Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Perry, Anne] Charlotte et Thomas Pitt - Tome 16: Pentecost Alley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur Pentecost Alley d'Anne Perry.

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Perry, Anne] Charlotte et Thomas Pitt - Tome 16: Pentecost Alley

Message par Sharon le Dim 16 Mai 2010 - 14:49



Titre : Pentecost Alley.
Auteur : Anne Perry.
Éditeur : 10/18.
Nombre de pages : 380.

Quatrième de couverture :

Deux ans après le massacre des prostituées de l’East End par Jack l’Eventreur, un tueur est de nouveau à l’œuvre dans le quartier de Whitechapel. Meurtres rituels dans les bas-fonds de Londres ? Qui sont les membres du Helfire Club dont un insigne a été trouvé près du corps mutilé de la fille de joie ? Et en quoi ce fait divers, somme toute banal pour l’époque, réclame-t-il l’intervention du commissaire Thomas Pitt ? Ce dernier va se trouver confronté à la puissante famille des FitzJames dont l’influence à Londres est telle qu’il n’aura pas droit au moindre faux pas. Que vaut en effet la parole d’une prostituées contre celle d’un FitzJames ?

Mon avis :

Je lis régulièrement les romans d’Anne Perry, et je ne m’en lasse pas. Il faut dire que je ne les lis ni à la suite ni dans l’ordre.

Pentecost Alley nous plonge immédiatement dans l’action et propose un final haletant. Entre ces deux extrêmes, nous aurons lu une enquête simple et tortueuse. Simple, parce qu’une fois les mobiles et les coupables identifiés, ils paraîtront évidents, presque logiques. Tortueuse, parce que vient se greffer un arrière-plan politique houleux, au point que le commissaire Pitt se trouvera sur la sellette et verra son intégrité mise en doute. Enquête amère, elle démontre que la justice n’est pas la même pour tous. Faire triompher la justice quand on est du mauvais côté de la barrière demande une lutte acharnée, qui n'a d'égal que le mépris et l'indifférence de la caste la plus aisée envers les plus miséreux. La prise de conscience de Jago, tournant le dos à une vie aisée pour devenir révérend de la paroisse de Whitechapel, est à cet égard exemplaire.

Les héros habituels d’Anne Perry entourent Pitt. Lady Vespasia met en garde le commissaire contre ses ennemis, c’est dire si la situation est grave pour qu’elle agisse ainsi, et Emily se montre inhabituellement désœuvrée et futile. Reste Charlotte, toujours prête à soutenir son mari, et à exprimer son opinion à ses interlocuteurs, même et surtout sur des sujets très intimes.

Bref, j'ai à nouveau passé un très bon moment en leur compagnie.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7230
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum