Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Camilleri, Andrea] Chien de faïence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur Chien de Faïence d'Andrea Camilleri

67% 67% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 3

[Camilleri, Andrea] Chien de faïence

Message par Sharon le Mer 17 Mar 2010 - 21:40



Titre : Chien de faïence.
Auteur : Andrea Camilleri.
Editeur : Pocket.
Nombre de pages : 286 .
ISBN : 2-266-14267-4

Résumé (emprunté à decitre.fr):

Tano u grecu, important mafieux menacé par ses pairs, décide de se livrer au commissaire Montalbano, mais il est abattu par ses anciens complices en même temps que deux policiers.
Avant de mourir, il a révélé l'existence d'une importante cache d'armes dans une grotte aux environs de Vigàta. Bientôt le cadavre d'un employé municipal vient s'ajouter à la liste. L'affaire ne s'arrête pas là : dans l'arrière-fond de la grotte, on trouve les corps de deux amants s'étreignant dans la mort. Touchant ! Troublant, surtout, ce chien de faïence qui semble monter la garde devant les défunts...

Mon avis :

Puisque le forum s’appelle Partage-Lecture, j’ai décidé de vous faire partager un roman policier qui me tient particulièrement à cœur : Chien de faïence. Ce livre met en scène le commissaire Montalbano, un des policiers les plus attachants du genre. Il n’est pas seulement profondément humain, il est aussi humaniste. Il est capable de tendresse et de bienveillance, d’empathie envers les personnes en souffrance. Il pointe aussi du doigt les lâchetés et les bassesses de certains, n’hésitant pas à dire sans hypocrisie ce qu’il pense, mettant ainsi ces interlocuteurs devant leurs défaillances et leurs compromissions.
Il est résigné aussi, parfois : nous sommes en Sicile, la Mafia règne, et il ne se passe pas un mois sans qu’un membre de l’un ou l’autre clan (Cuffaro contre Sinagra) ne soit tué.
Il est accompagné de ses fidèles alliés : Mimi Augello, don juan invétéré, Fazio, passionné par l’état civil (il peut dresser la généalogique de chaque témoin), et l’inénarrable Catarella, chargé du standard, expert en déformation de messages, ce qui cause maints quiproquos et autres gros soucis. J’ai dit « alliés » et non adjoints, car ce ne sont pas des liens hiérarchiques qui les unissent, mais de véritables liens d’affection (qui garderait un standardiste aussi incompétent que Catarella ?), qui font qu’ils sont prêts à suivre leur commissaire dans toutes ses enquêtes, y compris les plus déraisonnables.
J’ai choisi de présenter ce roman (j’ai lu presque toutes les enquêtes de Montalbano) parce qu’il représente pour moi la quintessence des méthodes de ce commissaire altruiste. Il veut identifier un meurtrier près de cinquante ans après le crime, et peu lui importe que l’enquête ne soit pas prioritaire (il doit démanteler un réseau mafieu), ou que le meurtrier soit mort depuis longtemps, peut-être même après avoir commis son crime. Il veut comprendre non pourquoi ce double crime a été dissimulé, mais qui a pris un soin si particulier des deux morts. L’enquête est peu conventionnelle car elle ne s’appuie pas seulement sur les indices habituels, mais sur l’érudition du commissaire, que des étudiants vont autant aider que les traditionnels experts de l'institut médico-légal.
Alors que cette enquête fait ressurgir les bouleversements de la Seconde Guerre Mondiale, Camilleri nous livre une histoire d’amour, d’amitié, de vengeance, tragique et belle à la fois où la foi et le courage ont autant de place que la folie et la cruauté des hommes. La langue dans laquelle ces enquêtes sont écrites est savoureuse, drolatique, riche de particularités régionales, et je tire mon chapeau au traducteur, qui veille à respecter la saveur du texte original.
Ce livre n'est pas un très bon roman policier, il est tout simplement un très grand roman.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7523
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Camilleri, Andrea] Chien de faïence

Message par nuage le Mer 17 Mar 2010 - 21:56

Ce livre semble te tenir à coeur Very Happy pour cela je le note et puis l histoire me semble trés bien merci Sharon
avatar
nuage
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1266
Age : 43
Localisation : vaucluse
Emploi/loisirs : Moniteur d' atelier en CAT mais actuelement maman à temps plein. Dessin, Yoga, l' apprentisage de la sagesse !
Genre littéraire préféré : thriller psychologique, litterature victorienne mais je suis trés curieuse de tout genre...
Date d'inscription : 22/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Camilleri, Andrea] Chien de faïence

Message par Sharon le Mer 17 Mar 2010 - 23:12

Effectivement, ce livre me tient à coeur . I love you
Andrea Camilleri est capable, dans un même récit, de faire passer son lecteur du rire aux larmes.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7523
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Camilleri, Andrea] Chien de faïence

Message par alexielle63 le Jeu 18 Mar 2010 - 15:00

Je note aussi. merci Sharon!
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Camilleri, Andrea] Chien de faïence

Message par Toutatys le Lun 24 Jan 2011 - 0:20

Les romans d'A. Camillieri portant sur les enquêtes du commissaire Montalbano sont des grands moments de plaisir... l'homme est bourru, son humeur dépend du temps qu'il fait et ce qu'il va manger ! Un voyage à travers la Sicile, ses coutumes, ses paysages, sa gastronomie, ses habitants... on s'y croit presque car la traduction est superbe, le patois sicilien est rendu par une orthographe adaptée, "pisonnellement", pinsement"... etc ! A lire absolument (surtout si l'on est amateur de poisson !)
Dommage que la série italienne tirée de ses romans ne passe pas en France... la maison de Montalbano peut être visitée en Sicile ! c'est dire le succès de son créateur !
avatar
Toutatys
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 235
Age : 46
Localisation : Lavaur (81500)
Emploi/loisirs : achéologue. lecture/jardinage/cuisine
Genre littéraire préféré : romans espagnols et sud-américains, les romans anglo-saxons déjantés de T. Sharpe, bref un peu de tout
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Camilleri, Andrea] Chien de faïence

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum