Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Barrios, Edouardo] L'enfant qui devint fou d'amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Barrios, Edouardo] L'enfant qui devint fou d'amour

Message par Invité le Ven 16 Avr 2010 - 15:54

« L'enfant qui devint fou d'amour » et « pauvre laid » Edouardo Barrios



Genre litteraire: Romans chiliens
année: 1915
96 pages
Editions: La fosse aux ours

Traduit de l'espagnol par François Maspero




Résumé:

L’enfant qui devint fou d’amour est le journal intime d’un enfant que sa passion pour une femme, la belle Angélica, mène à la folie.
Publié en 1915, ce court roman, d’une rare sensibilité et d’une grande tendresse, décrit de façon implacable les étapes de la démence qui s’empare de cet enfant : les insomnies, l’apathie, la douleur physique, les hallucinations et l’hystérie.
L’enfant qui devint fou d’amour est un livre culte au Chili : de génération en génération, les Chiliens chantent l’histoire de l’enfant qui se meurt d’amour.
On retrouve l’univers de Barrios dans Pauvre laid, la chronique épistolaire - plus amère que douce - des amours impossibles d’un jeune homme disgracieux.


Mon avis:
Ce charmant petit livre est lu en 2 soirées, 1 pour chaque roman, chaque histoire!quand on la commence on la lit jusqu'au bout!

L'enfant qui devint fou d'amour, la force d'un témoignage, les mots de cet enfant, même si à notre époque, on pourrait facilement s'imaginer un adolescent à la place d'un enfant mais en 1915, un jeune de 13/14 ans était un enfant!
Oui il « se » rend malade pour une jeune femme dont il est fou amoureux,mais surtout ce livre nous laisse comprendre que il y a un autre secret, qui ronge cet enfant, un secret que il ne comprend pas mais évoque tout de même, il ressent de la haine envers sa personne, il est profondément triste,triste de naissance peut être, il est différent , fragile, au point d'en devenir fou!
Laissez vous emporter par ses confidences!


Pauvre laid, un roman épistolaire où on découvre les pensées de deux demoiselles, Isabel,jeune femme courtisé par le pauvre laid, José et Luisita la petite soeur de Isabel!
Mon dieu que ce roman m'a touché,il y décrit toute la méchanceté dont l'être humain est capable,il est bien la seule espèce vivante sur terre à être capable de telle ignominies sans limites,la petite Luisita en est un symbole cuisant! Nous avons tous été méchants un jour, moqueur, et là on a en face de soit ce que nous sommes dans ces moments là...pas de quoi être fiers!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum