Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Lévy, Justine] Le rendez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment l'avez-vous trouvé?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Lévy, Justine] Le rendez-vous

Message par Invité le Jeu 5 Aoû 2010 - 21:26



Le rendez-vous
Justine Lévy
Editions Plon
177 pages

Quatrième de couverture :

Dans un café, place de la Sorbonne, Louise attend Alice, sa jolie maman. Fantasque, désarmante, excessive, Alice se soucie du temps comme d’une guigne et n’a pas donné signe de vie à sa fille depuis plus d’un an.
Louise songe à ce qu’elle lui dira ou ne lui dira pas : ses dix-huit ans, « l’amant délicieux qui flatte son orgueil », son cœur à prendre… Au fil de l’attente, les souvenirs affluent; heureux, douloureux. Des souvenirs attendris se mêlent à la colère, à la rancœur.
Jamais la belle absente n’aura été autant présente… Alors qu’importe maintenant, qu’elle vienne! La petite fille trop souvent oubliée a laissé place à une jeune femme décidée, qui ne souffrira plus pour un rendez-vous manqué.

Mes impressions :

Un petit livre très touchant! Parce qu’on se rend compte que rien ne peut remplacer une maman. On peut toujours s’éloigner de ceux qui nous blessent, nous font du mal mais comment se détacher de celle qui nous a donné la vie? Lors de ce rendez-vous, Louise raconte tous les souvenirs qu’elle a de sa mère, les bons comme les moins bons. Les jours de fête comme les jours plus graves. Ces jours où les rôles s’inversent. Où la fille devient la mère.
Elle raconte ces histoires avec beaucoup de sentiments mais également beaucoup de détachement car il lui en a bien fallu pour éviter de souffrir sans cesse des abandons de sa mère.
Sa mère viendra-t-elle au rendez-vous? Je vous laisse le découvrir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum