Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Fottorino, Eric] L'homme qui m'aimait tout bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez -vous apprécié ce livre?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Fottorino, Eric] L'homme qui m'aimait tout bas

Message par Invité le Dim 25 Avr 2010 - 13:46




L’homme qui m’aimait tout bas

Auteur : Eric Fottorino

Eric Fottorino est né en 1960 à Nice. Il est notamment l’auteur de 3 romans publiés chez Gallimard, Caresse de rouge (prix François –Mauriac), Korsakov (prix des libraires), et Baisers de cinéma (prix Femina).

Edition : Gallimard
Nombre de pages : 148
4ème de couverture :

Mon père s'est tué d'une balle dans la bouche le 11 mars 2008. Il avait soixante-dix ans passés. J'ai calculé qu'il m'avait adopté trente-huit ans plus tôt, un jour enneigé de février 1970. Toutes ces années, nous nous sommes aimés jusque dans nos différences. Il m'a donné son nom, m'a transmis sa joie de vivre, ses histoires de soleil, beaucoup de sa force et aussi une longue nostalgie de sa Tunisie natale. En exerçant son métier de kinésithérapeute, il travaillait «à l'ancienne», ne s'exprimait qu'avec les mains, au besoin par le regard. Il était courageux, volontaire, mais secret : il préféra toujours le silence aux paroles, y compris à l'instant ultime où s'affirma sa liberté, sans explication. «Ce sont les mots qu'ils n'ont pas dits qui font les morts si lourds dans leur cercueil», écrivit un jour Montherlant. Mais il me laissa quand même mes mots à moi, son fils vivant, et ces quelques pages pour lui dire combien je reste encore avec lui.

Mon appréciation :



Dernière édition par mimi54 le Sam 2 Avr 2011 - 0:01, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fottorino, Eric] L'homme qui m'aimait tout bas

Message par Véronique M. le Dim 25 Avr 2010 - 13:57

Merci Mimi je le note!
avatar
Véronique M.
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1657
Age : 48
Localisation : 04
Emploi/loisirs : prof d'écoles/ lecture randonnée jeux de société, puzzles
Genre littéraire préféré : un peu de tout, romans en tous genres,biographies, essais mais pas trop la science fiction.
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fottorino, Eric] L'homme qui m'aimait tout bas

Message par Cassiopée le Sam 17 Juil 2010 - 20:22

Challenge PB livre 6.

Mon avis
:

« Il est d’autant mieux devenu mon père que, de toutes mes forces et de toutes mes peurs, j’ai voulu devenir son fils. » « Il m’a appris la vie.»

Ce livre a été écrit par Eric Fottorino, en hommage au père qui l’a élevé. Il vient d’ailleurs de publier
« Questions à mon père » où il parle de son père biologique. (Merci Mimi Very Happy !!)
D’ailleurs peut-on dire « en hommage » ? Je n’en suis pas si sûre …
En effet, ce livre ressemble plus au questionnement personnel d’Eric Fottorino et aux différentes étapes que ce décès implique :
-accepter la mort
-regarder le mort
-aller chez le mort
-parler au passé alors que dans le présent, tout nous parle de celui qui n’est plus là…

Les questions lancinantes, se bousculent de chapitres en chapitres : pourquoi, qu’a-t-il fait juste avant, a-t-il pensé à moi, pourquoi n’ai-je rien vu rien senti, etc … et la plus douloureuse : aurais-je pu empêcher cela ?

A travers tous ces chapitres qui vont de la taille d’une page à plusieurs pages, on peut sentir qu’Eric Fottorino se demande si son père n’a pas choisi son « dernier acte d’homme libre ».
Diminué par une attaque cérébrale, presque ruiné, il ne voulait peut-être pas laisser la vieillesse l’approcher.
Eric Fottorino regrette d’avoir oublié de parler, d’être resté, par facilité, « en surface » … Après, c’est trop tard, il nous reste les questions … et les questions, il faut vivre avec ….

L’écriture est pudique, tendre, toute en retenue (voulue ou pas ?), quelques clins d’œil à leur histoire personnelle (Eric avait pensé, un temps, être kiné, comme son père adoptif mais finalement il parle souvent de lui dans ses livres à travers ses personnages masculins ….), quelques souvenirs … Cela reste assez léger.
C’est facile à lire bien qu’il n’y ait pas de dialogues.

Finalement Eric Fottorino a écrit pour laisser une trace de son père, pour essayer de comprendre, pour descendre au fond du gouffre mais, comme il le dit, rien n’est éludé, rien élucidé … Son père gardera a jamais sa part obscure et lui gardera ses questions …

NB : en bas de la page 90, l’évocation du titre, magnifique de poésie.
Spoiler:
"Tu m'aimais tout bas, sans effusion, comme on murmure pour ne pas troubler l'ordre des choses. Tu m'aimais tout bas, sans le dire, sans éprouver le besoin d'élever la voix. C'était si fort- la force de l'évidence- que tu ne l'aurais pas crié sur les toits."

avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9002
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fottorino, Eric] L'homme qui m'aimait tout bas

Message par Invité le Sam 17 Juil 2010 - 20:26

voilà l'exemple d'un beau billet, bien fouillé;
Tu as vu , ou du moins l'as tu retranscrit noir sur blanc, bien plus de choses que moi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fottorino, Eric] L'homme qui m'aimait tout bas

Message par Cassiopée le Sam 17 Juil 2010 - 20:31

Merci Mimi!
Sans ton avis, qui m'a parlé au coeur et donné envie de découvrir cet auteur, je n'aurais pas abordé ce livre ...
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9002
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fottorino, Eric] L'homme qui m'aimait tout bas

Message par encre de lune le Sam 17 Juil 2010 - 21:10

Vous me donnez envie de le lire, vais je le rajouter à ma LAL? Very Happy
avatar
encre de lune
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 605
Age : 43
Localisation : nord
Genre littéraire préféré : le roman
Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fottorino, Eric] L'homme qui m'aimait tout bas

Message par Cassiopée le Sam 17 Juil 2010 - 21:17

encre de lune a écrit:Vous me donnez envie de le lire, vais je le rajouter à ma LAL? Very Happy

Je vote pour! J'ai envie d'avoir ton avis!!!!
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9002
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fottorino, Eric] L'homme qui m'aimait tout bas

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum