Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Gonzales, Guillaume] La bataille des forts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez vous apprécié cette lecture?

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 3 ]
50% 50% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 6

[Gonzales, Guillaume] La bataille des forts

Message par Pinky le Lun 19 Avr 2010 - 10:17

La bataille des forts



Policier

292 pages édité chez Kyklos en mars 2010

Résumé

Quel rapport peut-il bien y avoir entre un dessinateur de comics, une devineresse indienne, un patient atteint d'hypermnésie et un tueur aux desseins mythologiques ? En apparence aucun... Si ce n'est que lorsque Cassandre, la prophétesse, annonce à Arthur White, l'auteur de La bataille des forts, que sa fille Jenny court un grand danger, et que celle-ci se fait assassiner peu après, le dessinateur plonge dans les abîmes de la dépression. Interné, il fait la rencontre de Pharos Narrow, un patient dépassé par sa mémoire infaillible qui, touché par la douleur de son nouvel ami, va déployer l'étendue de ses facultés mentales pour retrouver l'assassin. Tandis que l'insaisissable Allan Nero, héros de sa propre odyssée, poursuit son macabre périple à travers les États-Unis, il ne se doute pas que le trio va se lancer dans un jeu de pistes et stopper son voyage. Polar à la poésie froide et sombre, La bataille des forts renouvelle le genre du roman noir.

Mon avis

N'étant pas une adepte des policiers, je ne serai peut être objective ou du fait de cela, j'attends encore plus à être surprise par un suspense, une ambiance particulière... Bref, c'est un livre qui se lit vite mais sans rebondissements notoires, l'histoire pose des actes côte à côte sans explication ou sans être reliés entre eux... avec des descriptions parfois "malsaines" des crimes...

Cependant, j'aime beaucoup l'idée du monde de la BD, ce qui fait que je peux aussi me demander, si ce n'est pas deux BD qui se côtoient, l'une faisant appel à l'autre dans la première partie puis inversant les rôles dans la seconde... J'aurai aimé que les personnages soient un peu plus creusés, ils sont survolés je trouve. J'aurai aimé en savoir plus sur mon personnage préféré qui est Pharos, j'ai découvert un nouveau terme... Les personnages sont décrits à grands coups de crayon, de la même manière qu'Arthur crée ses personnages quand vous le lisez en pleine action... en tout cas, le côté aérien de l'écriture, la police choisit pour le livre, la construction du livre, ainsi que les descriptions me font penser au style télégraphique utlilisé dans la BD. Pour pousser le trait plus loin, j'aurai aimé trouver plus de dessins de Jean-Marie Minguez pour illustrer le propos.

En fermant le livre, j'ai un sentiment d'inachevé, la fin est pour le coup surprenante... est-ce un appel pour une suite ? Je confirme c'est un polar froid dans tous les sens du terme, mais je n'ai point trouvé de poésie à tout cela. J'ai beaucoup aimé les références à la mythologie...

A vous de voir, pour les accros au polar ...

Merci à Kyklos qui m'a permis de découvrir une nouvelle maison d'édition que je ne connaissais pas et par leur envoi, leur catalogue que je ne manquerai pas de feuilleter.
Un grand merci au forum pour cette nouvelle expérience.


Dernière édition par Snoopinette le Lun 19 Avr 2010 - 10:24, édité 1 fois (Raison : Ajout de sondage)
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gonzales, Guillaume] La bataille des forts

Message par Elyuna le Lun 19 Avr 2010 - 13:06

Je remercie dans un premier temps les Editions Kyklos et le forum PartageLecture pour m'avoir permis de découvrir ce livre et cet auteur.



Ce livre est écrit dans un style que je n'ai l'habitude de cotoyer, de nombreuses figures de styles et des tournures de phrases qui ont été dans un premier temps déroutante et après avoir passé les premiers chapitres à relire certains passages pour être sûre de les comprendre, je me suis immergée dans cette lecture qui s'est révélée très agréable.

Les chapitres sont de longueurs très inégales suivant quel personnage nous suivons et à quel moment de l'histoire nous en sommes, donnant un rythme fort agréable à cette lecture. Malgré des chapitres un peu longs, des coupures sont présentes régulièrement ce qui permet de souffler et de mieux apprécier les péripéties des personnages.


Les personnages, ensemble hétéroclite qui n'ont à priori aucun rapport comme le dit la quatrième de couverture, vont se croiser et évoluer les uns par rapport aux autres, donnant place à l'intrigue.

Le personnage qui a le plus retenue mon attention est Pharos, personne incomprise des autres à cause de son hypermnésie qui au final s'est enfermé dans un hôpital psychiatrique pour ne pas se perdre dans l'humanité qui le refuse. Il a un côté attachant par toutes les actions qu'il va mettre en place pour aider Arthur, l'auteur d'une série de bandes dessinées qu'il apprécie. C'est une volonté presque obsessionnelle qui le pousse à rechercher le meurtrier de la fille de celui qu'il considère comme son ami. On découvre au fur et à mesure des pages son histoire et son passé, nous permettant de mieux le comprendre et de plus encore à s'attacher à celui qui a réussi à s'en sortir grâce à son don hors de commun.
Bien entendu, il n'a pas que des qualités, et à certains moments de l'histoire, il peut passer comme énervant face à cette obsession qui ne le quitte plus et qui le fait raviver des souvenirs qui ne souhaiteraient pas se voir sur le devant de la scène.

Arthur est un personnage que j'ai eu du mal à cerner, héros normalement de cette histoire, tout tournant autour de lui, je l'ai trouvé trop effacé, peut être un fait volontaire du à sa condition de dessinateur, vivant dans un autre monde, un autre temps. J'ai trouvé également sa remontée un peu rapide mais l'histoire fait souvent des bonds en avant, sûrement l'explication de cette impression.

Cassandre, la devineresse indienne au final n'a que très peu sa place dans l'histoire et j'ai trouvé cela bien dommage malgré le fait que sa description m'est laissée très songeuse. Je pense que c'est un personnage qui pourrait devenir principal dans un autre livre, une suite pourquoi pas à ce livre. Cassandre est très prometteuse, et j'espère qu'elle sera exploiter à sa juste valeur.

Allan, le tueur psychopathe dans toute sa splendeur qui réalise les crimes sans se rendre compte du mal qu'il fait, étant simplement possédé par le but de ses actes, le fait de se rapprocher des dieux. Un premier meurtre non prémédité et voilà que son esprit fragile s'y complait et la machine infernale est enclenchée.
J'ai aimé lire ce qu'il écrivait dans son journal, ce qui nous rapprochait encore plus de lui et de son mode de pensée qui aurait pu être plus exploité mais qui laisse le lecteur dans son imaginaire propre, ce que j'aime dans les livres.


L'histoire est divisé en deux parties, la première composée des meurtres, de la descente aux enfers d'Arthur et des premières enquêtes jusqu'à un bond dans le temps pour la deuxième partie, beaucoup plus calme.
Le style est un peu décousu, les différentes péripéties des personnages se trouvant les unes à la suite des autres sans réel lien au départ avant que tout se mette en place et que chacun apporte sa pierre à l'édifice de l'histoire finale. Même le personnage qui pourrait paraître le plus inutile trouve son intérêt et intervient dans cette histoire d'une manière ou d'une autre.

La fin m'a fait sourire, peu conventionnelle bien qu'un peu attendue par les différentes actions s'étant mises en place juste avant. Peut être même est-elle trop rapide à mes yeux de lectrice mais la laissant de la sorte permet de faire marcher une nouvelle fois notre imagination.


J'ai beaucoup aimé ce livre, cette histoire et ces personnages peu communs, surtout en ce qui concerne Pharos. Malgré un début un peu chaotique dans la compréhension de mon côté, j'ai vraiment apprécié le style de l'auteur et j'espère pouvoir lire un autre livre de lui et pourquoi pas la suite de "La bataille des Forts".
Ce n'est pas un véritable coup de coeur mais un véritable plaisir à l'avoir lu I love you

_________________
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."
Mark Twain


Very Happy  drunken  Very Happy
avatar
Elyuna
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4617
Age : 28
Localisation : Grenoble
Emploi/loisirs : Infirmière
Genre littéraire préféré : Un peu de tout.
Date d'inscription : 05/03/2010

http://lecturesdelyuna.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gonzales, Guillaume] La bataille des forts

Message par Saphyr le Jeu 22 Avr 2010 - 23:47

Tout d'abord un grand merci aux Editions Kyklos et à PartageLecture pour m'avoir donné la chance de participer à ce partenariat (mon premier Smile).

Mon avis :

J'ai trouvé ce livre agréable à lire, avec une écriture directe et fluide, même si le style est un peu trop sec à mon goût. J'ai eu du mal à visualiser les scènes, les personnages, à suivre les actions enchaînées un peu à la va-vite (un rappel des cases hétéroclites si chères à l'industrie du comics ?).

Le choix des personnages est pour le moins original : un adolescent sociopathe et fan de mythologie, un hypermnésique accro à la justice, un dessinateur de comics, une voyante, un hypnotiseur, un voleur à la tire, une arnaqueuse vagabonde... Autant de personnalités improbables, autant de super-héros et de super-vilains, qui se croisent, se défient, collaborent.
Quand à l'histoire, plus que son suspense limité (le premier effet de surprise passé, les dénouements successifs sont prévisibles), son intérêt réside dans l'illusion d'omniscience que l'auteur donne au lecteur. Pour paraphraser le mythique "SpaceBalls" de Mel Brooks : "Le héros ignore (mais nous, nous savons)..." Very Happy
On attend le choc, l'impact, entre les forces du bien et l'axe du mal. On attend... "La bataille des forts"...

Car ce livre est finalement un comics transféré dans le monde réel, une histoire simple, manichéenne, avec des méchants très méchants et des gentils très gentils (un peu fêlés tout de même, mais c'est le propre du super-héros), avec un parfum de Silence des Agneaux indéniable. D'ailleurs, l'auteur joue sur le parallèle troublant entre l'histoire écrite par Arthur et celle qu'il lui fait vivre. Son oeuvre et sa vie se déroulent en miroir l'une de l'autre.

On peut seulement regretter que les personnages n'aient pas été davantage approfondis. Même Pharos, personnage clef de cette histoire (le maître de la forteresse, le guide de "La Bataille des Forts"), n'est qu'effleuré. Et quitte à suivre les tribulations du Voyageur, d'un maniaque du crime, j'aurais aimé entrer davantage dans son histoire, dans ses blessures secrètes et enfouies, aller aux racines du mal, et pas seulement subir ses délires froids de psychopathe.

Un bon livre cependant, à mi-chemin entre comics et polar, qui me laissera un souvenir très plaisant.

Ma note : 6/10
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 38
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gonzales, Guillaume] La bataille des forts

Message par PetitePrincesse le Lun 26 Avr 2010 - 23:49

En tout premier et pour être sûre de ne pas oublier, un grand merci à Kyklos et Partage Lecture pour ce nouveau partenariat, qui est, à n'en pas douter, encore une belle découverte! Very Happy

La bataille des forts... C'est d'abord une couverture des plus simples, de même genre que celle des autres livres de l'éditeur, mais que j'apprécie beaucoup. Le contraste entre le blanc et le noir de l'écriture, celui entre le fond clair et le bandeau foncé, qui lui-même rappelle le fond blanc avec le nom de l'éditeur de cette couleur, l'écriture que j'aime beaucoup, ... L'ensemble forme un tout très "artistique", à la fois sobre et intriguant.
Bref, tout ça pour dire en clair, que dès le premier coup d'oeil, la jolie présentation m'a mis l'eau à la bouche.

Ensuite, il y a le dessin qui, chez d'autres, aurait été choisi pour illustrer la couverture, et ici se retrouve à l'intérieur du livre, caché pour qui ne prendra pas la peine de feuilleter l'ouvrage. Que signifie cette illustration? Ma curiosité est un peu plus profondément piquée.

Après, l'introduction, appélée ainsi faute de trouver un terme plus approprié, à laquelle je n'ai honnêtement pas compris grand-chose, et qui après lecture, me laisse toujours aussi sceptique.
Elle me permet néanmoins de découvrir la police, qui diffère un peu de celle dont on a l'habitude de voir, mais qui n'est pas moins agréble (au contraire!)

Et "enfin", l'histoire débute.
Tout d'abord, j'ai de suite particulièrement affectionné le style, même si j'ai découvert bon nombre de mots dont j'ignorais complètement l'existance (si j'avais eu le courage d'interrompre ma lecture, j'aurais sans doute consulté mon dictionnaire pour en apprendre la définition exacte, mais il était trop loin, et les phrases et l'histoire m'ont happée dès les premières lignes, m'empêchant de faire autre chose que de continuer). Le style donc, m'est apparu à la fois simple et alambiqué. Simple pour moi parce que j'ai trouvé qu'il se rapprochait beaucoup de la façon dont moi, j'aurais pu écrire: des phrases parfois trop longues pour être complètement claires du premier coup, mais une fois les règles de synthaxe remémorées, parfaitement limpides. Alambiqué parce que, effectivement, les phrases sont souvent longues et tarabiscotées (ce qui, vous l'avez surement compris, ne me gène nullement) et aussi à cause du vocabulaire inconnu employé par moment.
Après, la façon dont est construit le récit: on suit toute une pléiade de personnages, tous différents. Moi qui aime les récits à voix multiples, j'ai été comblée Razz A priori sans liens, on voit apparaître au fur et à mesure des connexions entre eux, parfois juste pour une collaboration, parfois pour construire une vraie relation.
Sur l'histoire en général, je dirais que le synopsis m'a plu, mon côté dérangé du cerveau a bien aimé suivre les personnages un par un, pas toujours dans l'ordre chronologique des choses.
Effectivement, on pourrait déplorer une chute un peu rapide mais dans l'ensemble, ce n'est pas ce que je retiendrais. Mon attention s'est plutôt portée sur l'approche du monde des comics, un monde que je ne connais pas du tout et qui m'a beaucoup intéressée, et aussi à la visite des Etats-Unis que l'on effectue à travers l'histoire des personnages. Elle est très précise et montre une bonne connaissance des lieux, un bon point pour l'auteur, sans nul doute.
Mon côté perfectionniste me pousse à faire remarquer ce seul point négatif: une coquille (car je me refuse à penser à une faute d'accord) qui m'a sauté aux yeux vers la fin, me surprenant d'autant plus que ne m'y attendais pas du tout, m'étant habituée au style et au vocabulaire très soignés...

Bref, c'est avec ce livre que j'ai découvert non seulement l'auteur, mais aussi la maison d'édition. Je ne doute pas que si la suite que laisse supposer la fin du livre voit le jour, je la lirais avec joie, et ce n'est pas le dernier ouvrage édité par la maison que je savourerais, j'en suis sûre!
avatar
PetitePrincesse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4403
Age : 26
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Editrice scientifique / lecture (évidemment ^^)
Genre littéraire préféré : surtout SF et fantastique, jeunesse, mais ouverte à plein d'autres choses
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gonzales, Guillaume] La bataille des forts

Message par PetitePrincesse le Lun 26 Avr 2010 - 23:57

Qui n'a pas voté dans le sondage? il n'y a que 3 votes en comptant le mien scratch
avatar
PetitePrincesse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4403
Age : 26
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Editrice scientifique / lecture (évidemment ^^)
Genre littéraire préféré : surtout SF et fantastique, jeunesse, mais ouverte à plein d'autres choses
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gonzales, Guillaume] La bataille des forts

Message par Pinky le Mar 27 Avr 2010 - 10:19

ne cherche pas PetitPrincesse, c'est moi ! J'ai voté
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gonzales, Guillaume] La bataille des forts

Message par Invité le Dim 2 Mai 2010 - 12:04

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Kyklos et le forum « partage lecture » pour ce partenariat, il m'a permis de lire mon premier polar et de découvrir le plaisir de suivre une intrigue de la sorte. Je n'ai aucune référence pour comparer ce polar à un autre mais je sais qu'il m'a plu!
Bien sûr j'ai été frappée par la violence des actes criminels qui composent ce livre, la folie du meurtrier, Allan Nero, empreinte de mythologie et de quêtes divines, on se dit surtout qu'en réalité des personnages de la sorte existent, ça ne rassure pas du tout. Mais la « folie » a aussi du bon, quand on voit le résidant d'un asile psychiatrique, Pharos, mettre tout les moyens qu'il a en œuvre pour retrouver un assassin, avec une obstination maladive mais efficace.
J'ai particulièrement apprécié l'enchainement des diverses scènes. L'auteur semble nous faire voyager entre les lieux, le temps et les personnages, comme le fait Allan, le serial killer, surnommé « le voyageur ». Ainsi, ce recueil reste dynamique. Nous n'avons pas le temps de nous ennuyer sur un fait, de nous lasser d'un lieu, de nous éterniser sur la vie d'un même personnage, bien que vers la fin, quelques passages restent un peu longs comme les aventures de Pharos à Las Vegas.
À la fin, tout s'accélère subitement et tout va un peu trop vite,j'aurais souhaité que la scène finale soit plus développée, plus intrigante ,que l'auteur s'attarde sur ce que nous attendons tous au fil de ces 280 pages de lecture, ce qu'il adviendra de Allan Nero? J'aurais aimé savoir ce qu'il advient de l'intrigante Carolina...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gonzales, Guillaume] La bataille des forts

Message par Thot le Sam 8 Mai 2010 - 23:46

Voici un message de l'éditeur:

"Kyklos Editions vous remercient d'avoir pris le temps de participer à ce partenariat ; nous sommes heureux de constater votre grande ouverture d'esprit à tous, ainsi que la qualité de vos avis.
En tant qu'éditeur indépendant, nous nous battons pour faire émerger des textes au contenu dissonant qui n'auraient aucune chance de voir le jour sans l'aide des lecteurs . Merci de nous y aider et d'y contribuer par l'intérêt que vous leur portez.
Amicalement
Virginie"
avatar
Thot
Admin

Féminin
Nombre de messages : 6053
Age : 37
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Je lis de tout, mais j'aime moins la science-fiction.
Date d'inscription : 02/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gonzales, Guillaume] La bataille des forts

Message par Invité le Sam 8 Mai 2010 - 23:47

hi ooh ça fait plaisir d'avoir un retour positif, bisou bises à Virginie bisou

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gonzales, Guillaume] La bataille des forts

Message par PetitePrincesse le Dim 9 Mai 2010 - 1:38

Merci à vous et bonne continuation! :5<e:
avatar
PetitePrincesse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4403
Age : 26
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Editrice scientifique / lecture (évidemment ^^)
Genre littéraire préféré : surtout SF et fantastique, jeunesse, mais ouverte à plein d'autres choses
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gonzales, Guillaume] La bataille des forts

Message par takac le Mar 11 Jan 2011 - 20:45

Un polar d'un genre nouveau, c'est ainsi que je résumerais cette lecture.

Nouveau, car on connait le coupable et on le suit même dans ses aventures. Ceci arrive parfois dans ce genre, mais ici on suit tour à tour différents personnages. Les pièces du puzzle se rejoignent petit à petit pour donner un suspens qui m'a tenu en haleine. Les scènes de violence sont décrites de façon dures et réalistes mais je trouve avec beaucoup de talent. Je n'ai pas ressenti de voyeurisme ou de curiosité morbide en lisant ces passages. Je suis rentrée dans le mental du personnage et ai ressenti son besoin de mettre en forme, ne prenant qu'à peine (voire pas) conscience qu'il enlève la vie. Le fait de changer de personnage est clairement indiqué et à aucun moment, je n'ai été perdue.

Nouveau, car le style d'écriture me paraît plus limpide, plus clair que les autres polars que j'ai pu lire. Au contraire, de ce que d'autres partageurs ont pu remarquer, j'ai trouvé la lecture très simple, très aérée. L'auteur n' a pas encombré de détails, il donne les faits et partage la psychologie des personnages. La police d'écriture et les grandes marges blanches entretiennent cette impression.
C'est vrai que parfois, on a l'impression de lire une bande dessinée sans dessin ! Au point de vue du scénario, mais quel talent de savoir donner à un livre une rythmique de bande dessinée !

Les personnages sont travaillés, humains, touchants. J'aurais aimé faire davantage connaissance avec Cassandre. C'est vrai que Pharos est attachant. Son intelligence va au delà de sa capacité incroyable. Malgré cela, il oublie parfois les bases nécessaires à une relation d'amitié et de confiance.

Bref, j'ai passé un très bon moment lors de cette lecture.Merci beaucoup pour ce concours qui m'a permis de faire encore une jolie découverte et l'acquisition de ces cartes qui sont de toute beauté.



Bref, j'ai passé un vrai bon moment party
avatar
takac
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1230
Age : 32
Emploi/loisirs : les chiens, la nature, lecture, musique
Genre littéraire préféré : romans nouveaux, historiques, autobiographies,
Date d'inscription : 21/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gonzales, Guillaume] La bataille des forts

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum