Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Seksik, Laurent] Les derniers jours de Stephan Zweig

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment avez vous trouvé ce livre ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Seksik, Laurent] Les derniers jours de Stephan Zweig

Message par Bénédicte le Jeu 25 Mar 2010 - 11:17

Auteur : Laurent Seksik
Editeur : Flammarion
Année 2010
Nombre de pages : 188

Résumé de l'éditeur

Le 22 février 1942, exilé à Petropolis, Stephan Zweig met fin à ses jours avec sa femme Lotte. Le geste désespéré du grand humaniste n'a cessé, depuis, de fasciner et d'émouvoir. Mêlant le réel et la fiction, ce roman restitue les six derniers mois d'une vie, de la nostalgie des fastes de Vienne à l'appel des ténèbres. Après la fuite d'Autriche, après l'Angleterre et les Etats-Unis, le couple croit fouler au Brésil une terre d'avenir. Mais l'épouvante de la guerre emportera les deux êtres dans la tourmente - Lotte, éprise jusqu'au sacrifice ultime, et Zweig, inconsolable témoin, vagabond de l'absolu.

Mon avis

Ce livre est une biographie romancée de la vie de Stephan Zweig, l'un des auteurs les plus lus actuellement et dont j'ai beaucoup apprécié la lecture récemment. Je ne connaissais pas grand chose à sa vie et j'ai pensé que le livre de Laurent Seksik me permettrait de combler cette lacune car il s'est beaucoup documenté.
Ce roman retrace les six derniers mois de la vie de Stephan Zweig. Le 27 aôut 1941, Zweig et Lotte posent leurs bagages dans une maisonnette à Petropolis au Brésil et sont accueillis par Mme Banfield pour six mois tout au plus. Le 06 mars 1934, Zweig avait quitté Salzbourg devenue allemande. Les magasins avaient été saccagés, les synagogues incendiées, les livres avaient été brûlés, les juifs avaient été expulsés des maisons, extorqués et déportés. Il s'était réfugié à Londres et c'est là qu'il avait rencontré Lotte qui lui avait été présentée par sa première femme Frederike. Elle était devenue sa secrétaire puis il l'avait épousée. En 1940, ils s'exilent à New-York mais les tracasseries administratives et ses rencontres avec tout un peuple d'exilés qui le harcelaient pour obtenir un visa, une recommandation ou de l'argent, les avaient incités à partir. Et puis Lotte, asthmatique, ne supportait pas le climat New-yorkais. A Petropolis, il entreprend de terminer Balzac, commencé à Londres et pense à ses amis exilés, morts ou suiccidés. Sans grande illusion, il adresse son manuscrit Un monde d'hier en Suède et le porte à son éditeur au Brésil, lui qui n'a plus d'éditeur en Allemagne , en Autriche et dont les livres sont interdits dans toute l'Europe. Il écrit une biographie de Montaigne et Le joueur d'échecs, récit à travers lequel il exprime son propre désarroi. A l'entrée en guerre des Etats-Unis, Lotte espère un mouvement de joie de Stephan Zweig mais il est très préoccupé par la déportation des juifs d'Allemagne et par leur extermination. Il reçoit plusieurs lettres de menace et craint la présence sur place d'espions allemands. Il se sent poursuivi et, envahi par un profond désespoir, il se sent inutile. Au mois de février, il apprend que Singapour s'est rendu aux japonnais et que les allemands foncent vers Suez. Il rédige plusieurs lettres d'adieu et met fin à ses jours accompagné de Lotte, très amoureuse de lui.
Ce roman est très bien écrit. L'auteur tente de refléter l'état d'esprit de Stephan Zweig et de son entourage avant sa mort. C'est une histoire d'amour tragique et bouleversante.
avatar
Bénédicte
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 96
Age : 49
Localisation : YVELINES
Genre littéraire préféré : Romans
Date d'inscription : 24/01/2010

http://pragmatisme.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Seksik, Laurent] Les derniers jours de Stephan Zweig

Message par Kenzy Malone le Ven 26 Mar 2010 - 13:35

68 ans après sa mort, il fascine toujours. J'ai lu Le joueur d'échec, 24 heures de la vie d'une femme et La confusion des sentiments. Tout est captivant, intemporel et indémodable. Zweig va toujours à l'essentiel et ses textes sont des concentrés de vie..
Le roman de Seksik tente de répondre aux nombreuses interrogations qui se posent toujours sur la fin tragique de l'écrivain. Pour cela, il rentre dans son couple, dans sa tête, dans son âme rongée par une effrayante mélancolie depuis l'invasion de l'Autriche par les nazis et les premières déportations de juifs. Lente descente dans les ténêbres dans ce décor merveilleux de Rio pour cet exilé qui souffre aussi de ne plus voir ses livres publier dans sa langue natale.
Un beau roman/ essai et de précieux moments comme cette rencontre de Zweig avec Bernanos.
A lire absolument pour tous ceux qui aiment Zweig ... et aux autres pour le découvrir.
avatar
Kenzy Malone
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 172
Localisation : Là bas
Emploi/loisirs : Etudiante chevronnée
Date d'inscription : 10/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Seksik, Laurent] Les derniers jours de Stephan Zweig

Message par Pinky le Sam 27 Mar 2010 - 9:43

j'aime beaucoup cet auteur, que je continue de découvrir...
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5886
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Seksik, Laurent] Les derniers jours de Stephan Zweig

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum