Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Massarotto, Cyril] Cent pages blanches

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez vous apprécié cette lecture?

53% 53% 
[ 9 ]
41% 41% 
[ 7 ]
6% 6% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 17

Re: [Massarotto, Cyril] Cent pages blanches

Message par karine le Mer 11 Juil 2012 - 9:42

je l'ai lu dés qu'il est sortit en poche et comme tous les romans de cet auteur, je l'ai adoré! je vous le conseille pour flâner au soleil cet été!
avatar
karine
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 503
Age : 40
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : lecture,peinture et art contemporain
Genre littéraire préféré : romans divers et variés
Date d'inscription : 05/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Massarotto, Cyril] Cent pages blanches

Message par chocolette le Mer 19 Sep 2012 - 18:51

Un petit livre sans prétention, une idée originale, une lecture détente.
Il y manque un peu plus de profondeur, n'empêche j'ai passé un bon moment!
avatar
chocolette
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3784
Age : 66
Localisation : Hainaut.Belgique.
Emploi/loisirs : lecture,promenade,cinéma,mots fléchés.
Genre littéraire préféré : Policier et un peu de tout...pas de SF!
Date d'inscription : 13/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Massarotto, Cyril] Cent pages blanches

Message par virgule le Mer 19 Sep 2012 - 20:23

Courte critique, chocolette.
Tu nous laisses sur notre faim.

Mais bon, je comprends.
Parfois, pour certains livres, on n'a pas grand chose à dire, ou pas envie de s'attarder...
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Massarotto, Cyril] Cent pages blanches

Message par Skritt le Mer 3 Avr 2013 - 20:07

Mon avis :

100 pages blanches est un roman qui ne déroge pas au style de Cyril Massarotto.

Trois adultes, frères et sœurs, héritent de leur grand-père. Les jumelles se partagent le compte en banque et les propriétés immobilières, le frère récupèrent un carnet avec cent pages, vierges de toutes inscriptions. Il est vrai que le grand-père perdait un peu la temps ces derniers temps, mais de là à se moquer du garçon qu'il a élevé comme son propre fils.

Rapidement, le carnet se révèle être un héritage plus grand et plus précieux que quelques centaines de milliers d'euros. Et lui seul peut accéder à son pouvoir. Celui de ressusciter les souvenirs enfouis dans la mémoire pour les revivre une dernière fois.

Le roman entre immédiatement dans l'histoire, les présentations se font avec les personnages et l'héritage arrive avec son lot de déceptions et de découvertes. L'histoire fait place à la magie de la nostalgie, celle que vous avez peut-être quand vous feuilletez de vieux albums de photos ou quand vous ouvrez une vieille boîte de chaussures où sont enfouis des objets qui vous font revivre votre madeleine de Proust.

Les personnages sont intéressants et les deux amis sont attachants, et d'autres sont irritants. Bien décrits, on s'en fait une image très proche de celle que l'auteur avait.

L'écriture est facile et très fluide. Le roman est court et en un rien de temps il se dévore.

L'histoire est belle, avec des rebondissements crédibles, cohérents, malgré l'aspect fantastique du carnet.

Le roman possède une morale, que peut-être vous vous appliquez consciemment ou inconsciemment, mais pour les autres qui se refusent à vivre vers l'avenir, les souvenirs ne se remémorent que s'ils sont vécus. Mon passage préféré dans ce roman est assez court, mais je l'ai trouvé intense ; c'est lorsque Mick et Louise offre la montre.

En somme, Cyril Massarotto nous offre un magnifique roman comme il sait si bien les écrire, bourré d'émotions, de rires, de larmes, et aussi de candeur, de naïveté, et beaucoup d'amour.
avatar
Skritt
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 171
Localisation : Flassans
Date d'inscription : 23/05/2011

http://skritt.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Massarotto, Cyril] Cent pages blanches

Message par Adelas le Mar 11 Juin 2013 - 22:06

Alors ... Je l'ai lu il y a deux mois environ. La quatrième de couverture m'a tout de suite plu et intrigué. Je l'ai donc pris et lu.
Les thèmes abordés sont intéressants, indéniablement (rapport passé/présent, l'argent en héritage ou un tel leg ...). Cependant, j'avoue ne pas avoir été transporté je suis resté "sur ma faim" comme on dit. Ce n'était pas assez développé pour moi, il manquait quelque chose ... De plus, l'écriture est assez simpliste.
J'ai mis donc "bon", ça m'a tout de même diverti, mais sans plus.
avatar
Adelas
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 601
Age : 22
Localisation : Aix en Provence
Genre littéraire préféré : Tout.
Date d'inscription : 08/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Massarotto, Cyril] Cent pages blanches

Message par virgule le Mer 26 Juin 2013 - 18:56

Info pour celles et ceux qui ont lu ce livre : l'adaptation télé passe ce soir sur France 2.

Comme il s'agit d'un téléfilm, il sera certainement possible de le (re)voir ensuite en replay pendant 7 jours sur le site de francetv.
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Massarotto, Cyril] Cent pages blanches

Message par malo le Mer 26 Juin 2013 - 21:41

Merci, Virgule,c'est le seul jour où je rentre assez tôt pour le programme du soir, je ne vais pas manquer ce rendez-vous...
avatar
malo
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3193
Age : 53
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Lecture
Genre littéraire préféré : Un peu de tout sauf fantasy
Date d'inscription : 02/08/2010

http://lespassionsdemalo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Massarotto, Cyril] Cent pages blanches

Message par Crockyx le Mar 13 Mai 2014 - 19:39

Ce livre est une bulle littéraire: légère, fraîche, donnant le sourire voire le rire et surtout humainement intelligente  Very Happy   
L'histoire est originale et simple, les personnages beaux et ordinaires: l'auteur parvient à mêler des notions apparemment divergentes avec beaucoup  de talent !

08/10 et beaucoup apprécié  hi


Citations:

"Puis la torpeur ambiante aidant, nous nous sommes tus, laissant le temps passer. Un  temps plus lent que d'habitude: des secondes fainéantes, des minutes qui ne se pressent pas. Sans doute parce que dans cette maison, il n'y a personne pour les compter."

"Au bout d'un moment je lui ai dit qu'elle me fatiguait avec son histoire d'horloge biologique; du coup elle est allée demander l'heure au voisin, et elle l'a eu son enfant. Avec lui."

"Entre mecs on se dit que les mots ne servent pas à grand chose, qu'on a qu'à laisser ça aux femmes. Entre mecs, on se trompe"

"Je ne lui ai jamais dit que je l'aimais; peut-être parce que je l'aimais trop. Je l'aimais comme s'il était plusieurs"
avatar
Crockyx
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 669
Age : 55
Localisation : LYON
Emploi/loisirs : Consultant / Photo
Genre littéraire préféré : Tous les genres selon mon humeur !
Date d'inscription : 15/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Massarotto, Cyril] Cent pages blanches

Message par titibus le Jeu 12 Nov 2015 - 16:43

J'avais besoin de lire quelque chose de léger, et mon choix est tombé sur ce roman.

Très bon choix finalement, c'est très frais, léger, facile à lire, mais cela donne à réfléchir tout de même.

Je savais que je pouvais compter sur Cyril Massaroto pour me changer les idées, et je vais continuer à faire appel à cet auteur dont il me reste plein de roman à découvrir.
avatar
titibus
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 935
Age : 47
Localisation : nord
Emploi/loisirs : Assistante maternelle/Musique/randonnée
Genre littéraire préféré : roman
Date d'inscription : 02/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Massarotto, Cyril] Cent pages blanches

Message par Eiger le Sam 20 Fév 2016 - 13:32

Dans les premières pages, le jeune homme, héros de notre livre ne porte pas de prénom, nous ne le saurons jamais ...
Cependant, sa vie est un vrai yoyo !!!

Décès de son papi !
Puis déception immense lors de la lecture du testament !

Et puis la découverte du pouvoir du carnet magique ...

De ce fait, nous aussi nous vivons un véritable ascenseur émotionnel grâce à ses souvenirs, l'amour qu'il tisse avec Clarisse et son amitié avec Mick.

On touche du doigt, dans ce livre, les émotions du passé et celles de l'avenir.
Comment l'un et l'autre sont liés et doivent rester à l'état d'équilibre sans quoi, se retourner trop souvent sur son passé peut empêcher les merveilles de l'avenir ...

Je vous souhaite autant de plaisir à le lire que j'en ai eu help

_________________
Fini : "Le cercle" - Dave EGGERS - bientôt ma chronique sera posté Very Happy 
En cours  study : "Le monde m'attend" - MIANNAY

Challenge PàL 2017 : 100% !!!! Mais je n'arrête de lire Wink
avatar
Eiger
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1049
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Massarotto, Cyril] Cent pages blanches

Message par Fleya le Ven 29 Sep 2017 - 23:25

Après le décès de son grand-père, le héros se voit transmettre pour tout héritage un banal carnet de cuir vierge... qui se révèlera avoir un pouvoir immense : permettre à son propriétaire de revivre des souvenirs.
j'ai été touchée par cette histoire peu ordinaire. Je me suis demandée quels souvenirs j'aurais souhaité revivre avec intensité si j'avais eu ce fameux carnet? effectivement, on partage toutes les émotions de notre héros, son désir de revivre son passé plutôt que d'affronter une vie sentimale compliquée.
une belle découverte pour moi
Ma note : 7/10

"Moi, j'aimais bien avoir quelqu'un au-dessus, comme une bonne conscience qui veille sur la mienne, cette présence rassurante qui ne cessera jamais de nous aimer. Un parent qui nous aime,
c'est comme un sourire attendri qui plane au-dessus de nos têtes : quand on va mal, il suffit de lever les yeux pour être réchauffé à l'intérieur."

avatar
Fleya
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1364
Age : 37
Localisation : Sud de la France
Emploi/loisirs : Cadre
Genre littéraire préféré : je lis de tout...
Date d'inscription : 11/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Massarotto, Cyril] Cent pages blanches

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum