Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Jaworski, Jean-Philippe] Janua Vera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'avez vous pensé de ce livre ?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Jaworski, Jean-Philippe] Janua Vera

Message par Olya le Mar 1 Juin 2010 - 17:30

Titre : Janua Vera

Auteur : Jean-Philippe Jaworski

Genre : Fantasy

Editeur : Folio SF



4ème de couverture :
Né du rêve d'un conquérant, le Vieux Royaume n'est plus que le souvenir de sa grandeur passée... Une poussière de fiefs, de bourgs et de cités a fleuri parmi ses ruines, une société féodale et chamarrée où des héros nobles ou humbles, brutaux ou érudits, se dressent contre leur destin. Ainsi Benvenuto l'assassin trempe dans un complot dont il risque d'être la première victime, AEdan le chevalier défend l'honneur des dames, Cecht le guerrier affronte ses fantômes au milieu des tueries... Ils plongent dans les intrigues, les cultes et les guerres du Vieux Royaume. Et dans ses mystères, dont les clefs se nichent au plus profond du cœur humain...

Mon avis :

Tout d'abord, je peux vous dire que c'est une très belle découverte que j'ai faite avec ce recueil de nouvelles.
Bien sur, toutes les nouvelles ne m'ont pas plu de la même façon, il y en a même qui m'ont fait ni chaud ni froid. Mais il y en a d'autres que j'ai vraiment trouvé superbes. Comme c'est un recueil, c'est facile de diviser la lecture, je vais donc parler rapidement de chacune des nouvelles.

* Janua Vera
Ma première impression au cours de la lecture de cette nouvelle a été de me dire que le style était un peu lourd, des phrases à rallonge, beaucoup beaucoup de détails. On voit que l'auteur s'est intéressé à son univers. Mais ça m'a un peu coupé dans mon élan. Il y a plusieurs mots que je ne connaissais pas, et lors de ma lecture, je n'avais pas de dico à disposition. J'ai donc lu sans forcément comprendre tous les termes médiévaux ou moins médiévaux mais que je ne connaissais quand même pas !
Une chose qui m'a choqué aussi, c'est l'absence de dialogue, à part celui entre le Roi-Dieu et Sophonte. Surement pour lui donner une plus grande valeur.
Je n'ai pas aimé le Roi-Dieu, car c'est typiquement le genre de personnage que je n'aime pas, et qui me fait détester la monarchie en générale, ou en tout cas la monarchie des rois qui se disent d'origine divine.
Pour conclure, j'ai trouvé cette nouvelle intéressante, bien qu'un peu indigeste.

* Mauvaise donne
J'ai vraiment été enchantée par le début de cette nouvelle. Beaucoup d'action, un rythme beaucoup plus entrainant. Beaucoup de suspens aussi. Bref, c'est très bien. Il y a toujours certains termes que je ne comprends pas, mais c'est beaucoup moins présent que pour la nouvelle Juana Vera. Et ça ne me dérange pas outre mesure.
J'aime beaucoup Benvenuto, même si c'est un assassin. C'est marrant, il me fait penser un peu à Dexter. Bon, je sais que la comparaison peut être bizarre, mais bon, on a là un assassin qui est humain, qui a peur de temps en temps, qui doute, à qui il arrive des merdes, qui a des amis et tout, comme notre Dexter de la série ! Bref ... j'adore !
Par contre, vers le milieu, j'ai vraiment eu un avis contraire. En effet, je ne suis vraiment pas fan de politique, de magouilles et tout l'tralala. Déjà dans notre vie réelle ça me passe par dessus la tête, alors imaginez dans un bouquin ! Toutes les explications politiques et militaires, et surtout la partie sur le siège, ça m'a vraiment laissé de marbre. J'ai même passé certains passages, parce que ça ne m'intéressait pas du tout. J'ai trouvé qu'il y avait un réel contraste entre le début de la nouvelle.
Après, quand on retrouve notre cher Benvenuto, j'ai beaucoup aimé. Notamment lorsqu'il se rend, c'est un passage que j'ai apprécié. J'ai souffert avec lui lorsqu'il était sous les combles en train de mourir de chaud, et je me suis demandé comment il a fait pour ne pas devenir fou.
Le sorcier pour une raison que j'ignore, je l'imaginais avec une tête de serpent ... En plus il y a eu une phrase particulière qu'il a dite, avec beaucoup d'intonation en s (j'ai oublié comme ça s'appelle ça, mes cours de français sont loin) et j'avais l'impression de voir un serpent parler ...
"Le Sénat m'a accordé la citoyenneté, grace à l'intercession de Sa Seigneurie. Je suis le Sapientissime Sassanos, astrologue attaché au service du Sénateur Ducatore."
J'ai beaucoup aimé les joutes verbales qu'il y a eu entre le Podestat et Benvenuto. Même si les déductions et conclusions de Benvenuto m'ont paru arriver comme un cheveu sur la soupe. Je me demande encore comment il a réussi à trouver tout ça et à démasque le sénateur.

Un petit passage que j'ai beaucoup aimé :
"Vous êtes dangereux, Don Benvenuto."
Après quoi, il interrogea du regard ses deux lieutenants.
"Il est imprévisible, affirma Sassanos.
- Il est incontrôlable", renchérit Matado.
Le Podestat revint à moi, m'adressa un sourire tout en dent.
"Certes, concéda-t-il lentement. Mais il est intéressant."


Bref, donc c'est vrai que moi qui n'aime pas trop la politique, je n'ai pas été gatée avec cette seconde partie de la nouvelle et c'est la raison pour laquelle je ne l'ai que moyennement appréciée.
Par contre j'ai beaucoup aimé la fin, qui est vraiment ouverte ... De manière globale, c'était une nouvelle vraiment sympa, mais elle aurait été parfaite s'il n'y avait pas eu tout ce pan politique.

* Le service des Dames
Une nouvelle très intéressante de mon point de vue. En effet, ma passion première, c'est les chevaux et l'équitation. Or, dans cette nouvelle, les descriptions équestres sont vraiment omniprésentes ! J'ai vraiment adoré toute les descriptions qui ont été faites sur les chevaux, les différents caractères des chevaux qui généralement correspondaient avec celui des cavaliers, et il y avait également pas mal de vocabulaires spécifiques au monde des chevaux, comme les différentes parties des harnachements etc ... c'était vraiment agréable pour moi en tant que cavalière en tout cas.
Sinon, au niveau de l'histoire en elle même, j'ai beaucoup apprécié le jeu des personnages, comment chacun joue un rôle particulier, les attitudes que chacun emploie pour qu'ils obtiennent ce qu'il désire.
Une nouvelle très sympa, qui fait partie de mes préférées.

* Une offrande très précieuse
Un début de lecture assez difficile avec cette nouvelle. En effet, les combats très peu pour moi, et il y en a beaucoup au début.
Bref, et puis après, le chemin dans la forêt, je l'ai trouvé long.
La nouvelle a commencé réellement à me plaire au moment de l'apparition d'Onirée.
Les larmes me sont venues aux yeux lorsque notre monsieur gros bras parle de l'Enfant, de son enfant. Son histoire est très touchante, et de voir ce monsieur muscle avec un coeur et tout, ça m'a touché.
Par contre, la fin me laisse un peu perplexe. Je n'aime pas trop ce genre de truc où il se passe quelque chose, et puis ensuite on sait pas si c'était un rêve ou autre ... trop mystique pour moi ou je sais pas.
Globalement, une nouvelle moyenne donc, mais de la rencontre avec Onirée, jusqu'à l'histoire sur la vie de Cecht, j'ai vraiment apprécié.

* Le conte de Suzelle
Alors là, voici ma nouvelle préférée. Réellement. Elle est tout simplement superbe, magnifique, je ne pourrai pas trouver assez d'adjectif pour la qualifier.

Cette nouvelle est un conte. Un conte magique, heureux, mais aussi tragique, triste ... Ce conte ressemble beaucoup à la vie tout simplement, avec ses moments heureux, mais aussi son lot d'évènements qu'on préfère oublier. Voir la vie de cette Suzelle, de son enfance à la fin de sa vie, voir son évolution, les choses qui lui arrivent, c'était tellement réaliste, que c'en était magnifique.
A la lecture de cette nouvelle, j'ai eu de réelles larmes et pas qu'un peu. La dernière fois que Suzelle va au ru voir si Annoeth va venir avant son mariage m'avait déjà fait pleurer. Mais la fin du livre, à partir du moment où elle apprend ce que son fils est devenu, jusqu'à la fin j'ai pleuré non stop.
Je me suis couchée directement la nouvelle finie, et je faisais que d'y penser. J'ai encore pleuré, jusqu'à ce que je m'endorme. Y'a des auteurs qui arrivent à m'émouvoir, mais quelque chose d'énorme. Et ça a été le cas de Jaworski avec cette nouvelle.

En tout cas, une nouvelle vraiment magnifique, et tellement réelle. C'est, je pense, la raison pour laquelle elle m'a tellement bouleversée.

* Jour de guigne
Pour cette nouvelle, je n'ai pas grand chose à dire. Il est vrai qu'il y a un petit quelque chose pratchettien dans cette nouvelle. Mais ça n'a pas réussi à me faire apprécier plus cette nouvelle.
Elle était sympa à lire, on plaint notre héros, mais c'est tout, je n'ai pas eu de coup de coeur pour cette nouvelle.

* Un amour dévorant
Cette nouvelle est positionnée avant la nouvelle Le confident dans ma version Folio. Je trouve qu'ils auraient du la placer cette nouvelle après. Car on retrouve le culte du Desséché, qui est très bien expliqué dans Le confident, or dans Un amour dévorant, on en parle beaucoup, sans trop l'expliquer. Heureusement, j'avais lu la dernière nouvelle avant.
Concernant cette nouvelle, j'ai eu la frousse pendant toute la lecture. Si cette nouvelle était adaptée au cinéma, c'est carrément le genre de truc que je n'aurai jamais regardé, tellement ça me fout la frousse.
C'est stressant, angoissant, bref, c'est tout un mélange des trucs qui me font trop peur et me font faire des cauchemars x)
Je l'ai quand même lu, ça m'a pas mal angoissé, mais au final, j'ai aimé cette nouvelle. Sauf pour la fin, car on ne sait pas si le gyrovague arrivera à trouver les deux appeleurs pour qu'ils puissent enfin reposer en paix. Et puis j'ai plein de questions quant à la raison qui les a poussé à arriver à ce point.
Bref, une nouvelle vraiment angoissante à mon gout, mais qui est vraiment très bien.

* Le confident
J'avoue ne pas trop savoir quoi dire à propos de cette nouvelle, si je l'ai apprécié ou pas ...
L'ambiance générale est assez bizarre, je n'arrive pas à mettre un terme qui correspond à mon ressenti. Je dirai bien morbide, mais c'est trop fort à mon sens.
J'ai beaucoup aimé l'histoire de cet homme, de savoir comment il en est arrivé dans le Culte du Desséché, et comment il en est venu à faire voeu d'obscurité.
J'ai aussi beaucoup aimé la fin de la nouvelle, même si j'ai mis du temps à comprendre qui lui parlait. Je pense que j'aurai pu le trouver plus rapidement mais bon. Mais dès que j'ai su quelles étaient les personnes qui lui parlaient, j'ai su quelle serait la fin de notre héros.
Une nouvelle sympa, mais qui j'avoue me laisse un peu dubitative, je n'arrive pas trop à savoir ce que j'en ai pensé.

Voilà à peu près mon ressenti pour toutes les nouvelles. Globalement, j'ai trouvé que ce recueil est vraiment très bien. Il y a des nouvelles, qui, selon moi sont beaucoup plus belles que d'autres. Le conte de Suzelle est largement en tête de toutes les autres nouvelles. Mais ça ne sert à rien de faire un classement de toute façon !
Si vous voulez découvrir Jean Philippe Jaworski, je vous conseille vraiment de lire ce recueil. Moi qui n'avait pas l'habitude de lire de nouvelles (ça doit être mon troisième recueil lu), j'avoue être très contente de cette lecture. Je pensais que ce serait un genre qui ne me plairait pas, mais en fait, au contraire, je trouve ça très plaisant.

Ma note : 4/5
avatar
Olya
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 358
Age : 31
Localisation : Strasbourg
Genre littéraire préféré : Fantasy
Date d'inscription : 19/01/2010

http://www.olyaolenka.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Jaworski, Jean-Philippe] Janua Vera

Message par Olorin le Mar 1 Juin 2010 - 17:34

Merci beaucoup pour cette critique. Voilà qui va direct dans ma LAL...
avatar
Olorin
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 5402
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Doctorat.
Genre littéraire préféré : Fantasy, Urban-Fantasy et policier
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Jaworski, Jean-Philippe] Janua Vera

Message par NyrA le Jeu 15 Mar 2012 - 15:57

Je l'ai lu récemment, j'ai vraiment beaucoup aimé ! Je ne dirai pas un coup de coeur seulement parce que je n'ai pas tant apprécié la plus longue des nouvelles, "Mauvaise donne". Mais j'ai été bluffée par la maîtrise de l'écriture de cet auteur qui gagne à être connu, et même si je n'aime pas Benvenuto, qui est le héros de Gagner la guerre, j'ai mis ce roman de Jaworski dans ma liste d'envies sur Amazon.
Le format nouvelle est très intéressant et permet de se dire que s'il y en a une qui ne nous plaît pas, qu'importe, une autre nous comblera. Certains personnages de différentes histoires se croisent, on voit chaque fois le monde créé par l'auteur sous un angle différent, tout ça contribue à en faire une lecture vraiment très agréable. A découvrir absolument !
avatar
NyrA
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 113
Age : 26
Localisation : Lille, France
Emploi/loisirs : étudiante (M1 droit)/cinéma/lecture
Genre littéraire préféré : Fantasy/romans historiques/classiques
Date d'inscription : 14/03/2012

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Jaworski, Jean-Philippe] Janua Vera

Message par Sarfre le Ven 17 Avr 2015 - 17:39

Amateur de Fantasy, j'aime bien en lire de temps en temps, pour me remémorer mes jeunes années. J'aime bien aussi découvrir de nouveaux auteurs, parce que faut bien le reconnaître, c'est un peu toujours la même chose et le renouvellement dans le genre, eh ben c'est pas toujours évident. C'est souvent trop manichéens, à la limite du ridicule et quelquefois un peu cul-cul la praline.

Tout ça pour dire que, eh ben là, pas du tout! Loin de là, c'est même tout le contraire. Le livre est un recueil de nouvelles, qui ,certes, ne sont pas toutes égales en terme de qualité, mais c'est quand même le haut du pavé. Quel plaisir de découvrir les mésaventures de Benvenuto, qui se poursuivront dans "Gagner la guerre" du même auteur. Un réel plaisir de lecture, la langue est travaillée, truculente, riche, imagée, c'est limite jouissif. Un auteur à suivre sans aucun doute.

6/10
avatar
Sarfre
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 507
Age : 41
Localisation : Metz
Emploi/loisirs : Informatique
Genre littéraire préféré : Romans classiques, contemporains; Sciences humaines; Fantasy; Policier, Thriller.
Date d'inscription : 14/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Jaworski, Jean-Philippe] Janua Vera

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum