Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le Deal du moment : -44%
Moulinex i-Companion – Robot cuiseur ...
Voir le deal
499.99 €

[King, Stephen] Blaze

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Votre avis

[King, Stephen] Blaze Vote_lcap12%[King, Stephen] Blaze Vote_rcap 12% 
[ 2 ]
[King, Stephen] Blaze Vote_lcap35%[King, Stephen] Blaze Vote_rcap 35% 
[ 6 ]
[King, Stephen] Blaze Vote_lcap24%[King, Stephen] Blaze Vote_rcap 24% 
[ 4 ]
[King, Stephen] Blaze Vote_lcap12%[King, Stephen] Blaze Vote_rcap 12% 
[ 2 ]
[King, Stephen] Blaze Vote_lcap17%[King, Stephen] Blaze Vote_rcap 17% 
[ 3 ]
[King, Stephen] Blaze Vote_lcap0%[King, Stephen] Blaze Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 17

[King, Stephen] Blaze Empty [King, Stephen] Blaze

Message par Invité le Lun 24 Mai 2010 - 13:35

[King, Stephen] Blaze Blaze


Auteur: Stephen King
Nombre de pages: 325
Edition: Albin Michel



Quatrième de couverture:

Colosse au cerveau ramolli par les raclées paternelles, Clay Blaisdell, dit Blaze, enchaîne les casses miteux. Son meilleur pote, George, lui, est un vrai pro, avec un plan d'enfer pour gagner des millions de dollars: kidnapper le dernier né des Gerard, riches à crever. Le seul problème, c'est qu'avant de commettre le "crime du siècle", George s'est fait descendre. Mort. Enfin, peut-être...

Un suspense mené en quatrième vitesse, un vrai roman noir qui rappelle le meilleur de Jim Thompson ou James Cain.

Un inédit de King/Bachman miraculeusement retrouvé. Stephen King n'a pas fini de nous surprendre.

Ce que j'en ai pensé:


Fan inconditionnel de Stephen King, j'ai bien évidemment sauté sur le bouquin lorsque je l'ai vu dans le magasin. Et je n'ai pas été déçu de mon choix! On suit Blaze, personnage principal de ce roman noir, alors que son meilleur ami George s'est fait descendre. Il doit donc s'occuper seul de Joe, quatrième du nom chez les Gerard. De temps à autre George lui parle depuis l'au-delà en lui donnant des conseils pour ne pas se faire choper. Blaze est un personnage attendrissant, quoiqu'apparemment impressionnant par sa carrure, il n'en demeure pas moins un être humain, qui plus est un être humain au cœur tendre. Du coup, on s'attache assez rapidement à ce personnage un peu maladroit. On éprouve de la compassion à la découverte de sa terrible enfance durant laquelle Blaze a connu des hauts et des bas.
Et, je n'ai pas honte de le dire, la fin m'a fait pleuré.
C'est donc, de mon point de vue, l'un des meilleurs Stephen King qu'il soit. N'étant pourtant pas un fan du roman noir en général, l'auteur a réussi à faire en sorte que je reste accroché au livre du début à la fin. Comme quoi, un fond de tiroir peut être meilleur qu'une nouveauté.


Dernière édition par Le Chat Noir le Lun 24 Mai 2010 - 13:42, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Sara2a le Lun 24 Mai 2010 - 13:40

Le Chat Noir a écrit:Comme quoi, un fond de tiroir peut être meilleur qu'une nouveauté.

Je suis entièrement d'accord avec toi, j'ai beaucoup aimé cette période de notre "King ".
Sara2a
Sara2a
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3057
Age : 49
Localisation : Porto-Vecchio
Genre littéraire préféré : Thrillers, fantastiques et un peu de tout ce qui peut me tomber sous les yeux .
Date d'inscription : 24/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Invité le Lun 24 Mai 2010 - 15:43

J'ai beaucoup aimé ce livre également ! Le personnage de Blaze est très attachant, et je me rappelle avoir dévoré ce livre en deux jours à peine !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Invité le Mar 25 Mai 2010 - 13:42

idem, dévoré en en rien de temps, trop court, le personnage est trés attachant, un trés bon stephen King, il peu en sortir 50 de ses tiroirs !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Invité le Mar 25 Mai 2010 - 19:14

Et bien... ça fait longtemps que j'ai l'ai acheté et franchement étant fan de King mais souvent déçue par ses derniers, j'avais vraiment peur de ce livre-fond de tiroir... Ce que vous en dites me rassure vraiment et je le propulse prochain livre à lire dans ma PAL!!!!
cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Céline72 le Mar 25 Mai 2010 - 22:42

Mon avis : Clay Blaisdell Junior allias Blaze mesurant deux mètres, pesant plus de cents kilos et ayant un trou au front, qui fût causé par son père alcoolique en le balançant volontairement dans l'escalier, a eu une enfance assez douloureuse. A travers son passé, on voit bien que Blaze est plus bête que méchant malgré sa carrure imposante. Bref je me suis beaucoup attachée à ce personnage, de plus on nous apprend sur sa rencontre avec George, qui fût son seul ami après Johnny et surtout j'ai été beaucoup touché par l'amour qu'il porte à Joe : le bébé qu'il a kidnappé, telle était la mission de George avant que celui-ci ne meurt et ne vienne hanter les pensées de Blaze. J'ai trouvé la fin particulièrement émouvante.
Pour un fond de tiroir, j'ai vraiment apprécié la lecture de ce livre qui fût une très belle découverte grâce à "Partage-Lecture" et les éditions "Le Livre de Poche" que je tiens à remercier.


Dernière édition par Céline72 le Mer 26 Mai 2010 - 10:15, édité 1 fois
Céline72
Céline72
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1911
Age : 33
Localisation : Le Mans
Emploi/loisirs : Emploi : Chargée d'assistance / Loisirs : lecture, musiques, photos (la nature particulièrement), films
Genre littéraire préféré : Je lis un peu de tout....
Date d'inscription : 03/03/2010

http://univers-des-livres.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Invité le Mer 26 Mai 2010 - 7:38

Céline72 a écrit:le bébé qui l'a kidnappé

Si on prend ce que tu as écrit au premier sens du terme, on comprend que c'est le bébé qui a kidnappé Blaze. Or, ce n'est pas le cas. Donc on devrait écrire: le bébé qu'il a kidnappé. Mais c'est pas grave, j'avais compris ton intention Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Céline72 le Mer 26 Mai 2010 - 10:15

Oops merci, c'est vrai que cela porte à confusion, je vais corriger ça Wink
Céline72
Céline72
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1911
Age : 33
Localisation : Le Mans
Emploi/loisirs : Emploi : Chargée d'assistance / Loisirs : lecture, musiques, photos (la nature particulièrement), films
Genre littéraire préféré : Je lis un peu de tout....
Date d'inscription : 03/03/2010

http://univers-des-livres.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Caesonia le Ven 28 Mai 2010 - 12:26

Je l'ai lu il y a 1 an ou 2 après Cellulaire. Je l'ai apprécié mais j'ai quand même eu l'impression d'avoir eu à faire à une oeuvre de jeunesse , beaucoup plus superficielle que ceux que j'apprécie ordinairement chez King , un roman ressorti d'un tiroir...
Caesonia
Caesonia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 753
Age : 46
Localisation : Moselle
Emploi/loisirs : Directrice bibliothèque
Genre littéraire préféré : Tous sf espionnage et romans sentimentaux
Date d'inscription : 14/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Saphyr le Mer 2 Juin 2010 - 12:54

Je viens de le finir, et cela confirme ce que je pensais : les fonds de tiroirs de Stephen King valent le dessus du panier de certains écrivains de suspense (pas de nom ! pas de nom ! Razz).

Je comprends les réticences qu'il nous révèle dans son avant propos : il y a effectivement des passages qui nous murmurent "bon, là, il ne manque plus que les abus sexuels et le tableau sera complet...". Mais la voix ne murmure pas bien longtemps. Parce que des enfances gâchées par des parents alcooliques, des tuteurs abusifs, des institutions inhumaines ou des profiteurs de toutes sortes, malheureusement, ça existe. Et même si la probabilité que tout tombe sur la même personne est faible, ma foi, elle existe elle-aussi.

Je suis donc sortie de cette lecture remplie d'une immense frustration. Pas à cause du livre, il est très bien, mais à cause du destin brisé de cet enfant. Bien sûr, Blaze n'est pas réel, et il est facile de refaire le destin avec des "si"... Il n'empêche, comment résister aux "si son père n'avait pas été alcoolique", "si le directeur de l'orphelinat avait été moins c...", "s'il avait fait plus de bonnes rencontres que de mauvaises...".
Et bien sûr, l'amour totalement gratuit et désespéré qu'il voue au petit Joe, son otage, ne fait que nous conforter sur sa nature tendre, qu'une existence injuste a irrémédiablement gâchée.

Concernant le récit en lui-même, j'ai beaucoup apprécié le côté mystérieux très soft dont King a enrobé son histoire. Comment dire, en effet, si la voix qui le guide est celle de Georges, ou bien une émanation de son intelligence que tous ont peut-être enterrée trop vite ? C'est troublant et dérangeant, c'est brillant.

J'ai également adoré les allusions à peine voilées à quelques classiques américains. Difficile de lire cette œuvre sans penser au mythique Des souris et des hommes de Steinbeck (dont les héros sont un grand crétin - Lennie - et un malin maigrichon - Georges, comme par hasard - qui ne rêvent que de vivre "comme des rentiers" dans une petite ferme pleine de lapins).
Difficile également de ne pas voir entre les lignes des images de Macadam Cowboy, fabuleux film de John Schlesinger avec Dustin Hoffman (en filou italien chétif et tuberculeux) et Jon Voight (en grand et naïf péquenaud texan).

En résumé, il s'agit bien d'une œuvre de jeunesse : un peu verte, pas très bien dégrossie, mais pleine d'entrain et de vigueur. Elle méritait largement de sortir du carton où elle moisissait.
Saphyr
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 40
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Sara2a le Mer 2 Juin 2010 - 13:29

Jolie crtique Saphyr super agréable à lire. Merci
Sara2a
Sara2a
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3057
Age : 49
Localisation : Porto-Vecchio
Genre littéraire préféré : Thrillers, fantastiques et un peu de tout ce qui peut me tomber sous les yeux .
Date d'inscription : 24/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Saphyr le Mer 2 Juin 2010 - 20:16

A ton service ! Et merci pour cet encouragement fort sympathique Smile
Saphyr
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 40
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Invité le Sam 5 Juin 2010 - 23:43

Claye, un homme déboussolé, en quête de repères, se fait mettre le grappin dessus par George, un personnage qui gagne à ne pas être connu. Ils s’embarquent dans un projet de kidnapping qui tourne vite au fiasco…

Mon avis :
Je ne me souviens pas avoir lu de Stephen King et Partage Lecture m'a permis de le découvrir grâce au partenariat avec Le livre de Poche.
J'ai appris lors de ma lecture que cet ouvrage avait été écrit il y a plus de 35 ans, l'histoire n'a pas vieilli, bien au contraire.
Cette histoire de vie brisée m'a beaucoup touchée, elle est bien construite et se lit facilement. Blaze est une histoire à la fois sombre et drôle, en tout cas très efficace. Le personnage est d’ailleurs un drôle de bonhomme qui cherche à se retirer après un gros coup, mais tout ne se passe pas comme prévu : George, son « mentor », meurt dans un règlement de compte et Blaze décide alors de s’enfuir avec l’enfant kidnappé. Et puis, au fil de la lecture, je me suis presque prise d’amitié pour ce pauvre Blaze qui n’a pas été gâté par la vie notamment à cause d’un père violent et alcoolique qui lui a démoli le cerveau en le jetant plusieurs fois dans les escaliers (d’où son côté simplet). J’ai vite compris qu’il n’était pas toujours évident pour lui de se trouver une place dans ce monde et que fatalement il en vienne à faire de grosses bêtises. De péripéties en coups ratés, on découvre la sensibilité et la naïveté du personnage, ses bons et ses mauvais côtés.
Le texte est fluide, il n’y a pas de longueurs, tout y est l’action, les sentiments, le côté obscur, et malgré tout l’envie que Blaze se sorte de ce mauvais pas. J’en suis même venue à avoir envie de l’aider à se sortir de cette galère.

Le seul hic : il n’y a pas beaucoup de dialogues ce qui aurait rendu le texte encore plus vivant et l’action encore plus percutante…

J’avais entendu dire que Stephen King était le roi du frisson mais je ne l’ai pas ressenti dans ce roman. Peut-être fait-il parti de ses romans plus psychologiques qu’effrayants ?
Je ne sais pas si je relirai du King en tout cas ce roman m’a laissé une très bonne impression.

Merci beaucoup à Partage Lecture pour ce bon moment ainsi qu’aux Editions Le Livre de Poche !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Invité le Dim 6 Juin 2010 - 12:24

Mon avis

Avant toute chose, je tiens à remercier sincèrement l'éditeur Le Livre de Poche pour m'avoir offert ce livre et le forum Partage Lecture pour avoir organisé ce partenariat.

Commençons par le commencement. Stephen King ouvre son livre par une préface. J'adore sa manière de faire. Il parle au lecteur comme s'il parlait à quelqu'un de proche, d'une manière bien particulière que j'apprécie énormément. Il nous raconte comment il a retrouvé ce livre "oublié", donne des anecdotes, son avis... Après avoir lu cette préface, on a vraiment envie de connaître cet auteur, qui semble être quelqu'un de très particulier mais de très sympa.

Vient ensuite l'histoire en elle-même. On découvre le personnage central, Blaze, auquel je me suis beaucoup attachée. Ce géant a perdu une grande partie de ses capacités intellectuelles lors d'un pétage de plomb de son père, qui l'a jeté dans les escaliers à trois reprises. Comment pourrait-on, en tant que lecteur, ne pas éprouver de la compassion pour ce personnage ?
Au fil des pages, on découvre son histoire, son passé torturé. Je m'y suis sacrément attachée. On arrive à lui pardonner ses actes, à espérer que tout va tourner en sa faveur. Si on nous avait raconté l'histoire d'un autre point de vue, je suis sûre qu'on aurait pensé que c'était un monstre ignoble et sans âme ! Comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences...
En tout cas, ce colosse a une sacrée chance, il évite les ennuis à quelques minutes près. Ce qui ne fait qu'ajouter du suspense. J'adore.
Durant tout le livre, j'ai espéré qu'il parviendrait à obtenir ce qu'il désirait, que tout allait bien se finir pour lui. Il y avait plein de façons différentes d'imaginer la fin, je ne savais vraiment pas laquelle King aurait choisie.

Le style d'écriture est très fluide, très agréable à lire. On est emporté dans l'histoire et il m'a été très difficile d'en interrompre la lecture. Je voulais en savoir plus, toujours plus !
J'ai déjà lu plusieurs livres de cet auteur, mais là j'ai vraiment envie de découvrir d'autres de ses livres !

Un livre très émouvant, plein de suspense et de coups du sort. Il se lit vite, le personnage principal est extrêmement bien travaillé. Je suis vraiment contente que Stephen King l'ait ressorti de son carton !

Une lecture que je recommande vivement.


Dernière édition par Iani le Dim 6 Juin 2010 - 19:11, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Invité le Dim 6 Juin 2010 - 12:26

Saphyr a écrit:Concernant le récit en lui-même, j'ai beaucoup apprécié le côté mystérieux très soft dont King a enrobé son histoire. Comment dire, en effet, si la voix qui le guide est celle de Georges, ou bien une émanation de son intelligence que tous ont peut-être enterrée trop vite ? C'est troublant et dérangeant, c'est brillant.
Totalement d'accord avec toi. Ce Georges apporte vraiment beaucoup à l'histoire !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Invité le Dim 6 Juin 2010 - 13:06

Iani a écrit:Comment pourrait-on, en tant que lecteur, ne pas éprouver de la pitié pour ce personnage ?

Il y a quelque chose dans cette phrase qui me chiffonne un peu. En effet il s'agit du mot "pitié". Dans cette situation il est mal employé, je trouve, car je pense que le mot le plus approprié serait "compassion".
Les deux termes, même s'ils sont extrêmement proches, ne veulent pas vraiment dire la même chose. En effet lorsque l'on éprouve de la pitié envers quelqu'un, quelque part on se met en situation de supériorité par rapport à la personne concernée. Combien de fois avons-nous lu cette phrase mythique: "Il est pitoyable, dit-il avec une mine de dégoût". Car c'est ce sens qui est caché quelque part lorsque l'on emploie le terme "pitié".
Concernant "compassion", cependant, il n'y a absence de supériorité ou d'infériorité, on se met réellement au même niveau, au même statut que la personne envers laquelle on éprouve ce sentiment.
Bien sûr, tout est relatif, comme le disaient si bien Pythagore, Voltaire ou encore Einstein et donc les sentiments différent face à un même évènement d'une personne à une autre. Mais je ne pense pas - ou je n'espère pas du moins - que le lecteur, lorsqu'il apprend le passé de Blaze, éprouve de la pitié, dans le véritable sens du terme, c'est-à-dire avec une touche de dégoût.

Voilà, je voulais juste ajouter ma petite touche, maintenant je vous laisse tranquille Razz . Et surtout, mangez du fenouil.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Invité le Dim 6 Juin 2010 - 19:10

Tu n'as pas tort, pitié n'est pas le bon mot. D'ailleurs, quand j'ai écrit ma critique, je cherchais un autre mot mais il ne voulait pas venir ^^ Du coup, comme je suis totalement d'accord avec toi, je vais modifier ce petit mot qui change tout ^^
Merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par eric le Mar 8 Juin 2010 - 23:27

Stephen KING nous présente ce roman comme un roman noir, même si il nuance ses propos dans sa préface. Adepte et friand et de romans noirs, et des « grands classiques » de Stephen KING, j’ai donc entamé ce roman avec enthousiasme.
Si le pari est réussi quand à rendre cette histoire intemporelle, le côté méli – mélo est omniprésent (trop peut être). Un jeune Homme, apparemment très doué, devient « crétin et attardé » suite aux coups répétés de son père alcoolique… (Non, ne sortez pas tout de suite les violons). S’ensuit une adolescence dirigée par les Institutions, avec plus ou moins de bonheur. S’enchainent les petits larcins….
Ce récit de la vie de BLAZE, ce colosse « crétin » , ne cesse de s’entremêler, entre des flash back omniprésents, puisque nous découvrons ensemble, la jeunesse de ce jeune , sa vie de jeune adulte faite de larcins, et sa rencontre avec son grand ami GEORGES et leur coup du siècle avec l’enlèvement d’un petit bébé, Joe…
L’auteur réussit à nous faire nager entre ces récits entremélés, nous décrivant les affres d’une partie de la population..On rit, on s’émeut, on s’esclaffe (la scène du dépucelage de BLAZE est hilarante) , mais personnellement, si j’ai passé un bon moment à découvrir cette histoire, l’ouvrage ne m’apparaît pas abouti. Seul, le personnage de BLAZE fait l’objet d’une étude particulière, mais son entourage, ses réactions restent « incohérentes » vis – à – vis de la situation. Ce n’est pas le meilleur roman de Stephen KING, loin de là.

Un grand merci à PARTAGE LECTURE ET AU LIVRE DE POCHE

eric
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 50
Localisation : LYON
Date d'inscription : 06/07/2009

http://lemondedelecrit.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Ironman le Sam 19 Juin 2010 - 13:46

La semaine passée, j’ai terminé ce roman.

J’ai particulièrement apprécié cette lecture qui m’a vraiment rappelé les premières histoires de Stephen King. Personnellement, je pense qu’il a un peu perdu de sa superbe ces dernières années, alors il a bien raison de sortir ses fonds de tiroir. Les fans de terreur et d'épouvante seront sans doute déçus mais les amateurs de suspens seront aux anges.

D’habitude, je me méfie des histoires qui ne tournent qu’autour d’un seul personnage. Je me lasse très rapidement et je tourne les pages en lisant une ligne sur deux. Mais ici, King arrive à nous tenir en haleine pendant les 340 pages de l’histoire. Il n’y a aucun temps mort et on se demande toujours ce qu’on découvrira en tournant la page. Enormément de personnages gravitent autour de Blaze, mais on ne s’attarde jamais sur eux.

Etonnamment, les moments que j’ai trouvé les plus passionnants, ce sont les flash-back. On découvre la vie de Blaze. A chaque période de sa vie, j’ai eu l’impression qu’avec un peu plus de chance, tout aurait pu basculer pour lui. Il y a toujours quelque chose ou quelqu’un qui l’empêche d’être heureux, ou juste d’avoir un peu de chance.

Un kidnappeur, voleur, meurtrier attendrissant. Stephen King est doué pour qu’on ressente cela.
Je ne dirais pas que c’est son meilleur roman, mais il fait certainement partie des livres qui méritent d’être lus. Beaucoup d’écrivains tueraient père et mère pour un fond de tiroir pareil (expression glauque, mais qui convient particulièrement ici)

Je tiens à remercier Partage-Lecture" et les éditions "Le Livre de Poche" pour ce partenariat.
Ironman
Ironman
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 3265
Age : 34
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Chercheur/Doctorant
Genre littéraire préféré : policier, thriller, fantastique, horreur, manga
Date d'inscription : 30/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Thot le Sam 19 Juin 2010 - 18:36

J'ai dû me tromper car j'ai envoyé les critiques à l'éditeur pensant que vous aviez tous posté vos critiques confused je vais revoir cela.
Thot
Thot
Admin

Féminin
Nombre de messages : 6053
Age : 40
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Je lis de tout, mais j'aime moins la science-fiction.
Date d'inscription : 02/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Invité le Mar 10 Aoû 2010 - 16:42

je viens de terminer ce roman, et je n'ai pas vraiment accroché. Je me suis ennuyée. Le personnage est attachant, mais je trouve que cela manque d'action.
Rien à voir en effet avec ses romans un peu plus fantastiques, CA, la peau sur les eaux, la ligne verte.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Invité le Mar 16 Nov 2010 - 11:34

Ceux qui ont aimé Blaze devraient lire "Chantier", c'est aussi bon cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par eric le Mar 16 Nov 2010 - 12:12

oui pour moi un petit bijou du maître d SF = MISERY

eric
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 50
Localisation : LYON
Date d'inscription : 06/07/2009

http://lemondedelecrit.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par FrançoisG le Mar 23 Nov 2010 - 5:06

Je suis un fan lucide de King.

Et j'ai beaucoup de mal à croire à cette histoire de fond de tiroir.

J'ai remarqué ici ou là que l'on reproche à ce livre de n'être pas abouti. Mais aucun livre de King ne l'est ! Comme il le dit lui-même, j'ai inventé le "McDo livre" : vite écrit, vite lu et on passe à autre chose.

En revanche, je m'étonne de trouver des flashbacks dans ce livre. King affirme à qui veut l'entendre qu'il a horreur des flashbacks...

King n'est pas un formidable écrivain, c'est un fabuleux conteur... Il représente la force de l'imagination à l'état pur... Seule l'histoire l'intéresse... Ensuite, que ce soit plus ou moins bien écrit, quelle importance (selon lui).

D'ailleurs, lorsqu'il publiait sous le pseudonyme de Richard Bachman, ses livres étaient très travaillés. Il voulait prouver à son éditeur qu'un bon livre se vend, mème si l'auteur est inconnu. Et il a échoué. Les livres de Richard Bachman ont connu des tirages conséquents dès lors que sur la couverture figurait Stephen King entre paranthèses...

En conclusion, King n'écrira jamais un chef d'oeuvre de littérature. Il se contente de raconter des histoires. Beaucoup. Et c'est ce qu'attendent la plupart de ceux qui le suivent depuis des années.

Savez-vous que chacun de ses nouveaux livres se vend à 400 000 exemplaires en France quelle que soit l'histoire ou la qualité du livre ? Après les Etats-Unis, c'est en France qu'il vend le plus. Ce qui lui permet de répondre avec fierté à ses détracteurs : Mes livres ne doivent pas être si mauvais que ça, puisqu'à l'étranger, c'est en France, le pays de la culture qu'ils se vendent le mieux.
FrançoisG
FrançoisG
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1418
Localisation : Dans ma maison au calme
Emploi/loisirs : Lecteur assidu
Genre littéraire préféré : Tous les genres
Date d'inscription : 23/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Invité le Mar 23 Nov 2010 - 11:38

François, comme toi je suis un fan lucide de S.King. J'avoue avoir été déçu par ses dernières productions (en fait il écrit différemment depuis son accident). MAis dire que King n'écrira jamais un roman... Tu y vas fort. Certes ce n'est pas de la grande littérature et c'est vrai que c'est proche du conte (d'ailleurs le format nouvelle lui va bien), mais il y a quelques exceptions à ton analyse. J'avoue avoir particulièrement aimé Chantier parce que c'est un vrai thriller. Quant à La ligne verte (qui était au format nouvelle à sa création), au final, c'est de très bonne qualité. La nouvelle baptisée Le corps adaptée à l'écran magnifiquement (Stand by me) est un vrai récit sur l'initiation et le passage à l'âge adulte. Certains de nos écrivains français pourraient s'inspirer de ce "romancier de gare"". Et au final comme on disait à propos d'un auteur que j'adore peut importe qu'il est pris ce train, l'essentiel c'est qu'il nous l'ai fait prendre.
Cela dit, je n'achète plus un King les yeux fermés comme avant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Blaze Empty Re: [King, Stephen] Blaze

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum