Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[McCourt, Frank] Les Cendres d'Angela

Aller en bas

Votre avis sur ce livre:

33% 33% 
[ 2 ]
67% 67% 
[ 4 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 6

[McCourt, Frank] Les Cendres d'Angela

Message par PetitePrincesse le Mer 3 Mar 2010 - 18:56

Les Cendres d'Angela, une enfance irlandaise


Auteur: Frank McCourt (traduit de l'américain par Daniel Bismuth)
Editeur: Belfond
Nombre de pages: 430
N° ISBN: 2-7144-3323-5

Présentation de l'éditeur:
"Quand je revois mon enfance, le seul fait d'avoir survécu m'étonne. Ce fut, bien sûr, une enfance misérable: l'enfance heureuse vaut rarement qu'on s'y arrête. Pire que l'enfance misérable ordinaire est l'enfance misérable en Irlande. Et pire encore est l'enfance misérable en Irlande catholique."
Ainsi débutent les incroyables mémoires de Frank McCourt, né à Brooklyn en pleine Dépression, de parents irlandais récemment immigrés: sa mère, Angela, vient du Sud, et son farouche patriote de père, Malachy, du Nord. Leur première rencontre, un "tremblé de genou", annonce une longue série de grossesses pour Angela. Mais il n'y a pas d'argent pour nourrir les enfants, et les rares fois où Malachy travaille, il boit son salaire aussitôt après.
Quand meurt la petite soeur de frank, Angela et Malachy, accablés de chagrin, décident de retourner en Irlande. Mais les ruelles crasseuses et humides de Limerick font rétrospectivement paraître Brooklyn comme une sorte de paradis. Avec des pièces de pneu de bicyclette clouées à ses chaussures en guise de semelles, une tête de cochon pour le repas de Noël, et du charbon ramassé sur le bas-côté des routes pour allumer le feu du foyer, Frank supporte la plus misérable des enfances - mais survit pour raconter son histoire avec exubérance et, chose remarquable, sans la moindre rancune.
L'inoubliable récit de McCourt réchauffe le coeur aussi facilement qu'il le brise. Superbement écrit, Les Cendres d'Angela a été salué comme un phénomène littéraire.

Mon avis:
Un témoignage poignant, émouvant mais empli d'espoir. L'espoir de sortir de la misère malgré tous les coups du sort, toutes les portes qui se ferment, tous les malheurs qui s'accumulent.
Le petit Frank nous raconte son enfance, ses souvenirs comme il les a vécus, avec le rêve de sortir de la misère, voir sourire sa mère sans qu'elle aie honte de sa pauvreté, voir ses frères habillés correctement, voir la famille manger à sa faim. Le texte contient toute l'innocence et la naïveté du jeune garçon, simple à lire mais pourtant si dur à parcourir... Si j'ai mis tant de temps à le lire, ce n'est pas parce que j'ai eu du mal à le lire (le style est simple, enfantin au début, mûrissant en même temps que Frank) mais surtout parce que j'avais beaucoup de mal à le suivre dans toute cette misère terrible. Qu'il en garde si peu de rencoeur, de révolte, me sidère vraiment, et j'ai bien envie de lire la suite, C'est comment l'Amérique?

Je terminerai sur cette citation du livre:
"Meublez votre esprit, meublez-le. C'est la maison qui abrite votre trésor et personne d'autre au monde ne peut s'immiscer à l'intérieur. [...] Vous pouvez être pauvres, vos chaussures peuvent être en piteux état, mais votre esprit est un palais."
avatar
PetitePrincesse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4403
Age : 26
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Editrice scientifique / lecture (évidemment ^^)
Genre littéraire préféré : surtout SF et fantastique, jeunesse, mais ouverte à plein d'autres choses
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [McCourt, Frank] Les Cendres d'Angela

Message par Loo le Mer 3 Mar 2010 - 20:06

Merci PetitPrincesse pour ta critique, contente pour toi que tu es lu un livre intéressant pour la lecture irlandaise
avatar
Loo
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 868
Age : 52
Localisation : Paname
Emploi/loisirs : danse, musique, balades.....
Genre littéraire préféré : Histoire, contemporain, classique, BD et de temps en temps un policier
Date d'inscription : 04/11/2009

http://unepauselivre.over-blog.com/#

Revenir en haut Aller en bas

Re: [McCourt, Frank] Les Cendres d'Angela

Message par Invité le Mer 3 Mar 2010 - 21:03

Merci beaucoup pour cette critique. Je me suis toujours dit que je devrais le lire un jour !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [McCourt, Frank] Les Cendres d'Angela

Message par Invité le Mer 3 Mar 2010 - 22:41

Quel tire-larmes!!!! J'ai vraiment aimé cette histoire, comme tu dis PetitePrincesse, elle est remplie d'espoir, certes... mais quelle vie pour l'auteur et sa famille.... pale
J'ai trouvé ça tellement éprouvant et triste que je n'ai jamais eu le courage de voir le film que j'ai en vidéo... pleure
Il n'empêche que c'est un très bon livre, je le souligne quand même, un sacré témoignage... Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [McCourt, Frank] Les Cendres d'Angela

Message par alexielle63 le Jeu 4 Mar 2010 - 15:28

J'ai beaucoup aimé mais je l'ai lu il y a pas mal de temps et ne me souviens pas de tout! Effectivement, c'est très émouvant et drôle aussi, souvent (c'est l'impression que j'en ai gardé) surtout quand Frank nous raconte les 400 coups qu'il a pu faire avec ses frères, notamment Malachy (si mes souvenirs sont bons).

Quant à la suite, je n'ai pas réussi à la lire en entier. Cela n'a vraiment rien à voir. On est bien loin de la qualité des Cendres d'Angela... mais tu me diras ce que tu en as pensé Petite Princesse, quand tu l'auras lu.
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 36
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [McCourt, Frank] Les Cendres d'Angela

Message par Invité le Jeu 4 Mar 2010 - 20:16

ça doit être trés touchant

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re "les cendres d'Angéla" de Frank Mc Court

Message par alouette le Jeu 4 Mar 2010 - 20:38

j'ai lu ce livre il y a quelque temps.Suite à la critique objective de "Petite Princesse"Je ne puis qu'exhorter tous ceux qui aiment les bons livres à le lire.Prenant. study
avatar
alouette
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 362
Age : 83
Localisation : Belgique Tournai
Emploi/loisirs : pensionnée chiens canaris violoncelle
Genre littéraire préféré : Romans Essais Philosophie Astronomie
Date d'inscription : 13/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [McCourt, Frank] Les Cendres d'Angela

Message par Piou Piou le Lun 12 Sep 2011 - 23:48

Trouvé au hazard, l'histoire m'a donné envie. Ta critique me donne encore plus envie ! Merci Smile
avatar
Piou Piou
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2089
Age : 33
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : littérature, musique, cinéma, voyager, dormir
Genre littéraire préféré : fantastique, thrillers, aventure, historique, romance
Date d'inscription : 29/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [McCourt, Frank] Les Cendres d'Angela

Message par Invité le Mar 13 Sep 2011 - 0:21

J'ai beaucoup aimé être immergée dans cette famille pauvre irlandaise. Non pas que le malheur des autres me réjouisse, mais ça remet les idées en place de lire que d'autres ont vécu une misère pareille et s'en sont sortis. C'est émouvant, drôle parfois, prenant, instructif aussi, la vie à Limerick à cette époque, je ne connaissais pas.
Ce que j'admire chez McCourt c'est le recul qu'il prend en racontant son histoire. C'était pas drôle tous les jours, mais au lieu de prendre un ton larmoyant il y met de l'humour. On sent qu'il ne renie pas son passé mais que ce n'est pas pour autant un poids dans sa vie adulte.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [McCourt, Frank] Les Cendres d'Angela

Message par Nisa le Sam 18 Fév 2012 - 21:22

J'ai adoré ce livre et je suis du reste en train de lire la suite.
Moi ce qui m'a le plus marqué dans le style d'écriture, c'est les ressenti du gamin de 4 ans que Franck est au début de l'histoire. Une fois adulte, il est extrêmement difficile de se rappeler de la façon dont nous pensions enfant. La vie nous forge, nous évoluons et là dans cette autobiographie, je ne lis pas Franck adulte qui raconte son histoire mais Franck de 4 ans, 6 ans, 8 ans, etc... qui raconte son histoire comme si c'était en temps réel. Je trouve que ça apporte une grande fraîcheur au roman et un vrai plus. Sans compter que c'est assez rare pour être souligné.
Et en effet, il n'y a aucune rancoeur chez lui malgré tout ce qu'il a vécu Very Happy
Spoiler:
J'ai été aussi ébahie par son intégrité et honnêteté, il aurait été tellement plus facile pour lui de "mal tourné" et de se servir de sa jeunesse comme excuse. Là il s'accroche honnêtement et s'en sort, c'est une belle leçon de vie, de volonté qu'il nous sert cheers

_________________
Mes challenges en cours:      
avatar
Nisa
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 5733
Localisation : sous la couette avec un bon bouquin
Date d'inscription : 18/02/2012

https://nisalectures.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [McCourt, Frank] Les Cendres d'Angela

Message par PetitePrincesse le Dim 19 Fév 2012 - 1:34

Nisa a écrit: là dans cette autobiographie, je ne lis pas Franck adulte qui raconte son histoire mais Franck de 4 ans, 6 ans, 8 ans, etc... qui raconte son histoire comme si c'était en temps réel. Je trouve que ça apporte une grande fraîcheur au roman et un vrai plus.
Tout à fait. C'est à mon sens essentiel pour que nous pussions lire ce livre sans trop déprimer. Le fait que le narrateur ait toute cette fraicheur, cette innocence lorsqu'il raconte ce qui lui arrive donne l'impression de le vivre avec lui, et la fatalité et l'espérance avec lesquels il voit les choses aident à faire passer toute la pauvreté et la misère que nous y voyons. Sans ça, je pense que je n'aurais jamais pu le lire en entier.

Cela me fait penser qu'il faudrait que j'aille rechercher la suite à la bibliothèque, pour continuer...
avatar
PetitePrincesse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4403
Age : 26
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Editrice scientifique / lecture (évidemment ^^)
Genre littéraire préféré : surtout SF et fantastique, jeunesse, mais ouverte à plein d'autres choses
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [McCourt, Frank] Les Cendres d'Angela

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum