Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Nemirovsky, Irène] La proie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La proie

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Nemirovsky, Irène] La proie

Message par lalyre le Ven 28 Mai 2010 - 19:58

NEMIROVSKY Irène
La proie
Le livre de poche
233 pages
Présentation de l'éditeur

" Rien n'est plus amer que de voir de surhumains efforts donner si peu de bonheur. Il ne reste qu'une consolation possible : se dire qu'il n'y a pas de bonheur. " Paru pour la première fois en 1938, ce roman aux accents stendhaliens raconte l'ascension sociale puis la chute d'un jeune ambitieux, Jean-Luc Daguerne, que l'amour pour sa belle mènera à sa perte. Sur cette trame éprouvée, Irène Némirovsky fait danser les mots avec humour et se joue brillamment des passions humaines et des cruautés du sort. Mais cette Proie doit pourtant beaucoup aux années folles, à leur énergie tragique, à leurs espoirs brisés. C'est cette course éperdue vers le gouffre qui en fait la modernité. La Proie est le roman d'un monde qui chancelle. Un récit intime et cruel qui retrace l'ascension et la chute d'un jeune homme d'origine modeste. Trahi par la femme aimée, après avoir vécu une passion pure avec l'héritière d'une dynastie de banquiers, il décide de prendre sa revanche. Mais peut-on forcer le destin ? Mélange d'insouciance et de gravité, d'impatience devant l'avenir et de légèreté de vivre, comme souvent chez Irène Némirovsky, La Proie est un roman inquiet et lucide qui porte l'empreinte de ce grand écrivain, couronné à titre posthume par le prix Renaudot 2004 pour Suite française.

Mon avis:Un roman ou l'auteure nous fait encore pénétrer dans le monde secret des affaires et des intrigues pour parvenir au sommet sociale ,C'est ce que fait le Jean-Luc presque miséreux ,qui vit une histoire d'amour ,mais la jeune fille va se marier ,sans doute un mariage de raison ,Jean-Luc a décidé que ce serait lui qui se marierait avec elle .Après tout c'est la seule façon pour lui d'accéder à la bonne société,certes il y arrivera ,mais à quel prix ? Que ne fera t-il pas pour arriver ou il a décidé ?Je n'en dis pas plus mais on peut savoir que ce roman est un mélange de fausseté,d'espoirs brisés ,d'inquiétudes et de gravité .Je n'ai pas aimé le personnage de Jean-Luc qui n'hésite pas à écraser qui le gêne....D'ailleurs je n'ai pas aimé l'atmosphère trouble de ce roman assez court.....
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5939
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum