Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur ce livre

30% 30% 
[ 3 ]
50% 50% 
[ 5 ]
20% 20% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 10

[Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Message par surpass le Lun 17 Mai 2010 - 20:39



  • Broché: 304 pages
  • Editeur : ALBIN MICHEL (3 mars 2010)
  • Collection : ESSAIS DOC.
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2226206027
  • ISBN-13: 978-2226206022

Présentation de l'éditeur

« Les premières semaines, j'ai cherché les caméras.
C'était forcément une plaisanterie.
Six mois après avoir été embauchée à la mairie, j'ai accepté la triste réalité : je suis un petit rouage d'un univers absurde.
Un monde où ceux qui en font le moins se déclarent « dé-bor-dés ! » Où les 35 heures se font... en un mois.
Je
passe mes trois heures de travail hebdomadaire à pipeauter des notes
administratives, bidouiller de vagues rapports, jouer les GO pour
délégations étrangères et hocher la tête en réunion.
L'essentiel
est de réussir à gaspiller son temps en prenant un air important, à
lécher les bottes des dirigeants pour glaner quelques informations et à
jouer les fidèles vassaux des élus tout puissants... »

Tel est
en résumé le quotidien d'une « desperate fonctionnaire » comme des
millions d'autres, qui n'en peut plus de n'avoir rien à faire et d'être
obligée, par solidarité avec la fonction, de faire semblant.

Biographie de l'auteur
Zoé Shepard, trente ans, est fonctionnaire territoriale. Son nom est un pseudonyme.



Mon avis :
Livre
assez hilarant, où une fonctionnaire nous raconte ses journées de
travail, certains reconnaîtront sûrement certaines scènes de déjà vu ,
toutefois je me suis demandé tout de même si tout ce qui était écrit
était réel ou si l'auteur a laissé libre cours à son imagination car
certaines parties du livre sont un peu tirées par les cheveux mais il
semblerait que non, tout serait véridique dans ce livre.

avatar
surpass
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1930
Age : 39
Localisation : quelque part en France
Genre littéraire préféré : thrillers / polars / contemporain / chick litt / régionnaux
Date d'inscription : 15/12/2008

http://www.lecoinlecture.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Message par Sara2a le Lun 17 Mai 2010 - 21:00

Merci pour ta présentation il me tentait je l'ai feuilleté et reposé après avoir lu quelques lignes en diagonales. Je suis assez mitigée.
avatar
Sara2a
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3057
Age : 47
Localisation : Porto-Vecchio
Genre littéraire préféré : Thrillers, fantastiques et un peu de tout ce qui peut me tomber sous les yeux .
Date d'inscription : 24/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Message par Snoopinette le Lun 17 Mai 2010 - 21:21

Je n'ai pas lu ce livre mais ai entendu l'auteur en parler à la radio. Il semble d'après ce qu'elle en disait que tout est biographie, même si celà est dur à croire par moments. En revanche, elle insistait sur le fait qu'il ne s'agit que d'UNE expérience dans un service précis et qu'il ne faut en aucun cas extrapoler à tous les fonctionnaires.
avatar
Snoopinette
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1923
Age : 37
Localisation : Sarthe
Emploi/loisirs : Chargée de mission, Profiter de mes enfants , la nature
Genre littéraire préféré : Presque tout, je m'épanouis dans la diversité
Date d'inscription : 09/10/2008

http://unpetitpeudemoi.rain-blog.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Message par balou3884 le Jeu 30 Sep 2010 - 15:33

Je suis en train de le lire, et je dois dire que parfois j'ai bien rie, les personnages sont forcément un peu poussés, mais si on l'a démasqué c"est qu'elle n'était pas loin de la vérité, et que la description était assez bonne.
Ce n'est pas de la grande littérature, mais on passe un bon moment
et si c'est vrai....
avatar
balou3884
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 48
Age : 64
Localisation : Oppede 84, ou Vif 38
Genre littéraire préféré : thriller, policiers, romans, romans historiques
Date d'inscription : 10/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Message par Natou le Jeu 30 Sep 2010 - 17:09

Bonjour !!

Je le lirai sûrement, il me tentait beaucoup !!

Merci pour la présentation ^^
avatar
Natou
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 722
Localisation : France
Emploi/loisirs : Traductrice/interprète assermentée/Pro du système D/Euh.... la lecture? Humpf
Genre littéraire préféré : Un peu de tout mais pitié épargnez-moi la SF pure et dure !!
Date d'inscription : 10/09/2010

http://voyance-lumiere.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Message par Invité le Jeu 30 Sep 2010 - 18:35

Il me semble qu'elle a été virée ou presque car ils ont découvert qui elle était et ils n'ont pas beaucoup apprécié. Mais j'ai vu une interview et c'est vrai qu'elle dit que ce n'est qu'un service, elle ne généralise pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Message par FrançoisG le Jeu 30 Sep 2010 - 22:19

C'est un livre un peu comme celui de la caissière alors ?
avatar
FrançoisG
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1418
Localisation : Dans ma maison au calme
Emploi/loisirs : Lecteur assidu
Genre littéraire préféré : Tous les genres
Date d'inscription : 23/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Message par Astazie le Jeu 30 Sep 2010 - 22:28

que de questions , FrançoisG ? lol!
avatar
Astazie
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1764
Age : 62
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : lectures et autres !
Genre littéraire préféré : Lectures diverses
Date d'inscription : 23/01/2010

https://livresdunjourblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Message par Katie le Ven 1 Oct 2010 - 12:59

je suis fonctionnaire Very Happy
ce livre m'intéresse...je le note!
avatar
Katie
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 60
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 14/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Message par Cate le Lun 9 Mai 2011 - 23:45

Je n'ai pas tellement aimé ce livre. Pourtant je suis fonctionnaire et je suis assez d'accord avec une grande partie de ce qui est décrit dedans, même si c'est souvent caricatural. Ce qui m'a ennuyé c'est le style d'écriture. Je trouve que les petites histoires s'empilent les unes sur les autres sans qu'on ait véritablement de suivi entre elles. Pour tenir autant de pages sans être ennuyeuse, je pense qu'il aurait fallu trouver une trame directrice et une sorte d'histoire ou d'évolution du personnage dans ses relations avec ses collègues peut-être. Là, j'ai eu l'impression de lire plein de petites nouvelles très courtes qui se ressemblaient toutes et qui ont fini par m'endormir totalement au point que j'ai laissé tomber le livre sur ma table de nuit et que je ne l'ai jamais fini.

Plusieurs collègues m'ont dit être choqués par ce livre en disant que Zoé Shepard donnait du grain à moudre à ceux qui pensent que "les fonctionnaires ne foutent rien". Ce n'est pas mon avis. Je pense au contraire que c'est une très bonne idée de montrer comment l'Administration est parfois très mal organisée et qu'il serait bon que nos énarques s'appuient sur ces démonstrations pour réorganiser un peu le système. Le problème n'est pas qu'il y ait trop de fonctionnaires, bien au contraire, je crois qu'on en manque cruellement là où sont implantés les services publics. En revanche, il y a des endroit où il y en a trop. Je pense que la thèse de ce livre n'est pas qu'il faille supprimer des emplois dans la fonction publique, mais simplement les réorganiser : enlever du personnel où il y en a trop et le mettre là où il n'y en a pas assez. De manière subsidiaire, éventuellement rééquilibrer les quotas d'encadrants beaucoup trop élevés. Il me semble que c'est d'ailleurs ce que pense Zoé Shepard.

Dommage donc, que le contenant ne m'ait pas accrochée, car le contenu me plaisait beaucoup.
avatar
Cate
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 323
Age : 36
Localisation : Lyon
Genre littéraire préféré : romans historiques, Lodge, Gaarder
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Message par balou3884 le Mar 10 Mai 2011 - 10:00

Je suis d'accord sur la qualité de l'écriture, mais mon mari était fonctionnaire et en a vu de belles, cependant cela dépend des services il y en a qui sont vraiment débordés les hôpitaux, les services de cantines ou restauration quand on a 300 personnes à faire manger on ne peut pas glander....
Il y a sûrement d'autres services la liste n'est pas exhaustive, mais on parle mieux de ce qu'on connaît, cependant j'ai beaucoup rit par moment et cela fait du bien.
Elle a su décrire certaines situation avec humour, j'ai aimé....
avatar
balou3884
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 48
Age : 64
Localisation : Oppede 84, ou Vif 38
Genre littéraire préféré : thriller, policiers, romans, romans historiques
Date d'inscription : 10/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Message par lou40 le Mar 10 Mai 2011 - 10:47

je n'ai pas encore lu ce livre, mais j'espère bien le faire rapidement...
zoe shepard n'a pas été "démasquée" parce que ce qu'elle décrit est proche de la réalité, mais seulement parce qu'elle a été reconnue par une personne de sa promo qui a reconnu son style.
de plus, elle a été mise à pied pendant 4 mois pour avoir dénigré son employeur (il y en a qui se font virer dans le privé pour ça...) et a repris son boulot en début d'année dans un autre service.
je suis très curieuse de ce qu'elle peut raconter dans ce livre, qui devrait sortir en film ou en téléfilm puisqu'elle aurait signé pour ça.
avatar
lou40
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1859
Age : 44
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 03/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Message par siana le Mar 10 Mai 2011 - 14:23

Cate a écrit:Je n'ai pas tellement aimé ce livre. Pourtant je suis fonctionnaire et je suis assez d'accord avec une grande partie de ce qui est décrit dedans, même si c'est souvent caricatural. Ce qui m'a ennuyé c'est le style d'écriture. Je trouve que les petites histoires s'empilent les unes sur les autres sans qu'on ait véritablement de suivi entre elles. Pour tenir autant de pages sans être ennuyeuse, je pense qu'il aurait fallu trouver une trame directrice et une sorte d'histoire ou d'évolution du personnage dans ses relations avec ses collègues peut-être. Là, j'ai eu l'impression de lire plein de petites nouvelles très courtes qui se ressemblaient toutes et qui ont fini par m'endormir totalement au point que j'ai laissé tomber le livre sur ma table de nuit et que je ne l'ai jamais fini.

Plusieurs collègues m'ont dit être choqués par ce livre en disant que Zoé Shepard donnait du grain à moudre à ceux qui pensent que "les fonctionnaires ne foutent rien". Ce n'est pas mon avis. Je pense au contraire que c'est une très bonne idée de montrer comment l'Administration est parfois très mal organisée et qu'il serait bon que nos énarques s'appuient sur ces démonstrations pour réorganiser un peu le système. Le problème n'est pas qu'il y ait trop de fonctionnaires, bien au contraire, je crois qu'on en manque cruellement là où sont implantés les services publics. En revanche, il y a des endroit où il y en a trop. Je pense que la thèse de ce livre n'est pas qu'il faille supprimer des emplois dans la fonction publique, mais simplement les réorganiser : enlever du personnel où il y en a trop et le mettre là où il n'y en a pas assez. De manière subsidiaire, éventuellement rééquilibrer les quotas d'encadrants beaucoup trop élevés. Il me semble que c'est d'ailleurs ce que pense Zoé Shepard.

Dommage donc, que le contenant ne m'ait pas accrochée, car le contenu me plaisait beaucoup.

Effectivement si tu connais le milieu tu n'as rien appris et si l'écriture est passable de surcroit il est normal que tu n'ai pas spécialement accroché avec ce livre.
Pour ma part c'est un domaine qui m'est totalement inconnu donc même si l'écriture laisse à désirer je pense que ce livre devrait au moins me montrer les failles du système.
Je vous dirais ce qu'il en est puisque je compte l'emprunter à ma prochaine visite en bibliothèque d'ici quelques semaines.
avatar
siana
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1031
Age : 32
Localisation : Seine et marne
Emploi/loisirs : Comptable/ Lire, lire et relire
Genre littéraire préféré : De tout, mais je n'aime pas trop les histoires d'amours, ni le théâtre.
Date d'inscription : 28/06/2010

http://sianalecture.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Message par Toutatys le Mar 31 Mai 2011 - 12:46

Je suis également fonctionnaire (enfin assimilée fonctionnaire), je suis d'accord, le style laisse à désirer (mais cet ouvrage ne se veut pas une œuvre littéraire) mais les explications concernant les rouages de l'administration, surtout celle liée à la gestion d'une mairie permet de mieux comprendre les aberrations de la vie quotidienne et de l'emploi de nos impôts !
avatar
Toutatys
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 235
Age : 46
Localisation : Lavaur (81500)
Emploi/loisirs : achéologue. lecture/jardinage/cuisine
Genre littéraire préféré : romans espagnols et sud-américains, les romans anglo-saxons déjantés de T. Sharpe, bref un peu de tout
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Message par yaki le Mar 31 Mai 2011 - 19:20

Je l'ai lu également... Passons sur le style, en effet, passable... Alors effectivement il s'agit d'une expérience particulière dans un service particulier d'une ville particulière. Ceci dit le sous-titre "le paradoxe du fonctionnaire" tend quand même à mettre en cause tous les fonctionnaires... il n'est pas très difficile ensuite de faire l'amalgame. Je ne pense pas que ce livre véhicule vraiment des idées sur ce qui ne va pas et donc ce qu'il faudrait faire... Personnellement j'avoue que j'ai souri à certains passages, que j'ai reconnu certains travers de la fonction publique, mais vraiment en y réfléchissant certaines scènes peuvent également avoir lieu dans le privé, je pense notamment au syndrome de la "réunionite aigüe" Wink En résumé ce livre ne restera pas dans mes annales !

Et pour répondre à François G : oui c'est un peu le même genre que le livre de la caissière sauf que je le trouve un peu mieux écrit et qu'il m'a beaucoup plus amusée parce qu'il décrit avec beaucoup plus de justesse les travers de ceux qui passent aux caisses...
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 40
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Message par missnof-ice le Sam 4 Juin 2011 - 0:57

Je viens de finir ce livre. mouai j'ai bien aimée, mais il ne restera pas gravé dans ma mémoire.
J'ai tout de meme troué interessant de voir les rouages du fonctionnement de certaines mairie (c'est assez inquiétant quand meme....)
avatar
missnof-ice
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 92
Age : 29
Localisation : quimper
Genre littéraire préféré : un peu de tout, avec une préférence pour les thrillers.
Date d'inscription : 08/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Message par maribalt le Mer 28 Sep 2011 - 20:32

J'ai bien aimé, mais ce n'est pas un coup de coeur. C'est intéressant, surprenant,
Même si j'aimerais avoir une charges moins lourde, je n'envie pas une telle inactivité
Le style m'a dérangé.
avatar
maribalt
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 182
Age : 54
Localisation : nord est
Emploi/loisirs : lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout
Date d'inscription : 24/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Message par Saphyr le Dim 27 Nov 2011 - 0:38

Mon avis :

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce livre est loin de m’avoir emballée, mais alors très, très loin, ce qui semble faire de moi un membre de minorité littéraire. Mais bon, les goûts et les couleurs, hein ?

Je ne pense pas que l’auteur ait exagéré les dérives de l’administration dont elle fait partie. A partir d’une certaine taille, toute entreprise ou administration peut rapidement ressembler à une espèce d’énorme planque : petits chefs pitoyables, grands chefs plus intéressés par leur image publique que par les «détails techniques», cadres lorgnant sur la place des petits et grands chefs et donc totalement indifférents au développement de la collectivité, employés déconnectés du monde réels et prêts à tout pour percevoir leur salaire à moindre effort. Et bien sûr, si le capitaine du bateau - ici le maire - est un imbécile arrogant, ça ne fait qu’accélérer et accentuer le déclin.
Mais une fois ce constat - la mairie où a travaillé Zoé Shepard est un exemple particulièrement affligeant d’inefficacité administrative - posé, on en fait quoi ?

On reste, on la boucle et on en profite ? On reste et on tente de changer les choses ? On s’en va ? Zoe Shepard a choisi de rester, d’en profiter... Et de cracher dans la soupe avec une arrogance que j’ai trouvé absolument insupportable.

Comment peut-on appeler quelqu’un «Coconne» pendant 358 pages ? Coralie est une secrétaire, elle n’a effectivement pas l’air d’avoir inventé l’eau tiède, mais elle reste un être humain qui a droit à un minimum de respect. Tout comme Paloma, l’expatriée espagnole, vigoureusement étrillée par l’auteur dans les premières pages parce qu’elle a le malheur de parler trop fort et de rire trop haut (bon vieux préjugé bien français qui estime vulgaire tout ce qui parle et rit en dehors des fréquences de sa langue, soit à peu près tout le reste du monde), et surtout de ne pas comprendre le deuxième degré (parce qu’apprendre une langue étrangère au premier degré, c’est déjà tellement facile).

Rien que les premières pages, dans lesquelles elle explique à quel point le jury de son concours administratif était désolant, comment elle les a enfumés en débitant des mensonges gros comme elle et des platitudes sans nom, m’ont hérissé le poil. Ou comment reprocher aux élus pour lesquels on travaille de vendre du vent, dédaignant le fond au profit de la forme, tout en ayant largement profité de cette tactique pour prendre pied dans la fonction publique. Mais ça ne doit pas être la même chose : comme dans le sketch des Inconnus, il doit y avoir de bons imposteurs et de mauvais imposteurs...

Si encore elle utilisait son expérience pour analyser les dérives du système et proposer des solutions, cet ouvrage aurait eu un intérêt. Au contraire, Zoe Shepard se focalise uniquement sur sa petite personne, ses sentiments, ses frustrations et ses déconvenues. Elle se pose en victime innocente, cultivée et pleine de potentiel, d’une administration gérée par des ploucs. Les anecdotes sont certes amusantes (et affligeantes, même si je pense qu’elle monte en épingle quelques situations), mais presque uniquement du domaine personnel, voire privé.
Un exemple ? Son voyage en Chine avec «le Bizut» (lui non plus n’a droit à un prénom qu’une fois sur quatre). Très amusante, la scène du départ à l’aéroport, avec la maman poule qui couve son petit poussin de recommandations et de lainages tricotés main. Mais j’ai beau chercher, mis à part se payer la fiole de ce pauvre garçon, je ne vois pas l’intérêt : quel rapport avec le fonctionnement du service public ? Un autre ? A aucun moment, elle ne détaille la mission (même purement théorique) de son service, ce qui est un comble pour un roman se déroulant dans le domaine professionnel.

En bref, l’ensemble ressemble plus à un blog ou à une page Facebook qu’à un roman, et son auteur plus à une adolescente maniant l’ironie avec un certain talent qu’à la fine analyste de la nature humaine qu’elle pense visiblement être.

Décevant.
Ma note : 4/10
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 38
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Message par audreyzaz le Mer 6 Nov 2013 - 1:33

Mon avis :

Sincèrement sans plus, ce n'est pas un livre qui restera gravé.

J'ai déjà fait un stage en mairie pendant mes études, c'était il y a pratiquement 10 ans et j'ai retrouvé pas mal de situations vécues, même si pour ma part j'ai quitté le milieu de la fonction publique depuis, ma meilleure amie travaille en mairie donc j'en entends aussi pas mal.

Au début le livre m'a bien fait rire, mais ensuite j'ai trouvé cela un peu lourdingue. Comme par hasard tout qui tombe toujours sur elle, au bout d'un moment cela fait un peu gros, j'ai été vite lassée et à part se moquer des autres et jouer les "Madame je sais tout", j'ai tout vu, tout lu, tout entendu, je n'ai pas eu la sensation que l’héroïne savait faire grand chose en réalité, qu'elle se cachait surtout beaucoup derrière les autres.

Bref moyennement apprécié globalement.
avatar
audreyzaz
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3337
Age : 31
Localisation : Région parisienne (92)
Emploi/loisirs : En recherche d'emploi
Genre littéraire préféré : Un peu de tout
Date d'inscription : 04/06/2008

http://le-monde-de-la-lecture.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Message par Eiger le Mer 24 Aoû 2016 - 21:36

Quelques mots sur l’auteure :
 
Le 4 mars 2010, alors qu'elle est haute fonctionnaire territoriale, Aurélie Boullet publie un ouvrage, intitulé Absolument dé-bor-dée […]. Ce livre est publié sous le pseudonyme de Zoé Shepard.
Son anonymat est de courte durée : reconnue et dénoncée par un de ses collègues, elle est sanctionnée par sa hiérarchie. Elle est suspendue de ses fonctions […]. Aurélie Boullet reprendra ses fonctions d'administratrice territoriale au sein du conseil régional d'Aquitaine le 3 janvier 2011 en tant que chargée de mission grand emprunt et veille juridique européenne. [Source Wikipédia]
 
Maintenant, place au livre !
 
L’histoire, c’est Zoé qui passe les concours pour être haut fonctionnaire territorial. Elle les réussit et atterri dans une mairie. Elle est pleine d’ambition, veut donner un élan nouveau à sa fonction, etc. Mais découvre la dure réalité du travail dans la mairie ou comment faire 35h en un mois !
 
Zoé débarque dans un service où il est bon de ne pas savoir se fouler un nerf comme on dit chez moi ! Prendre son temps pour faire les choses et où vitesse et précipitation ne savent pas exister.
 
Zoé décrit la vie de sa mairie et de ses occupants. Bien écrit et les descriptions sont de bonnes factures et parfois hilarantes.
 
Pas de temps mort dans ce livre, que de bonnes choses enfin pour en rire et non s’en référer.
Ces dénonciations ne concernent pas seulement l'Administration, mais le travail de bureau en général. Ce qu'elle décrit, sous la forme d'une charge, naturellement, est un tableau plein d'humour et de notations justes et percutantes.
 
Elle décrit malheureusement le monde du travail dans certaines grosses sociétés et fonctions publiques :
-          Gonfler à bloc les frais de déplacements
-          Le Don, la boursoufflure des "patrons"
-          Les bassesses des "courtisans"
-          Les emplois de personnes absolument pas qualifiés, mais qu’il faut caser à des postes trop qualifiés pour eux
 
Bref, tout y passe pour notre plus grand plaisir.
Cette femme a eu certes le culot d’écrire la vérité avec son franc parler, mais elle a été sanctionnée pour ça, ce qui est normal…
Elle a tout de même été réintégrée dans ses fonctions… C’est bien que malgré tout, il reste des gens qui valent quelques choses et qui sont compétents J

_________________
Fini : "Le cercle" - Dave EGGERS - bientôt ma chronique sera posté Very Happy 
En cours  study : "Le monde m'attend" - MIANNAY

Challenge PàL 2017 : 100% !!!! Mais je n'arrête de lire Wink
avatar
Eiger
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1045
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shépard, Zoé] Absolument débordée, ou le paradoxe du fonctionnaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum