Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Tournier, Michel] Vendredi ou les limbes du Pacifique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur le livre

0% 0% 
[ 0 ]
67% 67% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Tournier, Michel] Vendredi ou les limbes du Pacifique

Message par Fahn le Sam 6 Mar 2010 - 16:39

Vendredi ou les limbes du Pacifique
301 pages
Michel Tournier
Folio



Quatrième de couverture
Tous ceux qui m'ont connu, tous sans exception, me croient mort. Ma propre conviction que j'existe a contre elle l'unanimité. Quoi que je fasse, je n'empêcherai pas que, dans l'esprit de la totalité des hommes, il y a l'image du cadavre de Robinson. Cela suffit - non certes à me tuer - mais à me repousser aux confins de la vie, dans un lieu suspendu entre ciel et enfers, dans les limbes en somme... Plus près de la mort qu'aucun autre homme, je suis du même coup plus près des sources mêmes de la sexualité.

Résumé
Ce roman philosophique est une réécriture du roman Robinson Crusoe de Defoe. Nous retrouvons donc l'histoire du fameux naufragé qui atterrit sur une île déserte en plein océan. Comme chez Defoe, il est tout d'abord seul sur l'île et, au bout de plusieurs années, il rencontre Vendredi (un sauvage qui à été abandonné sur l'île par ses congénères indiens).
Dans la première partie du roman, Robinson considère que Vendredi n'est pas tout à fait un homme à cause de sa couleur de peau. Il choisit donc de faire de lui son esclave. Mais un jour, tout l'équilibre qu'il avait instauré sur son île s'effondre. Robison perd ses récoltes, ses biens et tout ce qui le rattache à la vie civilisée. Dès lors, il se laisse initier par Vendredi en apprenant à vivre comme lui : simplement et en harmonie avec la nature.

Mon avis
J'ai beaucoup apprécié la fin, propre à Tournier, où ce n'est plus Vendredi qui apprend de Robinson mais bel et bien l'inverse. D'ailleurs, je pense que tous les fans de Rousseau apprécieront.

Nous pouvons qualifier ce roman de roman philosophique car de nombreuses questions y sont abordées comme :
- Un homme seul est-il toujours un homme?
- Comment sont les relations entre un homme civilisé et un sauvage?
Et ce coté "philosophique" apporte vraiment un plus au roman.

J'ai voté très bien et non pas excellent car j'ai trouvé la fin un peu trop prévisible tout de même.
Spoiler:
Je m'attendais à ce que Robinson soit un peu plus "tiraillé" entre le choix de partir ou de rester sur l'île.

PS : Pour ceux qui voudraient le proposer à un public plus jeune, l'auteur a écrit une version jeunesse intitulée Vendredi ou la vie sauvage qui est vraiment sympa elle aussi.

avatar
Fahn
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 127
Age : 27
Localisation : Suisse
Emploi/loisirs : Etudiante en géologie
Date d'inscription : 18/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tournier, Michel] Vendredi ou les limbes du Pacifique

Message par LOUBHI 49 le Jeu 28 Oct 2010 - 21:12

Avis et critique : Depuis le temps que j'entendais parler de ce livre, j'hésitai car le craignant d'une approche trop philosophique. Finalement, je me suis laissé faire en l'empruntant à la médiathèque en version audio, lue par l'auteur lui-même.
Quel bonheur d'écoute, que de mythes évoqués (le bon sauvage cher à JJ Rousseau ), un vrai roman que l'on peut prendre à différents degrés soit une histoire, soit une leçon de vie.
Admiration teintée de scepticisme sur la première partie du livre et du récit de vie des premiers jours et mois de ce Robinson malgré lui où il organise un véritable état pour lui seul, puis l'arrivée de celui qu'il va baptiser Vendredi et auquel il va inculquer tous les bienfaits et règles morales de ce que ce Robinson considère comme la civilisation.
Et enfin le renversement total des pouvoirs avec un Vendredi qui reprend le cours de sa vie et va amener Robinson à vivre à l'inverse de son éducation et de ses valeurs.

Un bijou à dévorer rapidement.

Ma note : 16 / 20 Very Happy
avatar
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2206
Age : 51
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum