Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Nabe, Marc-Edouard] L'Homme qui arrêta d'écrire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis:

50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Nabe, Marc-Edouard] L'Homme qui arrêta d'écrire

Message par Invité le Dim 7 Mar 2010 - 3:59

Marc-Edouard Nabe, L'Homme qui arrêta d'écrire



Édité par l’auteur
695 p.


4ème de couverture:

Le narrateur est l’auteur qui aurait arrêté d’écrire. Un jeune blogueur très actif se prend d’amitié pour lui et l’entraîne dans une visite mouvementée du monde d’aujourd’hui. La mode, la télévision, l’édition, l’art contemporain, le théâtre, la virtualité sont passés au crible. Une vision hallucinée d’un Paris en pleine décomposition, avec une centaine de personnages connus, inconnus, fictifs et rééls, tous terriblement vrais.

Mon avis:
Comment ça se fait que parmi tous ces noms de la littérature française je ne vois pas le seul qui mérite vraiment être cité?
Etonnant!
Un auteur qui a écrit 28 livres formidables, qui n'a jamais fait de concessions ni avec soi-même, ni avec l'art....

Alors, je crée le fil qui lui est consacré.

L'écrivain "maudit", "sulfureux" et que sais-je encore, peu importe, ce que je sais, c'est que Nabe est un miroir impitoyable dans lequel les gens évitent de regarder préférant les images retouchées, c'est pourquoi ils font tout pour le briser par tous les moyens. Après sa mort ils vont tous pleurer et le porter aux nues, car, je cite: "Les grands artistes ne servent qu'à ça: devenir les alibis moraux des salauds de postérité... D'ailleurs,c'est pour ça au fond qu'elle est faite. La postérité n'est peuplée que des salauds."
Des citations comme ça, à encadrer et accrocher au mur, il en pleuve dans son nouveau bouquin,L'homme qui arrêta d'écrire.

Là, j'ai terminé ma lecture de ce nouveau roman splendide.
L'écrivain qui a arrêté d'écrire car personne ne lit plus ou lit mal, se fait guider par un jeune blogueur dans Paris du début de ce 21ème siècle.Une ville morte, stérile et fade, aux mains des faussaires, traitres et hypocrites, car les gens ont oublié le petit fils de Dieu, l'Art.

Comme écrivait Dante:

"La philosophie , à qui l'entend enseigne, et dans plus d'un écrit,
comment la nature procède
de la divine intelligence et de son art;
et si tu lis bien ta Physique,(1)
tu trouveras, dans les premières pages,
que l'art humain, autant qu'il peut, suit la Nature,
comme un élève suit son maitre,
si bien que l'art est comme un petit fils de Dieu.
Des deux, Art et Nature, si tu as en mémoire les premiers vers de la Genèse, il faut que l'homme tire vie,et qu'il avance;
et puisque l'usurier suit d'autres voies,
il méprise Nature pour elle et pour son art,
puisqu'il met son espoir en un autre lieu
."


(1) il s'agit de la Physique d'Aristote.

Mais L'Homme qui arrêta d'écriren'est pas un livre noir, loin de là, car à la fin le héros retrouve la lumière, l'espoir, la renaissance....Je ne peux dire plus, pour ne pas gâcher la lecture à ceux qui voudront bien plonger dans cette aventure....

C'est un livre qu'il faut lire et relire car plein de trésors cachés nous échappent à la première lecture qui reste tout de même passionnante: le portrait de notre époque peint " à l'ancienne", sans retouches artificielles, avec des personnages réels qui sont nos contemporains: les journalistes, les écrivains, les animateurs télé, les acteurs, les "artistes", les putes, les gens connus et moins, les jeunes, les vieux,etc...tout le monde y prend pour son grade....
C'est de la vraie littérature en tout cas, c'est drôle, vrai, frais, poignant, cruel, beau....
Nabe....je ne crois pas qu'un autre écrivain de notre époque puisse l'égaler....

Il y a vraiment des livres qui ne vous lâchent pas après que vous ayez refermé la dernière page....
Comme des gosses excités qui crient "encore , encore" à sa grande-mère qui a terminé son conte,j'ai envie de dire: Nabe, surtout, ne t'arrêtes pas d'écrire, ce serait un crime, tu irais bruler en enfer!

A propos, vous ne trouverez plus ses livres dans des librairies, Nabe a décidé de boycotter les éditeurs et les libraires, le nouveau livre est sorti par ses soins, mais ce n'est pas de l'auto-édition, c'est l'anti-édition.
Il estime qu'il faut en finir avec le système d'édition qui suce le sang des artistes depuis des décennies.

Pour plus d'informations à ce sujet, il faut visiter le site de ses lecteurs, il y a des interviews, articles , vidéos etc....
alainzannini.com

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nabe, Marc-Edouard] L'Homme qui arrêta d'écrire

Message par Invité le Dim 7 Mar 2010 - 11:07

le titre est amusant en tout cas

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nabe, Marc-Edouard] L'Homme qui arrêta d'écrire

Message par Snoopinette le Dim 7 Mar 2010 - 12:05

Pourquoi dis tu le seul qui mérite d'être cité?

Je pense, personnellement, que beaucoup d'auteurs méritent d'être cités pour des raisons différentes...
avatar
Snoopinette
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1923
Age : 37
Localisation : Sarthe
Emploi/loisirs : Chargée de mission, Profiter de mes enfants , la nature
Genre littéraire préféré : Presque tout, je m'épanouis dans la diversité
Date d'inscription : 09/10/2008

http://unpetitpeudemoi.rain-blog.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nabe, Marc-Edouard] L'Homme qui arrêta d'écrire

Message par Invité le Dim 7 Mar 2010 - 15:23

snoopinette a écrit:Pourquoi dis tu le seul qui mérite d'être cité?
la réponse se trouve dans une des phrases de mon premier post:

Nabe....je ne crois pas qu'un autre écrivain de notre époque puisse l'égaler....
parce qu'il a une plume particulièrement aiguisée, parce que c'est un écrivain qui fait jubiler et jouir et qu'après l'avoir lu les autres paraissent ternes et fades, dépressifs et et médiocres.
Attention, je parle de nos contemporains vivants.
Il y a des auteurs qui perdent pas à être portés à l'écran, comme Beigbeder par exemple, c'est très bien, mais il pourrait directement écrire des scénarios.
C'est pas ce que j'appelle la littérature!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nabe, Marc-Edouard] L'Homme qui arrêta d'écrire

Message par Invité le Dim 11 Avr 2010 - 23:51

Ah je suis content de trouver un vrai lecteur de Nabe ici.
Je suis en plein dans "L"homme qui arrêta d'écrire", et qu'est-ce que c'est bon, jubilatoire... je m'emporte mais j'apprécie énormément, Nabe tire à vue sans complexe c'est vrai mais avec beaucoup d'humilité et d'autocritique. C'est très courageux que cet exercice "d'arrêter d'écrire" que réalise Nabe... Bref, j'en dirais plus lorsque j'aurai arrêté de le lire Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nabe, Marc-Edouard] L'Homme qui arrêta d'écrire

Message par Invité le Mer 14 Avr 2010 - 2:34

Ah je suis content de trouver un vrai lecteur de Nabe ici.
et moi donc! tchin

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nabe, Marc-Edouard] L'Homme qui arrêta d'écrire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum