Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Moccia, Federico] J'ai failli te dire oui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MOCCIA Federico j'ai failli te dire oui

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 3 ]
33% 33% 
[ 2 ]
17% 17% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 6

[Moccia, Federico] J'ai failli te dire oui

Message par mamoun le Dim 11 Juil 2010 - 19:44



Editeur : Calmann-lévy
Pages : 502

Quatrième de couverture

Plus épris que jamais. Alex et Niki, les héros de j'ai failli te dire je t'aime, sont de retour du phare de l'île Bleue. tandis qu'elle renoue avec ses copines, plus mûres et riches de nouveaux projets, lui réintègre la routine de Rome : travail, sport et sorties avec ses amis. Or voilà que ces derniers, jusqu'à présent si heureux en ménage, vient leurs couples voler en éclats. Alors que tous s'interrogent sur la pérennité de l'amour, Alex décide d'y croire et demande Niki en mariage.
Mais le chemin vers l'autel se transforme vite en chemin de croix. invités, cérémonie, préparatifs en tout genre et famille ne leur facilitent pas la tâche. Enfin, surtout : Niki est-elle prête pour un tel engagement ?
Les amoureux ne sont pas au bout de leurs peines, d'autant que débarquent au bureau d'Alex une splendide créature qui s'entichera de lui, et dans la vie de Niki un garçon troublant qui ne reste pas insensible à ses charmes.
Doute, tentation, liberté, engagement... Ce roman nous transporte dans la problématique du couple, dans cette histoire qui doit s'écrire à deux.
Federico Moccia nous parle d'amour, mais plus encore, des craintes et des incertitudes qui s'y rattachent, de notre capacité à affronter l'adversité.

Mon avis

Découverte de cet auteur avec ce livre.
Les phrases sont simples ainsi que le vocabulaire, l’écriture est fluide ce qui rend la lecture facile et rapide.
Alex et Niki ont décidé de se marier, alors que la plupart des amis d’Alex se séparent.
Les personnages d’Alex et Niki sont touchants et émouvants.
Par contre certains amis d’Alex sont énervants, comme Pietro, pour qui les femmes se prennent et se jettent comme de vulgaires mouchoirs. Enrico est plus touchant pour lui le bien être de sa fille passe avant son bonheur.
Les amis de Niki, les ondes comme elles se surnomment, Olly, Niki, Dilleta et Erica, sont contentes pour leur amie, elles même vivent des événements différents et importants dans leur propre vie.
Dans ce livre, on trouve l’amour, le mariage ses craintes et ses incertitudes. Le couple et la fidélité.
Les Préparatifs de mariage qui sont parfois fastidieux et les choix cornéliens. Ceux-ci sont tellement difficiles que parfois, comme Niki on dit stop, je ne me marie plus. Changera-t-elle d’avis ?
J’ai adoré ce livre, pour moi une lecture avec laquelle on ne se prend pas la tête.
Un bon livre pour les moments ou l’on a envie de lecture légère, pour l’été ou un autre moment.

Merci au Forum Partage lecture et aux Editions Calman-Levy, grâce à qui j'ai pu découvrir ce livre et cet auteur dans le cadre de leur partenariat
avatar
mamoun
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1182
Age : 59
Localisation : vendée
Emploi/loisirs : surveillante de nuit , loisirs lecture, scrabble , mots fléchés, internet
Genre littéraire préféré : policier, thriller, roman du terroir et roman contemporain
Date d'inscription : 04/06/2008

http://mamoun85.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moccia, Federico] J'ai failli te dire oui

Message par lecoinlitteraire le Dim 11 Juil 2010 - 22:03

Oh la 4ème de couverture m'attire beaucoup ... !
avatar
lecoinlitteraire
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 482
Age : 27
Localisation : Pas De Calais ( 62)
Genre littéraire préféré : Dans l'ensemble les romans dits réalistes sinon le fantasy, la science fiction ... un peu de tout :D ( sauf le policier)
Date d'inscription : 23/03/2010

http://le-coin-litteraire.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moccia, Federico] J'ai failli te dire oui

Message par encre de lune le Dim 11 Juil 2010 - 22:29

Ce livre me tente beaucoup. Si je le vois à la médiathèque je le prends.
avatar
encre de lune
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 605
Age : 43
Localisation : nord
Genre littéraire préféré : le roman
Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moccia, Federico] J'ai failli te dire oui

Message par Pinky le Lun 12 Juil 2010 - 7:29

merci Mamoun pour cette appréciation, cela met l'eau à la bouche
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moccia, Federico] J'ai failli te dire oui

Message par Géraldine le Jeu 15 Juil 2010 - 20:58

Mon avis pour ce livre lu en partenariat :

C’est un livre qui nous parle de l’amour, des relations amoureuses, du passage à l’âge adulte et de la difficulté de laisser sa jeunesse et son insouciance derrière soi t par l’engagement dans le mariage ou même dans une simple relation amoureuse.
De la difficulté de vivre une relation sur le long terme et par la-même nous fait nous poser des questions sur la fidélité dans le mariage, sur les effets du temps qui passe, sur la TENTATION qui peut survenir à tout moment et qui peut remettre en cause une relation même la plus solide ; de plus, cette relation est aussi mise à l’épreuve si la jalousie s’en mêle : c’est ce que va vivre Olly, une des meilleures amis de Niki qui va mettre en péril sa relation avec Giampi.
Que fait-on pour faire durer, cultiver, faire durer une relation amoureuse ? Doit-on comme Alex inventer des choses extraordinaires à sa compagne pour lui montrer qu’on l’aime ?
A-t-on besoin d’avoir toujours plus, toujours mieux ? C’est ce qui va se passer pour Flavio et Cristina qui vont vivre l’épreuve de l’usure du mariage et de la lassitude qui peut survenir à tout moment !
Quand on va chercher ailleurs, c’est pour retrouver les sensations d’ivresse et de passion d’un amour naissant et des débuts de toute relation ; mais peut-on vraiment faire durer cette passion toute la vie et avec une seule et même personne ?
C’est aussi un livre qui nous parle aussi de l’amitié, des rapports familiaux et filiaux.
Doit-on laisser intervenir sa famille dans sa vie pour lui faire plaisir ou faire plaisir à son conjoint ? C’est ce que va vivre Niki lors de l’organisation de son mariage au risque de perdre l’amitié de ses amies !
Sinon, j’ai beaucoup aimé la façon d’écrire de l’auteur ; j’avais l’impression de regarder ma série préférée : « Desperate Housewives » ! On imaginerait très bien ce roman adapté à la télé ou au cinéma !
Le récit est centré sur deux personnages principaux, Niki et Alex mais il y a beaucoup de place pour les personnages secondaires qui sont tous très attachants sauf peut-être Pietro qui est le dragueur italien typique qu’on imagine et qu’on déteste !
J’ai aimé l’intervention du narrateur sur le déroulement de l’histoire et sa façon de nous mettre en haleine ou de nous surprendre par des remarques qui nous mettent sur le qui-vive !
J’ai beaucoup aimé aussi les citations de chansons italiennes et les références à des films pour agrémenter le roman !
Ce livre est à la fois léger et sérieux avec beaucoup de traits d’humour !
J'ai donc eu beaucoup de plaisir à lire ce livre en tout début de vacances !!

ENCORE MERCI AUX EDITIONS CALMANN-LEVY QUI M’ONT FAIT DECOUVRIR CE LIVRE ET CET AUTEUR !

avatar
Géraldine
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1601
Age : 49
Localisation : Ain
Emploi/loisirs : Documentaliste en collège /Cinéma, lecture, équitation
Genre littéraire préféré : Saga, policier, historique, contemporain, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 02/05/2010

http://meslecturescoupsdecoeur.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moccia, Federico] J'ai failli te dire oui

Message par maily7 le Jeu 15 Juil 2010 - 22:58

Je remercie Partage lecture, et les éditions Calmann-Levy pour la découverte de cet auteur et de ce roman.

Tout d'abord, la style de l'auteur est fluide. On se laisse prendre par cette histoire avec plaisir.
Le roman est un peu long malgré tout, même si je n'ai pas ressenti d'ennui particulier.
Le fait de passer d'un couple à un autre à chaque changement de chapitre donne du rythme au livre. De plus, la vision alternée homme-femme est très intéressante.
Par contre, la référence aux chansons italiennes m'a gênée, probablement parce que je ne les connaissais pas, mais aussi que l'auteur les utilisait très, trop souvent.

Le couple principal Niki et Alex, autour duquel gravitent les autres protagonistes, est très attachant.
Même si je dois l'avouer, que dans les dialogues, il y a trop de "mon amour", "mon trésor" ... et cela rend parfois les échanges assez niais...
Les 3 amies de Niki ( Erica, Olly, Diletta ) m'ont fait un peu penser aux héroïnes de "sex in the city". Elles ont bien évidement chacune leur histoire avec les hommes ..
Alex et ses amis sont plus âgés que notre bande de jeune fille. J'ai été particulièrement touchée par Enrico et sa petite fille ...

La multitude de personnages plus ou moins âgés permet à l'auteur de dresser un éventail de situations amoureuses possibles.
L'exploitation de la vision des 2 camps est aussi intéressante : on est peut être dans les clichés, mais on ne peut s'empêcher de se dire ' ben oui, c est comme ça que ca se passe "

On explore donc la différence d'age, les mariages qui échouent, l'adultère, la grossesse, le doute, la tentation, la séparation .... et la paternité . L'amitié est aussi au cœur de ce livre

Il est aussi assez drôle de voir comment les 2 personnages ne donnent aucun détail à l'autre sur leur élément perturbateur ( une belle blonde, et un Don Juan ). Ils se mentent par omission, et pourtant, ils se le répètent : ils ne font rien de mal ... Pourquoi ne rien se dire, alors ?? Pourquoi se sentir coupable de n'avoir rien dit ?

Voila, ce livre a été un bon moment de détente. Il pose pleins de questions sur la relation avec l'autre, et sur la vie amoureuse en général. Ce fut une belle découverte pour moi ...


Dernière édition par maily7 le Mar 20 Juil 2010 - 18:50, édité 1 fois
avatar
maily7
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2411
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Lecture
Genre littéraire préféré : Bit-Lit, Romance, Policier, thriller, fiction
Date d'inscription : 24/01/2010

http://histoire-de-livres.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moccia, Federico] J'ai failli te dire oui

Message par audreyzaz le Mar 20 Juil 2010 - 18:44

Tout d'abord, je tiens à remercier Partage Lecture et les éditions Calmann-Levy pour ce partenariat.

J'ai été particulièrement touchée par ce roman car moi-même à la vieille de mes fiançailles avec un homme qui partage ma vie depuis bientôt 7 ans donc pas de mariage pour l'instant mais le cheminement des pensées est en gros le même. A savoir est-ce que c'est le bon ? Est-ce que je suis prête à faire ma vie avec le même homme ? Est-ce qu'on ne va pas passer à côté d'autres occasions ?

En bref commencer une nouvelle étape de sa vie et pas des moindres.

Les personnages sont tous attachants, tous avec une histoire, un passé, sauf un qui m'a vraiment agacé tout du long c'est Piétro, je ne partage absolument pas sa vision des choses et de la vie en générale, d'ailleurs si je tombais sur quelqu'un comme ça je pense que ça tournerait vite au vinaigre c'est exactement le genre de personnes que je fuis.

Sinon j'ai trouvé le récit un peu long, malgré les chapitres relativement courts mais je ne sais pas à certains moments je décrochais bien que comme je l'ai dit ce roman est vraiment d'actualité pour moi, il tombe à pic, c'est le hasard vu que quand je l'ai reçu je ne savais pas encore que j'allais me fiancer prochainement mais comme quoi. Mais c'est vrai que je l'ai trouvé un peu long parfois, les références aux chansons italiennes je ne suis pas friande, vu que je ne connais pas du tout ça m'a plus embêtée qu'autre chose car j'avais l'impression d'avoir toujours quelque chose qui me manquait.

Mais à part cela non je ne regrette pas cette lecture d'ailleurs je pense en refaire une seconde lecture cette fois-ci avec les références citées afin de m'immerger complètement dedans.

Livre très intéressant sur les rapports humains, le passé, la vision du futur, l'adultère qui malgré ce que l'on pense, malgré nos convictions peut aussi nous tomber dessus, on réalise que personne n'est à l'abri, on se dit toujours que ça n'arrive qu'aux autres, jusqu'au jour où... La tentation de voir si l'herbe n'est pas plus verte ailleurs, si on ne peut pas avoir mieux, si on est toujours capable de séduire aussi...

Tout ceci fait cliché comme ça mais finalement on réalise que ce n'est pas si éloigné de la réalité.

Bon roman que je conseille.

Encore merci à Partage Lecture et aux éditions Calmann-Lévy.
avatar
audreyzaz
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3337
Age : 31
Localisation : Région parisienne (92)
Emploi/loisirs : En recherche d'emploi
Genre littéraire préféré : Un peu de tout
Date d'inscription : 04/06/2008

http://le-monde-de-la-lecture.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moccia, Federico] J'ai failli te dire oui

Message par Sharon le Jeu 22 Juil 2010 - 23:39

Tout d'abord, je tiens à remercier Partage-lecture et les éditions Calmann-Levy pour ce partenariat.

Je dois dire que je ne suis pas faite pour ce genre de littérature très sentimentale. Je n'ai que moyennement apprécié ce livre. Plusieurs procédés littéraires m'ont gênée : les dialogues, très abondants, sont parfois très banals, ils ne permettent pas à l'action de progresser. Les chapitres sont nombreux - plus de cent cinquante - et souvent trop courts à mon goût, le lecteur passe trop rapidement d'un personnage à un autre et n'a pas véritablement le temps de s'attacher à eux. Trop souvent, les chapitres se terminaient par les commentaires du narrateur omniscient, qui exprimaient de façon parfois naïve les sentiments que les personnages n'avaient perçus, ou annonçaient l'intrigue à venir, et gâchaient ainsi le simple plaisir de découvrir la progression de l'intrigue. Enfin, dès que la moindre péripétie surgit, un personnage pense immédiatement à une chanson qui fait référence à ce qu'il vient de vivre. Si ces références doivent être émouvantes pour un lecteur italien, elles sont surtout pesantes pour une lectrice française.

En lisant le quatrième de couverture, je m'attendais à ce que l'action débute rapidement. Ce n'est qu'au bout de deux cents pages qu'Alex fait sa déclaration en mariage à Nikki et que, en toute logique, les préparatifs du mariage peuvent commencer. La lassitude se faisait déjà sentir.

J'ai ensuite regretté que l'intrigue ne soit pas centrée sur ses seuls personnages, comme je le croyais. Alex est entouré de trois amis, qui vivent des amours très compliqués. Certes, l'auteur peut ainsi montrer toute la diversité de l’évolution des sentiments amoureux, si ce n’est qu’il a choisi une catégorie unique de personnes : celles qui n’ont aucun souci pour leur avenir. Ils n’ont pas de problèmes financiers, pas d’inquiétude pour leurs carrières, leurs enfants se portent bien, ils n’ont eu aucune difficulté pour en avoir ou, s’ils n’en ont pas, ce fut par choix. En dépit de tous ses avantages, ils n’ont pas su préserver leurs couples. Là, leur bien-être matériel a dissimulé le manque d’amour et d’attention (Flavio et Christina), ici, c’est une jalousie mal placée qui a détruit le couple, doublée d’un machisme malsain (Pietro est définitivement un personnage antipathique). De plus, ils sont trop souvent incapables de dialoguer réellement, et ne font, mis à part Flavio et Christina, puis Alex et Nikki, aucun effort pour poursuivre leurs relations amoureuses. J'en prends pour preuve les très nombreuses citations, qui alourdissent le récit (Nikki se moque de Guido à cause de ce travers) et masquent l'absence de communication réelle.

Nikki a également trois amies, qui se sont surnommées les Ondes. Elles m'ont semblé plus attachantes, de par leur solidarité. L'auteur peut ainsi s'interroger sur ce que devient une amitié de jeunesse, au moment où commence la vie d'adulte. Les quatre amies constatent que leurs relations risquent de s'altérer, mais se montrent capables des concessions nécessaires à la pérennité de leurs liens. De même, bien que plus jeunes que les amis d'Alex, elles sont plus aptes à se remettre en cause dans leurs relations amoureuses ou à s'interroger sur leur avenir. Olly s'interroge sur sa jalousie obsessionnelle. Quant à Dilletta, elle est confrontée à un choix difficile, elle et son ami vont prendre ensemble une décision extrêmement importante. Curieusement, la nuit qui va sceller leur choix n'est pas racontée, elle n'est que résumée.

Je n'ai pu m'empêcher de me poser des questions sur le choix de se marier. Qu'Alex a-t-il voulu prouver et se prouver en demandant en mariage de manière aussi spectaculaire Nikki ? Cette demande en mariage grandiloquente prouve sa réussite sociale, son imagination (qui est aussi son fond de commerce), pas seulement son amour pour elle. Pourquoi ressentent-ils le besoin de se mentir pour des choses sans importance? J'en suis venue à me demander si ces mensonges étaient vraiment aussi peu importants que cela, et s'ils ne dissimulaient pas une peur d'aliéner leur liberté.

Je ne suis pas à une contradiction prêt : je vais lire prochainement J'ai failli te dire je t'aime, pour savoir comment tout a commencé.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7357
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moccia, Federico] J'ai failli te dire oui

Message par Dreydrey le Lun 18 Juil 2011 - 15:56

On retrouve tous nos héros quelque temps après la fin de J'ai failli te dire je t'aime, qui n'ont pas beaucoup changés. Alex et Niki, le couple central sont plus amoureux que jamais et tout allait bien jusqu'à ce qu'Alex demande Niki en mariage.
Cet évènement va créer des remous dans leur relation car le doute va s'installer, des tentations vont naître et surtout il va leur falloir répondre à cette question essentielle: suis-je prêt à m'engager?
C'est le débat intérieur de nos deux héros tout au long du livre mais l'auteur n'oublie pas les autres personnages, c'est-à-dire les copines de Niki et les amis d'Alex qui d'ailleurs ne vont pas vraiment leur faciliter la tâche.
Beaucoup de bouleversements vont se produire dans la vie de tous et à la fin du livre tout ça va enfin se stabiliser.

J'ai retrouvé encore dans ce tome, les côtés agaçants et attachants de chaque personnage. Peu de nouveaux venus mais qui vont mettre pas mal de pagaille, leur vocation principale d'ailleurs.
Alex et Niki sont en proie au doute concernant leur relation ce qui est normal mais je pense que ça ne nécessitait peut-être pas un livre entier. Je dirais que l'auteur aurait pu se passer de cette suite mais ça reste tout de même une suite agréable à lire et qui clôt une bonne fois pour toute leur histoire...encore que.

On retrouve le style de l'auteur avec l'alternance d'histoires et de points de vus, bien gérée. Il cerne bien les problèmes qui peuvent se produire au sein d'un couple et surtout l'influence des personnes de leur entourage.
Encore une fois, l'amour entre Alex et Niki m'a touché et on sent à quel point cet amour est sincère.

Pas grand chose à dire de plus sur ce livre mais je reste sur ma réserve quand à son utilité. Il reste agréable à lire et nous emmène voyager une seconde fois au coeur de l'Italie. Un bon moment de détente pour moi, sans plus.
avatar
Dreydrey
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2451
Age : 31
Localisation : I'm a stranger in a strange land
Genre littéraire préféré : Tout ce qui me transporte ailleurs
Date d'inscription : 03/02/2011

http://sweetsblog-homesweethome.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moccia, Federico] J'ai failli te dire oui

Message par July le Mer 13 Juin 2012 - 19:08

J'ai réalisé (assez tard) que J'ai failli te dire je t'aime avait une suite, étant donné que j'avais bien apprécié le premier tome je me suis lancé dans J'ai failli te dire oui.
Et je n'ai pas été déçu, l'auteur garde un style fluide, qui analyse les sentiments amoureux, du premier amour au mariage mais aussi l'après mariage. Grâce aux différents personnages on a des vues différentes selon la psychologie des personnages trés diverses, Alex VS Pietro.

Sinon, l'histoire de Nikki et Alex est toujours aussi magique et nous fait rêver avec une touche de réalisme tout de même (les doutes, les préparatifs du mariage, la belle famille (enfin de ce que j'en entend je suis pas marié)).

Les autres personnages ne sont pas laissés à l'abandon et ont une évolution plus ou moins interressante. Ils forment les amis de Nikki et d'Alex, abordant ainsi l'amitié entre amis d'enfance, le mariage peut-il changer une amitié ? Les ondes ont grandi depuis le 1er tome et leur amitié a évolué mais elles restent soudées, tout comme les amis d'Alex.

En tout cas, je le recommande pour ceux qui veulent lire une belle histoire d'amour au coeur de Rome.
avatar
July
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 160
Age : 23
Localisation : France
Emploi/loisirs : Licence LEA
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moccia, Federico] J'ai failli te dire oui

Message par Salsera15 le Jeu 14 Juin 2012 - 0:10

J'ai lu j'ai failli te dire je t'aime et j'ai vraiment apprécié le roman. C'est une bonne lecture d'été et j'aimerais bien lire la suite de ces deux personnages!
avatar
Salsera15
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 363
Age : 28
Localisation : St-Jérôme
Emploi/loisirs : Étudiante en communication
Genre littéraire préféré : Drames romantiques, jeunesse et fantasy
Date d'inscription : 18/07/2011

http://salsera15.blogspot.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moccia, Federico] J'ai failli te dire oui

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum