Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[King, Stephen] Chantier

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

[King, Stephen] Chantier Vote_lcap25%[King, Stephen] Chantier Vote_rcap 25% 
[ 1 ]
[King, Stephen] Chantier Vote_lcap50%[King, Stephen] Chantier Vote_rcap 50% 
[ 2 ]
[King, Stephen] Chantier Vote_lcap25%[King, Stephen] Chantier Vote_rcap 25% 
[ 1 ]
[King, Stephen] Chantier Vote_lcap0%[King, Stephen] Chantier Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[King, Stephen] Chantier Vote_lcap0%[King, Stephen] Chantier Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

[King, Stephen] Chantier Empty [King, Stephen] Chantier

Message par vally le Lun 28 Juin 2010 - 14:51

[King, Stephen] Chantier Chanti10

Collection : J'ai lu n°2974
Editeur : Editions j'ai lu
Année de parution : 1987
Nombre de pages : 413

4ème de couverture :
" "Expropriation pour cause d'utilité publique" : pour un brave type qui vit depuis vingt ans dans sa maison, qu'est-ce que ça vaut dire ? Du second étage de la blanchisserie où il travaille, Bart Dawes suit l'évolution du chantier. La larte cicatrice brune, couverte d'un cataplasme de boue, engloutit déjà le part de Hebner Avenue où il emmenait son fils, quand il était petit ...
Des Huns ! Des Barbares ! Qui détruisent, arrachent, nivellent tout. Et pour quoi faire ? Extension de l'autoroute 784 ! Parce qu'un morveux de géomètre à décidé qu'elle passerait par là ...
Et les voisins s'en vont un à un. Bart, lui, veut se battre. Seul contre tous. David contre Goliath ! Mais comment ? Se barricader ? Faire sauter le chantier ? Et après ..."

-------------------------------------------------------------------------

Mon avis :
J'ai beaucoup aimé ce livre !
Je trouve la personnalité de Bart Dawes très ambigu. Stephen King ne nous l'explique pas clairement, mais on devine au fur et à mesure des indices ce que le personnage ressent. J'ai eu de la pitié pour lui en lisant ce livre, mais en même temps, je me suis demandé pourquoi il laissait le chantier, et de façon plus générale la vie, lui marcher dessus.
Jusqu'au dernier chapitre, je ne savais pas du tout ce qu'il allait se passer.
En fait, l'histoire est toute simple : un chantier pour extension de route, et les gens qui habitent à proximité doivent se reloger. Et pourtant, Stephen King arrive à garder du suspens et de l'attention de la part du lecteur pendant 400 pages. Chapeau !

Ma note : 18/20
vally
vally
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2240
Age : 33
Localisation : moselle
Emploi/loisirs : secrétaire médicale
Genre littéraire préféré : policier !
Date d'inscription : 17/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Chantier Empty Re: [King, Stephen] Chantier

Message par Invité le Jeu 30 Sep 2010 - 10:25

Un de mes livres préférés !
On se perd comme le personnage central, on comprend sa chute en enfer, pourtant flamboyante quelque part à force de désespoir hystérique et d'abnégation complètement folle. Comment décrypter un simple faits divers en histoire profondément humaine. S.King au mieux de sa forme, et comme souvent dans ce cas là, sans trace de fantastique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Chantier Empty Re: [King, Stephen] Chantier

Message par Moulin-à-Vent le Mer 6 Jan 2016 - 16:51

Moyen. Très moyen. Certainement un des plus faibles de Bachman - King. C'est statique du début jusqu'à l'épilogue. On parle beaucoup mais on agit peu. Heureusement, le cynisme est présent et, d'après moi, de bon aloi.
Les possibilités sont là, mais rien ne bouge ou peu s'en faut.
Le mafioso est sans doute le personnage le plus intéressant de ce roman... et on le voit très peu.
Ma cote: 4/10.
Citation

" - Tous les endroits sont pareils si votre esprit reste le même. Il n'existe pas de lieu magique qui résoudra d'un coup tous vos problèmes. Si vous vous sentez comme de la merde tout ce que vous regarderez aura l'air d'être de la merde."


(Richard Bachman, "Chantier")
Moulin-à-Vent
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2310
Age : 68
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

[King, Stephen] Chantier Empty Re: [King, Stephen] Chantier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum