Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Theorin, Johan] L'écho des morts

Aller en bas

Quel est votre avis sur "L'écho des morts" ?

50% 50% 
[ 4 ]
25% 25% 
[ 2 ]
13% 13% 
[ 1 ]
12% 12% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 8

[Theorin, Johan] L'écho des morts

Message par Invité le Ven 26 Mar 2010 - 12:41

Edition Albin-Michel 20 euros 407 pages



Joakim et sa femme Katrine ont décidé de quitter Stockholm pour s'installer dans une vieille ferme sur l'île d Öland. Katrine et les enfants s'y installent alors que Joakim achève l'année scolaire au collège où il enseigne.
Après la noyade accidentelle de Katrine, Joakim sombre dans une profonde dépression. En faisant des travaux dans la maison, il tombe sur des inscriptions mystérieuses. Il apprend alors que dans le passé, les habitants de la ferme ont souvent été victimes d'accidents mortels. Les inquiétantes légendes d'Öland refont surface et Joakim se prend à imaginer qu'à l'instar d'autres esprits, Katrine pourrait revenir.
Le suspense s'épaissit. D'étranges cambriolages en série surviennent sur l'île. La jeune policière Tilda Davidsson qui mène l'enquête a bien du mal à dénouer tous ces fils qui s'entrecroisent.

Après le brouillard d'automne de L'Heure trouble, L'écho des morts, livre d'hiver sur le deuil et la mémoire, est soutenu par l'écriture sobre, très personnelle et d'une efficacité troublante de Johan Theorin.


Mon avis:


Alors déjà, un avertissement pour les amateurs de Thriller gore et hyper palpitants, celui-ci n'en fait pas partie! Mais si vous ne le lisez pas, vous passerez à coté d'un roman passionnant!
(Ne vous faîtes pas de soucis, je ne vais pas spoiler l'histoire, tout ce que je raconte est déjà dans le résumé) ...
On pourrait presque commencer par "Ici tout est calme, luxe est volupté" tellement le lieu où se situe le roman respire la paix et le bonheur...Du moins au début!
La famille Westin part de Stockholm pour s'installer sur cette île perdue en Suède dans une grande maison à restaurer sur le terrain de laquelle siègent deux phares. Les premiers voisins (des fermiers) sont déjà très loin de leur propre maison. Ils veulent s'éloigner du stress de la vie urbaine et offrir à leurs enfants le calme et la sérénité de la campagne au bord de la mer. Un cadre idyllique...jusqu'à ce que Katrine, la maman, soit retrouvée noyée. A partir de ce moment la relation de la famille Westin avec son environnement va changer.
En parallèle avec la tragédie qui touche la famille Westin, on suit l'arrivée sur cette île de la jeune policière Tilda, qui vient d'être affectée à cet endroit. Elle connait les lieux, son grand -père habitait là. Elle va avoir fort à faire pour essayer de résoudre une série de cambriolages de villa de vacances perpétuée par trois hommes de la région. De plus, elle est passionnée par l'histoire de sa famille et pour ne pas perdre les traces du passé , elle va souvent interviewer le frère de son grand-père dans sa maison de retraite. Celui-ci est un passionné de la mer, de l'île et de la météo...
Oui de météo, car si loin de tout sur l'île, la météo y joue un rôle important et les jeunes générations n'y font plus assez attention. Pourtant ils devraient...

Comme je le disais au début L'Echo des morts n'est pas le genre Thriller haletant et gore. Non! Ici tout est calme, apaisant et pourtant on sent l'angoisse sourdre lentement des murs, de la mer et des tourbières. Il y a eu beaucoup de drames ici, et les morts rodent toujours sur les lieux. Les légendes sont légions, les anciens s'en souviennent et les lieux en sont imprégnés. Joachim lui aussi est venu sur cette île avec ses fantômes, auxquels se rajoute celui de sa femme noyée juste devant sa maison. Les destins de tous les personnages de ce roman, vont se mêler, s'emmêler, se mélanger avec les légendes anciennes jusqu'au final. L'auteur nous y amène doucement, laissant fillter l'angoisse petit à petit.

C'est un roman sur la mort, sur ceux qui restent et doivent vivre avec l'absence de l'être aimé...ou avec son fantôme. Un soupçon de fantastique plane. L'action se situe presque en huit-clôt (un huit-clôt parce que les personnages habitent sur une île, mais aussi parce qu'ils vivent avec leurs morts...leurs fantômes). Je suis particulièrement sensible à l'atmosphère qui se dégage de ce roman. Ces gens qui vivent dans un coin perdu, presque comme au siècle précédant (bien que bénéficiant de tout le confort moderne), si proches de la nature, de la mer, imprégnés par les légendes et le passé. Si dépendant aussi de la météo...Cette météo qui rythme le roman. On attend la tourmente, le dénouement, on sent que le paroxysme de la tempête apportera les réponses à toutes les questions.

Un thriller comme je les aime, angoissant, perturbant, dérangeant, avec des personnages dont les destins vont se lier par la force des lieux. Un énorme plaisir de lecture!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Theorin, Johan] L'écho des morts

Message par Justemoi87 le Mar 13 Avr 2010 - 8:23

Je n'ai été qu'à moitié emballée par ce roman.

En effet, le thème m'inspirait beaucoup et je trouve que l'idée de départ est vraiment excellente.

Je crois que le thème principal n'a pas été suffisamment exploité. Finalement, "L'écho des morts" est bien peu présent, du moins à mon goût. Je m'attendais à un peu de surnaturel, à une atmosphère plus lourde. J'aurais adoré que les légendes racontées soient plus exploitées aussi.

Malheureusement, j'ai aussi trouvé que l'auteur s'est un peu éparpillé, j'ai l'impression qu'il a ajouté des personnages et des faits pour donner un sens aux protagonistes nécessaires au déroulement du roman mais qui n'auraient pas leur place sans ces premiers. Du coup, j'ai trouvé certains passages longs et n'ayant pas vraiment leur place dans le récit.

Le découpage des chapitres donne un certain rythme à l'histoire. A chaque nouveau chapitre, un personnage différent est narrateur. Les personnages ne sont pas trop nombreux, c'est facile de s'y retrouver et de faire les liens. Mais je n'ai pas réussi à m'attacher à un des personnages. De nouveau, je les ai, eux aussi, trouvé trop survolés. Au niveau des caractères, par exemple, je n'ai pu m'attacher ni me retrouver dans aucune des ces personnes.

Malgré cela, l'écriture de cet auteur que je découvrais est vraiment agréable et fluide. J'ai aussi apprécié la description des lieux, la Suède étant un pays que j'aimerais découvrir. Et même si une bonne partie de l'histoire m'est relativement passée au-dessus de la tête puisque je ne suis pas parvenue à entrer dedans, je suis tout de même arrivée au bout sans difficulté.

Si j'en ai l'occasion, je pense que je retenterais de lire cet auteur afin de, peut-être, m'en faire une meilleure idée.
avatar
Justemoi87
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1585
Age : 31
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Secrétaire indépendante
Genre littéraire préféré : Un peu tout
Date d'inscription : 04/09/2008

http://books-all-around.blogspot.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Theorin, Johan] L'écho des morts

Message par Lisalor le Lun 7 Juin 2010 - 11:39

Mon avis : Encore une belle découverte que cet écrivain venu du nord de l'Europe, un bon moment de lecture mais je n'irai pas jusqu'à dire que ce livre restera dans les annales car pour moi il manque un peu d'action même si j'ai trouvé très agréable le mélange : conte/fantastique/polar.

Nous découvrons dans cette histoire une île battue par le vent et la tourmente et d'un froid polaire, entourée de superstitions et de légendes.

Nous suivons dans ce livre plusieurs histoires : Une famille qui vient s'installer sur l'île, une bande de malfrats et une petite fille revenant s'occuper de la gendarmerie.

Cette policiére est aussi à la recherche de l'histoire de son grand-pére qu'elle n'a pas connu ; ellerend visite à son grand oncle, la mémoire de l'île.

L'auteur a su nous montrer avec talent le calme avant la tempête. Il nous décrit une île paisible, un paradis terrestre mais le dêchainement des élements va nous donner froid dans le dos.

Beaucoup de drames autour de cet îlot. La mort fauche à tour de bras depuis des siécles.

Une maison bâtie avec les restes d'un bateau échoué et à coté d'une ancienne chapelle ; les fantômes reviennent et se font entendre.

En conclusion : un livre à lire, à découvrir pour l'ambiance inquiétante et sombre et ses personnages attachants.
avatar
Lisalor
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 977
Age : 47
Localisation : Haute-Loire
Date d'inscription : 20/11/2008

http://lisalor.loulou.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Theorin, Johan] L'écho des morts

Message par Le motard le Sam 26 Mar 2011 - 12:44

J'avais écrit une critique que du coup je poste.
Encore un excellent policier d'un auteur du Nord. L'intrigue mêle habilement plusieurs histoires en parallèle avec des retours sur le passé qui donnent un éclairage sur l'histoire de la maison et de ses habitants. Une atmosphère du grand Nord avec ses glaces et tempêtes prend possession de ce livre et crée une atmosphère irréelle , le tout saupoudré d'esprits qui se manifestent de ci de là mais sans effet grand guignolesque tout en subtilité. Le personnage principal est aussi remarquablement croqué tout à sa peine et à sa dérive dans ce milieu étrange où rien ne l'aide à se raccrocher à un espoir. Les autres protagonistes sont aussi très bien construits, chacun apportant sa part d'humanité, de doutes, de regrets et sa petite brique à la construction de l'intrigue. Comme d'habitude pour ces auteurs du Nord, on ne peut pas dire que la gaieté éclaire les vies des participants mais le manque de soleil doit avoir un effet indubitable sur le moral. En résumé c'est un coup de cœur car l'équilibre entre l'histoire policière et celle des personnages est vraiment excellente et l'atmosphère du roman vous emporte dans ces contrées battues par les vents.

Le motard
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 252
Age : 61
Localisation : 92
Emploi/loisirs : aquarelle, moto, sport
Genre littéraire préféré : roman, policiers, BD
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Theorin, Johan] L'écho des morts

Message par LOUBHI 49 le Lun 18 Avr 2011 - 12:03

Avis et commentaires :

Encore un auteur scandinave de livre noir, me suis je dis en l'empruntant à la médiatèque, que peut-t'il encore inventer ? peut-il innover ? Ce fut ce qui guida mon choix.

Et bien, sans suspense inutile, et pourtant ce livre en est fourni, c'est un nouveau coup de coeur pour moi, ce qui m'amènera à me fournir son premier livre dès que possible.

Le cadre est celui d'une scandinavie très embrumée, très sombre, l'île d'Ölland avec ses deux phares, dont la légende veut que le celui au nord ne s'allume que la veille d'un décès. Cette fois ce livre, qu'on a du mal à fermer sans être allé au bout, permet de réunir d'une manière plus ou moins amicale ; un jeune couple Joakim et Katrine,avec leurs deux enfants à peine remis de la disparition tragique d'une soeur et quittant Stockholm, une jeune policière, Tilda, de retour dans la région de sa famille pour en retracer le parcours originel auprès du frère de son grand père dont la vie sentimentale n'est pas des plus heureuse et un trio de cambrioleurs pathétique et violent.

Johan Theorin va mixer un passé de légendes et morts tragiques tout au long de l'histoire de la maison de Joakim et Katrine, la disparition tragique et mystérieuse de Katrine, l'ambiance glacée de l'île d'Ölland, un doigt léger de revenants. Joakim est pris dans une tourmente personnelle et climatique souhaitant comprendre la mort de sa femme, Tilda et le frère de son grand père vont à leur manière l'y aider et nous faire découvrir toute l'histoire de leur famille respective comme des anciens habitants de cette île.

Ambiance de suspense totale, descritpion des affres de chaque personnage comme des tempêtes hivernales de la région d'Ölland au scalpel, du mystère, un tout petit peu de paranormal, un final étonnant et sans happy end. Un grand livre, les scandinaves sont décidement plus heureux dans le roman noir que dans le roman classique.

Une excellente impression : 17 / 20
avatar
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2280
Age : 52
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Theorin, Johan] L'écho des morts

Message par sanglap le Jeu 5 Sep 2013 - 14:12

Ce livre emmène le lecteur dans une Suède aussi frigorifiante qu'inquiétante. L’atmosphère froide, venteuse, neigeuse pèse sur l’intrigue, alourdissant celle-ci avec beaucoup de retenue. Le seul point positif que je retiendrai de ce livre.
Ensuite le rythme est lent, et les chapitres alternent divers personnages sur des péripéties en parallèle. Les 200 premières pages ont été très difficiles, car je trouvais qu’il y avait un manque de structure concernant le fil de l’histoire (je comprends maintenant pourquoi l’auteur déclare avoir écrit son livre : « à tâtons, en essayant de trouver mon chemin, au début. ») On le ressent.
Concernant la fin elle est rocambolesque. Toutes les intrigues des personnages de ce livre se rejoignent au sein d’une maison hantée (ce lieu n’est autre en réalité que le « Personnage principal» du livre) pour un dénouement sans aucune crédibilité.

Ce livre sera vite oublié.
10/20

sanglap
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 41
Age : 54
Localisation : sud Languedoc
Genre littéraire préféré : Thrillers, romans et thrillers historiques, littérature jeunesse
Date d'inscription : 05/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Theorin, Johan] L'écho des morts

Message par la grande astrance le Ven 25 Aoû 2017 - 12:58

je viens d'en finir l'écoute : fort bien lue par une voix envoutante qui nous entraine dans la Tourmente jusqu'au dénouement et la compréhension de ce qui s'est passé. J'ai beaucoup apprécié.

J'ai trouvé Joachim un peu déconnecté parfois quand il laisse ses enfants ... mais on le serait à moins après avoir perdu une épouse tant de telle circonstance !
Excellent roman et je vais poursuivre la découverte de cet auteur avec enthousiasme
avatar
la grande astrance
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 402
Age : 62
Localisation : isere
Emploi/loisirs : psychomotricienne //le scrabble en ligne- astrance chez Word Biz
Genre littéraire préféré : les auteurs nordiques surtout les policiers
Date d'inscription : 15/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Theorin, Johan] L'écho des morts

Message par vally le Ven 5 Jan 2018 - 20:40

Je viens de terminer ce roman, et c'est vraiment un coup de coeur !
Dès les premières lignes, je savais que je ne lâcherai plus le livre avant la fin, et ça a été effectivement le cas !
Que dire ? J'ai beaucoup aimé cette ambiance mystérieuse, lourde, tout au long du livre.
Les personnages, on a l'impression de les connaître. On a l'impression de vivre aussi dans cette vieille maison hantée, près des phares.
Le côté surnaturel était juste comme il fallait, ce n'était pas trop (on ne tombait pas dans les clichés ou le déjà vu), ni trop peu (les fantômes sont régulièrement évoqués tout au long du livre).
Très beau roman, poignant, enivrant, très bien écrit.
La fin est assez floue, dans le sens où l'auteur fini proprement son histoire, mais on peut imaginer différentes suites, différents avenirs pour chaque personnage.

J'ai vraiment adoré.
Effectivement, ce roman n'est pas pour les lecteurs qui attendent trop de sensations, du gore ou un livre qui fasse peur au point d'en cauchemarder, il est plutôt dans le genre mystérieux, bien contrôlé, constant du début à la fin.

Ma note : 19.2/20
avatar
vally
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2147
Age : 31
Localisation : moselle
Emploi/loisirs : secrétaire médicale
Genre littéraire préféré : policier !
Date d'inscription : 17/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Theorin, Johan] L'écho des morts

Message par Cassiopée le Ven 17 Aoû 2018 - 21:14

Mon avis


La couverture monochrome de ce roman m’a tout de suite interpelée. J’aime le bleu, tous les bleus, le bleu ciel d’orage, le bleu étoilé, le bleu marin, le bleu entre chien et loup lorsque la nuit gagne sur le jour….Je n’avais pas encore vu le bleu des yeux de l’auteur ;-) J’ai plongé dans le bleu de cette première page et dans le livre en même temps comme attirée (inexplicablement je l’avoue) par un aimant…. Et dès les premières lignes, j’ai été envoûtée, mais aussi « enveloppée » par l’atmosphère créée par Johan Theorin…..

L’auteur est suédois et il situe son intrigue sur l’île d’Öland, en Mer baltique, où vit la famille de sa mère. Il y a fait de nombreux séjours et a sans aucun doute puisé son inspiration dans le folklore et les légendes transmis en héritage…. Ce lieu est surnommé «l'île du soleil et des vents ». Öland peut être douce, accueillante et gaie quand il fait beau mais dure, hostile et sombre quand l’hiver est là. C’est alors, le froid, la mer glacée, les congères qui dominent et la nature reprend le dessus, sauvage, indomptable.

Deux phares dont un éteint, une plage, un bout de lande, les deux battus par les vents, une maison, une grange et beaucoup de travaux de rénovation à faire et surtout l’horizon à perte de vue. Voilà un challenge intéressant pour les Westin et leurs deux enfants qui ont décidé de quitter Stockholm. Remettre en état des habitations, c’est leur dada, ils aiment ça et puis Katrine, la jeune épouse, retrouve ainsi un peu ses racines familiales. Ils s’installent en août, et le père de famille vient définitivement en octobre le temps de finir son boulot dans la grande ville. On leur parle de légendes, de croyances liées à leur habitation et aux phares , suite à des naufrages en mer mais rien ne les perturbe. Ils sont jeunes, beaux, emplis d’énergie, que peut-il leur arriver ? Ils ont choisi, en conscience de laisser derrière eux le bruit, l’agitation pour venir dans ce coin perdu mais si beau quand tout vous sourit….alors les racontars ne les atteignent pas….

Et un jour, tout bascule, le bonheur n’a pas duré… Katrine est retrouvée noyée, chute accidentelle, meurtre, que s’est-il passé ? Joakim, le jeune papa sombre dans un profond mal-être accompagné d’un certain malaise. Livia, sa fille, semble avoir des visions, la porte de la grange fermée chaque soir est parfois ouverte, il y a des bruits bizarres mais il est tellement fatigué, que croire, que penser ? Tilda, une policière fraîchement nommée est chargée de faire un rapport sur les faits. Elle rencontre régulièrement son grand oncle Gerlof qui a toujours vécu là. Il a plus de quatre-vingts ans, l’esprit affuté, et lui apporte une aide précieuse par ses connaissances du terrain, de la météo et des mœurs du coin. Elle a bien besoin d’un coup de main, Tilda, vu qu’elle se pose des questions sur la noyade et qu’elle doit également enquêtera sur une série de cambriolages… tout en essayant de régler ses problèmes personnels.

L’écriture de Johan Theorin vous pénètre, vous englobe. Il installe à petites touches une ambiance. Tous les sens sont sollicités. Vous sentez que quelque chose vous effleure tant vous vous identifiez aux personnages, puis les sons, les goûts, les odeurs, les paysages arrivent et sont présences…. Et vous êtes là-bas, à trembler, écouter, vibrer au moindre écho, écarquillant les yeux dans le noir… Le style et le phrasé sont indéfinissables, ils vous plantent un décor tellement visuel, vivant, qu’ils magnifient ceux qui y vivent donnant une aura particulière aux individus habitant cette île. L’auteur introduit habilement une toute petite part de fantastique à son récit, glissant également des événements du passé que nous découvrons dans certains chapitres. Cela apporte à l’ensemble une approche encore plus « feutrée », empreinte de mystère, de silences, d’échos …. et chut….écoutez…..ou plutôt lisez…..

_________________
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9992
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Theorin, Johan] L'écho des morts

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum