon avis :

Ce roman de Tatiana de Rosnay est, comme ses autres romans, un chef-d’œuvre!
Le début du roman, avec le récit de la fillette m'a particulièrement émue. J'avoue que je n'attendais qu'une chose, terminer les chapitres sur le présent pour retourner dans le passé!
J'ai eu les larmes aux yeux à quelques moments.

Les personnages principaux sont attachant, j'avais envie de savoir ce qu'il allait leur arrivé.
J'ai eu du mal à m'empêcher de le lire d'une seule traite, mais il le fallait, il fallait que je fasse durer le plaisir de lire ce roman qui, comme vous l'aurez compris, a été un coup de cœur!

ma note 5/5!
avatar
krackinette
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 575
Age : 32
Localisation : paris
Emploi/loisirs : nourice
Genre littéraire préféré : police judicière /thriller / historique / autres romans.
Date d'inscription : 06/05/2012

http://avisenfolie.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par lireparelora le Jeu 19 Juil 2012 - 9:55

Je l'ai lu il y a... Longtemps ! en grand format.

Je me souviens que cette alternance entre l'histoire de la fillette pendant la guerre et les recherches de Julia aujourd'hui ne m'avait pas plu. La découpe n'était pas forcément heureuse. Je commençais à être émue par Sarah et pouf ! On passait aux recherches de Julia...

J'ai aimé l'écriture de Tatiana de Rosnay : c'est accessible.

Après, ce livre a l'honneur de parler de la Rafle du Vél d'Hiv'... Sujet dont on ne parle pas trop à l'école...
avatar
lireparelora
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 27
Localisation : Bourges
Emploi/loisirs : Je cherche !
Genre littéraire préféré : Contemporain
Date d'inscription : 17/07/2012

http://lireparelora.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par Zoncolane le Mar 24 Juil 2012 - 12:52

Il est vrai, que nous connaissons peu ou pas la "rafle du Vél d'Hiv".

Julia Jarmond, personnage principal de cet ouvrage et journaliste, chargée de formaliser un article sur cet épisode sombre de la seconde guerre mondiale.

Julia, à travers ses recherches pour son article qu'elle prend à cœur pour connaitre toute l'histoire et les différentes émotions, va croiser le chemin de la petite Sarah qui nous transporte dans une réalité atypique.

Cet ouvrage nous apporte beaucoup tant sur le plan historique qu'émotionnel.

Il se lit bien, le rythme se casse un peu au deux tiers du livre mais repart quelques pages plus loin.

J'ai vraiment appréciée ce livre et n'hésiterais plus devant un "Tatiana de Rosnay".

Je vous le conseille fortement...
avatar
Zoncolane
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 30
Localisation : 47
Emploi/loisirs : qualité/Histoire, voyage, lire, lire et encore lire...et dormir
Genre littéraire préféré : tous les genres
Date d'inscription : 06/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par bastinou33 le Mer 25 Juil 2012 - 22:08

un vrai coup de coeur pour moi et le premier depuis un moment...
Revenir sur cette période de l'histoire n'est pas un sujet facile,on a pas forcément envie de lire la dessus...et pourtant je me suis lancée et je ne regrette pas ...je pense que ces allées et venues entre le passé et le présent donnent une légereté qui permet le plaisir à la lecture,j'ai versé ma larme à la fin...
livre magnifique

bastinou33
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 155
Age : 45
Localisation : 33
Genre littéraire préféré : un peu de tout,pas mal de thrillers
Date d'inscription : 01/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par strawberry le Ven 27 Juil 2012 - 22:20

Mon avis

Le livre était tellement bien que je n'avais pas envie qu'il se termine. Écrit d'une manière simple mais tellement prenant et captivant, côté émotion ça manque pas. J'aime beaucoup l'intervalle du passé et présent à chaque chapitre, qui n'est plus vers la fin... Quand Julia va commencer ses recherches sur le Vél d'Hiv, cela va prendre de l'ampleur, et devenir plus personnel. Le livre est très prenant, et en même temps effrayant avec les passages de cette période sombre. On s'incruste facilement au fil des pages, même ressentir cette émotion d'impuissance face au déroulement des évènements. Le passé qui refait surface dans le présent, qui laisse des marques de tristesse, de culpabilité, même aux personnes qui n'ont pas vécu cette période, mais pensent aux victimes. Ce livre est vraiment un coup de coeur, c'est le meilleur livre que j'ai jamais lu.
avatar
strawberry
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 155
Age : 37
Localisation : Lorraine
Emploi/loisirs : Lecture graphisme
Genre littéraire préféré : Tout
Date d'inscription : 10/09/2010

http://crokpage.artblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par christa noel le Dim 5 Aoû 2012 - 11:08

Je ne peux qu'ajouter a vos ressentis, que je suis d'accord avec vous.
Un livre bouleversant.
Ces deux histoires parallèles sont émouvants.
Grande Leçon a en tirer, ne jamais plus permettre une abominie pareille..
Honte a nous.
avatar
christa noel
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 535
Age : 77
Localisation : St. Dizier Leyrenne
Emploi/loisirs : jardin, chiens, musique et lecture
Genre littéraire préféré : romans anglais, historiques et polars
Date d'inscription : 04/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par Toutatys le Jeu 9 Aoû 2012 - 23:02

Tout a déjà été dit ! j'ai adoré, pleuré...
ne jamais oublier !
avatar
Toutatys
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 235
Age : 46
Localisation : Lavaur (81500)
Emploi/loisirs : achéologue. lecture/jardinage/cuisine
Genre littéraire préféré : romans espagnols et sud-américains, les romans anglo-saxons déjantés de T. Sharpe, bref un peu de tout
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par marona le Ven 10 Aoû 2012 - 18:33

Je lis actuellement Un juif par hasard de Dominique Laury qui traite ce sujet d'un certaine manière, et j'aimerais en lire plus sur cette page de l'histoire d'Europe. Je le note.
avatar
marona
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 168
Age : 27
Localisation : Casablanca
Emploi/loisirs : Ingénieur/ Cinema, lecture, internet
Genre littéraire préféré : Roman classique, roman maghrebin, philosophie, soufisme...
Date d'inscription : 15/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par sakapus le Mer 26 Sep 2012 - 14:28

Voilà, je viens de terminer "Elle s'appelait Sarah".
Bouleversée, en haleine, émue, en colère... Tous ses sentiments sont passés dans ma tête. Genial. Seul bémol, fin trop attendue.
avatar
sakapus
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 43
Localisation : Chatillon sur Chalaronne
Emploi/loisirs : Infographiste
Genre littéraire préféré : Romans littérature contemporaine, un peu lassée des thrillers mais on sait jamais..., tant que l'écriture est belle et l'histoire plausible...
Date d'inscription : 14/09/2012

http://carre-graphic.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par Flopke le Lun 22 Oct 2012 - 15:21

Véritable coup de coeur pour moi. Je sais ça n'a rien à voir ou peut être si mais j'avais adoré le film "La rafle" avec Gad Elmaleh et Jean Reno.

Et ce livre m'a totalement boulversée. J'aime bien quand des destins que tout oppose se rejoingne et ont une histoire en commun. J'ai trouvé l'écriture simple et efficace. Sans trop fioritures. On va droit au but et pourtant l'émotion est là, intacte. On ne peut que vivre la terrible souffrance de Sarah, on voudrait la cajoler, la prendre dans nos bras. J'aime l'acharnement de Julia, qui veut absolument retrouver Sarah, découvrir son histoire, non pas dans l'intérêt d'en faire un article mais pour elle, simplement découvrir l'histoire de la petite fille à l'étoile jaune.

Spoiler:
Par contre, je suis un peu déçue, j'aurais tellement aimé que Sarah ne soit pas morte.
avatar
Flopke
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 542
Age : 26
Localisation : Namur
Emploi/loisirs : Etudiante assistante vétérinaire
Genre littéraire préféré : Récit de vie / Thriller mystico-religieux mais je suis ouverte à tout!
Date d'inscription : 09/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum