Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Colin, Fabrice] A vos souhaits !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez vous apprécié cette lecture?

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Colin, Fabrice] A vos souhaits !

Message par Invité le Lun 3 Mai 2010 - 11:46

Introduction

Fabrice Colin est un auteur qu'il me tardait de lire depuis quelques temps. Vu que la lecture est pour moi un nouveau penchant, ou plutôt un retour aux sources, je me suis dit que je ne pouvais plus attendre plus longtemps, d'autant plus que Fabrice m'attire autant par son blog que par sa longue bibliographie agrémentée d'un bon nombre d'oeuvres de Fantasy, de SF et de Steampunk. C'est d'ailleurs un des auteurs français les plus prolifiques dans ce dernier domaine.
Bon alors, dés le début, dés la quatrième de couverture (ou "le", je ne sais pas si c'est féminin ou masculin), on voit qu'il s'agit d'un livre super comique, et on s'attend à un roman inspiré de la référence humoristique : Môssio Terry Pratchettito. On salive déjà en se disant qu'on va gouter à de la bonne poilade parodique. Oui et non. On rigole, mais Colin est si bon qu'il ne peut pas être considéré comme la pâle copie du Lord anglais.
Toute l'histoire se passe dans une ville-monde, Newdon, gouvernée par la reine Astoria. Déjà, ça sent bon le Londres Victorien. D'autant plus que Colin signe ici un beau mélange entre le XIXème siècle et le monde de la fantasy, peuplé de Gnomes, de nains, d'elfes magiciens, de gobelins et autres trolls en chapeau Haut de forme. A cela, il ajoute une petite mythologie très simple à comprendre et tout à fait délectable, avec un diable et trois déesses. Aussi simple que ça, et tant mieux.


"Fabriiiiiiiiiiiiiiiice !"

Intrigue

J'ai déjà donné les grandes lignes du roman : un univers Steampunk beigné dans la fantasy, où de nombreuses races vivent . Imaginez un monde où les zombis réclament le droit de vote ! Et c'est dans ce joli théâtre que le personnage principal, John Moon, contemple douloureusement l'insignifiance de sa vie parsemée d'échecs. Cet homme dépressif est l'entraineur de la plus mauvaise équipe de Quarteck (un sport populaire où les deux équipes doivent se mettre sur la gueule et planter des drapeaux en haut des tours qui composent le terrain). Le sort s'acharne contre lui, et c'est surement pour cela qu'il se retrouve toujours collé de ses amis Gloïn, un nain jardinier qui malgré tout serait incapable de garder des orties en vie, et Oriel, un elfe en étude de magie persuadé d'arriver à changer son chapeau noir en chapeau bleu marine très foncé. Ces trois pauvres individus se retrouve mêler à leur insu à un combat divin qui oppose le Diable lui même aux trois Déesses soeurs : La mort, la Nature, et la Magie. Forcément, avec une équipe d'antihéros pareil, on va pas bien loin. De son côté, le diable bénéficie de l'aide d'un suppôt nécromancien, Mordayken, le genre de magicien noir qui rigole maléfique en invoquant des monstres mais qui se coince néanmoins la robe dans les portières de fiacres. De tous les personnages qu'on peut rencontrer dans ce monde onirique et barge, pas à seul ne semble compétent en quoi que ce soit.





Intronisation

Alors, ce livre a vraiment été un plaisir de la première à la dernière page. En plus de l'histoire (qui ne nous ennuie jamais), on remarque facilement un style d'écriture tout à fait remarquable, surtout chez un auteur de fantasy. Et ce qui est le plus remarquable, c'est que cette noblesse de style est très bien mélangée avec un humour burlesque "so british". Mais ça n'est pas tout à fait comme Pratchett : Alors que Pratchett utilise surtout les mots, Colin utilise surtout le comique de situation et le contraste entre ridicule et beauté. Beaucoup de Quiproquo, beaucoup de personnages ridicules, mais cela n'aurait pas suffit si Colin n'avait pas la plume habile. Résultat, c'est un livre où on s'esclaffe tout haut, même dans les transports en communs. Et ça, c'est rare.
En plus du style, j'ai déjà fait comprendre qu'on avait une histoire haletante dans un monde farfelu mais très bien ficelé avec des personnages amusant mais attachants, des situations étonnantes et surprenantes. En moins de 400 pages, Fabrice nous fait voyager dans un monde inspiré du XIXème siècle dans lequel on s'immerge facilement : le monde politique, les sociétés secrètes, tout y est. Mais en plus de ça, il joue sur la structure même du livre. ça n'est pas un roman classique. D'ailleurs, il lance une réflexion sur l'existence du personnage : le héros rencontre un semblant de dieu : le type qui écrit ce livre et fait passer un sale quart d'heure aux personnages. Il apparait sous forme de gamin avec un masque de cochon. Le livre recèle de choses comme ça.





Intransigeance

Puisqu'il faut aussi ne pas non plus lancer trop de lauriers à Fabrice, il faut aussi savoir où le roman a été moins péchu. Je parlais tout à l'heure d'un roman déstructuré. En bien comme en mal : En effet, les principales étapes narratives académiques sont ici totalement mises de côtés : On ne peut pas décomposer le livre en grands mouvements. Les héros ne partent pas vraiment à l'aventure, ils sont dedans dés le départ mais mettent du temps pour s'en rendre compte. C'est peut être dommage, car on est assez déstabilisé par ce choix de l'auteur. On dira que c'est une structure peu conventionnelle qui a ses avantages mais aussi ses inconvénients.
Une autre remarque à faire mais qui est implicitement un compliment : On aurait aimé mieux connaître ce monde, qui semble avoir été inventé pour faire un jeu de rôle. On s'y immerge facilement grâce à l'écriture fluide, comique, onirique et romantique. Mais le problème de ce livre, c'est qu'il est trop court, et reste juste "divertissant". C'est dommage car Fabrice avait matière à faire beaucoup plus avec tout cela. Alors que de nombreux auteurs de Fantasy se lancent des des cycles interminables et des fresques dont on ne voit plus le bout, l'auteur nous régale d'un One-shot et s'arrête là. Quel dommage qu'un si bon auteur, si prolifique et imaginatif n'ait pas poussé cette aventure plus loin. Chaque chose a une fin. Et mes lectures me montrent que ce sont les meilleurs histoires qui se terminent peut être le plus rapidement.


Conclusion

Histoire : 7/10
Imagination : 8/10
Style : 9/10
Points forts : Un bon mélange de profondeur et d'humour dans un roman très bien écrit et tout à fait succulent
Points faibles : Une structure qui sort de l'ordinaire, et une histoire qu'on aurait voulu plus longue
Note Globale : 8,5/10
Pour qui ? : Pour tout ceux qui veulent découvrir le steampunk en se payant une bonne tranche !
Commentaire : C'était mon premier Colin et ça ne sera pas le dernier ! Ce livre est un vrai bijoux que je compte bien garder, et Fabrice Colin est un auteur qui m'a convaincu. Il a un véritable talent que j'éspère bien retrouver dans les autres oeuvres que j'ai de lui.


Orkan von Deck, votre serviteur passionné


Dernière édition par Olorin le Lun 3 Mai 2010 - 19:16, édité 2 fois (Raison : Ajout de sondage)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Colin, Fabrice] A vos souhaits !

Message par alexielle63 le Lun 3 Mai 2010 - 12:09

merci pour cette critique : je le note!
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Colin, Fabrice] A vos souhaits !

Message par Invité le Lun 3 Mai 2010 - 12:21

Je note aussi, j'avais déjà entendu parler de cet auteur, mais je n'ai encore rien lu de lui ; petit bémol, pas vraiment fan de la couverture

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Colin, Fabrice] A vos souhaits !

Message par phooka le Lun 3 Mai 2010 - 14:35

Ca faitlongtemps qu'il est dans ma liste d'achat celui là! Wink
avatar
phooka
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 313
Localisation : Grenoble
Genre littéraire préféré : fantasy/SF/fantastique et tout bon livre en général
Date d'inscription : 13/03/2010

http://bookenstock.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Colin, Fabrice] A vos souhaits !

Message par Invité le Lun 3 Mai 2010 - 20:09

Tu veux que je te dis Phooka ? Moi j'ai bien aimé le rouge et le noir, cela donne un côté romantique au livre-objet. Mais au fur et à mesure du livre, je me suis rendu compte que la couverture ne convenait vraiment pas à l'histoire. La grosse bêbêtte avec une couronne est très moche et les silhouettes des personnages nous font croire que ce sont des héros chevaleresques et aventureux. Alors qu'en réalité, ce sont de véritables buses !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Colin, Fabrice] A vos souhaits !

Message par phooka le Lun 3 Mai 2010 - 20:25

Je ne connaissais pas cette couverture, je connaissais que celle de J'ai Lu.
avatar
phooka
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 313
Localisation : Grenoble
Genre littéraire préféré : fantasy/SF/fantastique et tout bon livre en général
Date d'inscription : 13/03/2010

http://bookenstock.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Colin, Fabrice] A vos souhaits !

Message par Olorin le Lun 3 Mai 2010 - 21:56

N'oubliez pas de voter .

Personnellement, sa lecture m'a laissé bien moins enthousiaste que toi. Je l'ai lu il y a un bon moment maintenant, et je serais incapable de me souvenir de quoique ce soit. J'étais plus déçu qu'autre chose. A aucun moment je ne suis parvenu à vraiment rentrer dans l'histoire, et je n'ai jamais vraiment trouver l'ensemble amusant. Lu et posé dans un coin, presque aussi vite oublié.
avatar
Olorin
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 5401
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Doctorat.
Genre littéraire préféré : Fantasy, Urban-Fantasy et policier
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Colin, Fabrice] A vos souhaits !

Message par polarfan le Sam 27 Aoû 2011 - 19:49

J'ai personnellement beaucoup apprécié ce petit roman de fantasy très agréable à lire.
Certaines situations sont tordantes, et moi qui a beaucoup de mal à rire devant un bouquin, là je n'ai pu m'empêcher. Les malheurs du baron Mordayken, Jeannot Lapin membre de la F.O.L.I.E, les accès de bravoure de John V. Moon...
Plus encore que l'humour, ce que je retiendrai de ce livre c'est qu'il m'a fait voyagé. Je l'ai lu dans une période où je n'arrivais pas à entrer dans le moindre livre, tous me tombaient des mains, où je les lisais en les traversant, en mode automatique, sans être aucunement touché ou même concerné par l'histoire et les personnages.
Alors que là, en refermant A vous souhaits, je me suis rendu compte que je croyais à Newdon, qui me semblait un univers familier... le livre avait réussi à me transporter dans ce monde délirant, et je croyais aux personnages...
Certes, il y a cette structure un peu déroutante, et le fait qu'on ressort avec l'impression que malgré les nombreuses péripéties les personnages n'ont jamais commencé ce qui devait être une quête initiatique. Mais bon, ce n'est pas trop dérangeant pour la lecture qui en reste très agréable.

Pas un coup de coeur, mais presque, et quoi qu'il en soit un bon bol d'air frais pour moi. Very Happy
avatar
polarfan
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 22
Localisation : banlieue parisienne
Emploi/loisirs : étudiant; aime la lecture, le tennis, les sorties entre amis
Genre littéraire préféré : classiques, fantasy, romans, policiers : de tout
Date d'inscription : 18/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Colin, Fabrice] A vos souhaits !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum