Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Maufrais, Louis] J'étais médecin dans les tranchées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis:

50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Maufrais, Louis] J'étais médecin dans les tranchées

Message par Véronique M. le Lun 16 Aoû 2010 - 18:08

Titre: J'étais médecin dans les tranchées
Auteur: Louis MAUFRAIS
Editeur: Robert LAFFONT
325 pages
2008
ISBN 978-2-221-10918-2



Quatrième de couverture:
Août 1914, Louis Maufrais, étudiant en médecine, pense présenter l'internat quand la guerre éclate. Le jeune homme rejoint le front, découvre les tranchées. Il va y rester quatre ans. Quatre ans pendant lesquels il côtoie la mort, les pieds dans la boue et les mains dans le sang, jour et nuit, enterré au fond de postes de secours secoués par le souffle des obus. Quand il a un moment de repos, il prend des notes, photographie, pour raconter la souffrance, celle de ses camarades, la sienne, mais aussi l'amitié, le burlesque, l'absurde...

Comment un témoignage d'une importance exceptionnelle a été sauvé de l'oubli. Le 5 décembre 1977, s'éteint un vieux médecin de famille. Dans l'héritage qu'il laisse à ses enfants, il y a des photos, beaucoup de photos, et une boîte à chaussures. Dans la boîte, seize cassettes enregistrées par Louis Maufrais peu avant de mourir; devenu aveugle et incapable d'écrire, il avait peur que son témoignage disparaisse avec lui. Mais le temps passe encore, et les cassettes restent rangées au fond d'un placard. Vingt-cinq ans d'oubli. Jusqu'à ce jour de 2001 où sa petite-fille, Martine Veillet, les trouve, les écoute... Il lui faudra cinq années d'enquête pour décrypter la voix de son grand-père, vérifier les dates, les lieux, retrouver dans les archives les noms qu'il cite. L'ampleur de ses recherches et son travail d'édition ajoutent encore de la valeur à ce livre rare.


Mon avis:
Un livre écrit à partir d'enregistrements audio. Chaque partie correspond à une période et un champ de bataille différents.
Ce livre est un coup de coeur. Il présente de nombreux atouts. C'est un texte historique de qualité car même si les enregistrements ont été réalisés plusieurs décennies après les faits, Louis Maufrais s'est appuyé sur ses propres notes du moment pour éviter les erreurs de mémoire. En outre, chaque partie est préfacée afin de resituer, par rapport à l'ensemble du front, les combats décrits par Louis Maufrais. Des cartes ont même été ajoutées pour nous permettre de visualiser les lieux.
Ce texte est également le reflet d'une expérience humaine hors du commun. En effet, Louis Maufrais n'est pas un historien. Il ne relate les faits que pour mieux montrer les conditions de vie des soldats et les liens affectifs qui les relient. Des amitiés se créent, des inimitiés aussi car la guerre n'est pas un remède contre la bêtise.
Ainsi, même si l'on connaît tous les grandes lignes du quotidien des "poilus", on n'en demeure pas moins bouleversé par le journal de Maufrais. Par exemple, chacun sait que les tranchées étaient de véritables bourbiers mais lorsque Louis Maufrais précise qu'ils n'avaient pas le droit de se déchausser et qu'il n'a eu ce plaisir simple que 6 fois en un trimestre, on comprend mieux la souffrance engendrée par de telles conditions: inflammations, engelures, mycoses qu'il était donc impossible d'éradiquer.
C'est là que réside pour moi la valeur de cet ouvrage. Cette multitude de détails qui nous est livrée et qui, mieux que tout autre discours, nous permet d'appréhender la réalité de ses années. Tout ce temps passé au front avec en moyenne un seul retour par an au foyer!

Sans oublier l'approche professionnelle du conflit. En ce qui me concerne, je connaissais fort peu cet aspect et j'ai été effarée de découvrir les conditions de travail des médecins du front.

Pour finir, je soulignerai deux atouts majeurs que j'ai relevé dans ce texte et qui sont entièrement à mettre au crédit de l'auteur:
- il ne tombe jamais dans le piège du misérabilisme ou du sensationnalisme. Il décrit les pires situations de manière très objective, très détachée et c'est sa petite fille qui se sent parfois obligée de nous informer que lors de tel ou tel combat Louis Maufrais a perdu l'un ou l'autre de ses amis. C'est donc un texte que je qualifierai de très pudique.

- Louis Maufrais est un écrivain pétri de modestie. Il destine avant tout ses mémoires à sa famille et ne parle que très succinctement de sa carrière militaire. On n'apprend donc qu'en épilogue qu'il a eu de nombreuses citations et a été reconnu comme un excellent soldat. Bien sûr, on s'en est douté tout le long, mais il s'est attaché à nous montrer qu'il avait agi "comme tant d'autres".

Bref, voilà une lecture que je vous conseille. Pour moi, c'est sûr, il sera sur le podium des trois meilleurs livres lus en 2010.
avatar
Véronique M.
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1657
Age : 48
Localisation : 04
Emploi/loisirs : prof d'écoles/ lecture randonnée jeux de société, puzzles
Genre littéraire préféré : un peu de tout, romans en tous genres,biographies, essais mais pas trop la science fiction.
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Maufrais, Louis] J'étais médecin dans les tranchées

Message par Olorin le Mer 18 Aoû 2010 - 0:32

Je déplace en histoire, car cela ressemble davantage à un livre historique qu'à un livre romancé

Splendide critique que tu nous offre d'ailleurs
avatar
Olorin
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 5401
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Doctorat.
Genre littéraire préféré : Fantasy, Urban-Fantasy et policier
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Maufrais, Louis] J'étais médecin dans les tranchées

Message par Véronique M. le Mer 18 Aoû 2010 - 15:13

Merci Olorin! Very Happy
avatar
Véronique M.
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1657
Age : 48
Localisation : 04
Emploi/loisirs : prof d'écoles/ lecture randonnée jeux de société, puzzles
Genre littéraire préféré : un peu de tout, romans en tous genres,biographies, essais mais pas trop la science fiction.
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Maufrais, Louis] J'étais médecin dans les tranchées

Message par polarfan le Mer 13 Juil 2011 - 19:24

Je l'ai fini il y a peu...et j'ai beaucoup apprécié ce témoignage de médecin dans les tranchées.
Ça va faire plagiat, mais j'ai exactement le même avis que Véro: ce livre par ses détails nous éclaire beaucoup sur les effroyables conditions de "traval" des médecins dans les tranchées. Quand on voit ce brancardier, totalement déchiqueté à l'entrée du poste de secours par un obus, ou ce blessé qu'on laisse mourir dans un coin d'un sommaire abri qui au premier projectile s'effondrera sur ses occupants, on se dit que Louis Maufrais avait vraiment les nerfs solides. Comment ne pas s'émouvoir de ce petit Julien Richard, qui quand on lui propose d'être évacué car il a 40 de fièvre, répond "non, je veux rester avec vous" et qui décède quelques jours plus tard d'une méningite cérébrale? De ce jeune soldat qui, croyant sauver sa vie en prenant un autre chemin que celui de Louis Maufrais, est soufflé par un obus?

Ce livre a une grande force: il est rempli de photos prises par Louis Maufrais lui même, fait rarrissime pour l'époque. L'occasion de mettre un visage sur les personnages d'Emile de Parades, Marcel Bitsch ou encore Maufrais lui même. Les photos rendent le témoignage encore plus poignant: il est dur de voir un jeune moustachu sourire à l'objectif et apprendre deux pages plus loin qu'il sera tué à la bataille de Verdun lors d'une attaque de nuit...

Le ton objectif est signe de grande pudeur, mais pourra gêner certains qui lui reprocheront (et au début c'était mon cas) de ne pas exprimer davantage de sentiments, d'être presque dénué de sentiments justement. Mais il y a trois choses à prendre en compte:
1) Louis Maufrais a enregistré ses souvenirs cinquante ans après ce qu'il relate, le recul aidant, il n'est plus sur le vif, pris par les évènements, mais au contraire réfléchi et posé.
2) Ce détachement, cette lucidité et cette objectivité ont sans doute permis à Maufrais de survivre à 4 ans de guerre et d'atrocité sans perdre la raison.
3) c'est Martine Veillet, la petite fille de Maufrais, qui a écrit le livre, en transcrivant les enregistrements de son aïeul. Si Louis Maufrais avait eu le temps de narrer lui même son histoire, peut être l'aurait il enrichie d'autres anecdotes et détaillée de ses états d'âme.

Le témoignage de Louis Maufrais est un très bon récit qui éclaire sur la vie des tranchées, avec le recul d'un homme de plus de 70 ans, et sans haine aucune de l'adversaire,ce qui lui a permis de survivre. C'est cette ouverture d'esprit, ce dépassement de la situation de guerre, cette capacité à soigner sans distinction français et allemands, amis et ennemis, qui sont louables chez ce médecin des tranchées.

Je voudrai aussi revenir sur cette stupéfiante prophétie de cet officier allemand soigné par Maufrais après la fin de la guerre, qui, très cultivé, comprend le français et demande à Maufrais de lui lire les clauses de l'armistice (le traité de Versailles), pour ensuite lui déclarer gravement que les allemands ont gagné la guerre, pas dans l'immédiat mais dans un futur proche, car selon lui, ces conditions inacceptables seront les causes d'une guerre future et meurtrière. On saura avec Hitler qu'il avait raison.

En conclusion, je rejoins Véronique: J'étais médecin dans les tranchées est vraiment un livre à lire pour comprendre la vie des combattants dans les tranchées, et pour s'instruire des conditions de travail des médecins à cette époque, dans la boue, la faim et les poux. Un livre très instructif que je recommande vivement Smile



avatar
polarfan
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 22
Localisation : banlieue parisienne
Emploi/loisirs : étudiant; aime la lecture, le tennis, les sorties entre amis
Genre littéraire préféré : classiques, fantasy, romans, policiers : de tout
Date d'inscription : 18/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Maufrais, Louis] J'étais médecin dans les tranchées

Message par Véronique M. le Mer 13 Juil 2011 - 21:46

Très belle critique Polarfan. Contente que ce livre t'ait plu.
avatar
Véronique M.
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1657
Age : 48
Localisation : 04
Emploi/loisirs : prof d'écoles/ lecture randonnée jeux de société, puzzles
Genre littéraire préféré : un peu de tout, romans en tous genres,biographies, essais mais pas trop la science fiction.
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Maufrais, Louis] J'étais médecin dans les tranchées

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum