Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Fromentin, Eugène] Dominique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur Dominique d'Eugène Fromentin

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Fromentin, Eugène] Dominique

Message par Sharon le Ven 4 Juin 2010 - 22:26



Titre : Dominique.
Auteur : Eugène Fromentin.
Editeur : Le livre de poche.
Nombre de pages : 320.

Quatrième de couverture :

Un jour de chasse, le narrateur lie connaissance avec M. de Bray, que tout le monde appelle M. Dominique, et qui vient d’abattre un coq de perdrix qui revenait à son voisin. Les relations intimes bientôt nouées entre les deux hommes conduisent Dominique, un après-midi de pluie, à faire à son ami, dans un long récit enchâssé, la confidence mélancolique de sa vie tourmentée et de son impossible amour de jeunesse pour Madeleine.

En 1863, Fromentin, qui est peintre, donne avec Dominique son premier roman, et il n’en écrira pas d’autres. Dans « ce récit très simple et trop peu romanesque », dans ce livre qui n’ignore l’Histoire et om la société contemporaine s’efface, il retrace l’existence d’un personnage qui ne cesse de revenir sur son passé, et qui s’y complait. Notable aimé de tous, père de famille comblé et paisiblement retiré sur ses terres, Dominique tourne le dos à son siècle, et son énigme n’est pas dans le récit qu’il nous fait, par sans la conclusion qu’il n’en tire pas : est-il heureux comme il le semble, et vraiment guéri de son passé ?

Mon avis :

J’ai dû recommencer ma lecture à trois reprises avant de parvenir à terminer ce livre. La raison ? Ce roman est en demi-teinte : aucun événement majeur ne perturbe la vie des protagonistes, leur vie semble s'écouler hors du temps, sans que les bouleversements historiques ne parviennent aux Trembles.

Ce livre ne contient pas un mais deux récits. Le premier, raconté par le narrateur principal, narre la naissance de son amitié avec Dominique, et décrit la vie de la campagne, rythmé par le passage des saisons. L’écriture est ample, lyrique, les images employées sont très évocatrices, les sensations éprouvées sont retranscrites de manière poétique.

Puis vient le récit enchâssé. Le narrateur se retrouve alors dans la position du lecteur, et c’est Dominique qui lui raconte sa vie. Si La joie de vivre d’Emile Zola est le roman de la renonciation, Dominique est le roman de l’échec. Dominique renonce à une carrière littéraire, à une carrière politique, et ne sait reconnaître l’amour que lorsqu’il est trop tard. Sa lucidité sur son parcours frôle le cynisme. Il l'a ressassé tant de fois. Dominique se complaît à évoquer son passé, oubliant un présent qu’il accepte presque comme une pénitence pour ses erreurs passées.

Cynique, son meilleur ami Olivier l’est et met un point d’honneur à gâcher sa vie et par extension, la vie de ceux qui l’aiment. Lui aura tout raté, y compris sa mort. Seul Augustin, précepteur de Dominique, tire son épingle du jeu. Contrairement aux deux amis, Augustin ne se crée pas des obstacles, il passe son temps à surmonter ceux qui se dressent sur sa route mais vit heureux auprès de sa femme.

Je ne regrette pas d’avoir lu ce livre, car je souhaitais découvrir cet auteur. Je regrette qu'il n'ait pas suscité en moi davantage d'émotion.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7372
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum