Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Bennett, Alan] La reine des lectrices

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez vous apprécié ce livre

12% 12% 
[ 2 ]
88% 88% 
[ 15 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 17

[Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par Invité le Ven 9 Juil 2010 - 12:15




La reine des lectrices

Auteur : Alan Bennet
Editeur : Folio
Nombre de pages : 122
4ème de couverture :

Que se passerait-il outre-manche si Sa Majesté la Reine se découvrait une passion pour la lecture ? Si, d’un coup, rien n’arrêtait son insatiable soif de livres, au point qu’elle en vienne à négliger ses engagements royaux ?
C’est à cette drôle de fiction que nus invite Alan Bennet, le plus grinçant des comiques anglais. Henry James, les sœurs Brontë, Jean Genet et bien d’autres défilent sous l’œil implacable d’Elisabeth, cependant que le monde so british de Buckingham Palace s’inquiète. Du valet de chambre au Prince Philip, tous grincent des dents tandis que la royale passion littéraire met sens dessus dessous l’implacable protocole de la maison Windsor.
Un succès mondial a récompensé cette joyeuse farce qui, par-delà la drôlerie, est aussi une belle réflexion sur le pouvoir subversif de la lecture.

Mon appréciation
:


Dernière édition par Sharon le Lun 24 Juin 2013 - 10:40, édité 3 fois (Raison : ajout de couverture du livre)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par S.Ecriture le Ven 9 Juil 2010 - 21:53

Voici un bon petit livre que j’ai découvert avec plaisir.
Le style est direct et franc sans être insultant ou accusateur. C’est un savant mélange d’humour et de dérision.

On découvre une reine d’Angleterre haute en couleur, passionnée par la lecture. Cette situation des plus singulières va entraîner un certain nombre de scènes cocasses que l’auteur décrit avec humour et tact.

C’est loufoque et drôle. Les répliques sont piquantes et parfois à mourir de rire.

En bref : Un court avis je le confesse... néanmoins j'ai adoré cette lecture !

Note : 4.5/5
avatar
S.Ecriture
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 665
Localisation : 17
Emploi/loisirs : lecture, tchat, ciné, séries, ...
Genre littéraire préféré : De tout de tout les gens ! Je lis de tout !
Date d'inscription : 09/02/2010

http://s.ecriture.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par Spyd Skorpionnan le Mer 29 Déc 2010 - 22:57

Ce livre avait peu pour me plaire, a priori : un auteur que je ne connaissais pas, un sujet inintéressant au possible (la Reine d'Angleterre), et un format réduit, 120 pages seulement.
Pourtant dès le début, on se laisse prendre à accompagner amicalement ce monarque, qui, pourchassant ses chiens découvre un vaisseau surgi d'un autre monde : un Bibliobus. Dans cet au-delà, la Reine va se laisser emporter de livre en livre vers le labyrinthe de la Lecture. Elle y déambule au travers les oeuvres,les genres, les auteurs. D'abord guidée par un valet de pied rouquin , dégingandé et gay, elle doit ensuite s'y promener seule. Parfois elle bute sur un livre trop difficile et fait demi tour, mais elle y revient ensuite par une autre voie et passe sans problème. Dans ce labyrinthe, l'important est le chemin parcouru, pas la sortie.
Petit à petit, les livres envahissent Buckingham Palace.
Tout cela ne peut se passer sans que son très protocolaire entourage ne s'interroge sur la transformation de cette hiératique femme vouée toute sa vie à sa fonction, son apparence, une femme de devoir. Elle-même se rend enfin compte que toutes les rencontres, nombreuses, qu'elle a se font, se jouent en fait, entre la Reine d'Angleterre et son interlocuteur, pas avec elle. Tandis que les livres ont été écrits pour êtres lus, ils se moquent de leurs auteurs comme ils se moquent de leurs lecteurs.
L'humour est omni-présent dans ce livre, mais rarement le rire. Les personnages "So British" et les situations sont décrits dans un style limpide. Tout participe d'une lecture joyeuse.
Un livre qui laisse ce petit sourire satisfait d'un petit instant de bonheur. Un livre que l'on dévore, même sil est court, alors mastiquez le bien.
17/20
avatar
Spyd Skorpionnan
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 119
Age : 51
Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : Informatique , lecture ciné ...
Genre littéraire préféré : Science fiction, classiques , romans contemporains
Date d'inscription : 29/12/2010

http://www.atelierdantec.com/joomla

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par plumedange le Mar 11 Jan 2011 - 13:55

Que se passerait il si la reine d' Angleterre montait dans un bibliobus? ou pire (ou mieux!) si elle se désinteressait de ses obligations royales au profit de la lecture?
c'est ce que vous allez découvrir avec délice dans ce livre....

Mais gare à vous, car, tout comme sa majesté: une fois plongé dans votre lecture vous risquez d'avoir du mal à en sortir!
avatar
plumedange
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 595
Localisation : Sur mon Nuage
Emploi/loisirs : libraire
Date d'inscription : 12/11/2009

http://lacuisinedeplume.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par remydu13 le Mar 11 Jan 2011 - 14:31

Un livre que j'ai lu l'an dernier et que j'ai apprécié, en effet, il est tellement loufoque de penser à voir monté la Reine pour choisir un livre alors que son travail doit être très prenant, bref un livre à lire
avatar
remydu13
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 926
Age : 32
Localisation : Tarascon
Emploi/loisirs : loisirs : photo lecture ballade
Genre littéraire préféré : roman, historique, biographie
Date d'inscription : 12/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par plumedange le Mar 11 Jan 2011 - 17:00

le même auteur a écrit la mise a nu des époux ransome j'ai bcp aimé aussi
avatar
plumedange
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 595
Localisation : Sur mon Nuage
Emploi/loisirs : libraire
Date d'inscription : 12/11/2009

http://lacuisinedeplume.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par Justemoi87 le Mar 11 Jan 2011 - 20:00

Ce livre est dans ma PAL et grâce à vos avis, il va peut-être en sortir plus vite que prévu Very Happy
avatar
Justemoi87
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1585
Age : 30
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Secrétaire indépendante
Genre littéraire préféré : Un peu tout
Date d'inscription : 04/09/2008

http://books-all-around.blogspot.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par Invité le Dim 3 Avr 2011 - 20:48

Mes impressions :

A la base, il faut avouer que cette idée est drôle et originale. L’auteur s’attaque tout de même à la Reine d’Angleterre. Une femme qui, il faut l’avouer, ne renvoie pas toujours une image très avenante.
Mais bien qu’étant assez éloignée de nous par son mode de vie et on s’en rendra compte tout au long du livre, je me suis retrouvée en elle à chaque fois qu’il s’agissait de lecture.

Cette passion de la lecture qui s’intensifie de jour en jour, la joie de choisir ses livres, de faire des découvertes. L’envie, parfois, de ne rien faire d’autre que de se poser et de lire. Un peu gênant dans son cas lorsque l’on sait qu’elle doit diriger un pays. Et c’est justement là que les problèmes vont commencer.

La Reine d’Angleterre faisait jusque là tout ce qu’elle devait faire sans rechigner, même les choses qui n’éveillaient pas grand-chose en elle, elle les faisait tout de même avec le sourire et avec le plaisir de bien faire les choses.
Cependant, suite à une rencontre inattendue dans un bibliobus, elle va apprendre à connaître celui qu’elle appellera son « tabellion particulier », son assistant littéraire.
Une connexion livresque se produit entre eux, lui va donner des conseils à la Reine, qui au fil du temps, va affiner son propre goût.
Leur relation est touchante, et malgré leurs différences de statut, ils sont sur un pied d’égalité, chacun dépendant l’un de l’autre.

« A cause » de la lecture, la Reine va donc délaisser ses affaires habituelles au grand dam de ses conseillers et du peuple. Mais malgré, les tentatives de son conseiller le plus proche, rien n’entachera cette passion naissante et elle donnera même lieu à une autre envie, tout aussi forte que celle-là.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par Saphyr le Sam 23 Avr 2011 - 16:31

Mon avis :

Petit livre très amusant, de lecture rapide et facile, qui ne manque cependant pas de profondeur. L’auteur y explore en parallèle les conditions de lectrice (compulsive) et de reine d’Angleterre.

En temps que lecteur ou lectrice, on prend rapidement fait et cause pour cette pauvre (hum) reine en butte à l’incompréhension de ses proches et de ses sujets. On se reconnaît dans ses manies de fourrer des livres partout par crainte de manquer, de profiter du plus petit moment pour dévorer discrètement quelques lignes, parfois au mépris des règles les plus élémentaires de la politesse.
J’ai trouvé amusante la façon dont l’auteur nous présentait cette reine-marionnette, le personnage d’un personnage public, naviguant dans un monde d’apparat, et dont chaque geste, même le plus trivial, se doit d’être calculé et chronométré. Sous couvert de sollicitude, ses servants se révèlent en fait être des bourreaux, finalement plus puissants que leur monarque.
C’est là que les livres entrent en jeu, à double titre. Tout d’abord, cette nouvelle et exigeante passion va pousser la reine à négliger puis mépriser le protocole, et ainsi lui ouvrir les yeux sur sa condition de prisonnière. Ensuite, par leur nature même, les livres vont lui ouvrir une fenêtre sur le monde réel qu’elle n’a jamais côtoyé, isolée comme elle l’était par son statut. Inutile de dire que cette double prise de conscience va durablement ébranler la souveraine, dont la nouvelle clairvoyance ne sera pas du goût de tous.

J’ai beaucoup apprécié ce livre, à l’ironie parfois facile mais toujours pertinente. Je recommande sa lecture à qui veut passer un agréable moment.
Ma note : 7/10
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 37
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par letteratura le Jeu 23 Juin 2011 - 11:04

C’est un petit roman qui se lit rapidement, il est très drôle. Je pense que ce livre n’est pas durable, je ne m’en souviendra sans doute pas dans un ou deux mois, mais c’est un livre qu’il faut lire pour se faire plaisir.

L’humour d’Alan Bennett est très bien construit, il désacralise la vie de la Reine, puisqu’il met Sa Magesté dans des situations ordinaires et banales, tout en rajoutant une touche de différence avec l’obsession de la lecture. Il transforme cette passion en espèce de mauvaise habitude qui est très bien écrit.

Dans le livre, je me disais qu’avoir les pensées précises d’une personne si influente serait très utile, puisqu’ici, il parle des problèmes de la Reine. J’aurais aimé savoir les problèmes que rencontre des personnes si importantes.

J’ai donc globalement aimé ce livre, tant par sa légèreté que par son thème : la lecture qui est au centre de toutes les attentions, puisque la Reine lit beaucoup trop. Cela devient un problème au yeux de tous, on assiste au complot de destruction de cette passion dévorante pour la lecture.

J’ai adoré la fin, la dernière phrase qui a complètement fait l’effet d’une bombe, c’est le talent d’humoriste d’Alan Bennett que je ne connaissais pas. Vous serez beaucoup surpris par la fin qui m’a beaucoup plu. Je n’ai rien d’autres à dire, à part lisez ce livre.
avatar
letteratura
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 45
Age : 22
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Classique
Date d'inscription : 30/04/2011

http://litteraire-en-herbe.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par malo le Mar 26 Juil 2011 - 18:54

Alan Bennett nous livre là, une version assez orignale du portrait de la Reine Elisabeth.
Une reine qui découvre par hasard l'univers des livres et se prends de passion pour ceux-ci, au point d'en oublier ses obligations et de bouleverser le protocole,(ce qui va agacer, grand nombre de ses sujets).
Une situation pas ordinaire, mais j'ai envie de dire : pourquoi pas !!!
A travers cette comédie, Alan Bennett a su décrire ce qu'est l'amour de la lecture.
Je me suis reconnue dans certaines habitudes prises par la reine, comme ; Faire suivre son livre ou que l'on aille, faire une liste des livres à lire, noter dans un petit carnet nos impressions...
Un livre qui se dévore, ponctué de notes d'humour, de situations cocasses sans jamais dépasser les limites tout en gardant et respectant une certaine image de la reine.
Je ne connaissais pas cet auteur, c'est une belle découverte, j'en redemande !!!
avatar
malo
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3160
Age : 53
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Lecture
Genre littéraire préféré : Un peu de tout sauf fantasy
Date d'inscription : 02/08/2010

http://lespassionsdemalo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par Ahotep le Jeu 28 Juil 2011 - 14:15

Mon avis :
Un livre plein d'humour où on découvre une reine passionnée de lecture au grand désarroi de toute la cour et tout le pays. C'est un livre original, court et qui se lit très vite. La fin laisse en suspens... (c'est une fin en queue de poisson!!).
Ce livre détend bien et est bien écrit. Je l'ai beaucoup aimé, mais ce n'est pas un coup de coeur.
avatar
Ahotep
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1323
Age : 30
Localisation : Aurillac
Emploi/loisirs : Libraire
Genre littéraire préféré : Romans historiques, policiers, terroirs, fantastiques...
Date d'inscription : 13/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par Sharon le Mer 17 Aoû 2011 - 1:28

Mon avis :

Que se passerait-il, oui, si la reine se mettait à lire ? Une catastrophe ? Non. Un bouleversement complet des habitudes plutôt !

Le roi n'est pas un sujet, dit le marquis de Ponceludon au roi Louis XVI, dans Ridicule de Patrice Leconte. La reine en devient un dans ce livre. Il aura fallu la conjecture d'un léger soucis canin, d'un bibliobus et d'un commis de cuisine gay pour que la reine lise, ou pour être plus précise, que la reine découvre le plaisir de la lecture. Le bouleversement n'est pas tant au palais, dans sa charge (elle s'acquitte toujours fort bien de ses obligations) mais dans la manière dont elle occupe chacun des moments entre ces diverses tâches.

Pourquoi une reine qui lit serait-elle plus gênante qu'une reine qui se serait prise de passion pour l'horticulture ? Parce qu'elle s'ouvre à des univers qu'elle ne connaissait pas, parce qu'elle oblige le protocole à se tordre à sa convenance. Quand elle essaie de lire dans le carrosse tout en continuant à saluer la foule (au grand dam du duc d'Edimbourg), elle m'a fait penser à ses enfants qui lisent en cachette de leurs parents, au moyen d'une lampe électrique. Lire est dangereux pour la santé, c'est pour cette raison que tous les moyens sont bons pour la détourner de ce hobby, quitte à faire sauter un roman, surtout que celui-ci "était une véritable bombe pour l'imagination". La reine n'en demeure pas moins LA reine et ne croyez pas que ces obstacles vont la rebuter, ni que ces empêcheurs de lire en rond resteront impunis. La reine a des réflexes, figurez-vous, et ses ripostes sont implacables (après tout, l'Ecosse sous la pluie, la Nouvelle-Zélande par gros temps sont des contrées sympas).

Parallèlement à ses petites réjouissances, nous suivons le parcours d'une lectrice passionnée. Sans a-priori, la reine lit tout ce qui lui tombe sous la main, sans échelle de valeur. L'appétit vient en lisant et des auteurs qu'elle n'appréciait pas au début de son parcours de lectrice lui révèlent toute leur complexité au fur et à mesure qu'elle exerce son jugement. Elle tisse des liens entre ses différentes lectures et devient avide de les partager. De la lecture, elle passe à l'écriture offrant ainsi un dénouement pour le moins surprenant.

La reine des lectrices est un roman drôle, qui raconte comment la lecture peut devenir passion.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7236
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par alexielle63 le Mer 17 Aoû 2011 - 12:10

J'adore ton avis, Sharon ! J'ai beaucoup ri ! Merci !
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par Sharon le Mer 17 Aoû 2011 - 16:48

Tant mieux Alexielle, car ce livre est vraiment très drôle.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7236
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par Mia le Jeu 20 Oct 2011 - 19:52

C'est d'une façon tout à fait incongru que la reine découvre un bibliobus au palais. Par pure politesse celle-ci empreinte un livre, sans être vraiment convaincu car sa majesté n'a pas de temps à consacrer à la lecture et là, c'est le choc, tout un monde nouveau s'ouvre à elle, et elle se lance à corps perdu dans la lecture !

L'approche est très sympathique ! On évolue avec la reine, on découvre sa soif de découvrir, intarissable ! Elle prend des notes, fait des comptes rendus ... Bien entendu, les répercussions ne se font pas attendre, désintérêt, un certain laissé aller s'installe pour le grand désarroi de son administration.
L'auteur tourne parfois les choses en dérision comme quand, lors d'une sortie officielle, elle salut la foule tout en lisant son livre, là pour le coup, j'ai bien ris !!
Puis il y a un tournant dans le livre, une prise de conscience.
La lecture serait-elle égoïste ? Lire c'est s'isoler, est ce là ce que l'on attend d'une souveraine ? Une femme d'action ?

Je ne vais pas dévoiler tous le livre, je vous invite à le lire, il regorge de petites perles, en voici quelqu'unes :
"Les livres sont tout sauf un passe-temps. Ils sont là pour vous parler d'autres vies, d'autres mondes."
"Les livres ne se souciaient pas de leurs lecteurs, ni même de savoir s'ils étaient lus. Tous le monde était égal devant eux, y compris elle. La littérature est une communauté, les lettres sont une république."
"On n'écrit pas pour rapporter sa vie dans ses livres, mais pour la découvrir."
"Les livres sont une merveilleuse invention (..) ils ont tendance à développer la sensibilité des gens."

En bref, un livre agréable à lire avec une petite surprise au final, à découvrir donc !
avatar
Mia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 792
Age : 37
Localisation : Caraïbes
Emploi/loisirs : Maman de deux p'tits bouts !
Genre littéraire préféré : Fantastique, policier
Date d'inscription : 15/05/2011

http://hibiscus971.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par noursette le Jeu 27 Oct 2011 - 9:56

Mon avis
J’ai débuté ce livre toute heureuse, parce que j’étais sure, avant même de l’ouvrir que j’allais l’aimer. Souvenez-vous mon avant dernier que lisez-vous. J’y expliquais qu’il faisait partie de trois livres reçus en cadeau durant mes dernières vacances. Et un cadeau, cela vient forcément du coeur, je ne peux donc que l’apprécier à sa juste valeur.

J’ai profité d’un moment d’accalmie de ma fièvre pour me mettre dedans et c’est à la fin que j’ai relevé les yeux (ou presque).

C’est un petit livre, agréable à lire, qui fait voir la monarchie sous un autre angle. Les anglais parfois perçus comme austères, particulièrement la reine, y sont dépeints très différemment.

Que se passerait-il si la reine d’Angleterre se mettait à lire sans discontinuer. C’est ce que nous fait découvrir ce livre amusant, mais poussant à la réflexion.

C’est un livre pour les lecteurs compulsifs, pour les assidus des pages noircies d’encre, pour les personnes qui ne sont compris que par leurs pairs, ceux qui aiment vraiment les livres.

Je me suis par moment reconnue dans la reine, lorsqu’un livre prend une importance telle qu’on peut en ignorer tout ce qui nous entoure. Egalement lorsqu’elle s’enferme dans ses lectures et ses notes (ce qu’on m’a également reproché par le passé).

Je n’en fais pas un coup de coeur, mais je l’ai adoré. Il a des significations importantes pour moi et de ce fait, devient un de mes chouchous.

A tous ceux qui aiment les beaux mots, les phrases choisies, ce livre est pour vous. Petit, non encombrant, il n’y a pas d’excuse pour passer à côté. A ceux qui hésitent, allez-y vous passerez incontestablement un excellent moment.
avatar
noursette
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 77
Age : 40
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : suis très ouverte sur différents genres et suis avide de découvertes
Date d'inscription : 03/03/2011

http://lagrottedenoursette.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par Pinky le Sam 25 Fév 2012 - 21:26

Mon ressenti

Une ode à la lecture, c’est avec sympathie que l’auteur incite ainsi à développer cette activité. C’est avec la lecture que chacun peut s’ouvrir au monde, peut développer sa sensibilité et son écoute, sans compter augmenter ses connaissances et l’envie de les partager…

Je ne peux être que d’accord avec Alan, fervente lectrice depuis mon plus jeune âge, c’est toujours avec passion que je vais à la rencontre de ces nouvelles pages et de ces auteurs, sans compter les nombreux échanges qui en découlent…

Avec humour, l’auteur met en compétition deux mondes : un personnage public par excellence (qui ne s’appartient pas du tout… son emploi du temps est décompté à la seconde près … ) et le livre qui de par sa lecture est individuel et personnel. Il en ressort des situations parfois loufoques, des références littéraires très intéressantes pour emmener le lecteur dans un conte : qu’est-ce qui est vrai ?

Un petit livre distrayant et qui se termine par une question qui amène une surprise de taille… En tout cas, un auteur que je ne connaissais pas et que je note pour une deuxième expérience de lecture.


avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5801
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par Anne26 le Sam 25 Fév 2012 - 21:30

J'ai bien aimé le bibliothécaire!
avatar
Anne26
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 781
Age : 53
Localisation : La Garde-Adhémar (26)
Emploi/loisirs : Documentaliste / Lecture, peinture, tricot, rire avec les copines
Genre littéraire préféré : J'aime les genres : Policier, thriller, humour,... Je n'aime pas : science-fiction, fantasy, fantastique et romans d'amour
Date d'inscription : 27/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par creuse le Dim 9 Sep 2012 - 17:00

Terminé, j'ai bien aimé ce roman. Je l'ai trouvé origninal, d'une lecture facile.
Belle description et belle analyse des lecteurs passionnés voir accroc au point parfois d'oublier le monde qui les entoure. AlAN BENNETT nous fait également découvrir avec humour les rouages de la royauté.

citations

« - Un passe-temps ? dit la reine. Les livres sont tout sauf un passe-temps. Ils sont là pour vous parler d'autres vies, d'autres mondes. Loin de vouloir passer le temps, sir Kevin, j'aimerai au contraire en avoir davantage à ma disposition. Si j'avais envie de passer le temps, j'irai en Nouvelle-Zélande. »

« Elle découvrait également que chaque livre l'entraînait vers d'autres livres, que les portes ne cessaient de s'ouvrir, quels que soient les chemins empruntés, et que les journées n'étaient pas assez longues pour lire autant qu'elle l'aurait voulu ».......

Le final est tout aussi attrayant.
avatar
creuse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2421
Age : 68
Localisation : berry
Genre littéraire préféré : Classiques ,Romans historiques, régionaux, contemporains ,littérature de jeunesse
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par zazy le Dim 30 Sep 2012 - 13:56

Quel moment de lecture souriante !!
God saves the Queen, the books, ou The books save the Queen, ou The Queen saves the books???….
On ne peut savoir les dégâts que peuvent causer sur la royauté britannique de sales cabots royaux aboyant devant …. Un bibliobus. Pour la première fois de sa vie, Sa Majesté monte dans un antre livresque mobile !! De paroles en paroles, elle lie connaissance avec Norman Seakins et repart avec un LIVRE d’Ivy Compton-Burnett !!! Ne serait-ce point ce que l’on nomme « l’effet papillon » ? Car la suite pourrait être dévastatrice pour la royauté britannique. L’horrible piège se referme sur la reine……….. Elle devient une lectrice assidue et, avec Seakins qu’elle sort des cuisines pour en faire son tabellion particulier, elle va dévorer bouquins sur bouquins et en discuter.
Qu’il y a-t-il de grave me direz-vous ? Rien……. Sauf que le protocole s’en trouve bouleversé. Sa Majesté ne pose pas la même sempiternelle question aux personnes qu’elle reçoit « Il n’est pas impossible que Sa Majesté vous demande si vous avez fait un long trajet pour venir jusqu’ici. Préparez-vous donc à lui répondre que vous êtes venus en voiture ou en train, selon le cas. » Mais : « Que lisez-vous en ce moment ». My god !!!!.
Ainsi, lorsque le premier ministre et son épouse viennent passer, comme l’exige l’étiquette, quelques jours de vacances à Balmoral…. Pas de problème, la reine ne change rien à son habitude et s’enferme dans ses appartements pour lire !!! Et tout est à l’avenant ; les visites protocolaires, les voyages deviennent autant obstacles à sa boulimie de lecture. Astucieuse, elle trouve toutes les ruses possibles pour pouvoir continuer de lire tout en saluant ses sujets de son carrosse.

Puis vient le moment où, après le brusque départ de Norman Seakins, elle se rend compte que lire ne lui suffit plus « Ne pouvant plus discuter avec Norman, la reine s’aperçut qu’elle s’entretenait désormais davantage avec elle-même et notait de plus en plus souvent ses réflexions, de sorte que le nombre de ses carnets ne tarda pas à se multiplier, comme celui des sujets qu’elle y abordait. « L’une des recettes du bonheur consiste à se moquer des prérogatives. » Après avoir inscrit cette phrase, elle adjoignit un astérisque et ajouta en bas de page : « Précepte que ma position ne m’a guère permis d’exercer. » »
Ainsi elle nota une nuit : « on n’écrit pas pour rapporter sa vie dans les livres, mais pour la découvrir » jolie réflexion.

Un jour, elle décide d’organiser une soirée où seraient invités des auteurs ; quel désastre, elle se retrouve au milieu d’une cour bruyante, volubile et cancanière à déambuler seule, entre des groupes, mais 50 années d’aplomb et de maîtrise de soi, ne lui ont pas permis de briser la glace.« Elle en tira la conclusion qu’il valait mieux rencontrer les auteurs dans les pages de leurs livres, puisqu’ils vivaient sans doute autant dans l’imagination de leurs lecteurs que leurs personnages. La plupart n’avaient d’ailleurs pas l’air de trouver qu’on leur faisait une faveur particulière en lisant leurs ouvrages, estimant au contraire que c’étaient eux qui en faisaient une au public, en les écrivant ».


La reine philosophe sur son statut lors d’une rencontre qu’elle organisa avec tous ses collaborateurs, actuels et anciens et cela donne une analyse sur la royauté teintée d’ironie.

« Il a fallu tendre une main gantée de blanc pour en serrer d’autres qui étaient couvertes de sang et soutenir d’aimables conversations avec des individus qui avaient participé à des massacres d’enfants. Il a fallu patauger dans les tripes et les excréments. Je me suis souvent dit que pour une reine, le seul équipement vraiment indispensable serait une paire de cuissardes »
« On me crédite généralement d’un solide bon sens, ce qui est une autre façon de dire que je n’ai guère d’atouts. En conséquence de quoi, je me suis vue contrainte, sur les instances de mes divers gouvernements, d’entériner –ne serait-ce que de manière passive- des décisions que je considérais comme mauvaises et souvent même indignes. Ce qui m’a parfois donné le sentiment de tenir le même rôle qu’une bougie parfumée, destinée à chasser les relents de la politique –La monarchie n’étant pour de nos jours qu’un vague déodorant, au service du gouvernement ».


Oui vraiment Monsieur Bennett, vous m’avez enchantée, amusée avec votre bouquin, avec votre réflexion sur le pouvoir de la lecture et des livres. J’espère qu’en des temps futurs votre livre ne sera pas voué aux gémonies pour cause d’incitation à la liberté… de lire !!! Car le livre est une porte ouverte sur la réflexion, la culture et l’intelligence, donc sur l’indépendance.

J’ai aimé le ton badin et sérieux de ce livre. L’humour anglais dans ce que je préfère ; la dérision, l’absurde, la subversion et une dose d’amour. Et puis….. Sa Majesté est une femme comme les autres dans sa passion de la lecture. Merci Mimi pour ce délicieux moment de lecture, mais pas que.
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par Iris le Mer 20 Mar 2013 - 13:42

Mon avis

Ce livre avait retenu mon attention il y a un an ou deux parce que je trouvai l’idée très originale. La grande reine d’Angleterre qui va ne faire que lire, ce qui aura comme conséquence la remise en question de ses priorités.

J’ai trouvé ce roman très drôle, il m’a fait sourire à beaucoup de moments, voir la reine si « humaine » je dirai. Car j’ai une image d’elle très sérieuse, très consciencieuse, ce qui est le propre de la monarchie. Et là elle va enfin vivre comme elle le souhaite, grâce aux livres et à ses petits carnets, carnets où elle note des passages qu’elle a apprécié ou alors des avis sur des livres, et cela m’a fait penser à mon petit bouquin qui ne quitte pas mon livre, où je note, moins souvent certes, mes avis, des phrases que j’ai particulièrement aimé. Donc je me suis sentie proche de cette reine que nous dépeint Alan Bennett.

Bref j’ai adoré, un coup de cœur. Un livre remplit de l’amour des livres, remplit d’humour. Savoureux comme un bon thé servi à l’heure anglaise. J’ai été surprise par la dernière phrase, phrase de la reine d’Angleterre, et j’ai jubiler à l’idée que cela finisse comme cela, il fallait y penser.
avatar
Iris
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 407
Age : 27
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Roman contemporain, amour, les livres d'Agatha Christie...
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par creuse le Mer 20 Mar 2013 - 14:29

merci Iris. Un livre étonnnant et que j'ai également beaucoup apprécié


Dernière édition par creuse le Sam 29 Mar 2014 - 12:48, édité 1 fois (Raison : correction)
avatar
creuse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2421
Age : 68
Localisation : berry
Genre littéraire préféré : Classiques ,Romans historiques, régionaux, contemporains ,littérature de jeunesse
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par Iris le Mer 20 Mar 2013 - 17:22

En effet c'est un livre étonnant, détonnant et bourré d'humour et d'humanité, enfin je le vois comme cela. Dans le livre je vois la reine comme cela.
avatar
Iris
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 407
Age : 27
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Roman contemporain, amour, les livres d'Agatha Christie...
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Bennett, Alan] La Reine des lectrices

Message par Justemoi87 le Dim 23 Juin 2013 - 22:47



Auteur : Alan Bennett
Titre : La Reine des lectrices
Edition : Folio
Nombre de pages : 122

Quatrième de couverture
Que se passerait-il outre-Manche si Sa Majesté la Reine se découvrait une passion pour la lecture ? Si, d'un coup, rien n'arrêtait son insatiable soif de livres, au point qu'elle en vienne à négliger ses engagements royaux ?
C'est à cette drôle de fiction que nous invite Alan Bennett, le plus grinçant des comiques anglais. Henry James, les soeurs Brontë, Jean Genet et bien d'autres défilent sous l'oeil implacable d'Elizabeth, cependant que le monde so British de Buckingham Palace s'inquiète. Du valet de chambre au prince Philip, tous grincent des dents tandis que la royale passion littéraire met sens dessus dessous l'implacable protocole de la maison Windsor.

Mon avis
Petit livre présent dans ma PAL depuis trèèèès longtemps, j'avais envie de l'en sortir à l'occasion du mois anglais. C'est donc chose faite. Lu dans une période creuse côté lectures (comprenez par là que j'ai été victime d'une panne de lecture), j'ai mis 4 jours pour lire les 120 petites pages que compte ce roman. Cela ne m'a néanmoins pas empêchée d'apprécier ma lecture Smile.
En effet, l'auteur nous propose une hypothèse des plus intéressantes : la Reine Elizabeth délaissant son rôle de souveraine pour se consacrer à sa nouvelle passion qu'est la lecture. Voici donc un ouvrage pouvant ouvrir à une réflexion sur le pouvoir de la lecture et de l'écriture, jusqu'à quel point elles peuvent "envahir" le quotidien. 
Il me semble qu'à la lecture de ce livre, les personnes trouvant qu'il est "mauvais" de trop lire (eh oui, on me l'a déjà sorti) y verraient un véritable argument pour appuyer leur position. Pour ma part, c'est tout le contraire. L'auteur montre à travers son récit que grâce à la littérature, les gens réfléchissent, avancent, communiquent et discutent avec d'autres personnes ayant lu les mêmes ouvrages (ou pas, d'ailleurs). Après cette lecture, je suis encore plus convaincue que la littérature apporte une réelle richesse à ceux qui prennent le temps de s'y consacrer. J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié le fait qu'Alan Bennett évoque la sensibilité que les lecteurs développent ainsi que la facilité grandissante (au fur et à mesure de nos lectures) avec laquelle nous pouvons apprécier un livre.
Pour moi, c'est un livre ayant un petit quelque chose que je ne saurais nommer mais qui fait que j'ai beaucoup apprécié ce livre, sans pour autant qu'il soit un coup de coeur. 
Du côté de l'écriture de M. Bennett, j'ai trouvé sa prose très agréableet les quelques touches d'humour parsemées tout au long du récit sontun vrai régal. 
Enfin, durant cette lecture, je n'ai pas pu m'empêcher de me demander si la Reine a elle-même pris la peine de lire ce livre et si oui, ce qu'elle a bien pu en penser. 
En quelques mots
Un petit livre qui propose plus qu'une simple fiction, il y a également un peu matière à réflexion. L'écriture est très agréable et l'humour, délicieux. J'ai beaucoup aimé et je pense que ce livre est susceptible de plaire à tous les amoureux des livres qui, sans aucun doute, s'y retrouveront au moins un peu.
avatar
Justemoi87
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1585
Age : 30
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Secrétaire indépendante
Genre littéraire préféré : Un peu tout
Date d'inscription : 04/09/2008

http://books-all-around.blogspot.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La reine des lectrices

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum